AVOIR LA FOI…Laisser Dieu agir en nous et à travers nous, au lieu de vouloir agir pour Dieu.

LA PAIX DU SEIGNEUR SOIT AVEC VOUS, VOTRE FAMILLE ET VOS PROCHES.

 dans-ta-main.jpg

AVOIR LA FOI EN DIEU.

AVOIR LA FOI…Laisser Dieu agir en nous et à travers nous, au lieu de vouloir agir pour Dieu.
Je m’explique. Si j’ai Foi en Dieu (non pas en croyant qu’il existe, mais comme deux amoureux ont Foi l’un dans l’autre…ils savent que l’autre existe, mais en plus, ils savent que tout ce que fait l’autre est « bien ») c’est que je crois en tout ce qu’il me dit.
Or Dieu est l’Amour et Jésus, par Son Sacrifice sur La Croix a triomphé de toutes les puissances infernales.
La Croix de Jésus, les plaies de Jésus Crucifié, mais aussi le très saint Nom de Marie qui s’est associée à la Passion de Son Fils triomphent de Satan et de toutes les forces de l’Enfer réunies qui ne peuvent rien contre celui qui, d’une main tient la main de Marie et de l’autre la main de Jésus Crucifié, ou mieux encore, qui ne peuvent rien contre celui qui met sa tête contre le Cœur transpercé de Jésus sur la Croix et se laisse entouré par les bras maternelles de Marie.
Je l’exprimais lors de ma Réflexion n° 73 de mon site internet (Fête de la Croix Glorieuse) :

EXTRAIT :
Aujourd’hui Jésus nous montre que l’on peut toujours résister si on le désire vraiment et que Satan comme tous ses démons…s’enfuient devant La Croix.
Si La Croix de Jésus est présente dans notre esprit, dans notre cœur…voir sur nous (autour du cou ou de notre poignet comme cette jeune fille enlevée dont j’avais donné le témoignage dans ma précédente Réflexion) alors Satan comme ses démons sont obligés de s’enfuir…et votre esprit devient vainqueur de toutes les tentations qui vous agressent…car :
Aucune force ne résiste à La Puissance de La CROIX, du Crucifié…et de Sa Maman, La Très Sainte Vierge Marie.     


Donc, si j’ai Foi en Dieu, non seulement, je crois qu’il est plus fort que toutes les forces négatives et mauvaises qui peuvent m’assaillir, mais qu’il peut me guérir de toutes les blessures, même les plus profondes que « le mauvais avec tous les humains esclaves du mauvais » ont pu me faire.
Donc, si j’ai Foi en Dieu, je suis sûr de son Amour et qu’il ne m’abandonnera jamais, même dans les situations les pires (et surtout dans les situations les pires)…
C’est vrai que Dieu n’empêche pas le mal d’agir en nous et autour de nous…mais, si nous lui sommes fidèles et que nous avons Foi en Lui, alors il vient mettre en nous Sa Paix, Sa Joie et Sa Force pour vaincre toutes les attaques que nous subissons…et par le « sérum » qui s’écoule de Son Cœur Transpercé, il vient guérir nos blessures…et Marie, par Sa Tendresse Maternelle vient combler nos manques d’Amour et déverser le « sérum » de Son Fils dans nos cœurs blessés, dans nos esprits perturbés, dans nos corps malades.

Donc, comme je viens de le dire, si j’ai Foi en Dieu, non seulement je lui témoigne mon Amour (davantage encore que je le ferais avec une personne dont je suis follement amoureuse, car, si Dieu nous Aime en premier, il espère en retour tout notre Amour et notre reconnaissance (Tu Aimeras Dieu plus que tout)), mais, comme pour une personne dont je suis amoureux, je chercherais à tout instant à répondre à Son Amour, à ne pas le blesser par des péchés (n’a-t-il pas assez souffert pour moi dans Sa Passion et sur La Croix), à chercher à toujours davantage le découvrir (sa Parole dans la Bible et dans les homélies de chaque Eucharistie, le témoignage des saints et leurs écrits, les partages avec des chrétiens qui vivent en Dieu, la Prière (où L’Esprit-Saint vient inspirer mon esprit), etc…)…
Donc, si j’ai Foi en Dieu, je vais suivre avec Amour tous les Commandements d’Amour de Dieu (sans essayer de les adapter à ma sauce et mon cas particulier)…car Dieu nous les a tous donnés (sans exception) pour préserver nos âmes de blessures parfois très profondes, et parfois, même, mortelles (comme un bon père de famille donne ses commandements pour empêcher son petit enfant d’aller jouer près de la friteuse pleine d’huile bouillante, car il risquerait de se blesser gravement, voir mortellement).
Je sais, que si j’ai Foi en Dieu, il m’a donné Ses Commandements pour mon Salut, pour me sauver…et Dieu me donnera Sa Force pour les vivre, non pas forcés, mais avec Amour pour mon Dieu qui a tant d’Amour pour moi qu’il a accepté de s’offrir en Sacrifice d’Amour pour moi par Sa Passion et Sa Croix qu’il a choisi volontairement de vivre pour nous délivrer tous de l’esclavage de Satan dû au Péché Originel.
Donc, si j’ai Foi en Dieu, est-ce que je refuserais de suivre les Commandements d’Amour qu’il m’a donné, de répondre à son Amour par un total Amour de tout mon être pour Lui, et en le rejetant, de me livrer entre les mains de Satan pour être enchainés, encore pire qu’avant (Dieu ayant chassé le démon d’une âme, si ce démon revient et trouve la place vide (Dieu ne s’impose pas, et si nous ne le faisons pas rentrer en nous, il ne vient pas nous envahir et reste dehors), il va chercher pleins de ses pires compères pour s’installer dans cette âme toute propre).
Donc, si j’ai Foi en Dieu qui est plein d’Amour pour tous les humains quels qu’ils soient (Son Sacrifice n’exclu personne. Il est mort pour sauver tous les êtres humains), est-ce que je pourrais rejeter les « prochains » que Dieu met sur ma route pour les aider (et s’aider mutuellement, car celui qui donne reçoit pleine mesure de Paix intérieure et de Joie de la part de Dieu)…surtout que la suite du 1er Commandement donné par St Jean dans son Evangile est (Tu Aimeras ton Prochain comme Dieu t’a Aimé…c'est-à-dire à l’infini de tes capacités)

Donc, si j’ai Foi en Dieu, je sais qu’il se sert de tout (tout évènement, à tout moment, dans tout lieu) pour le bien de ceux qui l’Aiment, et pour le bien de tous ceux qui sont autour d’eux et en eux…suis-je donc prêt à laisser contrarier mon « planning bien organisé humainement », pour laisser libre court aux désirs de Dieu qui sont les « imprévus » qui jalonnent mes journées, mes soirées, voir mes nuits !!! (Comme la Parabole du Bon Samaritain…le seul qui trouve le temps et l’excuse de s’arrêter est le païen, alors que les bons Chrétiens Consacrés ont pleins d’excuse pour ne pas s’arrêter !!!).
Pensons à la Parabole du semeur…si les graines tombent sur les chemins « goudronnés » (notre organisation impeccable pour ne pas perdre de temps et arriver à tout faire !!!), les oiseaux arrivent et mangent tout !!!...Si par contre, les graines tombent sur un Terre malléable (travaillée en profondeur et qui s’adapte à tous les imprévus), alors elles produisent 50 pour un, cent pour un, etc…

homme-dans-la-main-divine.jpgJ’en viens à ma deuxième partie.
Si j’ai Foi en Dieu j’apprends à ne plus faire les choses (humainement) pour Dieu, mais à me plonger dans la Source infinie de L’Amour qu’est le Cœur Divin de Dieu, à me laisser inonder et submerger par ce torrent d’Amour déferlant en moi, et comme pour une fontaine trop petite pour recevoir tant d’Amour, laisser ce Torrent d’Amour déferler hors de moi sur tous les prochains que Dieu met sur ma route…alors ce sera Dieu qui fera les choses Divinement  à travers moi, si je suis assez Humble, docile et plein d’Amour et de Compassion pour mon Prochain, sûr que ce n’est pas moi qui agit, mais Dieu qui agit en moi et à travers moi, Dieu qui met dans mon âme Son Torrent d’Amour (Le Père qui plonge ses mains dans Le Cœur Divin et Transpercé de Jésus, Son Fils, pour déverser Son Amour Divin en nous), qui inspire notre esprit (par L’Esprit-Saint) nous permettant de trouver les paroles, les gestes, les pensées et les actes qui toucheront l’âme et l’esprit de notre Prochain (Dieu pourra ainsi agir Divinement en lui).
Alors que lorsque j’agis humainement pour Dieu, d’une part mes possibilités sont très limitées aussi bien par les limites humaines du temps, que par les limites humaines de la fatigue que de savoir comment agir concrètement…et lorsque l’on a pris le temps nécessaire avec une personne, les autres se sont fait jetées par manque de temps et l’impossibilité d’être à plusieurs endroits à la fois !!!
Mais lorsque je prends le temps de me ressourcer chaque jour à la source de L’Amour qu’est Dieu, de m’y plonger avec avidité (dans les Sacrements, les lectures de la Parole de Dieu, le Sacrement de Réconciliation, L’Eucharistie où Le Père nous invite chaque jour aux Noces du Fils du Roi (Jésus)…ne soyons pas comme les invités qui ont toujours pleins d’excuse pour ne pas y aller…les temps de Prières en Eglise, les temps de Prières personnelle, l’Adoration du St Sacrement exposé quand cela est possible, voir du St Sacrement dans le Tabernacle des Eglises…les temps de Prières perpétuelles (comme des amoureux qui ne cessent de penser l’un à l’autre et de se parler, même en pensée)…alors c’est Dieu qui agit et touche les cœur qu’il veut toucher avec la précision d’un chirurgien professionnel…et il n’y a pas de limites humaines, car c’est sa Divinité (qui est infinie) qui agit !!!
Il suffit d’être prêt pour cela à se reconnaitre incapable par soi-même d’agir, mais d’être assez disponible pour changer tous les emplois du temps possible lorsque Dieu nous interpelle par le prochain qu’il met sur notre route…et laisser humblement Dieu agir en nous.
Alors des actes d’Amour viendront, des gestes de Compassion viendront, des paroles viendront à notre esprit qui toucheront le cœur de ses personnes plus vivement qu’une flèche, et ils trouveront les réponses qu’ils attendaient parfois depuis des années sans les trouver !!


Ainsi Dieu peut (si nous restons toujours humble en reconnaissant notre incapacité humaine) mettre en nous les pensées, les mots, les actes, le travail qu’Il veut faire à travers nous dans les rencontres qu’Il organise pour nous comme dans notre vie quotidienne à la maison, au travail dans nos loisirs…
Il faut que nous devenions une terre meuble qui a rejeté tout chemin d’habitude mais qui fait avec un Amour total et désintéressé, son travail et son devoir d’état ainsi que tous les actes de Charité qui se présentent à lui.
Ainsi, Dieu peut amener une rencontre imprévu, un travail imprévu, un acte de charité imprévu, et par L’Esprit-Saint nous inspirer les pensées et les mots comme les actes qui serviront à Dieu pour Sa plus grande Gloire, pour La Rédemption du monde et pour sa guérison et en réparation pour toutes nos péchés propres.
Dieu nous demande juste notre Amour et notre obéissance amoureuse à ses désirs en étant prêt à chambouler tous nos plans pour répondre à Son Amour lorsqu’Il appelle !!!


Par contre, comme c’est Dieu qui agit à travers nous et non plus nous-mêmes qui agissons pour Dieu (comment agir avec nos limites humaines si faibles et offrir ensuite nos faibles actions à Dieu…alors que lorsqu’on le laisse agir, Lui connaît le cœur de ceux que nous rencontrons et Il agit avec 100% d’efficacité si nous le laissons agir pour nous et à travers nous)…alors il ne faut pas espérer bénéficier des fruits de la semence que Dieu a déposé par notre intermédiaire (et celles de beaucoup d’autres au fil des années de Son travail dans les cœurs)…sauf s’il veut parfois nous montrer qu’Il agit vraiment…pour nous redonner des forces.
Dieu se sert de nous pour semer sa semence…mais il se sert de qui Il veut (et quand Il le veut comme où Il le veut) pour récolter le moment venu…qui est le moment que Dieu a choisi, car le meilleur pour Son Plan d’Amour qui nous dépasse infiniment.


Pendant des dizaines d’années, j’étais chrétien, vivant en chrétien, faisant parti du Renouveau dès son arrivée en France (dans les années 1972), puis faisant des retraites sur La Prière intérieure, puis faisant partie d’une Communauté de vie du renouveau animant les réunion de Prières du Renouveau à Lille, préparant à l’effusion de L’Esprit, participant à l’animation des Eucharisties de notre Paroisse (lecture, donner la communion, porter la communion aux personnes âgées, etc…), évangélisation sur les plages du midi et dans les villes, animation de week-end dans des communautés du renouveau, etc….
Je faisais…je faisais…pour Dieu !!!


Il a fallu que Le Seigneur vienne me toucher au plus profond de mon cœur
J’ai ainsi commencé à ne plus faire les choses pour Dieu, à ne plus me regarder du tout, mais à regarder Dieu, ma femme, ma famille, les autres…en étant toujours prêt à répondre si Dieu appelle par l’intermédiaire de quelqu’un qui frappe à la porte, (expression…ainsi, si l’on me demande de faire une lecture à une messe où j’avais prévu d’aller ailleurs…je dis oui, sachant que c’est la volonté de Dieu que je sois à cet endroit à ce moment là !!!), y compris (et surtout) si c’est mon conjoint, mon foyer ou ma famille qui sont mes prochains prioritaires qui appellent à leur manière.


Moi, je ne m’occupe plus de moi….mais je puise à la source de L’Amour (Eucharistie quotidienne, Confession régulières, Prières, Rosaires, les15 Oraisons et 7 Notre Père de Ste Brigitte, Adorations, Offices, etc…) et je partage cet Amour avec ceux que Dieu met sur ma route…et Dieu, Lui qui me connaît parfaitement, prend soin de mes propres besoins sans que j’ai à le lui demander…
Ou plutôt, j’accepte de laisser Dieu agir à travers moi pour partager Son Amour, Sa Parole et Ses Grâces tel qu’Il le désire.
Les pensées, les paroles et les actes me viennent alors inspirés par L’Esprit-Saint au moment voulu (et disparaissent avant comme après) et tel que Le Seigneur le désire.
Ainsi, souvent, sans que je le prévoie ou le pense avant, je dis telle chose à une personne… qui s’exclame en me disant que c’était la réponse qu’elle cherchait depuis des années et personne n’avait su y répondre avant (et parfois avant toute question de sa part) !!!


Ce n’est plus moi qui agit, c’est Dieu qui veut agir à travers moi…selon son bon vouloir…et tant que je reste humble, plein d’Amour et obéissant à ses demandes quelque soit la personne qui me le demande (avec bien-sûr, priorité à ma femme sur les autres).
C’est son incroyable prévenance et attention à mon égard (comme à celui de tous ceux qui ont Foi en Lui et croient que Dieu prend soin de ceux qui L’Aiment).
Le jour où je crois pouvoir agir moi-même, c’est alors mon orgueil qui empêche Dieu d’agir par moi…et les résultats ne sont jamais bons !!!


Ainsi, je vis continuellement dans la peur d’agir moi-même, et en même temps dans la peur de ne pas savoir réagir (en pensées, en paroles, comme en actes) tel que Dieu le voudrait, donc sans qu’Il puisse agir à travers moi…
Et cela m’oblige à rester humble, sûr que je ne peux y arriver par moi-même !!!


J’ai souvent l’esprit vide et je me dis "comment je vais faire cela, comment je vais dire cela, comment je vais répondre à son  attente (ou leurs attentes si c’est un groupe de personnes)"…il me faut alors me mettre en Prière…et laisser au Seigneur ensuite la possibilité de faire remonter à mon esprit les Parole et les actes qu’Il veut !!!
C’est ainsi que l’on prépare humainement un commentaire bien écrit sur un papier pour être sûr d’avoir les bonnes réponses et dire aux autres ce que l’on pense et comment ils devraient agir…
Alors qu’il est beaucoup plus dur d’accepter d’avoir l’esprit vide, de se mettre en Prière et en Adoration, de se laisser pénétrer par Dieu dans L’Eucharistie quotidienne…et de laisser venir à notre esprit, le moment venu, sans papiers préparés, tout ce que Dieu envoie de notre âme où Il vient résider, à notre esprit.
Car nous, nous voyons ce qu’il faudrait dire…mais Dieu voit le cœur de chacun qui vient et sait ce qu’ils ont besoins (contrairement à nous) au moment où ils viennent et voudrait se servir de nous pour cela et agir à travers nous.


C’est cela que j’appelle avoir Foi en Dieu…croire vraiment qu’Il agit dans nos vies en fonctions de nos besoins…si nous-mêmes savons partager ses dons et Son Amour avec nos frères et sœurs qu’Il met sur notre route.
Ainsi, je ne Prie jamais pour moi, mais je ne cesse d’intercéder pour tous ceux que Le Seigneur me confie, que Marie me confie, qui sont dans mon cœur, qui me demandent de Prier pour eux ou pour qui on me demande de Prier…comme pour tous ceux qui sont dans les différents groupes de Prières ainsi que tous les membres de leurs familles et de leurs proches aux uns comme aux autres…comme à toutes leurs intentions de Prières…comme pour tous ceux que je croise ou que je rencontre dans mes journées…
.Je sais que Dieu pourvoit à mes besoins car Il est plein d’Amour et d’attention pour moi.


Ainsi, tout au long de mes journées, je ne cesse de Bénir les objets et les personnes (je vois une personne…je demande immédiatement à Dieu de la Bénir ainsi que sa famille et ses proches (et si elle fait le mal…un jour un voleur s’enfuyant de chez nous avec un bon butin…je le Bénis….ainsi Dieu ne cautionne pas son geste…mais peut travailler à sa conversion)…
Je vois une voiture, un avion, un bus, un 2 roues, etc…, je Bénis ce véhicule et les personnes qu’il transporte avec leurs familles et leurs proches…ainsi je permets à Dieu d’agir, et je n’ai plus ni mauvais regard, ni mauvaise pensée !!!


Quand à mes souffrances, difficultés ou maladies, je les offre à Dieu pour qu’Il accepte de s’en servir pour Sa plus grande Gloire, pour Le Salut du monde et sa guérison et pour la réparation de mes propres péchés !!!
Et ainsi, peu à peu, cette étreinte d’Amour devient continuelle comme des amoureux qui ne cesse de penser l’un à l’autre et vivent l’un pour l’autre aussi bien dans leurs pensées que dans leurs actes.

3093881503-1-3-zczsopmn.pngTroisième partie.
En conclusion, nous comprenons mieux le reproche de Jésus face aux disciples qui n’arrivent pas à guérir un épileptique… :
« Parce que vous avez peu de Foi…car, je vous le dis en vérité, si vous aviez de la Foi gros comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Déplace-toi d’ici à là, et elle se déplacera, et rien ne vous sera impossible ». (Matthieu 17 20).

Jésus ne parle pas de croire ou pas à l’existence de Dieu, mais bien de la Foi en Dieu qui traduit la qualité de notre Amour pour Dieu…inexistant, faible, fort, énorme, à la folie.
Lorsque l’on est amoureux « à la folie » d’une autre personne, nous sommes prêts à tout pour la rendre heureuse, nous oubliant complètement.
Voilà L’Amour que Dieu attend de nous pour Lui…être prêt à tout pour Lui afin de le rendre heureux, de lui faire oublier toutes les souffrances de Sa Passion et de Sa Croix qu’il a vécu volontairement pour nous afin de nous sortir des marécages du péché où nous sommes englués, et nous ouvrir les portes du Ciel, de Son Royaume pour une éternité de Bonheur infini…
Si nous avions de L’Amour pour Dieu, gros comme un grain de sénevé, alors rien ne nous serait impossible…c’est dire que notre Amour est bien plus petit que cela !!!   

Beaucoup de personnes confondent « Avoir Foi en Dieu » avec « Croire que Dieu existe ».
Bien-sûr, avoir Foi en Dieu présuppose que l’on croit que Dieu existe. Mais, en réalité, cela va beaucoup plus loin.
Pour me faire comprendre, j’aimerais partir de 2 personnes qui sont amoureuses folles l’une de l’autre.
Ces deux personnes intègrent parfaitement la notion de « croire en son amour qu’est l’autre », en sachant parfaitement que l’autre existe.
Ils ont foi l’un dans l’autre, et par voie de conséquence, non seulement croient en ce que l’autre fait et dit, mais ils en devinent ses pensées et désirs même s’ils ne sont pas exprimés et cherchent toujours à le découvrir davantage pour mieux le connaître et mieux l’aimer.
Ils font toujours ce que l’autre leur demande de faire (que ce soit exprimé ou désiré sans en avoir parlé ouvertement) afin de lui faire plaisir et afin de leur exprimer leur amour, car ils ont foi en l’autre…sûr que ce qu’il leur demande est pour leur Bonheur à tous les deux.   

Avoir Foi en Dieu, c’est croire en Lui, sûr que tout ce qu’Il fait et tout ce qu’Il nous demande de faire (au travers de Ses Commandements d’Amour, de L’Eglise Catholique Romaine en tant que Corps mystique du Christ, de La Bible et de ce que nous suggère L’Esprit-Saint à notre conscience)…est toujours pour notre bien ainsi que pour notre Salut…afin de nous faire hériter de Son Royaume où ne règne que L’Amour et La Pureté, pour un Bonheur éternel et Infini, en Sa Présence.

Cela suppose une obéissance totale à tout ce que Dieu nous demande et que l’on retrouve dans La Bible et particulièrement dans Les Evangiles où Jésus, Parole du Père, Dieu descendu du Ciel pour nous le faire découvrir et pour nous montrer, en le vivant Lui-même, combien Ses Commandements sont des Commandements d’Amour non pas à vivre extérieurement (et pour être bien vu des autres) selon des lois inscrites sur de la pierre, mais intérieurement, du plus profond de notre cœur et de nos pensées, même les plus secrètes.

Jésus n’est pas venu abolir la Loi, mais l’accomplir et nous montrer comment la vivre en nous demandant, pour notre propre Salut, de prendre le même chemin que Lui, celui de L’Amour, de La Compassion, de L’Obéissance faite avec Amour et de La Miséricorde...Celui de La Croix, qui est mort à nous-même (et aux mauvaises tendances qui sont en nous) pour Ressusciter en Dieu.

Avoir Foi en Dieu, c’est chercher à toujours plus le découvrir et découvrir combien Infini est Son Amour pour nous, Sa Compassion, Son Humilité, Son Don de Soi et Sa Miséricorde.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 5,17-37.
Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Ne pensez pas que je suis venu abolir la Loi ou les Prophètes : Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas une lettre, pas un seul petit trait ne disparaîtra de la Loi jusqu'à ce que tout se réalise.
Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le Royaume des cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera sera déclaré grand dans le Royaume des cieux…


Livre de l'Ecclésiastique 15,15-20.
Si tu le veux, tu peux observer les commandements, il dépend de ton choix de rester fidèle.
Le Seigneur a mis devant toi l'eau et le feu : étends la main vers ce que tu préfères.
La vie et la mort sont proposées aux hommes, l'une ou l'autre leur est donnée selon leur choix.
Car la sagesse du Seigneur est grande, il est tout-puissant et il voit tout.

Ses regards sont tournés vers ceux qui le craignent, il connaît toutes les actions des hommes.
Il n'a commandé à personne d'être impie, il n'a permis à personne de pécher.

Psaume 119(118),1-2.4-5.17-18.33-34.
Heureux les hommes intègres dans leurs voies qui marchent suivant la loi du Seigneur !
Heureux ceux qui gardent ses exigences, ils le cherchent de tout cœur !

Toi, tu promulgues des préceptes à observer entièrement.
Puissent mes voies s'affermir à observer tes commandements !
Sois bon pour ton serviteur, et je vivrai, j'observerai ta parole.

Ouvre mes yeux, que je contemple les merveilles de ta loi.
Enseigne-moi, Seigneur, le chemin de tes ordres ; à les garder, j'aurai ma récompense.

Montre-moi comment garder ta loi, que je l'observe de tout cœur.

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 2,6-10.
Frères,  c'est bien une sagesse que nous proclamons devant ceux qui sont adultes dans la foi, mais ce n'est pas la sagesse de ce monde, la sagesse de ceux qui dominent le monde et qui déjà se détruisent.
Au contraire, nous proclamons la sagesse du mystère de Dieu, sagesse tenue cachée, prévue par lui dès avant les siècles, pour nous donner la gloire.
Aucun de ceux qui dominent ce monde ne l'a connue, car, s'ils l'avaient connue, ils n'auraient jamais crucifié le Seigneur de gloire.
Mais ce que nous proclamons, c'est, comme dit l'Écriture : ce que personne n'avait vu de ses yeux ni entendu de ses oreilles, ce que le cœur de l'homme n'avait pas imaginé, ce qui avait été préparé pour ceux qui aiment Dieu.
Et c'est à nous que Dieu, par l'Esprit, a révélé cette sagesse. Car l'Esprit voit le fond de toutes choses, et même les profondeurs de Dieu.


Certaines personnes prennent le prétexte qu’il est dit que celui qui a Foi en Dieu sera sauvé, pour faire n’importe quoi de leur vie.
Oui, celui qui a Foi en Dieu sera sauvé…mais pour cela il ne suffit pas de croire que Dieu existe, mais il faut faire La Volonté de Dieu en toute chose et de croire que Dieu nous donnera force et courage en tout instant pour témoigner de L’Amour de Dieu tout au long de notre vie, malgré toutes les blessures et parfois la haine qui nous entoure.

Avoir Foi en Dieu signifie entre autre :

Croire en Dieu (qu’Il est vivant, qu’Il peut tout, qu’Il veille sur nous et fait tout concourir pour notre plus grand bien, qu’Il veut nous faire hériter de Son Royaume, qu’Il est Amour, Miséricorde, Compassion, Pardon, etc…).

Chercher en tout instant à découvrir « qui est Dieu ??? », « que veut Dieu ??? », « qui sont Marie, Joseph, Les douze apôtres, Les femmes disciples, Les soixante-douze disciples, les disciples, les Saints, les Martyrs, L’Eglise instituée par Jésus, L’ Eucharistie, etc… ??? », « qu’est le monde visible où nous vivons actuellement et le monde invisible (à nos yeux qui sont sur notre visage) et spirituel auquel nous entrons au moment de notre Mort à cette Terre ??? », « que sont Le Ciel, L’ Enfer, Le Paradis, Le Purgatoire ??? », « quels sont les Commandements de Dieu ??? », « que nous enseigne L’ Église  et quels sont les dogmes de L’Eglise », « que sont Les Sacrements », « qu’est ce que notre Âme ??? », « que sont les Anges, qu’est-ce qu’un Ange gardien ??? » etc… 

Chercher en tout instant à découvrir toujours plus Son Amour Infini pour nous…au point de s’anéantir Lui-même, de s’offrir en Sacrifice pour notre Salut afin de permettre à tout être humain d’être sauvé et de pouvoir hériter du Royaume de Dieu
à la condition de suivre Le Chemin pris par Jésus, celui de L’Amour et de La Miséricorde qui conduit à être rejeté par le monde et à porter sa Croix à chaque instant…
à la condition d’
Obéir(avec Foi, empressement et Amour) à tous les Commandements de Dieu qui ne sont là que pour notre Salut et éviter à notre âme de se blesser, voir de se détruire.

Puiser à la source de L’Amour qu’est Dieu (entre autre en le recevant dans L’Eucharistie) pour le partager avec nos frères en Christ (tous ceux que Dieu met sur notre route, à commencer par nos conjoints, nos enfants, notre famille, nos collègues, nos voisins, l’inconnu que nous rencontrons, etc…) qui ont tant besoin, et concrètement, de L’Amour de Dieu…alors que Dieu a tant besoin de nous pour le leur partager (voir la parabole du Bon Samaritain (Luc 10 29-37)Et Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même ».


Rappelez-vous aussi les épisodes des multiplications des pains…et la Compassion de Jésus pour ces foules (Matthieu 14 13-21
...Jésus vit une foule nombreuse et Il en eut Pitié…)...puis plus tard lors de la deuxième multiplication des pains (Matthieu 15 32-39Jésus appela à Lui ses disciples et leur dit : « J’ai Pitié de la foule, car voilà déjà trois jours qu’ils restent auprès de Moi et ils n’ont pas de quoi manger. Les renvoyer à jeun, Je ne le veux pas : ils pourraient défaillir en route »…

Jésus veut prendre soin de tous ses enfants (sans exception) et leur apporter (concrètement et humainement…pas seulement spirituellement) toute l’aide dont ils ont besoins…
Mais Jésus a besoin de toutes les bonnes volontés (à commencer par ceux qui se disent Chrétiens et qui devraient donc être disciples de Jésus) pour leur témoigner concrètement L’Amour que Dieu déverse à profusion en nous.

Lors de ces multiplications des pains, Jésus a accompli « Le Miracle »…mais les foules (de plusieurs dizaines de milliers de personnes) ont pu manger à satiété au point qu’il en restait de nombreuses corbeilles
que parce que les disciples, et malgré leur fatigue et le fait qu’ils ne disposaient concrètement que de quelques miettes de pains et de poissonsont eu Foi en Dieu, ont oubliés leur propre fatigue (de s’être occupé de milliers de personnes pendant plusieurs jours) pour d’abord aller voir les besoins de chacun, puis aller distribuer ces quelques miettes à toute ces foules (qui se sont multipliées au fur et à mesure qu’avec Foi, les disciples allaient distribuer cette nourriture)…puis ramasser les restes pour que rien ne soit jeté.

Dieu peut tout faire tout seul…mais Il veut se servir de chacun pour concrètement partager Son Amour à tous (Tu Aimeras Dieu plus que tout et tu Aimeras ton prochain comme toi-même).

Epître 1 Jean 3 16.
A ceci nous avons connu l’Amour. Celui-là a donné sa vie pour nous. Et nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 8,34-38.
Appelant la foule avec ses disciples, il leur dit : « Si quelqu'un veut marcher derrière moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix, et qu'il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi et pour l'Évangile la sauvera.
Quel avantage, en effet, un homme a-t-il à gagner le monde entier en le payant de sa vie ?
Quelle somme pourrait-il verser en échange de sa vie ?

Si quelqu'un a honte de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aussi aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les anges. »

Commentaire du jour
Saint Augustin (354-430), Évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et Docteur de l'Église
Sermon 96, 9 (trad. Brésard, 2000 ans B, p. 248)

                                                « Suis-moi » (Mt 9,9) »

    Dans ce monde, c'est-à-dire dans l'Église, qui tout entière suit le Christ, celui-ci dit à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu'il renonce à lui-même ». Car cet ordre n'est pas destiné aux vierges, à l'exclusion des femmes mariées ; aux veuves, à l'exclusion des épouses ; aux moines, à l'exclusion des époux ; aux clercs, à l'exclusion des laïcs. C'est toute l'Église, tout le Corps du Christ, tous ses membres, différenciés et répartis selon leurs tâches propres, qui doivent suivre le Christ. Qu'elle le suive tout entière, elle qui est l'unique, elle qui est la colombe, elle qui est l'épouse (Ct 6,9) ; qu'elle le suive, elle qui est rachetée et dotée par le sang de l'Époux. La pureté des vierges a ici sa place ; la continence des veuves a ici sa place ; la chasteté conjugale a ici sa place...
Qu'ils suivent le Christ, ces membres qui ont ici leur place, chacun selon sa catégorie, chacun selon son rang, chacun à sa manière. Qu'ils renoncent à eux-mêmes, c'est-à-dire qu'ils ne s'appuient pas sur eux-mêmes ; qu'ils portent leur croix, c'est-à-dire qu'ils supportent dans le monde, pour le Christ, tout ce que le monde leur infligera. Qu'ils l'aiment, lui, le seul qui ne déçoit pas, le seul qui n'est pas trompé, le seul qui ne se trompe pas. Qu'ils l'aiment parce que ce qu'il promet est vrai. Mais parce qu'il ne le donne pas maintenant, la Foi chancelle ; continue, persévère, supporte, accepte ce retard, et tu as porté ta croix.

Pour avoir une Foi qui ne cesse de grandir, cherchons à toujours mieux découvrir Dieu, L’Eglise, Les Commandements de Dieu, L’Amour de Dieu pour nous et afin de répondre, à notre tour, par notre Foi, notre Amour et notre Espérance en Ses Promesses.


EN UNION DE CŒUR, D’AMOUR FRATERNEL ET DE PRIERES.


                        PIERRE

Commentaires (1)

1. Paule 29/08/2018

Je vous remercie pour vos propos et je vous souhaite une vie heureuse, veuillez prier pour tous aient la foi.

Paule

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 11/01/2013