Évangile : « Tenez-vous prêts » (Mt 24, 42-51).

Évangile : « Tenez-vous prêts » (Mt 24, 42-51)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 24,42-51.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.
Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.
Que dire du serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié la charge des gens de sa maison, pour leur donner la nourriture en temps voulu ?
Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !
Amen, je vous le déclare : il l’établira sur tous ses biens.
Mais si ce mauvais serviteur se dit en lui-même : “Mon maître tarde”,
et s’il se met à frapper ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes,
alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas,
il l’écartera et lui fera partager le sort des hypocrites ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Veillez 2

Commentaire personnel.
Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.
Seul L’Amour (et donc Le Pardon et La Compassion) et La Pureté peuvent rentrer dans Le Royaume de Dieu…ceux qui en ont les prédispositions, les trouveront dans Le Feu Purificateur du Purgatoire…ceux qui en sont remplit, ayant laissé Le Sang de Jésus laver leur âme durant leur vie sur Terre y entreront naturellement…mais ceux qui les ont rejetés, iront en Enfer dans Le Royaume de Satan.
Dieu est Amour et Miséricorde…mais Il est aussi Justice !!! Et cela est Juste…La Miséricorde se finissant à la fin de notre vie sur Terre où Dieu nous a laissé tout le temps pour nous convertir…à nous de l’avoir saisi…ou de l’avoir refusé (parabole du bon grain et de l’ivraie).

Nous voyons mieux ce qui est en jeu maintenant. Dieu nous a crée et veut notre Salut et nous faire devenir Héritier de Son Royaume.
Satan a aussi été créé par Dieu, mais à cause de son orgueil, il s’est mis à haïr Dieu, à vouloir prendre sa place et à régner sur toute la Création.
Satan veut détruire tout ce que Dieu a crée par vengeance. Il n’a pu, et ne peut détruire Dieu, alors il s’en prend à ce qu’Il a de plus cher : Sa Création.

Et dans La Création, il s’en prend à La Perle de La Création de Dieu, qui est en même temps la plus fragile et la plus facile à corrompre : L’Homme.
Le combat a lieu en chacun de nous (et dure toute notre vie sur Terre). A nous de savoir choisir qui nous voulons suivre, en sachant ce qu’il nous faut faire pour cela.
Dieu nous conseille et nous donne Sa Force, tout en nous donnant Son Fils en nourriture.
Satan vient flatter notre orgueil, notre dureté de cœur, nos égoïsmes, nos mauvais penchant, notre luxure, etc…

Mettons Dieu de notre côté, en Lui offrant toute notre vie, toute notre volonté, tout notre travail, notre esprit, notre âme et notre corps pour qu’Il puisse agir à notre place.
J’aimerais montrer l’exemple de « Marie de l’incarnation », surnommée la « Thérèse » de la Nouvelle-France :

Le Seigneur fait tout pour moi.
Je passais presque des jours entiers dans une écurie qui servait de magasin, et quelquefois il était minuit que j’étais sur le port à faire charger ou décharger des marchandises.
Ma compagnie ordinaire était des crocheteurs, des charretiers, et même cinquante à soixante chevaux dont il fallait que j’eusse le soin.
Je me voyais quelquefois si surchargée d’affaires que je ne savais par où commencer.
Je m’adressais à mon refuge ordinaire (Jésus), lui disant :
« Mon Amour, il n’y a pas moyen que je fasse toutes ces choses, mais faites-les pour moi, autrement tout demeurera ».
Ainsi, me confiant en Sa Bonté, tout m’était facile. Je le caressais, faisant tout cela, y étant aussi tranquille que j’eusse été dans la solitude le plus retirée du monde.
Ce puissant secours me faisait embrasser courageusement et de gaieté de cœur toutes les actions que je connaissais Lui être agréables…
Je sentais une légèreté non pareille, faisant tout pour le Bien-Aimé.


Avec ce que je viens d’écrire dans cette Réflexion, et aussi dans l’ensemble de celles-ci, il est plus facile de se rendre compte que nous nous trouvons au centre d’un combat entre Dieu et Satan, où Dieu veut nous sauver et Satan nous détruire (durant toute notre vie sur Terre…y compris dans les instants qui suivent notre dernier souffle de vie, où La Mort, serviteur de Satan, exacerbera notre peur et notre panique…pour nous faire maudire Dieu…d’autant plus facilement si nous avons rejeté Dieu toute notre vie, et si personne ne prie pour nous !!!

C’est notre désir et notre Volonté…mais aussi notre habitude à obéir (ou non) avec Amour aux Commandements de Dieu et notre Foi en Lui  qui feront le choix et nous permettrons d’entrer dans un Royaume (Le Ciel…voir en passant par un temps plus ou moins long dans Le Purgatoire) ou dans un autre (L’Enfer)…et cela POUR L’ETERNITE !!!

Alors, face à tout cela, que devons-nous faire ???
Nous lever et crier au monde de se convertir…car « La Fin du Monde » est toute proche… comme certains aiment à le crier au milieu des places publiques !!!...NON.

D’une part, la fin du monde n’est pas encore pour maintenant (même le temps de la venue de L’Antéchrist n’est pas encore là puis Le Triomphe du Christ comme ROI Spirituel sur la Terre et la chute de L’Antéchrist, puis la venue de Satan Lui-même…etc…), d’autre part cela revient à juger les autres, sentiment qui ne vient pas de Dieu mais de Satan, à condamner les autres, à les Haïr (ceux-là qui à cause de leurs péchés nous apportent la fin du monde…les autres (ceux qui ont une poutre devant les yeux…ou que nous croyons comme tel)…les Juifs qui pendant la deuxième guerre mondiale étaient la cause des rafles ordonnées par Hitler, alors qu’ils en étaient les premières victimes (et innocentes en plus), etc…)…

Moi, je les appelle « les oiseaux de mauvais augure », car leurs discours ne viennent pas de Dieu (même s’ils le croient eux-mêmes…Hitler, comme ceux qui lui ressemblent, ne se croient-ils pas investis d’une mission divine !!!), mais de Satan.
Nous n’avons pas à juger les autres, et certains à qui nous allons dire de se convertir, pourraient nous donner des leçons de vie en Dieu !!!

D’autre part aussi nous serons sans doute déjà mort à ce moment là…mais surtout nous pouvons mourir à tout instant et cela quelque soit notre âge et notre condition…c’est pourquoi il ne s’agit pas de se convertir pour être prêt lors de la fin du monde dans …de nombreuses années…mais il faut être prêt dès maintenant, car l’heure du Jugement pour nous peut très bien arriver dans quelques instants !!!...
Alors, en toute conscience…sommes-nous prêt maintenant ??? Avons-nous été demandés pardon pour nos derniers péchés dont nous avons conscience devant un Prêtre dans Le Sacrement de Pénitence ???
Avons-nous été Communiés, en état de grâce dernièrement ???

C’est cela qu’il faut savoir : être prêt à tout moment, car Dieu viendra nous chercher comme un voleur (si le maître de maison savait quand viendrait le voleur…vous connaissez sûrement cette parabole dans l’Évangile ci-dessus)…et cela peut être…maintenant !!!

Je dis toujours ceci : Faisons toujours tout comme si nous allions encore vivre pendant de très nombreuses années, mais en ayant constamment à l’esprit d’être prêt à partir à tout instant, car nous pouvons mourir dans l’instant qui suit.

Ne nous attachons pas, encore une fois, à l’extérieur, au monde où nous vivons, à ce que nous voyons et ressentons à l’extérieur de nous (et avec nos yeux sur notre figure, pas nos yeux spirituels)…car le danger ne vient pas de l’extérieur et des catastrophes qui peuvent survenir, mais de l’intérieur de nous (ne craignez pas la nourriture dont votre corps se nourrit, mais ce qui peut détruire votre âme !!!...

Il n’est rien d’extérieur à l’homme qui, pénétrant en lui, puisse le souiller, mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui souille l’homme (Marc 7 14-16)).

Nous pouvons souffrir, nous pouvons mourir à cette Terre (qui n’est rien d’autre que le lieu où Dieu nous a mis pour vivre notre « grande épreuve »), il peut y avoir d’horribles catastrophes (et il y en a toujours eu !!!)…la plus grande catastrophe est de perdre son âme et avec elle, Le Royaume de Dieu…pour hériter d’une place en Enfer.

Ayons les yeux fixés sur l’essentiel (et qui est invisible à nos yeux sur notre figure…mais visible avec nos yeux spirituels de La Foi et de L’Amour en Dieu), sachons vivre pour gagner (et faire gagner à ceux que nous aimons…le plus grand nombre possible) une place dans Le Royaume de Dieu où ne règne que Bonheur, Amour et Pureté…et pour cela occupons-nous à chaque instant de la santé spirituelle de notre âme.

N’oublions pas non plus que lorsqu’une personne que nous aimons meurt à cette Terre, nous la retrouverons un jour…à condition qu’elle comme nous, héritions du Royaume de Dieu (voilà aussi pourquoi, il faut prier pour notre conversion, mais aussi pour ceux que nous aimons)…mais que si une des deux part pour Le Royaume de Satan…elle sera séparé de l’autre pour l’éternité…et on en oubliera même son nom !!!

Ma prière personnelle :
J’ai « soif » de Toi, Mon Seigneur et Mon Dieu…J’ai soif de te faire connaître, de te faire découvrir, de te faire Aimer…Je ne veux pas qu’ils souffrent pour l’éternité en Enfer, loin de Toi…devenu éternellement invisible pour eux…Je les Aime de trop pour permettre cela. Seigneur, je me présente comme Abraham auquel tu as annoncé que Sodome allait être détruite, par pitié pour ceux que j’aime…ne le fait pas…

Si tu veux, pour qu’ils soient sauvés, je m’offre en Sacrifice pour eux, je t’offre toutes les souffrances que tu voudras m’infliger (et qu’ils auraient mérités à cause de leurs nombreuses fautes), je les accepte tous et je te les offre en Offrande d’Amour pour leur Rédemption.

Il faut réaliser que notre souffrance, et celles des autres, vient de notre péché, de notre soumission à notre chair corrompue, à Satan.
A Sa Haine et à Son Orgueil, nous répondons par la haine et par notre orgueil (« Jamais nous ne pardonnerons ce qu’il nous a fait !!! »… peut-on entendre bien souvent…et cela se reporte de générations en générations).

Alors la seule chose à faire, n’est pas de crier au monde de se convertir (car, sinon il va y avoir telle ou telle catastrophe !!!), mais de commencer par nous convertir nous même.
A la Haine répondons par L’Amour, à la souffrance par La Compassion, à l’orgueil par L’Humilité, à la violence par Le Pardon, au mal par La Prière et La Foi en Dieu.

Prenons exemple sur La Très Sainte Vierge Marie qui a vécu tout cela (en pardonnant aux assassins de Son Fils (à nous), et dont toute Sa vie a été marquée par son OUI à Dieu en totale soumission, obéissance, Amour et Foi.

Dieu nous dit : « Tu Aimeras Ton Dieu de tout ton cœur et ton Prochain comme toi-même », et vous vous dites que c’est ce que vous essayez de vivre.
Alors persévérez…il n’y a aucune limite à l’Amour et nous n’atteindrons jamais L’Amour Infini de Dieu (sauf une fois dans Son Royaume lorsque notre âme n’aura plus la moindre trace de souillure).

Prenons pour exemple Marthe Robin, elle est restée au fond de son lit…et elle a sûrement fait beaucoup plus pour la conversion du monde (et pour éviter pleins de catastrophes mondiales) que si elle avait parcouru le monde en appelant à la conversion !!!

Prenons pour exemple Jésus-Christ (sa vie se retrouve dans la bible…annoncée dans l’Ancien Testament…et vécue dans le Nouveau…nous la retrouvons aussi en détail dans « L’Évangile tel qu’il m’a été révélé » dans Maria Valtorta) qui a Aimé, guérit, souffert, Pardonné et qui est devenu vraiment « Le Rédempteur » lors de Sa Passion et Sa Mort sur une Croix.


AMOUR, COMPASSION, PARDON, HUMILITE, DON DE SOI, OBEISSANCE sont des éléments indispensables à la conversion de monde.
Dans ma Réflexion n° 43, j’avais apporté un début de réponse, que Jésus a vécu jusque dans ces limites extrêmes :

"Fais davantage, mon ami. C'est déjà beaucoup de se résigner et de supporter la douleur. Mais, toi, donne-lui une valeur plus grande."
"Laquelle, mon Seigneur ?"…"Offre-la pour la rédemption des hommes."


Voilà la solution pour sauver le monde…accepter soi-même (ou encore mieux désirer et y aspirer de tout notre cœur, de tout notre esprit et de toute notre âme) de devenir ce que Jésus appelle (voir ma Réflexion n°33 : L’Heure Sainte) une âme victime, qui offre toutes ses souffrances et celles que Dieu voudra bien lui donner en Offrande d’Amour pour La Gloire de Dieu et la Rédemption des hommes (la notre compris).
Et parmi ceux-ci, convaincus, généreux et Aimant, il y a ceux dont L’Amour est le plus Ardent.
L’Amour dont ils brûlent leur fait Aimer ce qu’il y a de plus difficile, à telle enseigne qu’ils ne se bornent pas à Aimer La Souffrance qui les afflige avec la permission de Dieu, mais qu’ils la demandent et disent :
« Me voici, Père. Je suis ici pour te demander Le même Calice que celui que Tu as donné à Ton Fils, et pour le même motif. »
Ils deviennent ainsi « les Victimes. »

Aimez La Souffrance puisque Mon Fils l’a Aimée pour votre bien. Faites-en de même pour le bien de vos frères.
Pour sauver le monde, il n’est d’autre moyen que la douleur. Moi-Même, qui suis Dieu, Je n’ai trouvé que celui-ci pour être Le Sauveur. La Joie deviendra Joie pour vous, mais ce sera dans L’autre Vie. Ici, elle n’existe pas pour vous, Mes Chères Victimes que J’Aime.

Ici vous possédez Ma Paix, L’Union à Moi et Mon Amour.
Des Joies Spirituelles, mais rien pour La Chair. Pour elle, vous n’avez que de La Souffrance.
En outre cela ne suffit jamais, puisque L’Erreur ne cesse de croître.
Vous êtes les (Âmes) Réparatrices des erreurs et vous ne pouvez prendre un instant de répit, car L’Ennemi continue à détruire, si bien qu’il faut continuer d’édifier pour garder au monde un aspect Humain, pas complètement Satanique.

Le Christ, au Ciel, ne pleure plus. Mais, Il Souffre encore car, s’Il est Dieu, Il est également Homme et Il a un Cœur.
Or, de quoi souffre Mon Cœur, qui est Parfait dans Ses Passions ? De se voir mal Aimé et de voir Souffrir, de devoir laisser Souffrir ceux qui L’Aime et ceux qu’Il Aime.

Oh ! Comme Je Souffre de vous voir Souffrir pour accomplir en vous La Rédemption de L’Homme ! Comme J’en Souffre ! Mais, à chaque palpitation de Douleur qui répond à votre Douleur, J’unis un Don pour Le Ciel. Pour Votre Ciel. C’est le vôtre. Vous le conquérez heure par heure, et Il vous attend.

Oh ! Que de Splendeurs vous sont destinées ici ! Oh ! Comme Je suis impatient de Vous les offrir ! Lève les yeux et vois. Parmi les mille splendeurs de ce que tu as méritées, La Face de Ton Dieu resplendit pour toi et te sourit. Elle te bénit aussi.


Vous aurez remarqué que Dieu ne dit pas : Pour sauver le monde il faut vous lever et aller crier partout que s’ils ne se convertissent pas, les catastrophes arriveront…mais Il dit :
Il n’est d’autre moyen que la douleur !!!

Nous n’avons pas non plus conscience que chaque acte ou pensée, bonne ou mauvaise, notre âme tournée vers le désir de tout faire pour Dieu ou de tout faire pour les plaisirs de notre chair (à nous personnellement…je ne parle pas des autres !!!) a une influence autour de nous (voir ma Réflexion n°1) :
Jésus dit à Marthe :
Ne sais-tu pas que ce sont les tortures d'une tierce personne, qui résiste aux assauts parce qu'elle est bonne et fidèle, qui affermissent la guérison d'un autre esprit ?
Ne sais-tu pas que rien n'est isolé de tout ce qui arrive et existe dans la création, mais que tout suit une loi éternelle de dépendances et de conséquences qui fait qu'une action de quelqu'un a des répercussions naturelles et surnaturelles très étendues ?


J’aimerais faire une remarque pour ceux qui voudrait trouver l’excuse (j’en ai déjà parlé dans ma toute première Réflexion) de refuser de croire et de refuser de devenir Catholique, sous prétexte que de nombreux Catholiques donnent une image beaucoup trop corrompue…cela est tout à fait possible…mais outre le fait que nous n’avons pas à juger (Dieu saura le faire comme avec chacun, croyant ou non, le moment venu, lors de notre mort !!!), regardons plutôt la vie de celui qui est la tête de cette Église.
C'est-à-dire, regardons la vie de Jésus-Christ…et prenons là pour modèle !!!

Il n’y a pas plus Chrétien que Lui, il n’y a pas plus Homme que Lui (n’oublions pas que c’est Lui qui nous a créé et donc Il sait mieux que quiconque ce qu’est ou devrait être, un Homme)…et en plus, Il est sans la moindre trace de Péché.
Emboîtons nos pas dans ceux de Jésus et que notre vie devienne à L’Imitation de celle de Jésus-Christ.
Mais sommes-nous prêt à suivre Son Chemin qui l’a conduit à Sa Passion et à Sa mort sur une Croix, par Amour pour nous, ses assassins !!!
Nous, les assassins d’un innocent, nous les assassins de l’Innocence incarnée, nous les assassins de Notre DIEU !!!


Et que dit Jésus, à nous, ses assassins…regardons dans les Révélations à Maria Valtorta du 29/08/1947 :

Jésus dit :
« La vengeance de Dieu, c’est
Le Pardon ».
Du haut de La Croix, J’aurais pu foudroyer les coupables. Les éclairs striaient le ciel et j’aurais fort bien pu les diriger sur la foule assemblée qui m’insultait.
J’aurais encore pu me venger de quelque autre manière.
J’étais toujours Dieu. Mais Je n’ai jamais été autant Dieu qu’en utilisant Le Pardon pour unique vengeance. Si J’avais puni ceux qui m’offensaient, j’aurais été un homme puissant, rien qu’un homme qui peut, avec la faveur de Dieu, se servir des forces cosmiques elles-mêmes pour terrifier ses ennemis.
L’histoire de Mon peuple est remplie de tels épisodes provoqués par des patriarches et des prophètes, toujours par des justes.
Mais en me vengeant par Le Pardon, J’ai été Dieu, autrement dit un être surnaturel, d’autant plus au-dessus des hommes que J’ai su me servir de la vengeance que l’homme n’utilise pas : Le Pardon.
Et Je vous l’ai enseigné, à vous Mes disciples, pour que les disciples du Christ, c’est-à-dire les Saints, deviennent, comme il est dit : « enfants de Dieu, dieux, héritiers de Royaume de Dieu ».


L’AMOUR VA JUSQUE LA…Pardonner alors que l’on est Crucifié !!!

Jésus (Notre Dieu) a Pardonné à ses assassins (nous !!!), La Très Sainte Vierge Marie a Pardonné aux assassins de Son Fils, Notre Dieu (à nous…pour aussi devenir Notre Maman !!!)…et nousjusqu’où sommes-nous prêt à Pardonner ???

Maintenant pensons aussi à veiller en permanence pour être prêt lorsque Le Seigneur viendra, et il ne vient pas seulement au moment de notre mort qui peut arriver, comme je l’ai précisé plus haut, à tout moment (dans les minutes qui arrivent comme dans des dizaines d’années).

Mais tant que notre mort n'arrive pas, n'y a-t-il pas une autre “venue” proche devant laquelle nous devons veiller?

Chaque jour, à chaque heure, à tout instant, Le Seigneur est proche de notre vie. A travers les inspirations intérieures, à travers les personnes qui nous entourent, tout ce qui se passe autour de nous, des choses qui arrivent, Le Seigneur frappe à notre porte et nous dit comme dans l'Apocalypse:
«Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui; je prendrai mon repas avec lui, et lui avec Moi» (Ap 3,20).

Aujourd'hui si nous Communions, cela arrivera à nouveau. Aujourd'hui si nous écoutons patiemment les problèmes des autres ou si nous sommes attentifs à notre prochain que Le Seigneur nous envoie, cela arrivera à nouveau.
Aujourd'hui si pendant notre prière personnelle nous recevons soudainement une inspiration inespérée, cela arrivera à nouveau, etc…

Ainsi, à tout moment Notre Seigneur peut arriver à l’improviste…nous trouvera-t-il en train de veiller et de vivre en serviteur obéissant et consciencieux ???

Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !
Amen, je vous le déclare : il l’établira sur tous ses biens.

Ajouter un commentaire