Eucharistie du Mardi 30 Octobre 2018 : Mardi de la 30ème semaine du Temps Ordinaire (Année paire).

Eucharistie du Mardi 30 Octobre 2018 : Mardi de la 30ème semaine du Temps Ordinaire (Année paire).

L’Église fait mémoire (facultative propre à l’Afrique du Nord) de la Fête de Saint Marcel, le centurion et ses 12 enfants, martyrs à Tanger (298).

Fête de la Bienheureuse Marie-Restitute Kafka, Religieuse Franciscaine autrichienne, Martyre (✝ 1943).
Fête de Saint Ange d'Acri, Capucin (1669-1739).
Fête de la Bienheureuse Bienvenue Bojani, Tertiaire Dominicaine (1255-1292).
Fête de la Vénérable María Josefa Recio, Fondatrice des Hospitalières du Sacré-Cœur (1846-✝ 1883).


Textes du jour (1ère lecture, Psaume, Évangile) :
Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 5,21-33... Psaume 128(127),1-2.3.4-5... Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 13,18-21.
Commentaire de Saint Ambroise (v. 340-397), Évêque de Milan et Docteur de l'Église.
Autre commentaire de l’Abbé Francisco Lucas MATEO Seco (Pamplona, Navarra, Espagne).
Commentaire personnel sur l’Épître de ce jour.
Commentaire personnel sur l’Évangile de ce jour.
Autre commentaire sur l'Évangile de ce jour et la correspondance dans Maria Valtorta.
Hymne, Oraison et Parole de Dieu.

Marcellus cassian 11

Mardi 30 Octobre 2018 : Fête de Saint Marcel, le centurion et ses 12 enfants, martyrs à Tanger (298).
(Mémoire facultative (propre à l’Afrique du Nord) de Saint Marcel, le centurion).

Pour voir leur vie et en découvrir davantage sur eux, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Marcel, le centurion et ses 12 enfants, martyrs à Tanger.

Restituta kafka to fs 2

Mardi 30 Octobre 2018 : Fête de la Bienheureuse Marie-Restitute Kafka, Religieuse Franciscaine autrichienne, Martyre (✝ 1943).
La mémoire (martyrologe romain) est Célébrée le 30 Octobre (et le 29 Octobre par les Sœurs Franciscaines de Vienne, Autriche).
Les Franciscaines de Vienne (Autriche) fêtent officiellement leur chère Bienheureuse Restituta Kafka le 29 Octobre (date indiquée lors de sa Béatification à Vienne le 21 Juin 1998).

Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur elle, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Bienheureuse Marie-Restitute Kafka.

Ange 2

Mardi 30 Octobre 2018 : Fête de Saint Ange d'Acri, Capucin (1669-1739).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur lui, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Saint Ange d'Acri, Capucin.

294d0485a0314ccbf7c0274ccbee1d

Mardi 30 Octobre 2018 : Fête de la Bienheureuse Bienvenue Bojani, Tertiaire Dominicaine (1255-1292).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur elle, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Bienheureuse Bienvenue Bojani.

Josefa recio1

Mardi 30 Octobre 2018 : Fête de la Vénérable María Josefa Recio, Fondatrice des Hospitalières du Sacré-Cœur (1846-✝ 1883).
Pour voir sa vie et en découvrir davantage sur elle, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » ou sur le lien suivant :
Vénérable María Josefa Recio.

 

LITURGIE DE LA PAROLE.

Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 5,21-33.
Frères, par respect pour le Christ, soyez soumis les uns aux autres ;
les femmes, à leur mari, comme au Seigneur Jésus ;
car, pour la femme, le mari est la tête, tout comme, pour l’Église, le Christ est la tête, lui qui est le Sauveur de son corps.
Eh bien ! puisque l’Église se soumet au Christ, qu’il en soit toujours de même pour les femmes à l’égard de leur mari.
Vous, les hommes, aimez votre femme à l’exemple du Christ : il a aimé l’Église, il s’est livré lui-même pour elle,
afin de la rendre sainte en la purifiant par le bain de l’eau baptismale, accompagné d’une parole ;
il voulait se la présenter à lui-même, cette Église, resplendissante, sans tache, ni ride, ni rien de tel ; il la voulait sainte et immaculée.
C’est de la même façon que les maris doivent aimer leur femme : comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime soi-même.
Jamais personne n’a méprisé son propre corps : au contraire, on le nourrit, on en prend soin. C’est ce que fait le Christ pour l’Église,
parce que nous sommes les membres de son corps. Comme dit l’Écriture :
‘À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un.’
Ce mystère est grand : je le dis en référence au Christ et à l’Église.
Pour en revenir à vous, chacun doit aimer sa propre femme comme lui-même, et la femme doit avoir du respect pour son mari.

 

Psaume 128(127),1-2.3.4-5.
Heureux qui craint le Seigneur
et marche selon ses voies !
Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! A toi, le bonheur !

Ta femme sera dans ta maison
comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table,
comme des plants d'olivier.

Voilà comment sera béni
l'homme qui craint le Seigneur.
De Sion, que le Seigneur te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 13,18-21.
En ce temps-là, Jésus disait : « À quoi le règne de Dieu est-il comparable, à quoi vais-je le comparer ?
Il est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a prise et jetée dans son jardin. Elle a poussé, elle est devenue un arbre, et les oiseaux du ciel ont fait leur nid dans ses branches. »
Il dit encore : « À quoi pourrai-je comparer le règne de Dieu ?
Il est comparable au levain qu’une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »

 

Commentaire du jour.
Saint Ambroise (v. 340-397), Évêque de Milan et Docteur de l'Église.
Commentaire sur l'Évangile de Luc, VII, 176-180 ; SC 52 (trad. cf SC p. 74)

La graine de moutarde

Voyons pourquoi le Royaume des Cieux est comparé à une graine de moutarde ; un autre passage évoquant la graine de moutarde me revient ; elle est comparée à la Foi quand Le Seigneur dit : « Si vous avez de la Foi comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne : Va te jeter dans la mer » (Mt 17,20)...

Si donc le Royaume des Cieux est comme une graine de moutarde et la Foi comme une graine de moutarde, la Foi est assurément le Royaume des Cieux et le Royaume des Cieux est la Foi.
Avoir la Foi, c'est avoir le Royaume des Cieux...
C'est pourquoi Pierre, qui avait vraiment la Foi, a reçu les clefs du Royaume des Cieux pour l'ouvrir également aux autres (Mt 16,19).

Apprécions maintenant quelle est la portée de la comparaison. Cette graine est à coup sûr une chose commune et simple, mais si on la broie, elle répand sa force.
De même la Foi semble simple de prime abord, mais foulée par l'adversité, elle répand sa force...
Grains de moutarde, nos martyrs Félix, Nabor et Victor : ils avaient le parfum de la Foi, mais on les ignorait.
La persécution est venue, ils ont déposé les armes, ont tendu le cou et, abattus par le glaive, ont répandu la beauté de leur martyre « jusqu'aux confins de la Terre » (Ps 18,5)...

Mais Le Seigneur Lui-même est une graine de moutarde : tant qu'il n'avait pas subi d'atteinte, le peuple ne le connaissait pas ; il a choisi d'être broyé...; il a choisi d'être pressé, si bien que Pierre a dit : « Les foules te pressent » (Lc 8,45) ; il a choisi d'être semé, comme le grain « que quelqu'un prend pour le jeter dans son jardin ».

Car c'est dans un jardin que Le Christ a été arrêté et enseveli ; il a grandi dans ce jardin, il y est même ressuscité...
Donc vous aussi, semez Le Christ dans votre jardin... Semez Le Seigneur Jésus : il est grain quand on l'arrête, arbre quand il ressuscite, arbre ombrageant le monde ; il est grain quand on l'ensevelit en terre, arbre quand il s'élève au Ciel.

 

Autre commentaire de ce jour.
http://evangeli.net/evangile/jour/IV_272
+ Abbé Francisco Lucas MATEO Seco (Pamplona, Navarra, Espagne).

«A quoi le Règne de Dieu est-il comparable, à quoi vais-je le comparer?»

Aujourd'hui, à travers deux paraboles, le texte de l'Évangile mets devant nous deux caractéristiques du Royaume de Dieu: c'est quelque chose qui grandit lentement -comme une graine de moutarde- mais qui devient tellement grande qu'elle sert d'abri aux oiseaux du Ciel.

Ainsi le disait Tertullien: «Nous sommes d'hier, et déjà nous avons rempli la Terre». Avec cette parabole, Le Seigneur nous exhorte à la patience, au courage et à l'espérance.
Ces vertus sont particulièrement nécessaires à tous ceux qui se consacrent à la propagation du Royaume des Cieux.
Il faut être patient et attendre que le grain semé, avec la Grâce de Dieu, avec la collaboration humaine, grandisse en prenant racine en profondeur dans la bonne terre et pousse peu à peu jusqu'à devenir un arbre.

Il faut, tout d'abord, avoir la Foi dans la vertu -la fécondité- contenue dans la graine du Royaume de Dieu.
Cette graine est la Parole, qui est aussi l'Eucharistie, qui est semée en nous par la sainte Communion.
Notre Seigneur Jésus-Christ se comparait Lui-même au «(…) grain de blé tombé en terre (...) s'il meurt, il porte beaucoup de fruit» (Jn 12,24).

Jésus poursuit en disant que le Royaume des Cieux, est semblable au «levain qu'une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine, jusqu'à ce que toute la pâte ait levé» (Lc 13,21).

Ici aussi on parle de la capacité de la levure à faire lever toute la pâte. C'est à ceci qu'on fait allusion dans l'Ancien Testament quand on parle du "reste d'Israël": "le reste" devra sauver et faire lever tout le peuple.
En poursuivant avec la parabole, il est uniquement nécessaire que la levure soit à l'intérieur de la pâte, qu'elle soit parmi le peuple, qu'elle soit comme le sel, capable de préserver de la pourriture mais aussi de bien assaisonner les aliments (cf. Mt 5,13).
Il faut du temps également pour que la levure puisse faire de l'effet.

Ces paraboles nous encouragent à la Patience et à l'Espérance certaine, ce sont des paraboles qui font allusion au Royaume de Dieu et à l'Église, et qui s'appliquent également à la croissance de ce même Royaume à l'intérieur de chacun de nous.

Joseph marie et jesus 2 1

Commentaire personnel sur l’Épître de ce jour.
http://reflexionchretienne.e-monsite.com/pages/articles-divers/commentaires-textes-bibliques/le-grand-mystere-du-christ-epoux-de-son-eglise-ep-5-21-32.html

Graines moutarde blache sinapis alba engrais vert seeds 22

Commentaire personnel sur l’Évangile de ce jour.
http://reflexionchretienne.e-monsite.com/pages/articles-divers/commentaires-textes-bibliques/la-graine-de-moutarde-le-levain-la-perle.html

 

Autre commentaire sur l'Évangile de ce jour et la correspondance dans Maria Valtorta.
https://us3.campaign-archive.com/?e=b033ba685c&u=bbaf519c73482457368060b5b&id=b642771d59

 

HYMNE : POUR QUE L'HOMME SOIT UN FILS

Pour que l'homme soit un fils à son image,
Dieu l'a travaillé au souffle de l'Esprit :
Lorsque nous n'avions ni forme ni visage,
Son amour nous voyait libres comme lui.

Nous tenions de Dieu la grâce de la vie,
Nous l'avons tenue captive du péché :
Haine et mort se sont liguées pour l'injustice
Et la loi de tout amour fut délaissée.

Quand ce fut le jour, et l'heure favorable,
Dieu nous a donné Jésus, le Bien-Aimé :
L'arbre de la croix indique le passage
Vers un monde où toute chose est consacrée.

Qui prendra la route vers ces grands espaces ?
Qui prendra Jésus pour Maître et pour ami ?
L'humble serviteur a la plus belle place !
Servir Dieu rend l'homme libre comme lui.

 

HYMNE : BÉNI DE DIEU

Béni de Dieu
En qui le Père se complaît,
Tu es venu
baptiser l’homme dans ta mort,
Et le Jourdain baigna ton corps.
Ô viens, Seigneur Jésus !
Justice du Royaume ;
Que nous chantions pour ton retour :

R/Béni soit au nom du Seigneur
Celui qui vient sauver son peuple !

Rocher nouveau
D’où sort le Fleuve de la vie,
Tu es venu
abreuver ceux qui croient en toi,
Et tu laissas s’ouvrir ton cœur.
Ô viens, Seigneur Jésus
Fontaine intarissable ;
Que nous chantions pour ton retour :

R/Béni soit au nom du Seigneur
Celui qui vient sauver son peuple !

 

HYMNE : SEIGNEUR, AU SEUIL DE CETTE NUIT

Seigneur, au seuil de cette nuit, 
Nous venons te rendre l’esprit 
Et la confiance. 
Bientôt nous ne pourrons plus rien ; 
Nous les mettons entre tes mains 
Afin qu’en toi nos vies demain 
Prennent naissance. 

Ce jour en train de décliner, 
Tu nous donnes de le tourner 
Vers le mystère 
Qui fit le premier soir avant 
La première aube sur les temps, 
Et chaque soir au soir suivant 
Dit ta lumière. 

Rappelle-toi lorsque tu vins 
Dans le vent de nuit au jardin 
De la genèse, 
Afin que l'homme trouve au cœur 
Un nouveau jour, plus intérieur, 
Qui le rappelle à son Seigneur, 
Quand l’autre baisse. 

Tu ne l’as pas abandonné ; 
Ton esprit de feu dans la nuée
Resta fidèle. 
Et puis le ciel s’est découvert, 
Quand tu pris chair de notre chair, 
Quand tu donnas à l’univers 
Sa nuit nouvelle. 

Surtout, Jésus, rappelle-toi,
Descendant encore plus bas,
À la mort même :
Puisque tout est renouvelé,
Laisse ce soir nos cœurs aller
Dans cette paix que tu promets
À ceux qui t’aiment.

 

Oraison du matin (Office des Laudes).
Seigneur, tu ouvres à ceux qui t’aiment les richesses de Ton Esprit-Saint, et tu fais grandir en eux ta propre Vie en leur donnant part au Corps de Ton Fils ; aide-les à se comporter dans le monde en enfants de Dieu appelés à la Liberté : qu’ils répondent par la sainteté de leur Vie à la mission prophétique de l’Église.

 

Parole de Dieu : (1 Th 5, 4-5)... (Office des Laudes).
Frères, puisque vous n’êtes pas dans les ténèbres, le jour du Seigneur ne vous surprendra pas comme un voleur.
En effet, vous êtes tous des fils de la Lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres.

 

Parole de Dieu : (Rm 3, 23-25a)... (Office des Vêpres).
Tous les hommes sont pécheurs, ils sont tous privés de la Gloire de Dieu, Lui qui leur donne d’être des justes par sa seule Grâce, en vertu de la Rédemption accomplie dans Le Christ Jésus.
Car Dieu a exposé Le Christ sur la Croix afin que, par l’Offrande de son Sang, il soit le Pardon pour ceux qui croient en Lui.
Ainsi Dieu voulait manifester sa Justice.

Ajouter un commentaire