Eucharistie du Mardi 12 Juin 2018 : Mardi de la 10ème semaine du Temps Ordinaire (Année paire).

Eucharistie du Mardi 12 Juin 2018 : Mardi de la 10ème semaine du Temps Ordinaire (Année paire).

Fête de  Saint Gaspare Bertoni, Fondateur de la Congrégation des Saints Stigmates de Notre Seigneur Jésus-Christ (1777-1853).
Fête de la Bienheureuse Marie-Candide de l'Eucharistie, Carmélite «Mystique de l’Eucharistie» (1884-1949).
Fête de la Bienheureuse Antonia Maria Verna, vierge et Fondatrice des « Sœurs de la Charité de l’Immaculée Conception d’Ivrée » (1733-1838).
Fête du Bienheureux Laurent-Marie Salvi, « Le Missionnaire de l'Enfant Jésus » (1782-1856).
Fête du Bienheureux Guy Vignotelli, (Guy de Cortone), Frère Mineur (✝ 1245).


Textes du jour (1ère lecture, Psaume, Évangile) :
Premier livre des Rois 17,7-16… Psaume 4,2.3.4-5a.7.8-9b… Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,13-16.
Commentaire de Saint Maxime de Turin (?-v. 420), Évêque.
Autre commentaire de Saint Raphaël Arnaiz Baron (1911-1938), Moine Trappiste espagnol.
Autre commentaire de l’Abbé Francesc PERARNAU i Cañellas (Girona, Espagne).
Méditation sur l’Évangile du jour.
Hymne, Oraison et Parole de Dieu.

Saint gaspare bertoni 11

Mardi 12 Juin 2018 : Fête de  Saint Gaspare Bertoni, Fondateur de la Congrégation des Saints Stigmates de Notre Seigneur Jésus-Christ (1777-1853).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Gaspare Bertoni.

Bienheureuse marie candide de l eucharistie

Mardi 12 Juin 2018 : Fête de la Bienheureuse Marie-Candide de l'Eucharistie, Carmélite «Mystique de l’Eucharistie» (1884-1949).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur elle, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Bienheureuse Marie-Candide de l'Eucharistie.

Serva di dio antonia maria verna 2

Mardi 12 Juin 2018 : Fête de la Bienheureuse Antonia Maria Verna, vierge et Fondatrice des « Sœurs de la Charité de l’Immaculée Conception d’Ivrée » (1733-1838).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur elle, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Bienheureuse Antonia Maria Verna.

Lorenzo salvi 45 2

Mardi 12 Juin 2018 : Fête du Bienheureux Laurent-Marie Salvi, « Le Missionnaire de l'Enfant Jésus » (1782-1856).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Bienheureux Laurent-Marie Salvi.

15 b guido da cortona 1247

Mardi 12 Juin 2018 : Fête du Bienheureux Guy Vignotelli, (Guy de Cortone), Frère Mineur (✝ 1245).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Bienheureux Guy Vignotelli.

 

LITURGIE DE LA PAROLE.

Premier livre des Rois 17,7-16.
Sur l'ordre du prophète Élie, il ne tombait plus une goutte de pluie dans tout le pays, et le torrent où buvait le prophète finit par être à sec.
Alors la parole du Seigneur lui fut adressée :
« Lève-toi, va à Sarepta, dans le pays de Sidon ; tu y habiteras ; il y a là une veuve que j'ai chargée de te nourrir. »
Le prophète Élie partit pour Sarepta, et il parvint à l'entrée de la ville. Une veuve ramassait du bois ; il l'appela et lui dit : « Veux-tu me puiser, avec ta cruche, un peu d'eau pour que je boive ? »
Elle alla en puiser. Il lui dit encore : « Apporte-moi aussi un morceau de pain. »
Elle répondit : « Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu : je n'ai pas de pain. J'ai seulement, dans une jarre, une poignée de farine, et un peu d'huile dans un vase. Je ramasse deux morceaux de bois, je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste. Nous le mangerons, et puis nous mourrons. »
Élie lui dit alors : « N'aie pas peur, va, fais ce que tu as dit. Mais d'abord cuis-moi un petit pain et apporte-le moi, ensuite tu feras du pain pour toi et ton fils.
Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d'Israël : Jarre de farine point ne s'épuisera, vase d'huile point ne se videra, jusqu'au jour où le Seigneur donnera la pluie pour arroser la terre. »
La femme alla faire ce qu'Élie lui avait demandé, et longtemps, le prophète, elle-même et son fils eurent à manger.
Et la jarre de farine ne s'épuisa pas, et le vase d'huile ne se vida pas, ainsi que le Seigneur l'avait annoncé par la bouche d'Élie.

 

Psaume 4,2.3.4-5a.7.8-9b.
Quand je crie, réponds-moi, Dieu, ma justice !
Toi qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !

Fils des hommes,
jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire,
l'amour du néant et la course au mensonge ?

Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
le Seigneur entend quand je crie vers lui.
Mais vous, tremblez, ne péchez pas.

Beaucoup demandent :
« Qui nous fera voir le bonheur ? »
Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !

Tu mets dans mon cœur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.
Car tu me donnes d'habiter, Seigneur, seul, dans la confiance.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,13-16.
Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Vous êtes le sel de la terre. Si le sel se dénature, comment redeviendra-t-il du sel ? Il n'est plus bon à rien : on le jette dehors et les gens le piétinent.
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.
Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.

 

Commentaire du jour.
Sermon attribué à Saint Maxime de Turin (?-v. 420), Évêque.
(trad. in Kephas, vol. 1, p. 554 rev.)

« Vous êtes le sel de la Terre. Vous êtes la Lumière du monde »

Le Seigneur a dit à ses apôtres : « Vous êtes la Lumière du monde ». Comme elles sont justes les comparaisons que le Seigneur emploie pour désigner nos pères dans la Foi !
Il les appelle « sel », eux qui nous enseignent la Sagesse de Dieu, et « Lumière », eux qui chassent de nos cœurs l'aveuglement et les ténèbres de notre incrédulité.
C'est donc à juste titre que les apôtres reçoivent le nom de Lumière : ils annoncent dans l'obscurité du monde la clarté du Ciel et la splendeur de l'éternité.
Pierre n'est-il pas devenu pour le monde entier et pour tous les fidèles une Lumière, quand il a dit au Seigneur : « Tu es Le Christ, Le Fils du Dieu vivant » ? (Mt 16,16)
Quelle plus grande clarté le genre humain aurait-il pu recevoir, que d'apprendre par Pierre que Le Fils du Dieu vivant était le Créateur de sa Lumière ?

Et Saint Paul n'est pas une moins grande Lumière pour le monde : alors que toute la Terre était aveuglée par les ténèbres de la malfaisance, il est monté jusqu'au Ciel (2Co 12,2) et, à son retour, il a révélé les mystères de la splendeur éternelle.
C'est pourquoi il n'a pu ni se cacher, telle la ville fondée sur une montagne, ni se laisser mettre sous le boisseau, car Le Christ, par la Lumière de sa Majesté, l'avait enflammé comme une lampe de choix, remplie de l'huile du Saint-Esprit.
C'est pourquoi, mes bien-aimés, si, renonçant aux illusions de ce monde, nous avons à cœur de rechercher la saveur de la Sagesse de Dieu, goûtons au sel des apôtres.

 

Commentaire du jour.
Saint Raphaël Arnaiz Baron (1911-1938), Moine Trappiste espagnol.
Écrits spirituels, 12/04/1938 (trad. Cerf 2008, p. 408).

Être lumière du monde parce qu’on a reçu la Lumière du monde (Jn 8,12)

J’ai cherché la vérité, et je ne l’ai pas trouvée ; j’ai cherché la charité, et j’ai seulement vu chez les hommes quelques étincelles qui n’ont pas rempli mon cœur assoiffé d’elle ; j’ai cherché la paix, et j’ai vu qu’il n’y a pas de paix sur Terre.
Cette illusion est passée ; elle est passée doucement, sans que je m’en aperçoive ; Le Seigneur, qui m’avait illusionné pour m’attirer à Lui, m’a ouvert les yeux, et comme je suis heureux maintenant !
« Que cherches-tu parmi les hommes ?, me dit-il. Que cherches-tu sur cette Terre dans laquelle tu es un pèlerin ? Quelle paix désires-tu ? »
Le Seigneur est bon…; je vois maintenant clairement que la Paix véritable se trouve en Dieu ; qu’en Jésus se trouve la véritable Charité ; que Le Christ est l’unique Vérité…

Puisque tu m’as donné la Lumière pour voir et comprendre, donne-moi maintenant, Seigneur, un cœur très grand, très grand, pour aimer ces hommes, qui sont tes enfants, mes frères, et dans lesquels mon énorme orgueil voyait des fautes, sans me voir moi-même par contre.
Si tu avais donné ce que tu m’as donné au dernier d’entre eux ?
Mais tu fais bien toutes choses. Mon âme pleure mes anciennes manies, mes anciennes habitudes ; elle ne cherche plus la perfection dans l’homme ; elle ne pleure plus quand elle ne trouve pas d’endroit « pour se reposer » (Mt 8,20).
Elle possède tout. Toi, Mon Dieu, tu es celui qui remplit mon âme ; tu es ma Joie ; tu es ma Paix et mon réconfort.
Toi, Seigneur, tu es mon refuge, ma forteresse, ma Vie, ma Lumière, ma consolation, mon unique Vérité et mon unique Amour.
Je suis heureux ! Je possède tout !

 

Autre commentaire de ce jour.
http://evangeli.net/evangile/jour/IV_92
Abbé Francesc PERARNAU i Cañellas (Girona, Espagne).

Vous êtes le sel de la Terre (…). Vous êtes la Lumière du monde.

Aujourd'hui, Saint Matthieu nous rappelle les paroles de Jésus par lesquelles Il nous rappelle notre mission en tant que Chrétiens: être le sel et la Lumière du monde.
Le sel, d'une part, est un condiment qui donne plus de goût aux aliments, sans sel les plats sont fades.
Au cours du temps, le sel a été aussi utilisé pour la conservation d'aliments grâce à ses propriétés qui évitent la pourriture.

De nos jours, beaucoup ont perdu le sens de la vie et disent qu'elle ne vaut pas la peine d'être vécue, car elle est remplie d'amertume, de difficultés et de souffrance, qu'elle passe trop vite et qu'elle a une bien triste fin: la mort.

«Vous êtes le sel de la terre» (Mt 5,13). Le Chrétien doit donner du goût: par sa joie et par son optimisme serein de se savoir fils de Dieu, que tout dans cette vie est chemin de sainteté, que les difficultés et les souffrances nous aident à nous purifier, et qu'à la fin une Vie de gloire et de Joie éternelle nous attend.

De ce fait, en tant que sel, le disciple du Christ doit préserver de la pourriture: là où il y a des Chrétiens à la Foi vive, il ne peut y avoir de l'injustice, ni de la violence, ni d'abus des plus faibles... au contraire, l'esprit de Charité doit briller dans toute sa splendeur: la préoccupation d'autrui, la solidarité, la générosité…

Ainsi, le Chrétien devient lumière du monde (cf. Mt 5,14). Le Chrétien est le flambeau qui par son exemple apporte la lumière de la Vérité dans tous les recoins du monde, en montrant le chemin du Salut…
Là où régnaient les ténèbres, l'incertitude et le doute, naissent la clarté, la certitude et l'assurance.

 

Méditation sur l’Évangile du jour.
http://viechretienne.catholique.org/meditation/10351-le-sel-de-la-terre

Le Sel de la Terre

1. Jésus Christ nous dit que nous sommes le sel de la terre et la lumière du monde. Le sel est une très petite substance et pourtant il change le goût de tout un plat.
La lumière peut venir d’une toute petite flamme ou d’une humble ampoule et pourtant elle illumine un grand espace.
Nous savons bien combien un sourire inattendu, un cadeau surprise ou une attention d’un ami change notre journée et nous remplit de joie.
La vie est faite de détails, de milliers de petits actes qui influent considérablement sur la vie des autres.
Chacun de nos actes faits par Amour peut avoir des conséquences incalculables sur la vie d’autrui.
Si chaque Chrétien faisait un acte de Charité, c’est 2000 millions d’actes de Charité qui inonderaient le monde en le rendant meilleur, plus joyeux, et plus apte à accueillir le message de Jésus- Christ.
Comme nous le dit le Père Marcial Maciel,L.C. : « Le monde sera ce que chacun fera de sa liberté. Si nous voulons un monde meilleur, nous devons commencer par être meilleurs nous-mêmes. » (Ma Vie, C’est le Christ, no. 147)

2. « A la fin de votre vie, vous serez jugés sur l’Amour ». (Saint Jean de la Croix) Nos attentions envers les autres peuvent être actives ou passives : cela peut aller de la plaisanterie qui égaye un moment de tristesse, jusqu’à se rendre disponible aux autres, malgré nos occupations.
Avec des choses aussi simples que celles-là, nous exerçons la Charité envers nos proches et nous montrons à Jésus que nous nous sacrifions en nous unissant à Lui.

La véritable révolution est celle de la Charité, celle qui, par l’Incarnation du Verbe Divin, marque l’avant et l’après de l’histoire de l’humanité elle-même.
C’est elle qui change le monde : une communauté, une paroisse, un mouvement ecclésial, n’importe.
Celui qui aime, change le monde, au moins en partie. L’Amour ne laisse pas le monde indifférent.
(Le Christ, c’est ma Vie, no. 66)

Dialogue avec Le Christ : Seigneur Jésus, mon Créateur et Sauveur, libère-moi des pièges du respect humain et de la recherche d’une vie facile. Fais que ma vie soit une lumière qui illumine la vie de ceux qui m’entourent.
Accorde-moi la liberté des enfants de Dieu que je puisse proclamer la bonté du Père à tous mes frères et sœurs sans exception.
C’est ta volonté : c’est pourquoi tu as envoyé Ton Esprit Saint pour être mon avocat, et je crois qu’avec toi je peux faire toutes choses.

Résolution Je tâcherai de manifester par la Charité et la simplicité la Bonté de Dieu à ceux qui m’entourent.

 

HYMNE : POUR QUE L'HOMME SOIT UN FILS

Pour que l'homme soit un fils à son image,
Dieu l'a travaillé au souffle de l'Esprit :
Lorsque nous n'avions ni forme ni visage,
Son amour nous voyait libres comme lui.

Nous tenions de Dieu la grâce de la vie,
Nous l'avons tenue captive du péché :
Haine et mort se sont liguées pour l'injustice
Et la loi de tout amour fut délaissée.

Quand ce fut le jour, et l'heure favorable,
Dieu nous a donné Jésus, le Bien-Aimé :
L'arbre de la croix indique le passage
Vers un monde où toute chose est consacrée.

Qui prendra la route vers ces grands espaces ?
Qui prendra Jésus pour Maître et pour ami ?
L'humble serviteur a la plus belle place !
Servir Dieu rend l'homme libre comme lui.

 

HYMNE : BÉNI DE DIEU

Béni de Dieu 
En qui le Père se complaît, 
Tu es venu 
baptiser l’homme dans ta mort, 
Et le Jourdain baigna ton corps. 
Ô viens, Seigneur Jésus ! 
Justice du Royaume ; 
Que nous chantions pour ton retour :

R/Béni soit au nom du Seigneur
Celui qui vient sauver son peuple !

Rocher nouveau
D’où sort le Fleuve de la vie,
Tu es venu
abreuver ceux qui croient en toi,
Et tu laissas s’ouvrir ton cœur.
Ô viens, Seigneur Jésus
Fontaine intarissable ;
Que nous chantions pour ton retour : 

R/Béni soit au nom du Seigneur
Celui qui vient sauver son peuple !

 

HYMNE : SEIGNEUR, AU SEUIL DE CETTE NUIT

Seigneur, au seuil de cette nuit, 
Nous venons te rendre l’esprit 
Et la confiance. 
Bientôt nous ne pourrons plus rien ; 
Nous les mettons entre tes mains 
Afin qu’en toi nos vies demain 
Prennent naissance. 

Ce jour en train de décliner, 
Tu nous donnes de le tourner 
Vers le mystère 
Qui fit le premier soir avant 
La première aube sur les temps, 
Et chaque soir au soir suivant 
Dit ta lumière. 

Rappelle-toi lorsque tu vins 
Dans le vent de nuit au jardin 
De la genèse, 
Afin que l'homme trouve au cœur 
Un nouveau jour, plus intérieur, 
Qui le rappelle à son Seigneur, 
Quand l’autre baisse. 

Tu ne l’as pas abandonné ; 
Ton esprit de feu dans la nuée
Resta fidèle. 
Et puis le ciel s’est découvert, 
Quand tu pris chair de notre chair, 
Quand tu donnas à l’univers 
Sa nuit nouvelle. 

Surtout, Jésus, rappelle-toi,
Descendant encore plus bas,
À la mort même :
Puisque tout est renouvelé,
Laisse ce soir nos cœurs aller
Dans cette paix que tu promets
À ceux qui t’aiment.

 

Oraison du matin (Office des Laudes).
Seigneur, tu ouvres à ceux qui t’aiment les richesses de Ton Esprit-Saint, et tu fais grandir en eux ta propre Vie en leur donnant part au Corps de Ton Fils ; aide-les à se comporter dans le monde en enfants de Dieu appelés à la Liberté : qu’ils répondent par la sainteté de leur vie à la mission prophétique de l’Église.

 

Parole de Dieu : (1 Th 5, 4-5)… (Office des Laudes).
Frères, puisque vous n’êtes pas dans les ténèbres, le jour du Seigneur ne vous surprendra pas comme un voleur.
En effet, vous êtes tous des fils de la Lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres.

 

Parole de Dieu : (Rm 3, 23-25a)… (Office des Vêpres).
Tous les hommes sont pécheurs, ils sont tous privés de la Gloire de Dieu, Lui qui leur donne d’être des justes par sa seule Grâce, en vertu de la Rédemption accomplie dans Le Christ Jésus.
Car Dieu a exposé Le Christ sur la Croix afin que, par l’Offrande de son Sang, il soit le Pardon pour ceux qui croient en Lui.
Ainsi Dieu voulait manifester sa Justice.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 12/06/2018