Eucharistie du Lundi 25 Juin 2018 : Lundi de la 12ème semaine du Temps Ordinaire (Année paire).

Eucharistie du Lundi 25 Juin 2018 : Lundi de la 12ème semaine du Temps Ordinaire (Année paire).

Fête de Saint Guillaume de Verceil, Fondateur de la Congrégation des Ermites du Mont-Vierge, basée sur la règle Bénédictine († 1142).
Fête de Saint Maxime de Turin, 1er Évêque de Turin (✝ 5ème siècle).
Fête de Sainte Dorothée de Montau, Mystique et recluse, Patronne de la Prusse (✝ 1394).
Fête du Vénérable Moses Lira Serafin, Fondateur des Missionnaires de la Charité de Marie Immaculée (✝ 1950).


Textes du jour (1ère lecture, Psaume, Évangile) :
Deuxième livre des Rois 17,5-8.13-15a.18… Psaume 60(59),3-4.5-6.13-14… Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 7,1-5.
Commentaire de Benoît XVI, Pape de 2005 à 2013.
Autre commentaire de l’Abbé Jordi POU i Sabater (Sant Jordi Desvalls, Girona, Espagne).
Hymne, Oraison et Parole de Dieu.

Stwilliam foundersaint 1

Lundi 25 Juin 2018 : Fête de Saint Guillaume de Verceil, Fondateur de la Congrégation des Ermites du Mont-Vierge, basée sur la règle Bénédictine († 1142).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Guillaume de Verceil.

Maximeturin

Lundi 25 Juin 2018 : Fête de Saint Maxime de Turin, 1er Évêque de Turin (✝ 5ème siècle).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Maxime de Turin.

Cela bl doroty 1

Lundi 25 Juin 2018 : Fête de Sainte Dorothée de Montau, Mystique et recluse, Patronne de la Prusse (✝ 1394).
C’est en 1976 que le Pape Paul VI la Canonisa.

Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur elle, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Sainte Dorothée de Montau.

Mosesliraserafin

Lundi 25 Juin 2018 : Fête du Vénérable Moses Lira Serafin, Fondateur des Missionnaires de la Charité de Marie Immaculée (✝ 1950).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Vénérable Moses Lira Serafin.

 

LITURGIE DE LA PAROLE.

Deuxième livre des Rois 17,5-8.13-15a.18.
En ces jours-là, Salmanasar, roi d’Assour lança des attaques à travers tout le pays d’Israël, et monta contre Samarie, qu’il assiégea pendant trois ans. 
La neuvième année du règne d’Osée, il s’empara de Samarie et déporta les gens d’Israël au pays d’Assour. Il les fit habiter à Halah, sur le Habor, fleuve de Gozane, et dans les villes de Médie. 
Cela arriva parce que les fils d’Israël avaient péché contre le Seigneur leur Dieu, lui qui les avait fait monter du pays d’Égypte et les avait arrachés au pouvoir de Pharaon, roi d’Égypte. Ils avaient adoré d’autres dieux 
et suivi les coutumes des nations que le Seigneur avait dépossédées devant eux. Voilà ce qu’avaient fait les rois d’Israël. 
En effet, le Seigneur avait donné cet avertissement à Israël et à Juda, par l’intermédiaire de tous les prophètes et de tous les voyants : « Détournez-vous de votre conduite mauvaise. Observez mes commandements et mes décrets, selon toute la Loi que j’ai prescrite à vos pères et que je leur ai fait parvenir par l’intermédiaire de mes serviteurs les prophètes. » 
Mais ils n’ont pas obéi et ils ont raidi leur nuque comme l’avaient fait leurs pères, qui n’avaient pas fait confiance au Seigneur leur Dieu. 
Ils ont méprisé ses lois, ainsi que l’Alliance qu’il avait conclue avec leurs pères et les avertissements qu’il leur avait donnés. 
Alors le Seigneur s’est mis dans une grande colère contre les tribus d’Israël et les a écartées loin de sa face. Il n’est resté que la seule tribu de Juda.

 

Psaume 60(59),3-4.5-6.13-14.
Dieu, tu nous as rejetés, brisés ; 
tu étais en colère, reviens-nous ! 
Tu as secoué, disloqué le pays ; 
répare ses brèches : il s'effondre. 

Tu mets à dure épreuve ton peuple, 
tu nous fais boire un vin de vertige. 
Tu as donné un étendard à tes fidèles, 
était-ce pour qu'ils fuient devant l'arc ? 

Porte-nous secours dans l'épreuve : 
néant, le salut qui vient des hommes ! 
Avec Dieu nous ferons des prouesses, 
et lui piétinera nos oppresseurs !

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 7,1-5.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ; 
de la manière dont vous jugez, vous serez jugés ; de la mesure dont vous mesurez, on vous mesurera. 
Quoi ! tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ; et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ? 
Ou encore : Comment vas-tu dire à ton frère : “Laisse-moi enlever la paille de ton œil”, alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ? 
Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

 

Commentaire du jour.
Benoît XVI, Pape de 2005 à 2013.
Encyclique « Caritas in veritate », § 1-5 (trad. copyright © Libreria Editrice Vaticana)

« Enlève d'abord la poutre dans ton œil, alors tu verras clair pour retirer la paille qui est dans l'œil de ton frère »

L'Amour – « caritas » – est une force extraordinaire qui pousse les personnes à s'engager avec courage et générosité dans le domaine de la justice et de la paix.
C'est une force qui a son origine en Dieu, Amour éternel et Vérité absolue. Chacun trouve son bien en adhérant au projet que Dieu a sur lui, pour le réaliser pleinement ; en effet, il trouve dans ce projet sa propre vérité et c'est en adhérant à cette Vérité qu'il devient libre (cf. Jn 8,32)...

La Charité est Amour reçu et donné. Elle est grâce. Sa Source est l'Amour jaillissant du Père pour Le Fils, dans L'Esprit-Saint.
C'est un Amour qui, du Fils, descend sur nous. C'est un Amour créateur, qui nous a donné l'existence; c'est un Amour rédempteur, qui nous a recréés.
Un Amour révélé et réalisé par Le Christ (cf. Jn 13,1) et « répandu dans nos cœurs par L'Esprit-Saint qui nous a été donné » (Rm 5,5).
Objets de l'Amour de Dieu, les hommes sont constitués acteurs de la Charité, appelés à devenir eux-mêmes les instruments de la Grâce, pour répandre la Charité de Dieu et pour tisser des liens de Charité.

La doctrine sociale de l'Église répond à cette dynamique de Charité reçue et donnée. Elle est... annonce de la Vérité de l'Amour du Christ dans la société.
Cette doctrine est un service de la Charité, mais dans la Vérité... Le développement, le bien-être social, ainsi qu'une solution adaptée aux graves problèmes socio-économiques qui affligent l'humanité, ont besoin de cette Vérité.
Plus encore, il est nécessaire que cette Vérité soit aimée et qu'il lui soit rendu témoignage.

Sans Vérité, sans confiance et sans Amour du vrai, il n'y a pas de conscience ni de responsabilité sociale, et l'agir social devient la proie d'intérêts privés et de logiques de pouvoir, qui ont pour effets d'entrainer la désagrégation de la société, et cela d'autant plus dans une société en voie de mondialisation et dans les moments difficiles comme ceux que nous connaissons actuellement.

 

Autre commentaire de ce jour.
http://evangeli.net/evangile/jour/IV_109
Abbé Jordi POU i Sabater (Sant Jordi Desvalls, Girona, Espagne).

«Le jugement que vous portez contre les autres sera porté aussi contre vous; la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous»

Aujourd'hui, l'Évangile me rappelle les paroles de la Maréchale dans le roman le Chevalier à la Rose, de Hugo von Hofmansthal: «C'est la manière qui fait la grande différence».
La façon dont nous agissons changera le résultat dans de nombreux aspects de notre vie, surtout dans le contexte spirituel.

Jésus nous dit: «Ne jugez pas, pour ne pas être jugés» (Mt 7,1). Mais Jésus nous dit aussi de corriger celui qui est dans le péché, et pour cela il faut que nous ayons déjà fait un quelconque “jugement”.
Même Saint Paul juge dans ses écrits la communauté de Corinthe et Saint Pierre condamne Ananias et son épouse pour leurs mensonges.
C'est pour cela que Saint Jean de Chrysostome justifie cela en disant: «Jésus ne dit pas que nous ne devons pas éviter qu'un pécheur s'arrête de pécher, nous devons certainement le corriger, mais pas comme un ennemi qui cherche la vengeance, plutôt comme le médecin qui donne un remède au malade».
Notre jugement doit donc se faire surtout dans un but de correction et non pas de vengeance.

Mais ce que dit Saint Augustin est encore plus intéressant: «Le Seigneur nous avertit de ne pas juger rapidement et injustement (…). Réfléchissons d'abord si nous n'avons pas commis un péché semblable, rappelons-nous aussi que nous sommes fragiles, et jugeons toujours avec l'intention de servir Dieu et non pas nous-mêmes».
Si lorsque nous voyons les péchés de nos frères nous voyons les nôtres, il ne nous arrivera pas comme il est dit dans l'Évangile de vouloir “retirer la paille de l'œil de notre frère alors qu'il y a une poutre dans le nôtre” (cf Mt 7,3).

Si nous avons une bonne formation, nous verrons, presque de manière inconsciente, les bonnes et les mauvaises choses chez les autres: et nous rendrons un jugement.
Mais le fait de voir les fautes chez les autres avec un point de vue comme mentionné ci-dessus nous aidera dans notre “manière” de juger: cela nous aidera à ne pas juger juste pour juger ou juste pour faire un commentaire ou pour cacher nos défaillances ou simplement parce que tout le monde le fait.
Et pour terminer, ayons surtout à l'esprit les Paroles de Jésus: «La mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous» (Mt 7,2).

 

HYMNE : ESPRIT DE DIEU, TRÈS PUR AMOUR

Esprit de Dieu, très pur Amour, 
Descends dans notre nuit obscure ; 
Le temps nous tient, la chair nous dure, 
Esprit de feu, très pur Amour !

Cœur du Très-Haut, soleil du Christ, 
Console-nous du grand hiver ; 
Transforme avec nous l’univers, 
Vigne de grâce, Hôte infini !

Esprit de Dieu, très pur Amour, 
Descends dans notre nuit obscure ; 
La soif nous tient, la mort nous dure, 
Esprit de vie, très pur Amour !

Notre âme attend, notre âme a faim,
Sage conseil, ô Vérité,
De voir dans la pleine clarté
Le fruit parfait de tes desseins !

Esprit de Dieu, très pur Amour, 
Descends dans notre nuit obscure ; 
Destin nous tient, douleur nous dure, 
Esprit de paix, très pur Amour !

Unique Amour, fais-nous ta proie,
Plie notre orgueil, panse nos plaies ;
De ta vigueur viens nous brûler,
Souffle de Dieu, Flamme de joie !

Esprit de Dieu, très pur Amour,
Descends dans notre nuit obscure ; 
La chair nous tient, le temps nous dure,
Esprit du ciel, très pur Amour !

 

HYMNE : UN JOUR NOUVEAU COMMENCE

Un jour nouveau commence, 
Un jour reçu de toi, 
Père, 
Nous l’avons remis d’avance 
En tes mains tel qu’il sera.

Émerveillés ensemble, 
Émerveillés de toi, 
Père, 
Nous n’avons pour seule offrande 
Que l’accueil de ton amour.

Marqués du goût de vivre, 
Du goût de vivre en toi, 
Père, 
Nous n’avons pas d’autres vivres 
Que la faim du pain rompu.

Comment chanter ta grâce, 
Comment chanter pour toi, 
Père, 
Si nos cœurs ne veulent battre 
De l’espoir du Corps entier ?

Le jour nouveau se lève 
Le jour connu de toi, 
Père ; 
Que ton Fils dans l’homme achève 
La victoire de la croix !

 

HYMNE : FRAPPE À MA PORTE

Frappe à ma porte, 
Toi qui viens me déranger. 
Frappe à ma porte, 
Tu viens me ressusciter.

R/ Je ne sais ni le jour ni l’heure, 
Mais je sais que c’est toi, Seigneur.

Frappe à ma porte 
Tout le vent de ton Esprit. 
Frappe à ma porte 
Le cri de tous mes frères.

Frappe à ma porte
Le cri de tes affamés.
Frappe à ma porte
La chaîne du prisonnier.

Frappe à ma porte,
Toi, la misère du monde.
Frappe à ma porte
Le Dieu de toute ma joie.

 

Oraison du matin (Office des Laudes).
Tu demandes à l'humanité, Dieu Créateur, de se perfectionner de jour en jour et d'achever par son travail l'œuvre immense de la Création ; aide-nous à faire que tous les hommes aient des conditions de travail qui respectent leur dignité : qu'en s'efforçant d'améliorer leur propre sort, ils agissent avec un esprit de solidarité et de service.

 

Parole de Dieu : (Jdt 8, 25-26a.27b)… (Office des Laudes).
Rendons grâce au Seigneur Notre Dieu qui nous éprouve comme nos pères. Rappelez-vous tout ce qu’il a fait avec Abraham et combien il a éprouvé Isaac et tout ce qui arriva à Jacob. C’est pour les avertir que Le Seigneur flagelle ceux qui s’approchent de Lui.

 

Parole de Dieu : (1 Th 3, 12-13)… (Office des Vêpres).
Que Le Seigneur vous donne, entre vous et à l’égard de tous les hommes, un Amour de plus en plus intense et débordant, comme celui que nous avons pour vous.
Et qu’ainsi il vous établisse fermement dans une sainteté sans reproche devant Dieu Notre Père, pour le jour où Notre Seigneur Jésus viendra avec tous les Saints.

Ajouter un commentaire