Eucharistie du Samedi 03 Novembre 2018 : Samedi de la 30ème semaine du Temps Ordinaire (Année paire).

Eucharistie du Samedi 03 Novembre 2018 : Samedi de la 30ème semaine du Temps Ordinaire (Année paire).

L’Église fait mémoire (facultative) de la Fête de Saint Martin de Porres, Religieux du Tiers-Ordre de Saint Dominique, apôtre de la Charité (1579-1639).

L’Église fait mémoire (obligatoire en Belgique) de la Fête de Saint Hubert, Évêque de Tongres-Maastricht-Liège († 727)
Mémoire au Martyrologe Romain le 30 Mai.

Fête de Notre-Dame du Suffrage, le 1er Samedi après la Toussaint.

Fête de Sainte Sylvie, mère du Pape St Grégoire le Grand († v. 590).
Fête de Sainte Alpais (+1210).
Fête de Saint Pirmin, Évêque-abbé de Reichenau (✝ v. 755).


Textes du jour (1ère lecture, Psaume, Évangile) :
Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 1,18b-26... Psaume 42(41),2.3.5abcd.5efgh... Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 14,1.7-11.
Commentaire de Diadoque de Photicé (v. 400-?), Évêque.
Autre commentaire de l’Abbé Josep FONT i Gallart (Tremp, Lleida, Espagne).
Autre commentaire sur l'Évangile de ce jour et la correspondance dans Maria Valtorta.
Hymne, Oraison et Parole de Dieu.

San martin de porres 11

Samedi 03 Novembre 2018 : Fête de Saint Martin de Porres, Religieux du Tiers-Ordre de Saint Dominique, apôtre de la Charité (1579-1639).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Martin de Porres.

St hubert stained glass

Samedi 03 Novembre 2018 : Fête de Saint Hubert, Évêque de Tongres-Maastricht-Liège (657- † 727).
Commémoré le 30 Mai par le Martyrologe Romain et mémoire obligatoire en Belgique le 03 Novembre.

Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Hubert.

Fete de notre dame du suffrage

Samedi 03 Novembre 2018 : Fête de Notre-Dame de Guadeloupe d'Estramadure.
(Ne pas confondre avec ND de Guadalupe au Mexique).

Pour en découvrir davantage sur cette Fête, aller dans le menu déroulant à « Les Fêtes Catholiques » ou sur le lien suivant :
Fête de Notre-Dame de Guadeloupe d'Estramadure.

Sainte sylvie 2

Samedi 03 Novembre 2018 : Fête de Sainte Sylvie, mère du Pape St Grégoire le Grand († v. 590).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur elle, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Sainte Sylvie.

Cudot eglise tableau sainte alpais 2

Samedi 03 Novembre 2018 : Fête de Sainte Alpais (+1210).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur elle, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Sainte Alpais.

Abtei murbach pirmin 1

Samedi 03 Novembre 2018 : Fête de Saint Pirmin, Évêque et Abbé de Reichenau (✝ v. 755).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Pirmin.

LITURGIE DE LA PAROLE.

Lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens 1,18b-26.
Frères, de toute façon, que ce soit avec des arrière-pensées ou avec sincérité, le Christ est annoncé, et de cela je me réjouis. Bien plus, je me réjouirai encore,
car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à votre prière et à l’assistance de l’Esprit de Jésus Christ.
C’est ce que j’attends avec impatience, et c’est ce que j’espère. Je n’aurai à rougir de rien ; au contraire, je garderai toute mon assurance, maintenant comme toujours ; soit que je vive, soit que je meure, le Christ sera glorifié dans mon corps.
En effet, pour moi, vivre c’est le Christ, et mourir est un avantage.
Mais si, en vivant en ce monde, j’arrive à faire un travail utile, je ne sais plus comment choisir.
Je me sens pris entre les deux : je désire partir pour être avec le Christ, car c’est bien préférable ;
mais, à cause de vous, demeurer en ce monde est encore plus nécessaire.
De cela, je suis convaincu. Je sais donc que je resterai, et que je continuerai à être avec vous tous, pour votre progrès et votre joie dans la foi.
Ainsi, à travers ce qui m’arrive, vous aurez d’autant plus de fierté dans le Christ Jésus, du fait de mon retour parmi vous.

 

Psaume 42(41),2.3.5abcd.5efgh.
Comme un cerf altéré
cherche l'eau vive,
ainsi mon âme te cherche
toi, mon Dieu.

Mon âme a soif de Dieu,
le Dieu vivant ;
quand pourrai-je m'avancer,
paraître face à Dieu ?

Je me souviens,
et mon âme déborde :
en ce temps-là,
je franchissais les portails !

Je conduisais vers la maison de mon Dieu
la multitude en fête,
parmi les cris de joie
et les actions de grâce.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 14,1.7-11.
Un jour de sabbat, Jésus était entré dans la maison d’un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et ces derniers l’observaient.
Jésus dit une parabole aux invités lorsqu’il remarqua comment ils choisissaient les premières places, et il leur dit :
« Quand quelqu’un t’invite à des noces, ne va pas t’installer à la première place, de peur qu’il ait invité un autre plus considéré que toi.
Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendra te dire : “Cède-lui ta place” ; et, à ce moment, tu iras, plein de honte, prendre la dernière place.
Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira : “Mon ami, avance plus haut”, et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui seront à la table avec toi.
En effet, quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé. »

 

Commentaire du jour.
Diadoque de Photicé (v. 400-?), Évêque.
Sur la perfection spirituelle, 12-15 (trad. Brésard, 2000 ans C, p. 240)

« Donner à Dieu la première place »

Celui qui se chérit lui-même ne peut pas aimer Dieu ; mais celui qui ne se chérit pas lui-même à cause des richesses supérieures de la Charité Divine, celui-là aime Dieu.
C'est pourquoi un tel homme ne cherche jamais sa propre gloire, mais celle de Dieu ; car celui qui se chérit lui-même cherche sa propre gloire. Celui qui chérit Dieu aime la Gloire de son Créateur.
C'est, en effet, le propre d'une âme intérieure et amie de Dieu de chercher constamment la Gloire de Dieu dans tous les commandements qu'elle accomplit, et de jouir de son propre abaissement.
Car à Dieu convient la Gloire du fait de sa grandeur, à l'homme l'abaissement ; par ce moyen, il devient le familier de Dieu.
Si nous agissons ainsi, nous réjouissant de la Gloire du Seigneur, à l'exemple de Saint Jean Baptiste, nous commencerons à dire sans fin : « Il faut qu'il croisse et que je diminue » (Jn 3,30).

Je connais quelqu'un qui aime tellement Dieu, bien qu'il gémisse de ne pas l'aimer comme il voudrait, que son âme brûle sans cesse du désir de voir Dieu glorifié en lui, et de se voir lui-même comme s'il n'était pas.
Cet homme-là ne sait pas ce qu'il est, même lorsqu'on fait son éloge, en paroles ; car dans son grand désir d'abaissement il ne pense pas à sa propre dignité.
Il s'acquitte du service divin comme il convient aux Prêtres, mais dans son extrême disposition d'Amour pour Dieu il dérobe le souvenir de sa propre dignité dans l'abîme de sa Charité pour Son Dieu, enfouissant dans d'humbles pensées la gloire qu'il en retirerait.

En tout temps, à ses propres yeux, il ne parait ainsi qu'un serviteur inutile ; son désir d'abaissement l'exclut en quelque sorte de sa propre dignité.
Voilà ce que nous devons faire, nous aussi, de façon à fuir tout honneur, toute gloire, en raison de la richesse débordante de l'Amour de Celui qui nous a tant aimés.

 

Autre commentaire de ce jour.
http://evangeli.net/evangile/jour/IV_276
Abbé Josep FONT i Gallart (Tremp, Lleida, Espagne).

«Remarquant que les invités choisissaient les premières places…»

Aujourd'hui, avez-vous remarqué comment débute l'Évangile? «On [les pharisiens] l'observait». Et Jésus aussi observe: «Remarquant que les invités choisissaient les premières places» (Lc 14,1). Quelles façons tant différentes d'observer!

L'observation, comme toutes les actions internes et externes, est très différente, selon la motivation qui la provoque, selon les motifs internes, selon ce qui se trouve dans le cœur de l'observateur.
Les pharisiens -comme nous dit l'Évangile dans divers passages- observent Jésus pour l'accuser. Et Jésus observe pour aider, pour servir, pour faire le bien.
Et, comme une mère attentionnée, prête conseil: «Quand tu es invité à des noces, ne va pas te mettre à la première place» (Lc 13,8).

Jésus dit avec des mots ce qu'Il est et ce qu'Il porte dans son cœur: il ne cherche pas à être honorable, sinon à honorer; il ne pense pas à son honneur, sinon à l'honneur du Père. Il ne pense pas à Lui-même, sinon aux autres. Toute la vie de Jésus est une révélation de qui est Dieu: "Dieu est Amour".

Pour cela, en Jésus se fait réalité -plus qu'en tout autre- son enseignement: «Il fut dépouillé de sa grandeur, prit la condition d'esclave et se fit pareil aux hommes (…). Pour cela Dieu l'exalta et lui donna le Nom qui est au-dessus de tout Nom» (Ph 2,7.9).

Jésus est le Maître en œuvres et en paroles. Nous, Chrétiens, voulons être ses disciples. Seulement nous ne pourrons reproduire la conduite du Maître que si dans nos cœurs se trouve ce qui se trouvait dans le Sien, si nous avons Son Esprit, L'Esprit de l'Amour.
Travaillons pour nous ouvrir totalement à Son Esprit et pour nous laisser prendre et posséder complètement par Lui.

Et cela sans penser être "élevés", sans penser à nous-mêmes, sinon à Lui. «Même s'il n'y avait pas de Ciel, je t'aimerais; même s'il n'y avait pas d'Enfer je te craindrais; je t'aimerais de la même façon que je t'aime» (Auteur anonyme).
Portés uniquement par l'Amour.

 

Autre commentaire sur l'Évangile de ce jour et la correspondance dans Maria Valtorta.
https://us3.campaign-archive.com/?e=b033ba685c&u=bbaf519c73482457368060b5b&id=70112a6812

 

HYMNE : COMMENT ES-TU FOYER DE FEU

Comment es-tu foyer de feu
et fraîcheur de la fontaine,
une brûlure, une douceur
qui rend saines nos souillures ?

Comment fais-tu de l'homme un dieu,
de la nuit une lumière,
et des abîmes de la mort
tires-tu la vie nouvelle?

Comment la nuit vient-elle au jour ?
Peux-tu vaincre les ténèbres,
porter ta flamme jusqu'au cœur
et changer le fond de l'être ?

Comment n'es-tu qu'un avec nous,
nous rends-tu fils de Dieu même ?
Comment nous brûles-tu d'amour
et nous blesses-tu sans glaive ?

Comment peux-tu nous supporter,
rester lent à la colère,
et de l'ailleurs où tu te tiens
voir ici nos moindres gestes ?

Comment de si haut et de si loin
ton regard suit-il nos actes ?
Ton serviteur attend la paix,
le courage dans les larmes !

 

HYMNE : NUÉE DE FEU

Nuée de feu
Sur ceux qui marchent dans la nuit,
Tu es venu
pour montrer le chemin vers Dieu,
Et ton calvaire ouvrit le ciel.
Ô viens, Seigneur Jésus !
Présence de ton Père ;
Que nous chantions pour ton retour :

R/ Béni soit au nom du Seigneur,
Celui qui vient sauver son peuple.

Royal époux
Promis aux noces de la croix,
Tu es venu
réjouir les enfants de Dieu,
Et tu changeas notre eau en vin.
Ô viens, Seigneur Jésus !
Tendresse pour la terre ;
Que nous chantions pour ton retour : R/

Ô Fils de Dieu
Sur qui repose l’Esprit-Saint,
Tu es venu
comme un feu qui consume tout,
Et l’univers s’embrase en toi.
Ô viens, Seigneur Jésus !
Demeure de la Gloire ;
Que nous chantions pour ton retour : R/

 

HYMNE : IL VIENDRA

Il viendra,
Un soir
Où nul ne l’attend plus,
Peut-être.
Appelé par son nom,
Quelqu’un tressaillira.
   Au cœur sans mémoire,
   Qu’un temps soit accordé
   Pour qu’il se souvienne !

Il viendra,
Un soir
Pareil à celui-ci,
Peut-être.
À l’orient, devant lui,
Le ciel s’embrasera.
   Au pauvre, allez dire
   Que tout s’accomplira
   Selon la promesse.

Il viendra,
Un soir
Où rôde le malheur,
Peut-être.
Ce soir-là, sur nos peurs,
L’amour l’emportera.
   Criez à tous les hommes
   Que rien n’est compromis
   De leur espérance.

Il viendra ;
Un soir
Sera le dernier soir
Du monde.
Un silence d’abord,
Et l’hymne éclatera.
   Un chant de louange
   Sera le premier mot
   Dans l’aube nouvelle.

 

Oraison du matin (Office des Laudes)Propre à Saint Martin de Porrès.
Dieu qui a conduit Saint Martin de Porrès jusqu’à la Gloire du Ciel par les chemins de l’Humilité, donne-nous de suivre son exemple, pour être admis avec lui près de Toi.

 

Oraison du matin (Office des Laudes)....Propre à la Belgique, mémoire de St Hubert.
Donne-nous, Seigneur, de Célébrer dignement la mémoire de l’Évêque Saint Hubert ; et puisque tu as voulu que sa parole et son exemple soutiennent le peuple dont il avait la charge, accorde encore à tes fidèles d’éprouver le bienfait de son intercession auprès de Toi.

 

Parole de Dieu : (Rm 12, 14-16a)... (Office des Laudes).
Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent.
Soyez bien d’accord entre vous ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est simple.

 

Parole de Dieu : (He 13, 20-21)... (Office des Vêpres).
Que Le Dieu de la Paix, lui qui a fait remonter d’entre les morts le Berger des brebis, Pasteur par excellence, grâce au Sang de l’Alliance éternelle, Notre Seigneur Jésus, que ce Dieu vous munisse de tout ce qui est bon pour accomplir sa Volonté, qu’il réalise en nous ce qui plaît à ses yeux par Jésus-Christ, à qui appartient la Gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/11/2018