Eucharistie du Samedi 16 Juin 2018 : Samedi de la 10ème semaine du Temps Ordinaire (Année paire).

Eucharistie du Samedi 16 Juin 2018 : Samedi de la 10ème semaine du Temps Ordinaire (Année paire).

Fête de Saint Jean-François Régis, Jésuite - apôtre du Vivarais (1597-1640).
Fête de Sainte Lutgarde, Moniale Cistercienne à Aywiers (✝ 1246).
Fête de la Bse Maria Theresia Scherer, Vierge Cofondatrice des « Sœurs de Charité de la Sainte-Croix » (1825-1888).
Fête de Saint Tykhon de Kalouga (Saint Orthodoxe), Higoumène (✝ 1492).
Fête de Jean Tauler, Dominicain et auteur Mystique, inspirateur et maître spirituel de Saint Paul de la Croix (1300-1361).


Textes du jour (1ère lecture, Psaume, Évangile) :
Premier livre des Rois 19,19-21… Psaume 16(15),1-2a.5.7-8.9-10… Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 5,33-37.
Commentaire de Dorothée de Gaza (v. 500-?), Moine en Palestine.
Autre commentaire de l’Abbé Jordi PASCUAL i Bancells (Salt, Girona, Espagne).
Hymne, Oraison et Parole de Dieu.

Saint jean francois regis 11

Samedi 16 Juin 2018 : Fête de Saint Jean-François Régis, Jésuite - apôtre du Vivarais (1597-1640).
Fêté le 16 Juin par les Jésuites en France ainsi qu'au diocèse de Nîmes et le 2 Juillet dans les autres provinces, il figure au 31 Décembre au martyrologe romain (31 Décembre 1640, jour de sa naissance au Ciel).

Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » en date du 31 Décembre, ou sur le lien suivant :
Saint Jean-François Régis, Jésuite - apôtre du Vivarais.

Santa lutgarda 1

Samedi 16 Juin 2018 : Fête de Sainte Lutgarde, Moniale Cistercienne à Aywiers (✝ 1246).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur elle, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Sainte Lutgarde, Moniale Cistercienne.

11 marie

Samedi 16 Juin 2018 : Fête de la Bse Maria Theresia Scherer, Vierge Co-Fondatrice des « Sœurs de Charité de la Sainte-Croix » (1825-1888).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur elle, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Bse Maria Theresia Scherer.

Tikhonkalouga

Samedi 16 Juin 2018 : Fête de Saint Tykhon de Kalouga (Saint Orthodoxe), Higoumène (✝ 1492).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Tykhon de Kalouga (Saint Orthodoxe).

St pierre le jeune protestant tauler 2

Samedi 16 Juin 2018 : Fête de Jean Tauler, Dominicain et auteur Mystique, inspirateur et maître spirituel de Saint Paul de la Croix (1300-1361).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Jean Tauler, Dominicain et auteur Mystique.

 

LITURGIE DE LA PAROLE.

Premier livre des Rois 19,19-21.
Élie s’en alla. Il trouva Élisée, fils de Shafath, en train de labourer. Il avait à labourer douze arpents, et il en était au douzième. Élie passa près de lui et jeta vers lui son manteau. 
Alors Élisée quitta ses bœufs, courut derrière Élie, et lui dit : « Laisse-moi embrasser mon père et ma mère, puis je te suivrai. » Élie répondit : « Va-t’en, retourne là-bas ! Je n’ai rien fait. » 
Alors Élisée s’en retourna ; mais il prit la paire de bœufs pour les immoler, les fit cuire avec le bois de l’attelage, et les donna à manger aux gens. Puis il se leva, partit à la suite d’Élie et se mit à son service. 

 

Psaume 16(15),1-2a.5.7-8.9-10.
Garde-moi, mon Dieu : j'ai fait de toi mon refuge. 
J'ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu ! 
Seigneur, mon partage et ma coupe : 
de toi dépend mon sort. » 

Je bénis le Seigneur qui me conseille : 
même la nuit mon cœur m'avertit. 
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ; 
il est à ma droite : je suis inébranlable.

Mon cœur exulte, mon âme est en fête, 
ma chair elle-même repose en confiance : 
tu ne peux m'abandonner à la mort 
ni laisser ton ami voir la corruption.

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 5,33-37.
En ce temps- là, Jésus disait à ses disciples : Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : ‘Tu ne manqueras pas à tes serments, mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur.’ 
Eh bien ! Moi, je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu, 
ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi. 
Et ne jure pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir. 
Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”. Ce qui est en plus vient du Mauvais. »

 

Commentaire du jour.
Dorothée de Gaza (v. 500-?), Moine en Palestine.
Instructions, n° 1, 6-8 ; SC 92 (trad. SC p. 155 rev.)

La Loi nouvelle : « Moi, je vous dis »

Dieu nous a donné ses préceptes qui nous purifient…des mauvaises dispositions de notre homme intérieur (Ep 3,16).
Il lui donne le discernement du bien et du mal ; il lui fait reprendre conscience et lui montre les causes de son péché.
« La Loi disait : ne commets pas d'adultère ; et moi je dis : N'aie pas de mauvais désirs. La Loi disait : Ne tue pas ; et moi je dis : Ne te mets pas en colère » (Mt 5,27.21).
Car si tu as de mauvais désirs, bien qu'actuellement tu ne commettes pas d'adultère, ces désirs ne cesseront de te harceler intérieurement jusqu'à ce qu'elles t'entraînent à l'acte.
Si tu t'irrites et t'excites contre ton frère, il arrivera un moment où tu diras du mal de lui, puis tu lui dresseras des embûches, et ainsi peu à peu tu en viendras finalement au meurtre.

La Loi disait encore : « Œil pour œil, dent pour dent » (Ex 21,24).
Mais Le Seigneur exhorte non seulement à recevoir avec patience le coup de celui qui nous gifle, mais encore à lui présenter humblement l'autre joue (Mt 5,39).
Car le but de la Loi était de nous apprendre à ne pas faire ce que nous ne voulions pas souffrir. Elle nous empêchait donc de faire le mal par la peur de souffrir.
Mais ce qui est demandé maintenant c'est de rejeter la haine, l'amour du plaisir, l'amour de la gloire et les autres tendances mauvaises. 

En un mot, le dessein du Christ notre Maître est précisément de nous apprendre comment nous en sommes venus à commettre tous ces péchés, comment nous sommes tombés dans tous ces mauvais jours.
Il nous a donc d'abord libérés par le saint Baptême, en nous accordant la rémission des péchés ; puis il nous a donné le pouvoir de faire le bien, si nous voulons, et de n'être plus entraînés comme par force dans le mal.

 

Autre commentaire de ce jour.
http://evangeli.net/evangile/jour/IV_96
Abbé Jordi PASCUAL i Bancells (Salt, Girona, Espagne).

«Quand vous dites ‘oui’, que ce soit un ‘oui’, quand vous dites ‘non’, que ce soit un ‘non’»

Aujourd'hui, Jésus continue à nous instruire sur les Commandements. Les israélites avaient le plus grand respect envers le Nom de Dieu, une vénération sacrée, car ils savaient que le nom se rapporte à la personne, et Dieu mérite tout le respect, tout honneur et toute gloire, par la pensée, par la parole et par les actes.
Pour cette raison, sachant que jurer c'est avoir Dieu comme témoin de la Vérité que nous disons, la loi commandait: «Tu ne feras pas de faux serments, mais tu t'acquitteras de tes serments envers Le Seigneur» (Mt 5,33)
Mais Jésus vient pour perfectionner la loi (et en ce faisant pour nous perfectionner-nous dans l'accomplissement de la loi) et va plus loin:
«Eh bien Moi, je vous dis de ne faire aucun serment, ni par le Ciel, car c'est le trône de Dieu, ni par la Terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Cité du grand Roi» (Mt 5,34).
Cela ne veut pas dire que jurer en soi soit mauvais, mais il est nécessaire d'imposer des conditions pour que le serment soit légitime, comme par exemple, qu'il y ait une cause grave, juste et sérieuse (un procès, par exemple) et que l'on jure soit vrai et bon.

Mais Le Seigneur nous dit encore: «Quand vous dites ‘oui’, que ce soit un ‘oui’, quand vous dites ‘non’, que ce soit un ‘non’» (Mt 5,37).
C'est à dire, qu'il nous invite à vivre dans la Vérité dans toutes les occasions, à adapter notre pensée, nos actes et nos paroles à la Vérité.
Et, la Vérité, c'est quoi? C'est la grande question que nous entendons dans l'Évangile, posée par Pilate, pendant le jugement de Jésus et à laquelle beaucoup de penseurs au cours des siècles ont voulu donner une réponse.

Dieu est la Vérité. Celui qui vit sa vie en étant agréable à Dieu, en respectant ses Commandements, vit dans la Vérité.
Le Saint Curé d'Ars disait: «La raison pour laquelle si peu de Chrétiens agissent avec la seule intention d'être agréables à Dieu, c'est parce que la plupart d'entre eux sont soumis à la plus grande ignorance.
Mon Dieu, combien de bonnes œuvres pour le Ciel sont gâchées!».

Nous devons nous former, lire l'Évangile et le catéchisme. Ensuite, vivre selon ce que nous avons appris.

 

HYMNE : COMMENT ES-TU FOYER DE FEU

Comment es-tu foyer de feu
et fraîcheur de la fontaine,
une brûlure, une douceur
qui rend saines nos souillures ?

Comment fais-tu de l'homme un dieu,
de la nuit une lumière,
et des abîmes de la mort
tires-tu la vie nouvelle?

Comment la nuit vient-elle au jour ?
Peux-tu vaincre les ténèbres,
porter ta flamme jusqu'au cœur
et changer le fond de l'être ?

Comment n'es-tu qu'un avec nous,
nous rends-tu fils de Dieu même ?
Comment nous brûles-tu d'amour
et nous blesses-tu sans glaive ?

Comment peux-tu nous supporter,
rester lent à la colère,
et de l'ailleurs où tu te tiens
voir ici nos moindres gestes ?

Comment de si haut et de si loin
ton regard suit-il nos actes ?
Ton serviteur attend la paix,
le courage dans les larmes !

 

HYMNE : NUÉE DE FEU

Nuée de feu
Sur ceux qui marchent dans la nuit,
Tu es venu
pour montrer le chemin vers Dieu,
Et ton calvaire ouvrit le ciel.
Ô viens, Seigneur Jésus !
Présence de ton Père ;
Que nous chantions pour ton retour : 

R/ Béni soit au nom du Seigneur,
Celui qui vient sauver son peuple. 

Royal époux
Promis aux noces de la croix,
Tu es venu
réjouir les enfants de Dieu,
Et tu changeas notre eau en vin.
Ô viens, Seigneur Jésus !
Tendresse pour la terre ;
Que nous chantions pour ton retour : R/

Ô Fils de Dieu
Sur qui repose l’Esprit-Saint,
Tu es venu
comme un feu qui consume tout,
Et l’univers s’embrase en toi.
Ô viens, Seigneur Jésus !
Demeure de la Gloire ;
Que nous chantions pour ton retour : R/

 

HYMNE : IL VIENDRA

Il viendra, 
Un soir 
Où nul ne l’attend plus, 
Peut-être. 
Appelé par son nom, 
Quelqu’un tressaillira.
Au cœur sans mémoire,
Qu’un temps soit accordé
Pour qu’il se souvienne !

Il viendra, 
Un soir 
Pareil à celui-ci, 
Peut-être. 
À l’orient, devant lui, 
Le ciel s’embrasera.
Au pauvre, allez dire
Que tout s’accomplira
Selon la promesse. 

Il viendra, 
Un soir 
Où rôde le malheur, 
Peut-être. 
Ce soir-là, sur nos peurs, 
L’amour l’emportera.
Criez à tous les hommes
Que rien n’est compromis
De leur espérance. 

Il viendra ; 
Un soir 
Sera le dernier soir 
Du monde. 
Un silence d’abord, 
Et l’hymne éclatera.
Un chant de louange
Sera le premier mot
Dans l’aube nouvelle.

 

Oraison du matin (Office des Laudes).
Que nos lèvres, notre âme et toute notre vie proclament ta louange, Seigneur ; et puisque tout notre être est un don de ta grâce, fais que notre existence te soit consacrée.

 

Parole de Dieu : (Rm 12, 14-16a)… (Office des Laudes).
Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent.
Soyez bien d’accord entre vous ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est simple.

 

Parole de Dieu : (He 13, 20-21)… (Office des Vêpres).
Que Le Dieu de la Paix, Lui qui a fait remonter d’entre les morts le Berger des brebis, Pasteur par excellence, grâce au Sang de l’Alliance éternelle, Notre Seigneur Jésus, que ce Dieu vous munisse de tout ce qui est bon pour accomplir sa Volonté, qu’il réalise en nous ce qui plaît à ses yeux par Jésus-Christ, à qui appartient la Gloire pour les siècles des siècles. Amen

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 16/06/2018