Eucharistie du Dimanche 01 Avril 2018 : Saint Jour de Pâques, la Résurrection du Seigneur, Solennité des solennités.

Eucharistie du Dimanche 01 Avril 2018 : Saint Jour de Pâques, la Résurrection du Seigneur, Solennité des solennités.

Fête de Saint Hugues, Évêque de Grenoble (1053-1132).
Fête de Saint Ludovic Pavoni, Prêtre et Fondateur de l'Institut des fils de Marie Immaculée (✝ 1849).
Fête du Bienheureux Charles 1er d'Autriche, empereur (1887-1922).


Textes du jour (1ère lecture, Psaume, 2ème lecture, séquence, Évangile) :
Livre des Actes des Apôtres 10,34a.37-43… Psaume 118(117),1-2.3-4.16-17.22-23… Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens 3,1-4… séquence… Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 20,1-9.
Commentaire de Saint Épiphane de Salamine (? - 403), Évêque.
Autre commentaire de Saint Grégoire de Nysse (v. 335-395), Moine et Évêque.
Autre commentaire du Bienheureux John Henry Newman (1801-1890), théologien, Fondateur de l'Oratoire en Angleterre.
Autre commentaire de Mgr. Joan Enric VIVES i Sicília, Évêque d'Urgell (Lleida, Espagne).
Hymne, Oraison et Parole de Dieu.

Resurrection du seigneur 11

Dimanche 01 Avril 2018 : Fête du Dimanche de Pâques : Saint Jour de Pâques, la Résurrection du Seigneur, Solennité des solennités.
Pour en découvrir davantage sur cette Fête, aller dans le menu déroulant à « Les Fêtes Catholiques » ou sur le lien suivant :
Fête du Dimanche de Pâques.

Grenoble saint hugues vitrail 2

Dimanche 01 Avril 2018 : Fête de Saint Hugues, Évêque de Grenoble (1053-1132).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Hugues, Évêque de Grenoble.

Ludovico pavoni

Dimanche 01 Avril 2018 : Fête de Saint Ludovic Pavoni, Prêtre et Fondateur de l'Institut des fils de Marie Immaculée (✝ 1849).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Ludovic Pavoni.

Charles dautriche

Dimanche 01 Avril 2018 : Fête du Bienheureux Charles 1er d'Autriche, empereur (1887-1922).
Fête de sa naissance au Ciel (Dies natalis). La mémoire liturgique du Bienheureux Charles est fêtée le 21 Octobre, soit la date de son mariage avec la princesse Zita de Bourbon Parme.
Ce n’est pas un usage courant dans l’Église qui fête généralement un Bienheureux le jour de sa mort ou de sa naissance au Ciel (Dies natalis) le 1er Avril.
Cette date montre l’attachement de
Saint Jean-Paul II à la sanctification des époux dans le mariage.

Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » en date du 21 Octobre, ou sur le lien suivant :
Bienheureux Charles 1er d'Autriche.

 

LITURGIE DE LA PAROLE.

Livre des Actes des Apôtres 10,34a.37-43.
Alors Pierre prit la parole : « En vérité, je le comprends : Dieu ne fait pas de différence entre les hommes ;
Vous savez ce qui s'est passé à travers tout le pays des Juifs, depuis les débuts en Galilée, après le baptême proclamé par Jean :
Jésus de Nazareth, Dieu l'a consacré par l'Esprit-Saint et rempli de sa force. Là où il passait, il faisait le bien, et il guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du démon. Car Dieu était avec lui.
Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu'il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Ils l'ont fait mourir en le pendant au bois du supplice.
Et voici que Dieu l'a ressuscité le troisième jour.
Il lui a donné de se montrer, non pas à tout le peuple, mais seulement aux témoins que Dieu avait choisis d'avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d'entre les morts.
Il nous a chargés d'annoncer au peuple et de témoigner que Dieu l'a choisi comme Juge des vivants et des morts.
C'est à lui que tous les prophètes rendent ce témoignage : Tout homme qui croit en lui reçoit par lui le pardon de ses péchés. »

 

Psaume 118(117),1-2.3-4.16-17.22-23.
Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour !

Que le dise la maison d'Aaron :
Éternel est son amour !
Qu'ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur :
Éternel est son amour !

Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort ! 
Non, je ne mourrai pas, je vivrai
pour annoncer les actions du Seigneur :

La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d'angle :
c'est là l'œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.

 

Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens 3,1-4.
Frères, vous êtes ressuscités avec le Christ. Recherchez donc les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu.
Tendez vers les réalités d'en haut, et non pas vers celles de la terre.
En effet, vous êtes morts avec le Christ, et votre vie reste cachée avec lui en Dieu.
Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui en pleine gloire.

 

Séquence : ()

À la victime pascale,
chrétiens, offrez le sacrifice de louange.
L’Agneau a racheté les brebis;
le Christ innocent a réconcilié l’homme pécheur avec le Père.
La mort et la vie s’affrontèrent en un duel prodigieux.
Le Maître de la vie mourut; vivant, il règne.
“Dis-nous, Marie Madeleine,
qu’as-tu vu en chemin ?”
“J’ai vu le sépulcre du Christ vivant,
j’ai vu la gloire du Ressuscité.
J’ai vu les anges ses témoins,
le suaire et les vêtements.
Le Christ, mon espérance, est ressuscité !
Il vous précédera en Galilée.”
Nous le savons : le Christ
est vraiment ressuscité des morts.
Roi victorieux, prends-nous tous en pitié !
Amen.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 20,1-9.
Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin, alors qu'il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau.
Le matin de Pâques, Marie-Madeleine courut trouver Simon-Pierre et l'autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l'a mis. »
Pierre partit donc avec l'autre disciple pour se rendre au tombeau.
Ils couraient tous les deux ensembles, mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau.
En se penchant, il voit que le linceul est resté là ; cependant il n'entre pas.
Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau, et il regarde le linceul resté là,
et le linge qui avait recouvert la tête, non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place.
C'est alors qu'entra l'autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut.
Jusque-là, en effet, les disciples n'avaient pas vu que, d'après l'Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d'entre les morts.

 

Commentaire du jour.
Saint Épiphane de Salamine (? - 403), Évêque.
Homélie 3 pour la Résurrection (attribuée) ; PG 43, 465 (trad. Bouchet, Lectionnaire, p.195 et Brésard, 2000 ans A, p.124)

« Voici le jour que Le Seigneur a fait, jour de Fête et de Joie » (Ps 117,24)

Le Soleil de Justice (Ma 3,20), disparu depuis trois jours, se lève aujourd'hui et illumine toute la Création. Christ au tombeau depuis trois jours et existant avant les siècles !
Il pousse comme une vigne et remplit de Joie toute la Terre habitée. Fixons nos yeux sur le lever d'un soleil qui ne connaîtra pas de déclin ; devançons le jour et soyons remplis de la Joie de cette lumière !

Les portes des enfers sont brisées par Le Christ, les morts se dressent comme d'un sommeil. Le Christ se lève, lui la Résurrection des morts, et il vient réveiller Adam.
Le Christ, Résurrection de tous les morts, se lève et vient délivrer Ève de la malédiction.
Le Christ se lève, lui la Résurrection, et il a transfiguré dans sa beauté ce qui était sans beauté ni éclat (Is 53,2).
Comme un dormeur, Le Seigneur s'est éveillé et a déjoué toutes les ruses de l'ennemi. Il est Ressuscité et il donne la Joie à toute la Création ; il est Ressuscité et la prison de l'enfer a été vidée ; il est Ressuscité et il a transformé le corruptible en incorruptible (1Co 15,53).
Le Christ Ressuscité a établi Adam dans l'incorruptibilité, sa dignité première.

Dans Le Christ, l'Église devient aujourd'hui un Ciel nouveau (Ap 21,1), un Ciel plus beau à contempler que le soleil visible.
Le soleil que nous voyons tous les jours ne peut se mesurer avec ce Soleil-là ; tel un serviteur pénétré de respect, il s'est éclipsé devant Lui quand il l'a vu pendu à la Croix (Mt 27,45).
C'est de ce Soleil que le prophète dit : « Le Seigneur, Soleil de Justice, s'est levé pour ceux qui le craignent » (Ma 3,20)...
Par Lui, Le Christ, Soleil de Justice, l'Église devient un Ciel resplendissant de quantité d'étoiles, jaillies de la piscine Baptismale dans leur lumière neuve. « Voici le jour que Le Seigneur a fait ; exultons de Joie en esprit et réjouissons-nous en Lui » (Ps 117,24), pleins d'une allégresse Divine.

 

Commentaire du jour.
Saint Grégoire de Nysse (v. 335-395), Moine et Évêque.
2ème homélie pour Pâques (trad. coll. Pères dans la Foi, n° 55, p. 51.69 rev.).

« Voici que je fais toutes choses nouvelles » (Ap 21,5)

Ce jour est le premier d’une autre création. En ce jour Dieu crée « un Ciel nouveau et une Terre nouvelle » (Is 65,17; Ap 21,1)…
En ce jour est créé l’homme véritable, celui qui est « à l’image et à la ressemblance de Dieu » (Gn 1,26).
Vois quel monde est inauguré en ce jour, ce « jour que Le Seigneur a fait » (Ps 117,24)… Ce jour a aboli la douleur de la mort et a mis au monde « le premier-né d’entre les morts » (Col 1,18).
En ce jour…la prison de la mort a été détruite, les aveugles recouvrent la vue, « l’astre d’en haut se lève et vient secourir ceux qui sont assis dans les ténèbres et à l’ombre de la mort » (Lc 1,78s)…

Hâtons-nous, nous aussi, vers la Contemplation de ce spectacle extraordinaire…, pour ne pas être devancés par les femmes.
Ayons dans les mains les aromates que sont la Foi et la conscience, car c’est là « la bonne odeur du Christ » (Lc 24,1; 2Co 2,15).
Ne cherchons plus « le Vivant chez les morts » (Lc 24,5), car Le Seigneur repousse celui qui le cherche ainsi, en disant : « Cesse de me toucher » (Jn 20,17)…
Ne te représente plus dans ta Foi sa condition corporelle de servitude, mais adore celui qui est dans la Gloire du Père, dans « la condition de Dieu »…; oublie « la condition de l’esclave » (Ph 2,6-7).

Écoutons la bonne nouvelle apportée par Marie Madeleine, plus rapide que l’homme grâce à sa Foi…
Quelle bonne nouvelle apporte-t-elle ? Celle qui ne vient « ni de la part des hommes, ni par l’intermédiaire d’un homme, mais par Jésus Christ » (Ga 1,1).
« Écoute, dit-elle, ce que Le Seigneur nous a ordonné de vous dire, à vous qu’il appelle ses frères : ‘
Je monte vers Mon Père et Votre Père, vers Mon Dieu et Votre Dieu ’ » (Jn 20,17). Quelle belle et bonne nouvelle !
Celui qui, à cause de nous est devenu comme nous, afin de faire de nous ses frères…, entraîne tout le genre humain avec Lui vers Le Père véritable…
Celui qui, pour ses nombreux frères (Rm 8,29), s’est fait par sa chair Premier-né de la bonne Création a attiré avec Lui la nature tout entière.

 

Commentaire du jour.
Bienheureux John Henry Newman (1801-1890), théologien, Fondateur de l'Oratoire en Angleterre.
Sermon « The Difficulty of Realizing Sacred Privileges », PPS, t. 6, n°8

Voici le jour

« Voici le jour que Le Seigneur a fait : soyons dans la Joie et dans l'allégresse » (Ps 117,24)... En tant que Chrétiens nous sommes nés pour le Royaume de Dieu depuis notre plus tendre enfance..., mais, tout en ayant conscience de cette vérité et y croyant totalement, nous avons beaucoup de difficulté à saisir ce privilège et passons de longues années à le comprendre. Personne, bien sûr, ne le comprend pleinement... Et même en ce grand jour, ce jour parmi les jours, où Le Christ est ressuscité des morts..., nous voici comme des petits enfants...à qui il manque des yeux pour voir et un cœur pour comprendre qui nous sommes vraiment...

Voici le jour de Pâques — répétons-le-nous encore et encore, avec un profond respect et une grande joie.
Comme les enfants disent : « Voici le printemps » ou « Voici la mer », pour essayer d'en saisir l'idée..., disons : « Voici le jour parmi les jours, le jour royal (Ap 1,10 grec), le jour du Seigneur.
Voici le jour où Le Christ est ressuscité des morts, le jour qui nous apporte le Salut ». C'est le jour qui nous rend plus grands que nous ne pouvons le comprendre.
C'est le jour de notre repos, notre vrai sabbat ; Le Christ est entré en son repos (He 4), et nous avec Lui.
Ce jour nous conduit, en préfiguration, à travers la tombe et les portes de la mort jusqu'au temps du répit dans le sein d'Abraham (Ac 3,20; Lc 16,22).

Nous en avons assez de la fatigue, de la morosité, de la lassitude, de la tristesse et du remords. Nous en avons assez de ce monde éprouvant.
Nous en avons assez de ses bruits et de son vacarme ; sa meilleure musique, ce n'est que du bruit.
Mais maintenant le silence règne, et c'est un silence qui parle... : telle est notre béatitude désormais.
C'est le commencement de jours calmes et sereins, et Le Christ s'y fait entendre, de sa « voix douce et tranquille » (1R 19,12), parce que le monde ne parle plus.
Dépouillons-nous seulement du monde, et nous revêtirons Le Christ (Ep 4,22; Rm 13,14)... Puissions-nous, en nous dévêtant ainsi, nous revêtir de choses invisibles et impérissables ! Puissions-nous grandir en grâce et dans la connaissance de Notre Seigneur et Sauveur, saison après saison, année après année, jusqu'à ce qu'il nous prenne avec Lui...dans le Royaume de Son Père et Notre Père, de Son Dieu et Notre Dieu (Jn 20,17).

 

Autre commentaire de ce jour.
http://evangeli.net/evangile/jour/III_01
Mgr. Joan Enric VIVES i Sicília Évêque d'Urgell (Lleida, Espagne).

«C'est alors qu'entra l'autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut»

Aujourd'hui «est le jour que fit Le Seigneur, qu'il soit pour nous jour de Fête et de Joie!», chanterons-nous tout au long de Pâques.
Cette expression du Psaume 117 inonde la Célébration de la Foi Chrétienne. Le Père a ressuscité Son Fils Jésus-Christ, le Bien-aimé, Celui en qui Il met toute sa complaisance parce qu'Il a aimé jusqu'à donner sa Vie pour tous.

Vivons ainsi notre Joie de Pâques. Christ est ressuscité: fêtons, pleins de Joie et d'Amour, cette Résurrection.
Aujourd'hui, Jésus-Christ a vaincu la mort, le péché, la tristesse... et il a ouvert pour nous les portes d'une nouvelle Vie, la Vie authentique, celle que Le Saint-Esprit nous donne par pure grâce.
Que personne ne soit triste! Christ est notre Paix et notre Chemin, pour toujours. Aujourd'hui Il «manifeste pleinement l'homme à lui-même et lui découvre la sublimité de sa vocation» (Concile Vatican II, Gaudium et Spes 22).

Voici le grand signe que l'Évangile nous donne aujourd'hui: le tombeau de Jésus est vide. Nous ne devons plus chercher parmi les morts Celui qui est vivant, car Il est ressuscité.
Et les disciples qui, plus tard, le verront Ressuscité, c'est à dire, le reconnaîtront pour vivant dans une rencontre de Foi merveilleuse, se rendent compte que son tombeau est vide.
Le tombeau vide et les apparitions seront les grands signes pour la Foi des croyants. L'Évangile dit: «C'est alors qu'entra l'autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut» (Jn 20:8).
Il sut saisir par la Foi que ce vide ainsi que ce linceul et le linge roulé à part, étaient les petits signes du passage de Dieu, de la nouvelle Vie.
L'Amour sait capter ce qui échappe aux autres; de petits signes lui suffisent.
«L'autre disciple, celui que Jésus aimait» (Jn 20:2), se laissait guider par l'Amour qu'il avait reçu du Christ.

Ce «voir et croire» des disciples doit être aussi le nôtre. Renouvelons-nous dans notre Foi Pascale.
Que Le Christ soit en tout Notre Seigneur. Laissons sa Vie vivifier la nôtre et renouvelons la Grâce de notre Baptême.
Devenons ses apôtres et ses disciples. Guidés par l'Amour, annonçons partout notre Bonheur de croire en Jésus-Christ. Soyons les témoins joyeux et pleins d'espérance de sa Résurrection.

 

Hymne : Lumière du monde, ô Jésus

Lumière du monde, ô Jésus,
Bien que nous n’ayons jamais vu
Ta tombe ouverte,
D’où vient en nous cette clarté,
Ce jour de fête entre les fêtes,
Sinon de toi, ressuscité ?

Quand sur nos chemins on nous dit :
Où est votre Christ aujourd’hui
Et son miracle ?
Nous répondons : D’où vient l’Esprit
Qui nous ramène vers sa Pâque,
Sur son chemin, sinon de lui ?

Nous avons le cœur tout brûlant
Lorsque son amour y descend
Et nous murmure :
L’amour venu, le jour viendra
Au cœur de toute créature,
Et le Seigneur apparaîtra.

Et si l’on nous dit : Maintenant
Montrez-nous un signe éclatant
Hors de vous-mêmes !
Le signe est là qu’à son retour
Nous devons faire ce qu’il aime
Pour témoigner qu’il est amour.

 

Oraison du matin (Office des Laudes).
Aujourd’hui, Dieu Notre Père, tu nous ouvres la Vie éternelle par la victoire de Ton Fils sur la mort, et nous fêtons sa Résurrection.
Que Ton Esprit fasse de nous des hommes nouveaux pour que nous ressuscitions avec Le Christ dans la Lumière de la Vie.
Lui qui règne avec Toi et Le Saint Esprit pour les siècles des siècles.

 

Parole de Dieu : (Ac 10, 40-43)… (Office des Laudes).
Voici que Dieu a ressuscité Jésus le troisième jour. Il lui a donné de se montrer non pas à tout le peuple, mais seulement aux témoins que Dieu avait choisis d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa Résurrection d’entre les morts.
Il nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner que Dieu l’a choisi comme Juge des vivants et des morts.
C’est à Lui que tous les prophètes rendent ce témoignage : Tout homme qui croit en Lui reçoit par Lui le Pardon de ses péchés.

 

Parole de Dieu : (He 10, 12-14)… (Office des Vêpres).
Jésus Christ, après avoir offert pour les péchés un unique Sacrifice, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu.
Il attend désormais que ses ennemis soient mis sous ses pieds.
Par son Sacrifice unique, il a mené pour toujours à leur perfection ceux qui reçoivent de Lui la sainteté.

 

Aujourd'hui, Jésus-Christ a vaincu la mort, le péché, la tristesse... et il a ouvert pour nous les portes d'une nouvelle Vie, la Vie authentique, celle que Le Saint-Esprit nous donne par pure grâce.

Les portes des enfers sont brisées par Le Christ, les morts se dressent comme d'un sommeil. Le Christ se lève, lui la Résurrection des morts, et il vient réveiller Adam.
Le Christ, Résurrection de tous les morts, se lève et vient délivrer Ève de la malédiction.
Le Christ se lève, lui la Résurrection, et il a transfiguré dans sa beauté ce qui était sans beauté ni éclat.

Jésus est vivant et Ressuscité. Amen. Alléluia. Il nous donne sa Vie et son Amour infini et il nous entraîne tous à sa suite pour un Bonheur éternel dans Son Royaume où il nous attend avec impatience.
Que Jésus comble chacun, sans oublier vos familles, vos proches et tous ceux qui sont dans votre cœur, de sa Vie qui en nous devient source de Paix, de Joie et de Bonheur.


CHRIST EST RESSUSCITE ET VIVANT. ALLELUIA.


Bon et Saint Dimanche de Pâques à chacun, mais aussi Bonne et Sainte Semaine de l’Octave de Pâques.

Alors soyons dans La Joie du Christ Ressuscité, du Christ Vivant, du Christ Vainqueur de La Mort et du Péché.
 

CHRIST EST NOTRE LUMIERE, NOTRE VIE POUR UN BONHEUR INFINI ET ETERNEL DANS SON ROYAUME.

CHRIST EST RESSUSCITE ET VIVANT. ALLELUIA.

Ajouter un commentaire