14. La Prière...1ère Partie.

LA PAIX DU SEIGNEUR SOIT AVEC VOUS, VOTRE FAMILLE ET VOS PROCHES.

LA PRIERE…1ère Partie.


*********************

Pour lire en format WORD les autres parties de cette Réflexion, aller soit dans les sous-pages (tout en bas de cette page), soit dans le menu déroulant.

*********************

 

Je me sens si petit et le sujet si vaste, aussi je vous demanderais de me pardonner si j’oublie beaucoup de points, voir des points importants, mais je parlerais surtout de mon expérience, qui sera différente pour chacun, en fonction de ce qu’il est et de ce qu’il vit (jeune ou vieux, célibataire ou marié, Prêtre ou Religieux, consacré ou non, profondément chrétien de longue date ou converti récemment, ancré dans l’Eglise ou aux portes de l’Eglise, dans le Renouveau Charismatique ou dans l’Eglise plus traditionnelle, etc...).

 

Je parlerais surtout de notre attitude intérieure, en évoquant que rapidement les différentes prières que nous sommes amenées à vivre, et laissant L’Esprit Saint parler au cœur de chacun pour l’inspirer dans ses propres prières.

 

Mais pour commencer, j’aimerais rappeler que « La Prière » est avant tout, une orientation de tout notre être vers « L’être Aimé » à qui nous nous confions intérieurement tout au long de nos journées et de nos nuits, aussi bien avec notre conscient (au long de nos journées), que notre inconscient lorsque nous dormons (ou lorsque notre conscient est occupé par une activité et que notre inconscient continue à « converser » avec Son Seigneur).

 

La Prière est une relation d’Amour avec « Notre Dieu » et pour aller plus loin, c’est « notre vie d’Amour » avec Notre Dieu, aussi bien par ce que nous sommes que par nos pensées, ainsi que par nos paroles et nos actions.

Notre Prière doit être notre dialogue privé et intérieur avec « Notre Amour », « L’Amour de notre vie », « Notre Dieu »…celui de deux amoureux qui vivent l’un pour l’autre quelque soit nos activités, nos rencontres, nos problèmes, nos souffrances mais aussi nos joies, nos partages, notre compassion comme nos fatigues, nos lassitudes, nos découragements et même notre colère et nos incompréhensions, etc…


C’est pourquoi, je dis toujours que notre Prière doit accompagner toutes nos actions (particulièrement les plus importantes) en les précédents, en les vivant avec et en les suivant après…tout en rendant Grâce à Dieu pour tout L’Amour dont Il nous comble.


Ainsi, un artiste peintre, va d’abord offrir à Dieu le travail (ou l’œuvre) qu’il s’apprête à faire. Puis il va se laisser inspirer au fur et à mesure de son travail par toutes les pensées et suggestions qui lui viennent à l’esprit tout en peignant…puis il va rendre grâce à Dieu pour tout ce qu’il a déjà pu faire…


Il en sera de même pour un sculpteur, pour un écrivain, pour un orateur, etc…En fait, il en est de même pour tous et chacun, dans tout ce que nous faisons.

C’est pourquoi, il est important qu’à notre réveil nous offrions à Dieu qui est (ou doit devenir) notre Amour, tout ce que nous allons vivre pendant que nous sommes réveillés…et que nous rendions Grâce à Dieu, au moment de notre coucher, pour tout les œuvres de notre journée (rencontres, partages, évènements, actes de charités, sacrifices, offrandes, Prières, pensées, paroles, actions, nourriture, boisson (même si ce n’est que de l’eau du robinet), etc…).

 

Dieu agit alors en nous et nous guide aussi bien dans nos pensées, notre travail, nos paroles et tout ce qui fait nos journées et nos nuits, réveillé comme endormi.


La Prière prend ainsi une infinité de formes. Elle peut être la récitation de prières apprises et qui expriment ce que nous ressentons dans notre cœur…elle peut être la récitation de prières dites en Union avec toute L’Eglise dans le monde entier (les Eucharisties comme les offices) …Mais elle est aussi l’expression par nos gestes, nos paroles et nos pensées de Notre Amour pour Dieu.


Ainsi un artiste peintre va ressentir le désir de rajouter un coup de pinceau pour faire ressortir l’expression de l’œuvre qu’il est en train de faire… et cela sera sa Prière.

Ainsi un artiste sculpteur va ressentir le désir de travailler telle partie de sa sculpture, pour faire ressortir l’expression qu’il ressent dans son œuvre… et cela sera sa Prière. 

 

Ainsi chacun, dans ce qu’il fait (aussi bien dans son travail, ses trajets, ses loisirs, ses activités sportives, culturelles, associatives ou autres, y compris dans ses handicapes, ses maladies, ses limites, etc…) va ressentir le désir d‘y exprimer L’Amour qui, comme un volcan en fusion, sort de son âme pour s’exprimer, à travers tous les pores de sa peau, dans ce qu’il est en train de faire et de vivre.


Et cet Amour qui est comme un volcan en fusion, en nous…vient de Dieu qui répond à nos Prières, à notre faible mais véritable Amour…en nous inondant de Son Amour Infini qui est comme un feu dévorant en fusion…et par L’Esprit-Saint, nous inspirant nos pensées, nos paroles et nos actions…notre conscient, comme notre inconscient.


C’est pourquoi notre Prière est si personnelle et nous prend si profondément, car elle est l’expression de notre Amour pour Dieu…Dieu qui y répond en nous inondant de Son Amour Infini, de Sa Paix, de Sa Joie qui envahit notre âme au plus profond d’elle-même…et cela, malgré les souffrances, les blessures et les drames que nous vivons par ailleurs.


Mais notre Prière personnelle se prolonge à travers tout Le Corps Mystique du Christ qu’est L’Eglise, avec tous ses membres (les bons comme les mauvais, les saints comme les moins saints, etc…)…dans des formes de Prières communes.    

 

Il y a toutes formes de Prières, toutes aussi importantes les unes que les autres, dont je ne rappellerais que quelques-unes.

 

La Prière de Louange et d’Adoration, devant La Grandeur de Dieu face à notre petitesse et devant L’Amour de Dieu pour nous, qui veille sur nous à chaque instant de notre vie.

 

La Prière de Remerciements (oubliée si souvent) pour tous les bienfaits dont Dieu nous comble, en apprenant à les voir (sans dire systématiquement : « c’est le hasard qui fait bien les choses ») et à en remercier Dieu.

 

La Prière de Repentir, au moment où nous acceptons de nous reconnaître pécheur vis-à-vis de tel point que Dieu vient de nous montrer, ayant trahit L’Amour de Dieu, L’Amour pour notre prochain ainsi que L’Amour pour nous-même (cela peut se faire par L’Action de Dieu directement dans notre cœur dans la Prière, comme d’une remarque de notre prochain que l’on a blessé, comme d’une parole du Prêtre ou dans les écritures bibliques (ou des Saints), etc...),...qui doit être suivit de notre demande du Sacrement de Réconciliation, de notre conversion et de nos actes d’Amour fait en Réparation du mal que nous avions fait.

 

La Prière de Demande qui peut être aussi bien pour exprimer notre incompréhension d’un évènement, d’une exigence de Dieu, de L’Eglise ou de notre prochain (en demandant à Dieu de nous éclairer), que pour exprimer une souffrance ou une blessure, afin d’en être guéri… que pour exprimer une souffrance ou une blessure de personnes que nous portons dans notre cœur (la Compassion pour les souffrances de notre prochain), que pour exprimer notre désir pour notre propre conversion comme de la conversion de notre prochain, en demandant à Dieu de toucher notre cœur et celui des autres que nous portons dans la prière, etc...

 

La prière de Contemplation où nous nous mettons devant Dieu, devant Sa Grandeur et Sa Magnificence Infinie...voir le passage de La Transfiguration (ci-dessous).

(Quand nous pouvons être dans une Eglise avec Le Saint Sacrement exposé, cela devient une Grâce extraordinaire pour la vivre).

 

La Prière perpétuelle qui peut se traduire par une courte prière que nous redisons à l’infini (donc continuellement) et qui est rythmée par notre respiration, telle que :

« Seigneur Jésus, aie pitié de moi, pécheur ».

 

Personnellement, je préfère une attitude où mon regard et mes pensées sont continuellement tournés vers Dieu. Ainsi mes Prières viennent au fil des évènements de ma journée et de ce que je porte dans mon coeur (voir de mes nuits, si parfois je me réveille entre deux périodes de sommeil).

Ainsi, pour ma part, si le téléphone sonne, si un client rentre dans mon magasin, si je rencontre une personne, je vais de suite avoir cette prière : 

« Seigneur donne-moi Ton Esprit Saint pour m’éclairer...Seigneur Bénit cette personne, sa famille, ses proches ».

Et si une tentation me vient, si une critique me vient, si la colère monte, etc…, alors je ferme les yeux pour tourner mon cœur vers Dieu et Lui adresser mes prières, etc...

Mais cela n’empêche pas, entre deux, de reprendre en continue, des prières telles que celle mentionnée ci-dessus.

 

Il est aussi bon de ne pas négliger la Prière à plusieurs qui est très importante : « Quand vous êtes deux ou plus à prier ensemble, Je suis au milieu de vous ».

Cela concerne aussi bien L’Eucharistie (qui est La Prière par excellence dont je vais parler un peu plus bas au cours de cette Réflexion), que les offices…mais aussi les retraites, les réunions de Prières en communauté…et à tout instant lorsque nous traversons une difficulté, que nous rencontrons une souffrance, une blessure, mais aussi pour exprimer une joie, un désir, etc…, que ce soit pour nous-même ou pour quelqu’un (sans limitation de nombre) que nous désirons porter dans la Prière, alors nous nous réunissons à plusieurs pour offrir notre Prière devant Dieu.

 

La Prière en Eglise, en Union avec L’Eglise. Cela ne concerne pas seulement L’Eucharistie, mais aussi l’ensemble des prières communes à tous les chrétiens de L’Eglise Catholique (que l’on retrouve dans le Bréviaire, voir dans les revues mensuelles telles que « Prions en Eglise » ou dans « Le Magnificat »).

 

La Prière en famille où, dans la mesure du possible (cela est beaucoup plus facile avec de petits enfants, qu’avec les plus grands qui ont différents emplois du temps), nous nous réunissons tous ensemble chaque jour pour un temps de Prière où nous offrons notre journée, notre soirée, et bien sûr nous offrons chacun des membres de notre famille, avec les prières personnelle de chacun… et où nous lisons un passage de La Bible (qui est La Parole de Dieu) que nous partageons ensuite ensemble (cela peut ne prendre qu’un court moment...mais ce moment est important pour notre famille et pour la relation d’Amour de chacun des membres avec Dieu).    

On la retrouve au moment des repas avec « Le Bénédicité » pour offrir la nourriture que nous allons manger et « Les Grâces » pour remercier de ce que nous avons pu manger.

 

La Prière des moines (et des moniales) Contemplatifs dont nous pensons parfois qu’elles sont inutiles, car ceux-ci, au lieu d’aller concrètement soulager les misères du monde, s’enferment dans un Monastère (et pourtant, si nous étions honnêtes avec nous même, et les autres, nous accepterions de reconnaître que certains ordres religieux (et plus nombreux qu’on peut le penser), passent une partie de leur vie à cela (sans négliger les temps de Prière commune qui sont si importants)...voir, entre autre, les petites sœurs de Calcutta).

 

Pourtant si ces moines contemplatifs ne s’enfermaient pas pour vivre une vie recluse, en faisant monter leurs prières vers Dieu, afin de porter les Prières, les Souffrances et les misères du monde, alors qui le ferait à leurs place ???

Ils acceptent de renoncer à tous les plaisirs du monde pour s’enfermer durant toute leur vie, ne plus rien avoir à eux, et Prier (de nombreuses fois par jour et par nuit, en prières communautaires) pour la conversion de monde, pour offrir à Dieu les misères et les souffrances de ce monde ainsi que pour les âmes du Purgatoire, pour que Dieu ne rejette pas ses enfants (qui excluent Dieu de leur vie), pour que Dieu soulage la misère de ceux qui souffrent, pour que Dieu touche le cœur de ceux qui font souffrir et qui prennent le mauvais chemin, afin qu’il se convertissent.

Combien d’entre nous seraient capable de vivre ce qu’ils vivent…et cela pour Notre Salut.

 

Je vous confie cette réflexion, à méditer :

« Dieu a entrepris une très grande œuvre en lançant le monde dans l’existence.

Qui va achever de construire ce monde ???

Faut-il laisser cette tâche étonnante à ceux qui ne croient pas en Dieu ???

Dieu attend que les chrétiens s’emploient à cette tâche et a aussi besoin de contemplatifs et de prières pour que l’œuvre soit parfaite (les prières précèdent, soutiennent, dirigent et suivent les actions qu’elles entraînent)...car par les Prières, Le Seigneur peut orienter les actes et les actions pour qu’elles soient vécues selon Son Cœur, celles-ci servant alors à la construction du monde tel que Dieu aimerait qu’il soit. »

 

Dans nos différentes Prières, j’aimerais rajouter ceci :

Notre Prière s’approfondit par la recherche de la Connaissance de Dieu et cela à travers les temps de lecture des écritures Saintes (La Bible, Les écrits des Saints, Les enseignements de L’Eglise, Maria Valtorta, etc...en fonction de chacun)…mais aussi l’écoute des différentes lectures lors de L’Eucharistie, ainsi que de l’homélie du Prêtre qui célèbre.

Il s’agit de La Parole de DIEU, et comme je l’ai dit dans une Réflexion précédente, « du Message d’Amour de Dieu pour nous ».

 

Nous en imprégner, c’est un témoignage de notre Amour pour Dieu, afin de mieux Le Connaître, pour L’Aimer encore plus.

La Parole de Dieu oriente et guide nos prières et en cela, Elle est Prière. 

 

La Prière vers La Très Sainte Vierge Marie. Elle est notre Mère, et elle n’attend que cela pour venir au secours de nos difficultés, de nos angoisses, de nos peurs, pour nous prendre dans ses bras de Maman, nous cajoler, nous réconforter et pour défendre notre cause auprès de Jésus.

 

Elle est là aussi pour entendre nos fautes où nous reconnaissons, humblement, avoir blessé L’Amour de Dieu, mais n’osons pas aller demander Pardon à Dieu, tellement nous avons peur qu’Il nous condamne et nous méprise.

C’est Elle-même qui va alors aller trouver Son Fils Jésus pour Lui demander de ne pas nous condamner et de nous Pardonner.

Elle nous prendra alors dans Ses bras et nous conduira vers Son Fils.

 

Nous avons la Prière du Chapelet, n’hésitons pas à l’utiliser. N’hésitons pas à dire des rosaires et à en méditer les différents mystères.

 

La Prière vers Saint Joseph. Il est le protecteur des Familles, et de la même manière qu’Il a protégé La Sainte Famille durant toute Sa vie sur Terre, Il nous protègera, si nous faisons appel à Lui.

Il a vécu dans une Chasteté absolue, et de la même manière, Il saura aider ceux qui ont fait vœux de Chasteté, contre toutes les attaques des sens. 

Il a travaillé le bois comme artisan et commerçant, et de la même manière, Il saura aider ceux qui veulent exercer les métiers d’artisan et de commerçant, non seulement de façon honnête, mais en faisant un travail le plus parfait possible. 

 

La Prière vers Les Saints et vers Les Saints Anges. Ce n’est pas eux que l’on Prie, mais c’est vers eux que nous nous tournons pour qu’ils prient Dieu pour nous et ceux que nous portons dans la Prière (Par exemple, la prière du « Je vous Salue Marie »…« Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous… » …sous entendu : Prie Dieu pour nous).

 

Ne pas hésiter à faire appel aux Saints et aux Saints Anges (y compris notre Saint Ange gardien) dans le quotidien de notre vie de tous les jours. Ils porteront nos prières vers Le Père, qui les recevra avec Amour et Compassion.

 

Je voudrais quand même rajouter une précision. Notre prière (ou les temps que nous prenons pour nous arrêter et prier) ne doit pas être une excuse pour ne pas faire le travail que nous avons à faire (et couvrir notre « paresse »)…ou pour renvoyer le Prochain qui vient sonner à notre porte…et que Dieu met sur notre route !!!

Si le matin, avant de partir au travail, je fais ma toilette, je déjeune, mais je ne fais pas mon lit, je ne débarrasse pas la table, je ne fais pas la vaisselle, je ne prépare pas mes affaires pour partir, sous prétexte de prendre un temps de prière, alors « je couvre ma paresse » et ma prière ne sera pas entendue.

Il me suffit, afin de faire l’un sans négliger le reste, de faire sonner mon réveil plus tôt, en tenant compte du temps dont j’ai besoin pour tout faire.

Si, dans ma journée, je désire prendre un temps pour m’arrêter et prier, que ce ne soit pas au détriment du travail à faire. Je commence par faire ce qui doit être fait, puis je me prends un temps de Prière (en fonction du temps dont je peux disposer), afin que celle-ci puisse être entendue de Dieu.  

 

Pour que notre Prière soit entendue, il faut que nous vivions selon Le Cœur de Dieu, selon Le Chemin qu’Il nous demande de prendre (Son Chemin d’Amour), et nos actes d’Amour pour Dieu et pour notre Prochain doivent toujours accompagner nos Prières.

 

Rappelez-vous ce que Jésus disait dans ses Révélations à Maria Valtorta et dont j’ai parlé dans ma Réflexion n° 3 : Savoir faire appel à Dieu…

Jésus, après la multiplication des pains, est en Prière avec Son Père, sur la montagne…et les apôtres sont partis en barque, suite à sa demande.

Mais voilà que la tempête survient…et Jésus quitte en hâte son lieu de Prière pour se précipiter au secours de ses apôtres...et pour cela va marcher sur les flots (Matthieu 14 22-33).

 

Extrait des Révélations de Jésus à Maria Valtorta (tome 4, chapitre 138 de L’Evangile tel qu’il m’a été révélé)…

"Si vous avez la foi, je viens et je vous soustrais au danger".


Mais après avoir obtenu l'aide, l'homme ne sait pas dire "merci".

Je le disais pour eux. Et après, Et après, je m'étais fondu avec mon Père pour lequel j'avais une infinie nostalgie d’amour.

Mon esprit s'était jeté à la rencontre de mon Père que je sentais penché sur son Verbe et je Lui disais: "Je t'aime, ô Père Saint !". C'était ma joie de Lui dire : "Je t'aime". Le Lui dire comme homme en plus de le Lui dire comme Dieu.

 

Mais bien que ma béatitude fût complète, parce que c'était une béatitude de charité, elle ne m'éloignait pas des besoins des hommes et je remarquai le danger de mes fils sur le lac. Et je quittai l'Amour pour l'amour. La charité doit être empressée.

 

EN UNION DE CŒUR, D’AMOUR FRATERNEL ET DE PRIERES.

                                 

                               PIERRE

 

POUR LIRE LA SUITE, ALLER DANS LA DEUXIEME PARTIE.

              (Cliquer dans le lien ci-dessous) 

 

Ajouter un commentaire