Le Chemin pour être fidèle à Dieu (1ère partie).

 

LA PAIX DU SEIGNEUR SOIT AVEC VOUS, VOTRE FAMILLE ET VOS PROCHES.

LE CHEMIN POUR ÊTRE FIDELE A DIEU…1ère Partie.

*********************

Pour lire en format WORD la deuxième partie de cette Réflexion, aller soit dans la sous-page (tout en bas de cette page), soit dans le menu déroulant.

*********************


Après avoir parlé de La Sainteté, je voudrais aborder (autant que je le peux) Le Chemin pour être fidèle à Dieu.

Je n’y reviendrais que peu, mais, comme je l’ai dit à de nombreuses reprises, c’est Le Chemin de l’Amour.


L’Amour de Dieu d’abord.

Dieu est UN, Dieu unique en Trois personnes, Dieu EST de toute éternité.

Dieu est notre créateur, le créateur de l’univers visible (le ciel, les étoiles, les planètes, la mer, les animaux, les plantes, la vie, et enfin l’homme (homme et femme, Il les créa).

Dieu nous a donné à chaque être humain une âme pour nous permettre de vivre éternellement.

Cette âme, Il nous l’a donné.

A nous d’en faire ce que nous voulons, car, dans Son Amour, Dieu nous laisse libre de notre décision.

Il n’y a que deux chemins possibles:

Soit celui que nous montre Notre Dieu, qui est un chemin exigeant, un chemin de volonté, un chemin d’amour, un chemin de confiance en Dieu, un chemin de miséricorde et d’humilité.

C’est un chemin de pleurs et de souffrances, mais c’est un chemin qui conduit au Bonheur éternel (Voir ma réflexion n° 1 : Qui est Jésus ???).

C’est un chemin où notre âme, notre esprit, notre raison et notre intelligence dominent notre corps et nos sens.


Soit celui que nous montre Satan où les plaisirs et désirs de notre chair et de nos sens dominent notre âme et notre esprit (Nous sommes les esclaves de nos désirs…que nous voulons absolument assouvir d’une manière ou d’une autre), où l’orgueil, l’égoïsme, la dureté de cœur, la haine et la violence et le sexe nous dominent pour des plaisirs éphémères, mais c’est un chemin qui conduit aux souffrances éternelles.

Vu, pour exemple concret, sur les infos en ligne du 27/01/2011 :

Mes copines me disent « si tu trompes ton mari, c'est que tu n'es pas bien avec lui alors quitte le ». C'est sûrement le cas pour certaines personnes mais dans mon cas, non. C'est juste que je suis fidèle à moi-même avant tout et j'écoute mes désirs.

Je suis contente de voir que certains sites osent enfin dire que les femmes aussi peuvent avoir envie d'aller voir ailleurs et que ce n'est pas réservé qu'aux hommes.

 

Dieu nous tente pour nous faire prendre Son Chemin et Satan nous tente aussi.

A nous de choisir et c’est par notre volonté et notre amour (de Dieu ou de Satan, de l’Amour Pur et Vrai de Dieu ou des plaisirs de notre chair dont nous devenons de plus en plus esclave)   que nous irons d’un coté ou de l’autre, dans Le Royaume de Dieu ou dans celui de Satan !!!

 

Comme l’homme est tombé dans la faute (depuis Adam et Eve) et continuera de tomber jusqu’à la fin du monde, Dieu, dans Son Amour infini, a commencé par se choisir un peuple auquel, Il a donné Ses Commandements pour prendre le bon chemin.

Il a Béni ce peuple et l’a fait se multiplier.

Dans ce peuple qui a continué de fauter et de rejeter Son Dieu, Il a choisi des Prophètes pour les faire revenir de leurs péchés.

Finalement, Le Père (La première personne de La Trinité) a décidé volontairement pour nous sauver de la mort éternelle de nos âmes, d’envoyer Son Propre Fils (La deuxième personne de La Trinité) pour nous obtenir La Rédemption, en acceptant de prendre chair humaine (de devenir vraiment un Homme, tel que Dieu l’avait conçu) et de prendre sur Lui, tous nos péchés, d’être torturé et mis à mort sur une Croix, pour nous ouvrir à nouveau les portes du Ciel.

Jésus, Vrai Dieu et Vrai Homme, Le Fils du Père éternel, en mourant et en Ressuscitant ensuite a cloué nos fautes sur le bois de La Croix.

 

Qu’il soit bien clair par là, qu’Il a enduré La Torture et La Mort sur une Croix, pour les péchés de toutes natures commis par tous les hommes de tous les temps du commencement de La Création jusqu’à La Fin du Monde. 

N’accusons donc pas Le peuple Juif de l’époque d’avoir torturé et tué Jésus.

Jésus a choisit volontairement de venir sur terre, en prenant à son compte Le Désir du Père de sauver Les Hommes, et Il est mort pour TOUS.

 

Cela signifie que lorsque j’ai (moi-même) des pensées impurs ou d’orgueil ou d’égoïsme ou de colère et de violence, voir de mépris des autres, c’est MOI-MÊME qui met une couronne d’épine sur Jésus, et qui l’enfonce pour lui faire bien mal.

Cela signifie que lorsque je méprise mon prochain (y compris le pauvre et l’exclu), c’est MOI-MÊME qui crache au visage de Jésus.

Cela signifie que lorsque je me laisse gagner par la colère, la violence (verbale ou physique), c’est MOI-MÊME qui flagelle et enfonce les clous dans le corps de Jésus. 

Cela signifie que lorsque je détruis quelqu’un par le mépris, les insultes, la fourberie, les faux serments, les mensonges aussi bien qu’avec une arme, c’est MOI-MÊME qui mets à mort Jésus.

 

Et JESUS est mort pour MOI et pour me sauver.

Il a répandu Son Sang sur MOI pour obtenir ma Rédemption et me permettre d’aller dans Son Royaume pour l’éternité.

A moi, ensuite, de reconnaître mes fautes, de les regretter, de me convertir et de réparer le mal que j’ai fait, par des actes d’Amour, d’Humilité, de Compassion, de Miséricorde, ainsi que par mes prières, mes sacrifices et mes souffrances offertes avec Amour.


L’Amour de l’Eglise et des Sacrements :

Pour nous ouvrir La Voix, Jésus a crée l’Eglise, Son Eglise, L’Eglise UNE, SAINTE, CATHOLIQUE et APOSTOLIQUE.

Et pourquoi est-elle Sainte ??? Parce que c’est Jésus Lui-Même qui en est La Tête et Le Corps.

C’est vrai qu’elle est composée de membres qui sont plus ou moins pécheurs, qui sont plus ou moins Saints suivant les personnes, comme par de vrais Saints et d’abominables pécheurs.

 

Mais elle est composée d’hommes et de femmes comme nous, et pouvons-nous prétendre que nous sommes beaucoup moins pécheurs que les autres ??? Pouvons-nous aller dans le profond du cœur de notre prochain pour voir si sa faute et les circonstances de sa faute sont pires que ce que nous ferions dans les mêmes circonstances ???

 

Non seul Dieu scrute le profond du Cœur de chaque être, et donc LUI seul peut juger les actes de chacun.

Et Dieu est un Dieu qui Pardonne inlassablement nos fautes, Le Jugement ne venant qu’après la fin de notre vie sur terre. 

 

Alors qui serions-nous pour dénoncer la paille qui se trouve devant l’œil de notre prochain, alors que nous avons une poutre qui cache le notre.

 

Pardonnons aussi à notre tour, pour ne pas tomber sous le coup d’un Jugement de Dieu, à la fin de notre vie, qui pourra nous dire :

« Tu as condamné cette personne pour cette faute, alors que toi tu as fait bien pire … Tu te condamnes donc toi-même. »

 

Ne demandons pas aux membres de l’Eglise de devenir de Saintes et Justes personnes, avant de suivre cette Eglise, car n’oublions jamais que c’est Dieu qui en est La Tête et Le Corps.

Commençons par devenir nous-même plus Saints et plus Juste, et alors, les membres de l’Eglise deviendront plus Saints et plus Justes.

 

Dieu a mis Pierre et ses successeurs à la tête de l’Eglise :

Comme dans toute société humaine, il est bon qu’il y est au sommet un chef. Jésus a désigné Pierre, puis ses successeurs, comme CHEF de Son Eglise. 

Les 11 autres apôtres et leurs successeurs devenant les évêques aux ordres de Pierre.

Les 72 disciples suivant Jésus, et leurs successeurs devenant les premiers prêtres.

 

Malheureusement certains apôtres peuvent choisir le chemin de Satan, comme l’a fait Juda … mais ne condamnons pas l’Eglise pour autant.

Convertissons-nous, prions pour elle, souffrons pour elle dans des offrandes d’Amour pour notre Dieu, Aimons pour elle, mais ne la critiquons pas et surtout ne la condamnons pas.

 

Dieu, depuis les temps anciens nous enseigne ce qu’il faut faire et ne pas faire pour hériter de Son Royaume (rien moins que cela).

Nous avons eu les 10 commandements, les Prophètes, Les Rois, Les Juges avec tous leurs enseignements que nous retrouvons au travers de l’ancien testament.

Avec Jésus, nous pouvons découvrir le sens profond de La Loi de Dieu, et cela nous est retransmis par le nouveau testament, ainsi que par les enseignements et la Tradition de L’Eglise.

 

Au travers de la lecture de La Bible, et de l’enseignement et la Tradition de l’Eglise, nous retrouvons l’enseignement de Dieu pour nous montrer Le Chemin qui conduit à la Vie Eternelle.

Mais la lecture de La Bible suppose deux choses, bien dites par Le Vatican, dans une dernière Homélie :

1/ La lire de manière érudite, en tenant compte des différences de cultures, de temps et de genre littéraire, en fonction des différentes époques.

2/ La lire avec Foi, sachant que Dieu est Vivant et qu’Il nous parle à nous personnellement dans ce que nous sommes nous-même et ce que nous vivons.

 

Les deux manières de lire la Bible ne s’excluent pas, mais s’imbriquent et se complètent.

Pour faire une comparaison, Dieu, par La Bible, nous adresse une lettre d’Amour, à nous qui sommes Son Amour (chacun de nous personnellement).

Est-ce que la fiancée, recevant une lettre d’ Amour de Son Fiancé, après avoir ouvert la lettre, va l’examiner avec une quantité de dictionnaires, du point de vue grammaticale et syntaxique, et s’arrêter là, sans y puiser l’Amour qu’elle contient !!!!

 

Mais Jésus a voulu beaucoup plus pour nous aider.

Il a consacré Le Pain et Le Vin pour qu’ils deviennent, par les mains de ses futurs Prêtres, Son Corps et Son Sang, nourriture vitale pour notre âme, que nous ne pouvons prendre qu’en totale adoration et saintement, après avoir regretté (sincèrement et du fond du cœur) nos fautes passées dans le Sacrement de Pénitence et s’être engagé à ne plus recommencer.

Jésus nous dit : Si tu as de la rancœur après quelqu’un, va d’abord te réconcilier avec lui.

Après tu pourras venir et ta prière sera entendue.

 

Jésus est resté au milieu de nous de deux manières, par Sa parole et par L’Eucharistie.

 

Enfin, pour nous aider encore plus, Jésus nous a donné une Maman.

La Sainte Vierge Marie a reçue de Jésus la charge (acceptée en totale obéissance d’Amour) de devenir La Mère de L’Eglise et Notre Mère.

 

Alors, quand nous ne savons plus aller vers Jésus, vers Notre Dieu, tendons nos mains vers Marie.

Elle est Femme, Mère et Epouse.

Elle sait accueillir toutes nos souffrances, nos faiblesses et nos difficultés.

Elle nous écoute et elle les prend, comme une excellente Mère le ferait et elle-même, va chercher Son Fils Jésus, Notre Dieu, pour nous l’emmener jusqu’à nous.

Et Jésus ne peut rien refuser à Sa Mère.

 

Je parlerais par la suite (dans ma Réflexion n°38) de La Fête de La Visitation, que je considère comme une très grande fête.

Par l’Annonciation Dieu accepte de devenir un Homme pour notre Salut, par La Visitation, c’est Marie qui court apporter Jésus à sa cousine, vieille et enceinte, avec toutes les souffrances et difficultés que cela entraîne...pas seulement à sa cousine, mais à Jean-Baptiste, Le Précurseur de Jésus (il tressaillit de joie dans mon sein, à la venue de Jésus).

Si Marie a courue pour apporter Jésus a une parente éloignée, combien plus, elle est prête à courir pour nous apporter Jésus, à nous qui sommes Ses Enfants.

 

Ayons toujours La Bible comme livre de chevet, et comme livre de prières.

Aimons L’Eglise que Jésus nous donne, écoutons là. Ce qu’elle nous transmet, ce n’est rien moins que La Parole et l’enseignement de Dieu.

 

Peut-être, parfois, aimerions nous que l’Eglise nous enseigne ce que nous aimerions entendre pour qu’elle couvre nos fautes, et les considèrent comme juste, mais, l’Eglise avec à sa tête Jésus, ne le peut pas.

Aucune des lois de l’ancien testament ne sera abolie, jusqu’à la fin du monde, et aucun mot ne sera retiré. Jésus n’est pas venu abolir la loi, mais nous en montrer tout le sens profond.


Matthieu 5 17-19.

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Ne pensez pas que je suis venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas une lettre, pas un seul petit trait ne disparaîtra de la Loi jusqu'à ce que tout se réalise.
Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le Royaume des cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera sera déclaré grand dans le Royaume des cieux.

 

Je vous conseille, si vous désirez approfondir votre connaissance de Dieu et de ce que Jésus a enseigné durant les 3 ans de Sa Vie Publique, de lire et de relire les révélations reçues par Maria Valtorta.

On y retrouve tout l’évangile, et rien n’est retiré...pourtant Jésus fait ces révélations au milieu du siècle dernier...Il n’a rien changé par rapport à deux mille an plus tôt...alors que la société et les hommes ont bien changés !!!

Et dans deux mille ans (si le monde existe encore) rien n’aura changé de La Loi de Dieu.

 

Un seul Chemin conduit au Royaume de Dieu.

A ce propos, comme l’a dit Jésus, au grand désespoir des apôtres et des Juifs de l’époque, qui pensait que la venue du Messie s’accompagnerait de l’écrasement de l’oppresseur Romain et de tous les envahisseurs potentiels :

Le Royaume de Dieu n’est pas de ce monde. C’est un Royaume spirituel qui durera éternellement.

 

Alors ne cherchons pas le bonheur de nos sens sur terre, mais recherchons à prendre le chemin qui conduit au Royaume éternel de DIEU.

 

Ne nous lamentons pas sur notre sort, sur nos maladies, sur nos souffrances physiques, spirituelles ou morales, sur notre solitude, mais offrons les à Dieu, en offrandes d’Amour pour Lui.

Aimer Son Prochain et AIMER DIEU, DIEU UNIQUE EN TROIS PERSONNES, Le Père, Le Fils et Le Saint Esprit, l’Aimer plus que TOUT, l’AIMER et l’ADORER.

Devenir UN PASSIONNE de DIEU.

 

Ne jamais se croire arrivé à La Sainteté, à La Perfection et à être devenu un JUSTE aux yeux de Dieu et des autres, car la chute peut arriver à tout moment, et d’autant plus grande que l’on est monté haut.

Seul, l’humilité permanente, la prière vrai et sincère venant de tout notre cœur, simple, humble et amoureuse de Notre Dieu, les sacrifices cachés aux yeux des hommes, mais vu seulement par Dieu, les larmes et les souffrances offertes en Offrandes amoureuses à Dieu, pour notre salut et pour le salut de notre conjoint, de nos enfants, de notre famille, de nos proches, de ceux que Le Seigneur nous confie, de ceux que notre cœur désire Lui offrir, même si cela vient de nous personnellement pour les porter vers Dieu...contre l’orgueil de se croire devenu un bon Chrétien, seul cela nous y aidera, et cela jusqu’à notre dernier souffle.  

 

Sachons prier pour ceux que nous aimons (c’est le moins que nous puissions faire), mais sachons aussi prier pour ceux qui souffrent autour de nous et de part le monde (dans notre société nous découvrons tant d’évènements ayant lieu dans tous les endroits de la terre), toutes les victimes de catastrophes, de la famine, d’épidémie, mais aussi de la violence, de la haine et de la perversité des gens...Prions, et prions sans relâche...portons les dans notre cœur.

 

EN UNION DE CŒUR, D’AMOUR FRATERNEL ET DE PRIERES.

                                 

                               PIERRE

 

POUR LIRE LA SUITE, ALLER DANS LA DEUXIEME PARTIE.

              (Cliquer dans le lien ci-dessous) 

 

Ajouter un commentaire