Fête du Cœur Immaculé de Marie. Fête le Samedi 09 Juin 2018.

Samedi 09 Juin 2018 : Fête du Cœur Immaculé de Marie.

713 1400 thickbox 1

https://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20180609&id=80&fd=1

Cœur Immaculé de Marie
Mémoire

La propagation de la dévotion au Cœur de Marie remonte au XVIIe siècle où saint Jean Eudes la propagea en l'unissant à celle du Sacré-Cœur de Jésus.

 Au cours du XIXe siècle, Pie VII (Barnaba Chiaramonti, 1800-1823) d'abord, et le Bx Pie IX (Giovanni Maria Mastai Ferretti, 1846-1878) ensuite, accordèrent à plusieurs églises une Fête du Cœur très pur de Marie fixée au dimanche dans l'octave de l'Assomption, puis au samedi suivant la Fête du Sacré-Cœur.

Le 13 Juillet 1917, la Sainte Vierge apparaissait au Portugal pour déclarer aux petits voyants de Fatima que Dieu voulait établir la dévotion à son Cœur immaculé pour le Salut du monde. Elle demanda aux Chrétiens la pratique du premier samedi du mois par la Communion réparatrice et la récitation du chapelet accompagnée de la méditation des mystères du Rosaire.

Le 31 Octobre 1942, le jour de la clôture solennelle du Jubilé des Apparitions de Fatima, le Vénérable Pie XII (Eugenio Pacelli, 1939-1958) s'exprimant à la radio, Consacra le monde au Cœur Immaculé de Marie pour répondre à l'appel de notre Mère du Ciel.

Il renouvela ce geste important le 08 Décembre 1942. En 1944, en pleine guerre mondiale, le même souverain pontife consacrait encore tout le genre humain au Cœur immaculé de Marie pour le mettre sous sa toute-puissante protection.
À l'occasion de cette même cérémonie, il décréta que l'Église entière célébrerait chaque année une Fête en l'honneur du Cœur immaculé de Marie afin d'obtenir, par l'intercession de la Très Sainte Vierge, « la paix des nations, la liberté de l'Église, la conversion des pécheurs, l'amour de la pureté et la pratique des vertus. » Il fixa la date de cette Fête au 22 août, jour octave de la Fête de l'Assomption.

En créant la très Sainte Vierge, la Trinité Sainte a pu contempler le ravissant spectacle d'un Cœur qui, dès son premier battement, n'aima que son Dieu, et l'aima à lui seul plus que tous les anges et les saints ensemble ne l'aimeront jamais.
« Le Père, dit saint Jean Eudes, a déployé sa puissance pour former un cœur de fille plein de respect et de fidélité envers son Créateur. Le Fils en fit un cœur de Mère et l'Esprit-Saint en fit un cœur d'épouse pour y célébrer ses noces ineffables. »
La gloire de la fille du roi, disent les Livres Saints, est toute intérieure et cachée, autrement dit, elle est toute en son cœur.
Là se trouvent toutes les perfections des anges et des hommes, dans un tel degré d'excellence que rien n'y peut être comparé.
Là se trouvent les perfections de Dieu même, aussi fidèlement retracées qu'elles peuvent l'être dans une simple créature.

La Bonté et la Miséricorde président parmi les vertus dont Dieu a orné le Cœur Immaculé de sa Mère.
Aussi tout pécheur trouve en elle un refuge assuré. Ce Cœur qui nous a tant aimés n'a point été flétri dans le tombeau comme celui des autres mortels.
Ses mouvements n'ont été qu'un seul instant suspendus sous le souffle de la mort. Il vit aujourd'hui palpitant d'un amour infini, inondé de célestes délices au sein de la gloire immortelle où il continue de nous aimer avec prédilection.

Comme la Sainte Église nous le recommande aujourd'hui au moyen de la belle Fête du Cœur Immaculé de Marie, vouons un culte spécial de vénération et d'amour à ce cœur magnanime, le plus noble le plus généreux qui soit sorti des mains du Créateur.
Supplions-le donc de nous apprendre à aimer Jésus, à souffrir pour Lui, à supporter avec amour et résignation les peines de la vie, les souffrances et les croix qu'il plaira à Dieu de nous envoyer.
Recourons donc sans cesse à ce cœur incomparable et nous expérimenterons infailliblement sa bénignité, sa mansuétude et sa tendresse.

À la fin, mon Cœur immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera concédé au monde un certain temps de paix. »

3159675944 1 2 1qgp2jo3

Consécration au Cœur Immaculé de Marie, instituée par le Pape Pie XII.

Reine du très saint rosaire, secours des Chrétiens, refuge du genre humain, victorieuses de toutes les batailles de Dieu, nous voici prosternés suppliants aux pieds de votre trône, dans la certitude de recevoir les grâces, l'aide et la protection opportunes dans les calamités présentes, non en vertu de nos mérites, dont nous ne saurions nous prévaloir, mais uniquement par l'effet de l'immense bonté de votre cœur maternel.

C'est à vous, c'est à votre Cœur Immaculé, qu'en cette heure tragique de l'histoire humaine, nous nous confions et nous nous consacrons, non seulement en union avec la Sainte Église - Corps Mystique de votre Fils Jésus - qui souffre et verse son Sang, en proie aux tribulations en tant de lieux et de tant de manières, mais en union aussi avec le monde entier, déchiré par de farouches discordes, embrasé d'un incendie de haine et victime de ses propres iniquités.

Laissez-vous toucher par tant de ruines matérielles et morales, par tant de douleurs, tant d'angoisses de pères et de mères, de frères, d'enfants innocents, par tant de vies fauchées dans la fleur de l'âge, tant d'âmes torturées et agonisantes, tant d'autres en péril de se perdre éternellement.

Ô Mère de Miséricorde, obtenez-nous de Dieu la Paix, et surtout les grâces qui peuvent en un instant convertir le cœur des hommes, ces grâces qui préparent, concilient, assurent la Paix !

Reine de la Paix, priez pour nous et donnez au monde en guerre la paix après laquelle les peuples soupirent, la paix dans la vérité, dans la justice, dans la charité du Christ.

Donnez-lui la paix des armes et la Paix des âmes, afin que dans la tranquillité de l'ordre s'étende le règne de Dieu.
Accordez votre protection aux infidèles et à tous ceux qui gisent encore dans les ombres de la mort ; donnez-leur la paix, faites que se lève pour eux le soleil de la vérité et qu'ils puissent avec nous, devant l'unique Sauveur du monde, répéter :
Gloire à Dieu au plus haut des Cieux et Paix sur Terre aux hommes de bonne volonté ! Aux peuples séparés par l'erreur ou par la discorde, particulièrement à ceux qui professent pour vous une singulière dévotion et chez lesquels il n'y avait pas de maison qui n'honorât votre vénérable icône (peut-être aujourd'hui cachée et réservée pour des jours meilleurs), donnez la Paix et reconduisez-les à l'unique bercail du Christ, sous l'unique vrai Pasteur.

Obtenez à la Sainte Église de Dieu une Paix et une liberté complètes ; arrêtez les débordements du déluge néo-païen ; développez dans le cœur des fidèles l'Amour de la Pureté, la pratique de la Vie Chrétienne et le zèle apostolique, afin que le peuple des serviteurs de Dieu augmente en mérite et en nombre.

Enfin, de même qu'au cœur de votre Fils Jésus furent Consacrés l'Église et le genre humain tout entier, afin que, toutes les espérances étant placées en lui, il devînt pour eux signe et gage de victoire et de Salut, ainsi et pour toujours nous nous Consacrons à vous, à votre Cœur immaculé, ô notre Mère et Reine du monde, pour que votre Amour et votre protection hâtent le triomphe du règne de Dieu et que toutes les nations, en paix entre elles et avec Dieu, vous proclament Bienheureuse et entonnent avec vous, d'une extrémité du monde à l'autre, l'éternel Magnificat de Gloire à celui en qui seul elles peuvent trouver la Vérité, la Vie et la Paix.

Fest200974

Cette Consécration sera faite par le Pape Saint Jean-Paul II :

La Consécration de la Russie.

La Consécration de la Russie est une Prière votive demandée par Marie lors de l’apparition de Fatima en 1917.
La Consécration de la Russie est-elle faite ?
Sœur Lucie répond elle-même à cette question, en deux étapes :
Longtemps non « conforme » à ce qu’avait demandé Notre-Dame, elle a été faite par Jean-Paul II.

Par la suite, le Pape Saint Jean Paul II l’a fit, le 25 mars 1984 [en fait le 24, Fête anticipée de l’Annonciation], après avoir écrit à tous les Évêques, en les sollicitant que chacun la fît, en son propre diocèse, en union avec la partie du peuple de Dieu qui lui avait été confiée, et après avoir faite venir l’image de Notre-Dame de Fatima à Rome.

Il l’a faite publiquement, en union avec tous les Évêques qui, avec Sa Sainteté, se sont unis au peuple de Dieu, Corps Mystique du Christ ; il l’a faite au Cœur Immaculé de Marie, mère du Christ et de son Corps Mystique, pour que, avec elle et par elle, avec Le Christ, elle puisse être portée et offerte pour le Salut de l’humanité.

Ainsi cette Consécration a-t-elle été faite par le Pape Saint Jean Paul II, le 25 Mars 1984.
Je crois qu’il n’y a aucune contradiction, et nous devons tenir présent que le plus important de cette Consécration est l’union de tout le peuple de Dieu, comme Le Christ l’a demandé, peu avant sa mort sur la Croix. »

La Consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie le 25 Mars 1984

Voir le texte sur le lien suivant :
http://www.mariedenazareth.com/3262.0.html?&L=0

« Pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu'ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. » (Jean 17, 19).
Nous sommes le 24 Mars 1984, Fête de l'Annonciation cette année là. Sur la place Saint-Pierre en communion spirituelle avec tous les Évêques du monde convoqués précédemment, le Pape Saint Jean Paul II évoque le fiat prononcé par Marie au moment de l'Annonciation, et, en suivant la Consécration du Christ Rédempteur (Jn 17, 19), il Consacre au Cœur Immaculé de Marie tous les hommes et tous les peuples :

Ô Mère des hommes et des peuples, toi qui connais toutes leurs souffrances et leurs espérances, toi qui ressens d'une façon maternelle toutes les luttes entre le bien et le mal, entre la Lumière et les ténèbres qui secouent le monde contemporain, reçoit l'appel que, mus par L'Esprit Saint, nous adressons directement à ton Cœur, et avec ton Amour de Mère et de servante du Seigneur, embrasse notre monde humain, que nous t'offrons et te consacrons, pleins d'inquiétude pour le sort terrestre et éternel des hommes et des peuples.

Nous t'offrons et te consacrons d'une manière spéciale les hommes et les nations qui ont particulièrement besoin de cette Offrande et de cette Consécration.
"Sous l'abri de ta Miséricorde, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu! Ne rejette pas nos Prières alors que nous sommes dans l'épreuve!".

“Pour eux, a-t-il dit, je me consacre Moi-même, afin qu'ils soient eux aussi consacrés en vérité” (Jn 17, 19).
Nous voulons nous unir à notre Rédempteur en cette Consécration pour le monde et pour les hommes, laquelle, dans le Cœur Divin, a le pouvoir d'obtenir le Pardon et de procurer la réparation.
La puissance de cette Consécration dure dans tous les temps, elle embrasse tous les hommes, peuples et nations, elle surpasse tout mal que l'esprit des ténèbres est capable de réveiller dans le cœur de l'homme et dans son histoire, et que, de fait, il a réveillé à notre époque.

Combien profondément nous sentons le besoin de Consécration pour l'humanité et pour le monde, pour notre monde contemporain, dans l'unité du Christ Lui-même !

À l'œuvre Rédemptrice du Christ, en effet, doit participer le monde par l'intermédiaire de L'Église. C'est ce que manifeste la présente Année de la Rédemption, le Jubilé extraordinaire de toute L'Église.

[Prière à Marie :]
En cette Année Sainte, Bénie sois-tu par-dessus toute créature, toi, la servante du Seigneur, qui as obéi de la manière la plus pleine à ce Divin appel!
Sois saluée, toi qui t'es entièrement unie à la Consécration Rédemptrice de ton Fils! Mère de L'Église!
Enseigne au Peuple de Dieu les chemins de la Foi, de l'Espérance et de la Charité!

Éclaire spécialement les peuples dont tu attends de nous la Consécration et l'Offrande!
Aide-nous à vivre dans la Vérité de la Consécration du Christ pour toute la famille humaine du monde contemporain!

En te confiant, ô Mère, le monde, tous les hommes et tous les peuples, nous te confions aussi la Consécration même du monde et nous la mettons dans ton Cœur maternel. Ô Cœur Immaculé !

Aide-nous à vaincre la menace du mal qui s'enracine si facilement dans le cœur des hommes d'aujourd'hui et qui, avec ses effets incommensurables, pèse déjà sur la vie actuelle et semble fermer les voies vers l'avenir !

De la faim et de la guerre, délivre-nous !
De la guerre nucléaire, d'une autodestruction incalculable, de toutes sortes de guerres, délivre-nous !
Des péchés contre la vie de l'homme depuis ses premiers moments, délivre-nous !
De la haine et de la dégradation de la dignité des fils de Dieu, délivre-nous !
De tous les genres d'injustice dans la vie sociale, nationale et internationale, délivre-nous !
De la facilité avec laquelle on piétine les commandements de Dieu, délivre-nous !
De la tentative d'éteindre dans les cœurs humains la vérité même de Dieu, délivre-nous !
De la perte de la conscience du bien et du mal, délivre-nous !
Des péchés contre l'Esprit Saint, délivre-nous ! Délivre-nous !

Écoute, ô Mère du Christ, ce cri chargé de la souffrance de tous les hommes ! Chargé de la souffrance de sociétés entières !
Aide-nous, par la puissance de L'Esprit Saint, à vaincre tout péché : le péché de l'homme et le “péché du monde”, le péché sous toutes ses formes.

Que se révèle encore une fois dans l'histoire du monde l'infinie puissance salvifique de la Rédemption, la puissance de l'Amour Miséricordieux ! Qu'il arrête le mal ! Qu'il transforme les consciences !
Que dans ton Cœur immaculé se manifeste pour tous la Lumière de l'Espérance ! ».

N.B. Sœur Lucie confirma personnellement que cet acte solennel et universel de Consécration correspondait à ce que voulait Notre-Dame de Fatima (« Sim, està feita, tal como Nossa Senhora a pediu, desde o dia 25 de Março de 1984 »:
« Oui, cela a été fait, comme Notre-Dame l'avait demandé, le 25 mars 1984 »: Lucie, Lettre du 8 Novembre 1989).

Url 2« Cor Immaculatum Mariæ, ora pro nobis »
« Cœur Immaculé de Marie, Priez pour nous »

http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-10874322.html.

Samedi après le Sacré-Cœur de Jésus : Mémoire obligatoire du Cœur Immaculé de Marie

En 1805, le Pape Pie VII d'abord, et Pie IX ensuite, accordèrent à plusieurs églises une Fête du "Cœur Très Pur de Marie" fixée au Dimanche dans l'Octave de l'Assomption.
Le 13 juillet 1917, la Sainte Vierge apparaissait à Fatima pour déclarer que Dieu voulait établir la dévotion à Son Cœur Immaculé pour le salut du monde.
Elle demanda aux chrétiens la pratique du 1er samedi du mois par la Communion Réparatrice et la récitation du chapelet accompagnée de la méditation des mystères du Rosaire.
En 1944, Pie XII institua donc - après la Consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie - une Fête au 22 août (toujours en vigueur pour la forme extraordinaire du rite romain).
Depuis les dernières modifications liturgiques, la Liturgie de l'Église - en sa forme ordinaire - fête maintenant au Samedi suivant la Solennité du Sacré-Cœur de Jésus le Cœur Immaculé de Marie ("Mémoire obligatoire" depuis 1996)
 Kyriale X (Alme Pater)

2009 12

En créant la Très Sainte Vierge, la Trinité Sainte a pu contempler le ravissant spectacle d'un Cœur qui dès son premier battement n'aima que son Dieu, et L'aima à lui seul plus que tous les Anges et les Saints ensemble ne L'aimeront jamais.
« Le Père, dit Saint Jean Eudes, a déployé Sa puissance pour former un Cœur de fille plein de respect et de fidélité envers son Créateur.
Le Fils en fit un Cœur de Mère et l'Esprit-Saint en fit un Cœur d'épouse pour y célébrer Ses noces ineffables ».

La gloire de la fille du Roi, disent les Livres Saints, est toute intérieure et cachée, autrement dit, elle est toute en Son Cœur.
Là se trouvent toutes les perfections des Anges et des hommes, dans un tel degré d'excellence que rien n'y peut être comparé.
Là se trouvent les perfections de Dieu même, aussi fidèlement retracées qu'elles peuvent l'être dans une simple créature.

Vouons donc un culte spécial de vénération et d'amour à ce Cœur magnanime, le plus noble, le plus généreux qui soit sorti des mains du Créateur.
Supplions-le de nous apprendre à aimer Jésus, à souffrir pour Lui, à supporter avec amour et résignation les peines de la vie, les souffrances et les croix qu'il plaira à Dieu de nous envoyer.
Recourons sans cesse à ce Cœur incomparable et nous expérimenterons infailliblement sa bénignité, sa mansuétude et son infinie tendresse.

Coeur immacule de marie 1

http://www.zenit.org/fr/articles/le-coeur-immacule-de-marie-remede-pour-notre-siecle-i.

 Le Cœur immaculé de Marie, « remède » pour notre siècle (I)

Entretien avec le P. Cuomo, du Sanctuaire de Fatima

ROME, mercredi 7 décembre 2011 (ZENIT.org) – A l’occasion de la Fête de l’Immaculée Conception, le 8 décembre, ZENIT a rencontré le Père Franciscain Cesare Cuomo, de la Famille du Cœur Immaculé de Marie, collaborateur au sanctuaire de Fatima : il voit dans le Cœur Immaculé de Marie un « remède » pour notre siècle.

Un lien très fort unit, on le sait, l’histoire de la Russie et les messages que la Vierge Marie a transmis à l’humanité lors de ses apparitions à Fatima, au Portugal, en 1917.

Le 13 juillet 1917, Marie avait demandé à la Russie de se convertir, en se consacrant à son Cœur immaculé, pour l’empêcher de répandre ses « branches empoisonnées » dans le monde entier.
Mais la Russie ne s’est pas consacrée et, il est symbolique que, quelques mois plus tard, la Révolution d’octobre ait, de fait, éclaté.

Alors qu’en Russie on assiste à une renaissance de la Foi Chrétienne et que le rapprochement entre les Orthodoxes et les Catholiques progresse, relire le message de Fatima permet de comprendre le pouvoir de l’intercession de Marie.

Zenit - Père Cesare, pourquoi la Vierge a-t-elle parlé de la Russie au cours des apparitions de Fatima?

Père Cesare Cuomo - Parce que la Russie était le noyau d’où est partie cette idéologie matérialiste athée qui avait ôté Dieu de la vie des hommes, de la société et de tout, à travers un dur programme de conquête.
La Vierge Marie a dit : « Depuis la Russie se répandront les venins dans le monde entier et les nations seront détruites ». Malheureusement tous ces maux se sont répandus au-delà de l’empire soviétique.

Quel est le résultat de tout cela?

Hélas nous en payons les conséquences encore aujourd’hui, car la société est encore imprégnée d’une certaine mentalité.
Il est resté un grand trou avec à l’intérieur du matériel toxique, que la consécration par Pie XII, en 1952, a bouché. Si on l’ouvrait, les dégâts que cela provoquerait seraient aussi importants que par le passé.

Donc il n’y aurait aucune solution?

Au contraire, la Vierge nous a laissé le remède : son Cœur Immaculée : en se dévouant vraiment à lui, qui ne veut pas dire seulement réciter certaines prières, mais se mettre réellement au service de Marie, nous pouvons tamponner, nettoyer petit à petit, tout le venin répandu.
Il m’arrive d’imaginer parfois qu’il y a eu forte vague de mal, mais en même temps que le Ciel n’est pas resté immobile, qu’il a jeté « une perche » encore plus grosse, le cœur de la Vierge, pour absorber tout cela.

L’acte de Consécration que Jean Paul II a fait, en l’an 2000, en confiant le Troisième millénaire au Cœur immaculé de Marie, a confirmé ceci : que le cœur de la Vierge est le soutien de l’humanité et l’ancre de Salut pour ce siècle.

Que veut dire « Consécration au Cœur Immaculé »?

C’est un renvoi à la Consécration Baptismale, en plus d’une aide à la vivre plus profondément, sous la conduite de la Vierge, notre Mère, que Le Seigneur nous a donnée comme soutien particulier pour nous rapprocher de Jésus.
Le Chrétien doit entrer dans « le rayon d’action » de cette mère, si bonne, si sainte, s’il tient vraiment à se conformer à Jésus. Cela serait même contre-nature de ne pas le faire... Les voyants disent qu’il faut vénérer à la fois le Cœur sacré de Jésus et le Cœur immaculé de Marie.

Si l’on devait vous demander les raisons de la dévotion mariale, que répondriez-vous?

Tout d’abord ce que le Cœur immaculé de Marie représente. Le cœur, comme symbole d’Amour, mais c’est, chez Marie, un Amour vraiment authentique, pas l’Amour comme on l’entend dans le monde.
En effet, aujourd’hui, dans la société, on parle d’amour en l’associant au plaisir, à la satisfaction de soi.
Alors que le vrai Amour, est précisément celui dont Marie est le modèle: un don de soi généreux, désintéressé, gratuit, qui part de l’amour que nous devons à Dieu. C’est en effet ainsi que Dieu nous aime, et la créature doit répondre le plus possible à cet Amour entier qu’elle reçoit de son créateur.

De quelle façon la Vierge Marie participe-t-elle à cet « échange » d’Amour entre le Créateur et sa créature?

La Vierge Marie réalise pleinement ce qu’il devrait y avoir en chaque homme : une telle réponse d’amour à Dieu dont l’Amour envers son prochain est ensuite la conséquence.
En substance, le Cœur immaculé de Marie donne une plus grande possibilité de recevoir la Charité, le vrai Amour, pour ensuite le donner aux autres.
Nous arrivons ainsi au concept d’ « immaculé », c’est-à-dire « sans tache », ce qui signifie que le don est total, une source pure à laquelle puiser, utile pour bien vivre notre vie, notre relation à Dieu et à notre prochain.
C’est en ce sens là que la Vierge Marie a demandé de prier le rosaire pour la Paix dans le monde.

Quel lien y a-t-il entre dire 50 fois l’Ave Maria et la Paix dans le monde?

La Vierge Marie, à travers le rosaire, change ton cœur : elle te fait mieux pénétrer les mystères de la vie de Jésus non seulement par la pensée, mais en t’aidant aussi, progressivement, à voir ces mystères avec le même cœur qu’elle.
Le rosaire donne en outre la capacité de voir où est le bien et où est le mal, de t’apercevoir plus facilement où il y a mensonge, tromperie; c’est en un certain sens une protection!
Par ailleurs, je vois que, souvent, après avoir récité le rosaire, monte en moi le désir Eucharistique, d’entrer en Communion avec Jésus.
Grâce au rosaire et toutes les autres pratiques qui lui sont liées, la Vierge continue à introduire Le Christ dans la vie des fidèles.

Fm7cpzbhmfrm4vfyyucrug

Commentaires personnels
Le lendemain de la Fête du Cœur Sacré de Jésus, nous fêtons la Fête du Cœur Immaculée de La Très Sainte Vierge Marie...deux Cœurs, un seul Amour...et avec le cœur des hommes (c’est pourquoi nous devons tendre à la perfection que nous n’atteindrons qu’une fois au Ciel, mais plus nous devenons comme des petits enfants dans la main de Dieu et de La Très Sainte Vierge Marie, plus nous nous en rapprochons)...nous formons une Trinité, celle de L’Amour, telle que l’a voulu Le Père inspiré par L’Esprit-Saint..

Mais n’est-ce pas là aussi, dans cet exemple, le mystère de La Fête de La Visitation.
Le Divin et Sacré-Cœur de Jésus bat, à l’intérieur du sein de Marie, à l’unissons avec le Cœur Immaculé de Marie, leurs deux cœurs l’un contre l’autre, leurs sang qui se mélange (le premier sang de Jésus se mélangeant au sang de Marie) et Le Cœur de Jésus apporté par Marie vers le cœur d’Elisabeth et de Jean-Baptiste…

Deux Cœurs, un seul Amour…et avec le cœur des hommes (celui d’Elisabeth et celui de Jean-Baptiste…mais aussi avec le cœur de chacun d’entre nous)…ils forment une Trinité, celle de L’Amour, telle que l’a voulu Le Père, inspiré par L’Esprit-Saint.

Ce mystère reste infini,…mais le peu que j’en perçois, me semble vraiment merveilleux et extraordinaire.

Tout cela m’amène à la méditation de la Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ que nous avons fêté il y a quelques jours, le Dimanche 03 Juin 2018.  
Nous regardons souvent (et à juste titre) le Corps et le Sang de Jésus en pensant à Sa Passion, à ces jours où Jésus a été torturé, blasphémé, bafoué, flagellé, cloué sur La Croix et où Il a versé volontairement et entièrement tout Son Sang pour notre Salut.


Mais abordons aujourd’hui un autre aspect.
Jésus a été enfant, Il a été bébé, Il a été embryon puis fœtus.

Pendant cette période où Jésus a grandi dans le ventre de Sa Maman (La Très Sainte Vierge Marie), le Sang Divin de Jésus et le Sang immaculé et pur de Marie se sont mélangés pour ne faire qu’un seul Sang dont Jésus se nourrissait (et Marie s’imprégnait), le Cœur Divin et Sacré de Jésus et le Cœur immaculé et pur de Marie ne faisaient qu’un seul Cœur (même s’ils étaient distinct) et le Corps Divin de Jésus ne faisait qu’un seul Corps avec le Corps immaculé et pur de Marie (le Corps de Jésus faisant alors partie intégrante du Corps de Marie et rattaché par le cordon ombilical avec lequel il puisait sa nourriture).

Quand nous Communions au Corps et au Sang de Jésus, ne Communions-nous pas aussi au Corps et au Sang de Jésus alors qu’Il était embryon et Fœtus !!!

Dans ce cas, nous pouvons dire que lorsque nous Communions au Corps et au Sang de Jésus, nous Communions, en même temps au Corps et au Sang de Marie, Sa Très Sainte Mère.

Comme je le disais hier, à l’occasion de La Fête du Sacré-Cœur de Jésus :
N’oublions jamais que les deux Cœurs de Jésus et de Marie demeurent unis dans La même Passion.
(C’est pour cela que L’Église a fêté hier la Fête du Sacré-Cœur de Jésus).
Alors que Jésus était cloué sur le bois de Sa Croix, après avoir été torturé, Marie vivait dans son cœur ces tortures et cette mort…comme une mère ressens les souffrances, les blessures et les tortures que subit son fils.
Les deux Cœurs de Jésus et Marie  se sont unis dans la douleur pour notre Salut.

 Hier, nous venons de fêter Le Divin et Sacré-Cœur de Jésus, et aujourd’hui, nous nous tournons vers Le Cœur Immaculée de La Très Sainte Vierge Marie.
Leurs deux Cœurs sont unis pour notre Rédemption, et L’Église les a réunis pour nous rappeler que l’un ne va pas sans l’autre.
Dieu (Père, Fils et Saint-Esprit) est L’Amour et dans Son Amour, Il nous a donné une Très Sainte Maman pour veiller sur nous avec la Tendresse d’une mère.

Le Père, sous l’inspiration du Saint-Esprit, nous comble d’un Amour Infini puisé dans Le Divin Cœur ouvert du Fils.
Mais cet Amour, Dieu a voulu l’augmenter encore en unissant Le Cœur transpercé de Jésus au Cœur Immaculé de La Très Sainte Vierge Marie, en l’unissant aux Saintes Larmes de douleur d’une mère devant son fils torturé, crucifié, tué sous ses yeux.
Mais cet Amour Dieu a voulu l’augmenter encore en unissant Le Pardon de Jésus sur La Croix (Père, Pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font) et le Pardon de Marie au pied de La Croix en acceptant de devenir La Mère de toute l’humanité…La Mère des assassins de Son Fils, Notre Dieu.

Comme aux noces de Cana (Jean 2 1-17) où La Très Sainte Vierge Marie voit qu’ils n’ont plus de vin et se tourne vers Son Fils pour le lui dire…comme elle le fait continuellement pour chacun de nous.
Jésus lui répond que son heure n’est pas encore venue (face aux dons que Dieu nous donne et qui sont dilapidés au lieu de les faire fructifier…voir ma Réflexion n°39 : Les Noces de Cana).
Mais Marie, avec son Cœur de Maman sait convaincre Jésus, Son Fils et nous demande juste d’être obéissant aux Commandements d’Amour de Jésus :

« Faites tout ce qu’Il vous dira »…
L’Obéissance et l’Humilité…avec l’appui du Cœur Immaculé de La Très Sainte Vierge Marie …Le Divin Cœur de Jésus s’ouvre pour répandre Ses Grâces…à nous après de les saisir ou de les refuser.

Et nous, devant tout cet Amour…Amour du Divin et Sacré-Cœur de Jésus transpercé et ouvert pour notre Salut afin de répandre Ses Grâces et Son Amour sur nous et Amour du Cœur Immaculé de La Très Sainte Vierge Marie, de ses Larmes douloureuses pleines de Sa Tendresse de Maman, de Son Amour pour nous, prête à tout instant à dire à Son Fils Jésus, Notre Dieu … « Fils, vient à leur secours, car ils n’ont plus de vin »…et à nous : « Faites tout ce qu’Il vous dira ».
Et nous, devant tout cet Amour…que sommes-nous prêt à répondre ???

Le Seigneur Notre Dieu ne nous oblige à rien…Il nous demande juste ce que nous désirons vivre en réponse à Son Amour et à celui du Cœur Immaculée de La Très Sainte Vierge Marie, Sa très Sainte Maman.
A nous ensuite de tenir nos engagements, de plus profond de notre cœur…et non pas pour « faire bien » devant les autres !!!
J’aimerais prendre ici, ce que Saint Paul nous dit (2 Corinthiens 9 6-11) :

Rappelez-vous le proverbe : A semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement.
Chacun doit donner comme il a décidé dans son coeur, sans regret et sans contrainte ; car Dieu aime celui qui donne joyeusement.
Et Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en surabondance, afin que vous ayez en toute chose et toujours tout ce qu'il vous faut, et que vous ayez encore du superflu pour faire toute sorte de bien.
L'Écriture dit en effet : L'homme qui donne aux pauvres à pleines mains demeure juste pour toujours.
Dieu, qui fournit la semence au semeur et le pain pour la nourriture, vous fournira la graine ; il la multipliera, il donnera toujours plus de fruit à ce que vous accomplirez dans la justice.
Il vous enrichira en tout pour que vous soyez généreux, avec cette simplicité qui, par nous, monte vers Dieu en action de grâce.

Ainsi, si vous décidez de donner un peu de vous pour répondre à tant d’Amour, faites-le vraiment du fond de votre cœur (et joyeusement) et Dieu vous donnera en récompense les Grâces en surabondance par rapport à votre don.
Ainsi, si vous décidez de vous donner totalement, dans un total élan d’Amour joyeux, sans regret ni contrainte, alors Dieu vous comblera de toute Grâce en surabondance…infiniment plus que vous ne l’auriez imaginé.

La Très Sainte Vierge Marie n’est pas seulement Bienheureuse grâce à Son Cœur Immaculé, qui est un Don de Dieu, mais est aussi un exemple pour nous par son Obéissance Amoureuse à La Volonté de Dieu…quelle qu’elle soit, comme nous le dit Jésus commentant un passage de l’Evangile : « Bienheureux ceux qui écoute La Parole de Dieu et la mette en pratique ».

La Très Sainte Vierge Marie n’est pas seulement Bienheureuse grâce à Son Cœur Immaculé, qui est un Don de Dieu, mais est aussi un exemple pour nous de vertus, de manière de vivre, de Miséricorde, de Compassion…et de PARDON (à ceux qui accueillent La Très Sainte Vierge Marie, elle nous apprend tout cela).

Le Cœur Immaculé de Marie est l'Abîme de la Pureté, de la Grâce, de la Charité, de l'Obéissance, de l'Humilité, de toute autre vertu dont la source est en Dieu et que Dieu verse en ses saints…
Apprenons à nous laisser guider par Marie, à vivre à son école, car elle est le plus sûr chemin pour nous conduire à Jésus et nous apprendre à vivre tel que Jésus nous le demande…et elle est la plus sûre Maman pour toucher de Sa tendresse et de sa Compassion, aussi bien notre cœur que le Cœur Divin et Sacré de Son Fils Jésus
26911533J’aimerais terminer sur un commentaire de Saint Maximilien Kolbe parlant du Cœur Immaculé de La Très Sainte Vierge Marie.

Aimer Dieu avec le Cœur de Marie (Père Kolbe).

« Celui qui appartient davantage à l'Immaculée va s'approcher avec d'autant plus de courage et de liberté, des blessures du Sauveur, de l'Eucharistie, du Cœur de Jésus et de Dieu notre Père. (...)
Plus nous serons à l'Immaculée, mieux nous comprendrons et plus nous aimerons le Cœur du Seigneur Jésus, Dieu Le Père et toute La très Sainte Trinité.
Mais tout ceci, toutes ces choses surnaturelles, il n'y a qu'elle pour les former en nous et à travers nous. »
(St Maximilien Kolbe, 10.11.1934, Lettre, ESI. p.86).

« L'âme qui regarde toute cette révélation de l'Amour voudrait rendre Amour pour Amour. Mais par expérience, nous savons que nous sommes très faibles.
Et là, se manifeste l'Amour du Cœur Divin et Sacré de Jésus qui nous donne sa propre Mère pour que nous puissions l'Aimer avec son Cœur à elle ; non avec notre pauvre cœur, mais avec son Cœur Immaculé.
L'Amour de l'Immaculée est le plus parfait Amour avec lequel une créature puisse aimer Son Dieu.
Avec ce Cœur, essayons d'aimer de plus en plus le Cœur de Jésus, et que ce soit notre plus grand désir.
Il faut faire en sorte que beaucoup d'âmes reçoivent tout d'elle et que beaucoup d'âmes soient unies au Cœur très doux de Jésus par elle. Il faut d'abord lui soumettre notre cœur et ensuite, tous les autres. »
(St Maximilien Kolbe, 28.06.1936, Conférence, ESI. p.88).

Notre dame de fatima liban photo fbNotre Dame de Fatima. Liban. Photo F.B.

http://www.mariedenazareth.com/qui-est-marie/13-juin-1917-fatima-le-coeur-immacule-de-marie

13 Juin 1917 à Fatima, le Cœur Immaculé de Marie

Le récit de l'apparition par Sœur Lucie.
Après avoir récité le chapelet avec Jacinthe, François et d'autres personnes qui étaient présentes, nous vîmes de nouveau le reflet de la lumière qui s'approchait (ce que nous appelions éclair) et, ensuite, Notre-Dame, sur le chêne-vert.

- Que voulez-vous de moi ? Demandai-je.
- Je veux que vous veniez ici le 13 du mois prochain, que vous disiez le chapelet tous les jours et que vous appreniez à lire. Ensuite, je vous dirai ce que je veux.

Je demandai la guérison d'un malade.
- S'il se convertit, il sera guéri durant l'année.

- Je voudrais vous demander de nous emmener au Ciel.
- Oui, Jacinthe et François, je les emmènerai bientôt, mais toi, tu resteras ici pendant un certain temps. Jésus veut se servir de toi afin de me faire connaître et de me faire aimer. Il veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé.

- Je vais rester ici toute seule ? Demandai-je avec peine.
- Non ma fille. Tu souffres beaucoup ? Ne te décourage pas, je ne t'abandonnerai jamais. Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu.


Ce fut au moment où elle dit ces dernières paroles qu'elle ouvrit les mains et nous communiqua pour la seconde fois le reflet de cette lumière immense. En Elle nous nous vîmes comme submergés en Dieu.

Jacinthe et François paraissaient être dans la partie de cette lumière qui s'élevait vers le Ciel et moi dans celle qui se répandait sur la Terre.

Devant la paume de la main droite de Notre-Dame, il y avait un Cœur entouré d'épines qui semblaient s'y enfoncer.
Nous avons compris que c'était le Cœur immaculé de Marie, outragé par les péchés de l'humanité et qui demandait réparation.

Le commentaire de Sœur Lucie.
Etablir dans le monde la dévotion au Cœur Immaculé de Marie veut dire amener les gens à une totale consécration, à la conversion, au don, à l'affection intime, à la vénération et à l'amour.
C'est donc dans cet esprit de consécration et de conversion que Dieu veut établir dans le monde la dévotion au Cœur immaculé de Marie.

Nous savons tous ce que représente dans une famille le cœur de la mère : c'est l'amour ! En effet, c'est l'amour qui pousse la mère à s'empresser auprès d'un berceau de son enfant, à se sacrifier, à se donner, à courir défendre son enfant.
Tous les enfants font confiance au cœur de leur mère, et tous savent qu'ils ont en lui une place d'intime prédilection.

C'est la même chose avec la Vierge Marie. Le Message l'exprime ainsi :
« Mon Cœur sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu'à Dieu ».

Le Cœur de Marie est donc pour tous ses enfants le refuge et le chemin vers Dieu.
Ce refuge et ce chemin ont été annoncés par Dieu à toute l'humanité, aussitôt après la chute.

Au démon, qui avait tenté les deux premiers êtres humains et qui les amena à désobéir à l'ordre divin qu'ils avaient reçu, le Seigneur a dit :
« Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t'écrasera la tête et tu l'atteindras au talon. » (Genèse3, 15) [...]

Du cœur de la mère les enfants reçoivent la vie naturelle, le premier souffle, le sang vivifiant, les palpitations du cœur, comme si la mère était le ressort d'une horloge qui a deux pendules. [...]

Nous pouvons dire la même chose de Marie, quand elle a porté dans son sein le Fils du Père éternel.
Et ainsi le Cœur de Marie est, en quelque sorte, le Cœur de ce nouveau lignage dont le premier fruit est Le Christ, le Verbe de Dieu. [...]

Et nous lisons dans le livre d'Isaïe :
« Car je vais répandre de l'eau sur le sol assoiffé et des ruisseaux sur la terre desséchée; je répandrai mon esprit sur ta race et ma Bénédiction sur tes descendants. » (Isaïe 44, 3)

Ce sol arrosé et béni, est le Cœur Immaculé de Marie, et Dieu veut que notre dévotion y prenne racine.
C'est à cette fin même que Dieu y a mis tant d'amour, un amour de Mère universelle, qui consacre et convertit son lignage dans le Corps et le Sang du Christ, son Fils Premier né, le Fils de Dieu, le Verbe du Père.

Les actions des Papes.
N.B. Les actions des Papes sont aussi une réponse aux messages donnés le 13 Juillet 1917.

En 1954, le Pape Pie XII institua la Fête de Marie Reine, et ordonna également que, « ce jour-là, on renouvelle la Consécration du genre humain au Cœur Immaculé de la Bienheureuse Vierge Marie.
C'est là, en effet, que repose le grand espoir de voir se lever une ère de bonheur où régneront la paix Chrétienne et le triomphe de la Religion. »

Le 25 Mars 1984, le Pape Saint Jean Paul II Consacra le monde au Cœur Immaculé de Marie.

Et le 08 Octobre 2000, Saint Jean Paul II, sur la place saint Pierre, devant la statue de Notre Dame de Fatima, renouvelle la Consécration du monde, en présence de 1500 Évêques.

Le Vendredi Saint 2011, Benoît XVI déclare :
« Je pense que maintenant, il est important d'intérioriser cet acte, de nous laisser pénétrer, de le réaliser en nous-mêmes. »

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 10/06/2018