14. La Prière...2ème Partie.

LA PAIX DU SEIGNEUR SOIT AVEC VOUS, VOTRE FAMILLE ET VOS PROCHES.

LA PRIERE…2ème Partie.

 

DEUXIEME PARTIE.

Nous ne pouvons Prier (ce qui est l’expression de notre Amour pour Dieu) et vivre dans le péché (qui est l’expression de notre esclavage à Satan). Pour Prier Dieu, il nous faut d’abord prendre la décision ferme de renoncer au péché et suivre les Commandements de Dieu.

Et si nous nous sentons incapable de dire « non » aux tentations qui surviennent (comme un habitué de la drogue ne peut y renoncer…sans faire une cure de désintoxication)…alors, comme l’enfant prodigue de la parabole (Luc 15 17-21), regrettons amèrement nos fautes et demandons au Père...de venir à notre secours !!! 

Là, notre Prière sera entendue.

Quelqu’un qui vit dans le péché, comme quelqu’un qui à envi de succomber au fruit défendu, aura beau prier, sa Prière ne sera pas entendue, sauf si, dans un désir sincère, il crie au secours en demandant au Seigneur Pardon pour ses fautes, désirant vraiment et sincèrement ne plus les faire...voir en cela ce que dit Jésus dans L’Evangile sur La Prière du Pharisien et son orgueil et celle du Publicain qui se reconnaît indigne devant Dieu, à cause de ses péchés (Luc 18 9-14)...Quelle est la prière qui sera écoutée par Dieu ???

Pas celle du Pharisien, mais bien celle du Publicain.

 

Dieu attend notre repentir. Il attend que nous tendions, avec sincérité et supplication, nos mains vers Lui, que nous l’appelions à l’aide avec un cœur repentant, et Lui viendra aussitôt nous prendre sur Son Cœur en nous retirant des griffes du mal.

 

Le repentir sincère de ses fautes doit s’accompagner de la demande de Pardon dans le Sacrement de Réconciliation exercé par le Prêtre, par le désir profond de ne plus tomber dans nos fautes que nous regrettons, reconnaissant le mal que nous avons fait aux autres, à soi-même et à Dieu et enfin par le désir profond de compenser tout le mal que nous avons fait par des actes d’Amour vrai et sincères vis-à-vis de ceux que nous avons blessés (gestes d’Amour, gestes d’attentions, Prières, Sacrifices, Offrandes d’Amour vers Dieu, etc…).

 

Notre prière doit être faite dans une totale confiance et un total abandon à Dieu, sûr qu’Il nous Aime d’un Amour Infini et sûr qu’Il prend soin de nous, même dans les moindres détails (C’est ce que l’on appelle : Avoir Foi en Dieu).

Mais ne pensons pas que Dieu va agir, alors que nous ne nous bougeons pas nous même…

 

Nous devons, faire par nous même, toutes les démarches nécessaires (ex. : un malade ne sera pas guéri s’il ne va pas voir son médecin, à qui Le Seigneur pourra inspirer le traitement..., une voiture en panne ne sera pas réparée si nous n’allons pas voir le garagiste, à qui Le Seigneur pourra inspirer la réparation..., une personne ayant des problèmes de vision ne retrouvera pas une bonne vue s’il ne va pas voir son ophtalmologiste, puis son opticien, à qui Le Seigneur pourra inspirer la bonne correction et le bon montage, etc...)...

Comme dans « la multiplication des pains » où Il se sert des Apôtres ainsi que de l’acte de Foi non seulement des apôtres (nourrir des milliers de personnes…avec quelques miettes de pains et de poisson !!!), mais aussi de ceux qui ont tout donné (ceux qui ont donné toute la nourriture qui leur restait…pour Jésus !!!)…

Dieu aurait pu faire le miracle…mais Il veut se servir de chacun (avec son Amour et sa Foi) pour faire toutes les démarches nécessaires…et répandre les fruits de Son Amour sur tous.

 

La Prière nous apprend à cesser de nous tourner vers nous même, comme si nous étions le centre du monde, mais à nous tourner vers les autres, vers leurs souffrances, vers leurs difficultés, vers leurs angoisses. Elle nous apprend à nous convertir, elle nous apprend à devenir compatissant vis-à-vis des souffrances des autres, et nous ouvre les voies vers des actes concrets d’Amour vers notre prochain (à commencer par ceux qui sont le plus proche de nous)...

Car la Prière, sans d’abord notre propre conversion ne sert à rien, car la Prière sans la miséricorde et la compassion mais avec le refus de pardonner, de la rancœur ou de la dureté dans le cœur (vis-à-vis d’une ou de plusieurs personnes, voir d’un groupe de personnes) ne sert à rien, et la Prière sans les actes d’Amour qui l’accompagnent ne sert à rien non plus.

 

Il en est de même lorsque nous sommes appelés à témoigner de L’Amour de Dieu aux autres (ce que tout chrétien est appelé à faire) voir à faire des enseignements, des témoignages ou des homélies, si nous ne commençons pas nous même par nous convertir et prendre Le Chemin de L’Amour, de La Tendresse, de La Miséricorde et de La Compassion, alors comment voulez-vous que Dieu écoute nos prières et nous envoie Son Esprit-Saint pour nous éclairer sur ce qu’Il veut que nous transmettions aux autres de Son Amour pour chacun.       

 

La Prière nous apprend à nous tourner vers Dieu et à avoir une relation avec Lui de Fils (ou Fille) à Père dans une attitude de totale adoration, mais aussi de totale confiance, Lui qui nous donne tout et veille sur nous à chaque instant de notre vie.

La Prière nous apprend à nous tourner vers La Très Sainte Vierge Marie et à avoir avec elle une relation de Fils (ou Fille) à Mère pour lui porter toutes nos difficultés.

La Prière nous apprend à nous tourner vers Saint Joseph pour veiller sur notre famille, pour soutenir ceux qui vivent dans le célibat consacré et pour nous aider dans notre travail.

La Prière nous apprend à nous tourner vers Les Saints et Les Saints Anges, afin qu’ils portent nos prières vers Dieu, eux qui sont des exemples  pour nous, de leur Amour pour Lui.

 

Il est bon, dans nos prières où nous portons devant Dieu les souffrances de ceux que nous aimons ou qui nous ont seulement touchés par ce qu’ils vivent, et qui ont subis tellement de drames dans leur vie, que nous apprenions à les nommer chacun personnellement dans notre prière (ou si nous ne connaissons pas leur nom, à avoir une pensée personnelle et particulière pour eux), montrant ainsi à Dieu notre intérêt pour eux (pas seulement : « je te prie pour tous ceux qui souffrent (sans l’exclure aussi de nos prières, évidemment) », mais « je te prie pour telle personne (ou tel groupe de personnes) qui a souffert de tel drame » ou « je te prie pour la conversion et son repentir de telle personne »).

Cela est valable aussi, bien sûr, pour tous nos proches, pour notre famille et pour tous ceux que nous portons dans notre cœur (par exemple, pour moi, je ne prie pas seulement pour tous mes enfants, mais je nomme chacun d’eux (en visualisant chacun d’eux dans ma Prière, au moment où je prononce leurs noms), et il en est de même pour leurs conjoints, pour leurs enfants, et bien sûr, pour ma femme, etc…).

 

Notre prière nous entraîne sur Le Chemin de La Compassion, de La Compassion avec tous … mais 24 heures par jour ne suffirait pas !!!

Pourquoi certains faits, certaines personnes nous touchent plus que d’autres. Mystère de Dieu.

 

Aussi je les portent inlassablement dans mes prières...ainsi plusieurs années après, je connais encore leur nom, même si ces personnes vivent à l’autre bout du monde, je me souviens de leurs martyrs, de leurs souffrances voir de leur mort qui m’avaient alors touché...de même que je porte inlassablement dans mes prières leurs bourreaux ou des personnes qui ont mal tournés ou ont entraînés les autres sur les chemins du mal, pour implorer leur repentir et leur conversion.

 

Ne crions pas contre Dieu, si nous voyons que nos prières ne sont pas exaucées, et soyons patients comme Dieu est patient avec nous (ne péchons pas par gourmandise, pour avoir de suite (même pour hier) ce que nous voulons).

Dieu est patient, et prends soins de tous ses enfants, et parfois, afin de pouvoir répondre à nos demandes, il doit d’abord travailler le cœur (plus ou moins récalcitrant) de beaucoup de ses enfants...qui seront à un moment donné concernés par notre demande, même si nous n’en n’avons pas la moindre idée (nous sommes un grain de sable, et Dieu prend soin de tous) …

Et parfois, Il sait que s’Il exauçait notre prière, cela conduirait, par la suite, à un mal bien plus grand, même si nous n’en n’avons pas la moindre idée actuellement…(selon l’expression : « plus tard, tu me remercieras »).

 

Par exemple :

Deux personnes sont côte à côte. L’une demande la pluie pour ses récoltes et l’autre le soleil pour bronzer...il ne pourra y avoir, au même endroit la pluie et le soleil, comme le froid et le chaud.

 

Un petit enfant est gravement malade. Sa maman paniquée, appelle le médecin. Celui-ci arrive et diagnostique une grave infection. Il donne un traitement adapté, mais ordonne à la maman de ne pas donner à manger à son enfant (juste de l’eau) pendant quelques jours, le temps que le traitement qu’il a donné (et qui contient les éléments nutritif dont l’enfant a besoin) fasse son effet, sinon il risque d’en mourir. Le gamin crie sans arrêt à sa maman qu’il veut manger...la maman supplie alors, et sans arrêt, le médecin de lui permettre de lui donner à manger tant elle voit le désir, les souffrances et les prières de son enfant.

 

Que devrait faire alors, à votre avis, le médecin ???

Que devrait faire Dieu quand les conséquences des prières que nous faisons, pourraient s’avérer dramatiques pour nous, ou pour d’autres personnes (parfois, bien des années après !!!) ???

Le médecin a dit alors à la maman : Vous voulez qu’il vive ou qu’il meure !!!

Moi, je sais que si vous lui donnez à manger, il risque de mourir, alors que si vous lui donnez le traitement que je lui ai prescrit, sans lui donner à manger, il sera sauvé.

A vous de choisir, maintenant…

Mais ne comptez pas sur Dieu, pour exaucer une prière qui n’irait pas dans Son Plan d’Amour pour nous, et pour l’ensemble de ses enfants, voir qui pourrait leur nuire, à la longue.

 

Un jeune, de famille très riche, vient d’avoir son permis de conduire, et demande, prie, supplie ses parents de lui acheter le bolide le plus puissant, le plus rapide et le plus fun qui existe et dont il a la photo dans sa chambre.

Les parents, s’ils aiment vraiment leur fils, doivent-ils écouter les prières et les supplications  de celui-ci, et leur acheter cette voiture ???

Ou au contraire, pour lui permettre d’assimiler tous les dangers de la route et lui permettre de connaître de mieux en mieux le comportement d’une voiture, quel que soit les obstacles sur la route, lui offriront-ils une petite voiture, pas très puissante, mais sûr et fiable, ayant une bonne tenue de route, afin qu’il puisse se former, allant ainsi, à l’opposé de sa demande ???

 

Si les parents exaucent les prières de leur fils, et lui achètent ce bolide, n’est-ce pas plutôt de l’inconscience et non de L’Amour ???

 

Malheureusement j’ai connu beaucoup de parents très riches qui ont choisi d’écouter la prière de leur enfant, lui ont acheté un bolide (style R5 Turbo GT, 205 Turbo GT, BMW série 7, etc...)...et ont assisté à son enterrement quelques temps plus tard, la voiture pliée à la sortie d’un virage, en revenant de boite de nuit...et tous les occupants morts...quand, il n’y avait pas des piétons, se trouvant sur le trajet du véhicule, fauchés et tués. 

 

Ne nous lamentons pas des évènements et situations qui parfois paraissent tous se concentrer contre nous (n’oublions pas que l’ennemi infatigable de L’Amour essaie à tout moment de nous attaquer), et ne vont pas toujours dans le sens que l’on souhaiterait (ex : une longue file de voiture roulant au pas, alors que nous voudrions aller vite à destination...profitons-en pour prier pour ceux que nous portons dans notre cœur...sans cela nous n’aurions sans doute pas eu le temps de le faire !!!)

Dieu se sert de tout, pour notre bien et celui de ceux que nous portons dans notre cœur.

 

Pourquoi une voiture m’est rentrée dans ma voiture (dégâts pas trop importants) correctement garée sur une place de parking. Peut-être parce que Le Seigneur voulait que je porte cette personne et sa famille dans la Prière ? C’est ce que j’ai commencé à faire depuis.

 

Parfois, il vaut mieux qu’une personne meurt, car elle ira droit au Ciel (et ainsi pourra porter devant Dieu une Prière pure pour ceux qu’elle aime, et non seulement les empêcher de tomber, mais aussi leur permettre, d’avoir la force nécessaire dans leurs épreuves de la vie), et qui sait, si elle avait vécu de nombreuses autre années…si cela n’aurait pas été, pour elle, une vie de souffrances, voir tournée vers le mal, vu toutes les attaques du mal et son pouvoir dans notre monde (Dieu seul le sait).

 

Parfois, il vaut mieux qu’une personne reste en vie (même en prison) pour lui laisser le temps de se convertir, de se repentir et de réparer par ses souffrances, le mal qu’elle a fait avant.

 

Parfois, il vaut mieux qu’une personne reste en vie, avec d’horribles souffrances physiques ou de cœur, car, en offrant ses souffrances en Offrandes d’Amour pour Dieu, elle peut contribuer à la conversion de bien des âmes et retirer des griffes de satan l’âme de bien des personnes… (Comme ce fut le cas de Lazare qui a souffert le martyr dans son corps, pendant des années, jusqu’à en mourir dans d’atroces douleurs (avant que Jésus ne le ressuscite) obtenant, par ses souffrances offertes avec Amour à Dieu, ainsi que ses prières et ses supplications, d’arracher l’âme de Marie-Magdeleine des griffes de Satan...avant qu’elle ne devienne une grande Sainte).

Si le Seigneur permet les souffrances et les maladies de certaines personnes pour sauver bien des âmes de l’Enfer, alors, ces personnes auront beau prier avec confiance pour leur guérison, aller se baigner à Lourdes, rencontrer une personne ayant Le Ministère de Guérison, elle ne seront pas guérit...alors que leur voisine le sera peut-être. 

Mystère du Plan d’Amour de Dieu qui nous dépasse tellement, et que nous ne comprendrons qu’une fois mort à cette terre. 

 

Avoir une prière vraie en pensant à ce que nous disons. Si nous disons à Dieu : « Je t’Aime, je te Béni et je t’Adore », et qu’au lieu d’être dans une attitude d’Adoration, dans une pensée d’Amour toute tournée vers Dieu en ne voyant et ne regardant que Lui, nous sommes en train de penser à la rencontre que nous allons avoir après, au repas à préparer ou qui chauffe (en se demandant s’il ne va pas brûler), au travail que nous avons affaire après, etc…alors Dieu n’entendra pas notre prière...Il entendra juste nos pensées...et se bouchera les oreilles pour ne pas entendre l’offense que nous Lui faisons !!!

 

EN UNION DE CŒUR, D’AMOUR FRATERNEL ET DE PRIERES.

                                 

                               PIERRE

 

POUR LIRE LA SUITE, ALLER DANS LA TROISIEME PARTIE.

              (Cliquer dans le lien ci-dessous) 

Ajouter un commentaire