38. La Fête de La Visitation...3ème Partie.

LA PAIX DU SEIGNEUR SOIT AVEC VOUS, VOTRE FAMILLE ET VOS PROCHES.

LA FETE DE LA VISITATION…3ème Partie.

 

TROISIEME ET DERNIERE PARTIE.

Je viens de parler de cette fête de La Visitation où Marie nous apporte Jésus pour qu’Il nous comble de Grâce, de Miséricorde et d’Amour.

 

Je ne peux qu’être frappé du lien entre La Très Sainte Vierge Marie et Dieu.

Elle a été conçue immaculée afin de pouvoir recevoir en elle Jésus, Dieu Lui-même et le porter en elle pendant toute sa grossesse.

 

En 2008, nous avons fêté en France, la fête des mères (et donc de La Très Sainte Vierge Marie) et la fête de La Sainte Trinité.

Marie, Mère de Jésus, Mère des hommes et Mère de Dieu dans Son Unité et dans Sa Trinité …. Dieu, qui pouvait se suffire à Lui-même, et qui a voulu nous créer à Son image, nous permettant de devenir ses enfants à notre tour, et qui a voulu créer une femme pour qu’elle devienne Sa mère et La mère de tous les hommes.

 

Le lendemain de la fête du Cœur Sacré de Jésus, nous fêtions la fête du Cœur Immaculée de La Très Sainte Vierge Marie...deux cœurs, un seul Amour...et avec le cœur des hommes (c’est pourquoi nous devons tendre à la perfection que nous n’atteindrons qu’une fois au ciel, mais plus nous devenons comme des petits enfants dans la main de Dieu et de La Très Sainte Vierge Marie, plus nous nous en rapprochons)...nous formons une Trinité, celle de L’Amour, telle que l’a voulu Le Père inspiré par L’Esprit-Saint..

 

Mais n’est-ce pas là aussi, dans cet exemple ci-dessus, le mystère de La Fête de La Visitation.

Le Cœur de Jésus bat, à l’intérieur du sein de Marie, leurs deux cœurs l’un contre l’autre, leurs sang qui se mélange (le premier sang de Jésus se mélangeant au sang de Marie) et Le Cœur de Jésus apporté par Marie vers le cœur d’Elisabeth et de Jean-Baptiste…

Deux cœurs, un seul Amour…et avec le cœur des hommes (celui d’Elisabeth et celui de Jean-Baptiste)…ils forment une Trinité, celle de L’Amour, telle que l’a voulu Le Père, inspiré par L’Esprit-Saint.

 

Ce mystère reste infini, …. Mais le peu que j’en perçois, me semble vraiment merveilleux et extraordinaire.

 

Nous qui aurions facilement tendance à nous replier sur nous même ….. Dieu, au contraire, alors qu’Il pouvait se replier sur lui-même, et garder toute Sa Gloire pour Lui seul ….a voulu tout nous donner, y compris Sa divinité … nous prendre pour Ses enfants ....prendre une femme pour Mère …. Et nous la donner à nous aussi.

 

Je repensais au Père Caffarel lors de ses retraites spirituelles, qui nous parlant de La Sainte Trinité, la comparait au mystère de la famille.

 

L’homme et la femme s’unissent pour ne plus faire qu’un en Dieu, et le fruit de cette union et de cet amour est le petit bébé qui est conçu dans le ventre de la maman… et tous les trois reproduisent le mystère de La Sainte Trinité, par l’amour et l’unité qui les animent (à moins que le péché ne les détournent pas de leur sens originel).

 

Quand nous serons au ciel, et que nous découvrirons le sens de ce mystère dans son entier …. Je pense que ce ne sera que merveille de louanges … pour l’éternité.

 

CREATION …. DON DE SOI ….. AMOUR…………. = JOIE AU CIEL ET SUR LA TERRE = …… UNITE ….. AMOUR …… TRINITE

 

……. ET CELA PEUT ËTRE À L’INFINI ……ET INVERSE……

 

UNITE …. AMOUR ….. TRINITE ……… = JOIE AU CIEL ET SUR LA TERRE = …….. CREATION ……. DON DE SOI …… AMOUR


Comme l’a dit Jésus sur la Terre (je pense que chacune des paroles qu’Il a dite est très importante pour nous) ….. Redevenez comme des petits enfants (voir passage ci-dessus sur Jean-Baptiste)…..amour rimant avec humilité…au contraire de l’orgueil.  


Alors soyons comme des petits enfants dans la main de leur Père, et rendons grâce à Dieu …. Qu’Il nous est donné une mère, comme La Très Sainte Vierge Marie.


Marie (comme on le voit lors de L’Annonciation et de La Visitation) a toujours été animée d’une très grande Foi et avec une totale obéissance.

 

A la mesure de notre FOI, il nous sera donné.

Et comme, dans Son Plan, pour nous sauver, Le Seigneur se sert de ceux qui sont les plus faibles et les plus incapables, la tâche pour eux est d’autant plus difficile …. Sauf en ayant FOI en Dieu et en Sa toute puissance (comme, par exemple, le petit enfant DAVID et un peuple apeuré devant toute une énorme armée dirigée par un géant GOLIATH).

 

J’avais lu, dans « le magnificat », dans les prières du mardi 31/07/2007, la méditation du jour (du cardinal archevêque actuel de HO CHI-MINH VILLE) :

 

Dieu avait besoin d’un père pour son peuple. Il a choisit un vieillard.

                      Alors ABRAHAM se leva ……

Il avait besoin d’un porte-parole. Il choisit un timide qui bégayait.

                     Alors MOÏSE se leva ……

Il avait besoin d’un chef pour conduire son peuple. Il choisit, le plus petit, le plus faible.

                    Alors DAVID se leva ……

Il avait besoin d’un roc pour poser l’édifice. Il choisit un renégat.  

                   Alors PIERRE se leva ….

Il avait besoin d’un visage pour dire aux hommes son amour. Il choisit une prostituée.

                   Ce fut MARIE de MAGDALA ……

Il avait besoin d’un témoin pour crier son message. Il choisit un persécuteur.

                   Ce fut PAUL de TARSE …..

Il avait besoin de quelqu’un pour que son peuple se rassemble et qu’il aille vers les autres.

                   Il t’a choisi (e) …..

 

Même si tu trembles, pourrais-tu ne pas te lever ????

 

  On retrouve cela dans les lectures du mercredi 08/08/2007, dans le livre des NOMBRES aux chapitres 13 et 14, où Dieu dit à Moïse d’envoyer des hommes en reconnaissance  dans le pays de CANAAN, qu’Il donnait aux fils d’Israël.

Ce pays était plein de richesses mais hyper fortifié et gardé par des géants, très méchants et très forts …. Devant eux, le peuple d’Israël ressemblait à des sauterelles.

 

Ce peuple a pris peur, n’a pas voulu attaquer ce pays …. Aussi Dieu les a traité selon leurs propres paroles et leur propre foi.

Il resteraient 40 ans dans le désert (pour 40 jours d’exploration dans ce pays) et mourraient sur place.

 

Souvent, il est très facile de « paniquer » devant les situations qui s’ouvrent (ou se ferme, cela étant pareil) devant nous …. Mais par LA FOI et L’ ESPERANCE nous devons croire que si DIEU permet cette situation, c’est que cela fait parti de SON PLAN pour sauver l’humanité, pour sauver NOS PROCHES, pour sauver NOTRE FAMILLE, pour NOUS SAUVER…et qu’Il reste prés de nous pour prendre soin de nous, pour nous guider et nous soutenir quelque soit les épreuves.

« Il connaît le nombre de nos cheveux !!! » …. Et ne nous abandonnera JAMAIS …. Même si, nous même, l’abandonnons très souvent.

 

En effet, je pense que :

LA FOI est indispensable …. Car c’est par LA FOI que nous serons sauvés.

FOI en DIEU à la fois UN et TRINITE, en DIEU qui nous Aime (d’un Amour fou) et veut nous sauver pour nous faire partager SON AMOUR et SA DIVINITE.

 

L’ ESPERANCE est aussi indispensable, celle-ci nous permettant de croire que DIEU nous AIME PERSONNELLEMENT et veut nous sauver quelque soit nos péchés.

Fort de cette espérance, nous pouvons alors désirer changer et nous convertir.

Sans l’espérance, nous allons vers l’enfer …. Et même encore là, Dieu interviendra jusqu’au dernier moment afin que nous acceptions SON AMOUR.

 

L’AMOUR est ce que DIEU nous a fait. Il nous a fait à son image …. C’est SA PART DE DIVINITE qu’Il nous a donné, qu’Il a mis en nous …. Et que nous sommes chargés de faire fructifier tout au long de notre vie (parabole des talents), chrétiens ou pas chrétiens, en fonction de ce que nous avons reçus.

 

A notre mort, LA FOI disparaîtra, car tout nous sera dévoilé ….. L’ ESPERANCE disparaîtra, car nous aurons, par nous même, découvert L’AMOUR  de DIEU.

 

Mais L’ AMOUR restera pour l’éternité, avec ce que nous en avons fait, et ce qui nous sera donné en plus (toujours la parabole des talents).

 

C’est par L’AMOUR QUE NOUS PARTAGEONS LA DIVINITE DE DIEU...et au-delà de TOUTE ESPERANCE lorsque nous serons mort, car alors nous serons devenus totalement AMOUR à l’image de DIEU.

 

L’AMOUR ESPERE TOUT, L’AMOUR ENDURE TOUT, L’AMOUR EST DON DE SOI, L’AMOUR EST HUMILITE et OUBLI DE SOI,

L’AMOUR EST PARDON et MISERICORDE, L’AMOUR ACCEPTE TOUT ET DONNE TOUT, L’AMOUR NE JUGE PAS et NE CONDAMNE PAS,

L’AMOUR EST SOUFFRANCE de LA SOUFFRANCE DES AUTRES, L’AMOUR EST SOUFFRANCE DU MAL QUE L’ON FAIT et QUE L’ON NE VOUDRAIT PAS FAIRE, L’AMOUR EST CONVERSION, L’AMOUR EST UNITE et CREATION.

 

Si nous refusons L’ AMOUR, LA MISERICORDE et LE PARDON DE DIEU … même dans les tout dernier instants de notre vie, même en découvrant ce que DIEU nous montre alors de LUI et que nous pouvons supporter, malgré nos péchés...alors, oui, nous choisissons de ne plus exister et de ne plus aimer pour l’éternité.

 

Mais, si nous acceptons que DIEU puisse nous aimer et nous pardonner tout, alors, nous pourrons être avec LUI et en LUI et LE contempler pour l’éternité, pour un éternité d’ AMOUR avec LUI, après nous être purifiés totalement au Purgatoire.

 

Alors nous serons unis totalement avec toutes les âmes sauvées de notre famille, de nos amis, de nos proches et de tous ceux qui sont sauvés, pour vivre UN AMOUR TOTAL en LUI, pour LUI et pour tout ceux qui sont encore sur terre.

 

AIMER C’EST SE DONNER SANS RIEN ATTENDRE EN RETOUR.

Quand vous donnez (que ce soit du matériel ou non, même votre amour), quand vous vous donnez vous même, que ce soit de tout votre cœur et totalement, sans rien en attendre en retour et sans compter, car sinon ce n’est pas donner...c’est échanger.

 

Le Seigneur nous donne tout de la Création à notre vie en passant par nos besoins. Il nous donne tout sans compter, avec un total Amour et sans rien demander en échange.

 

C’est vrai qu’Il nous demande d’aimer (de l’aimer Lui et d’aimer notre prochain), mais ce n’est pas pour rendre en échange de ce qu’Il nous a donné, c’est pour pouvoir nous donner encore plus, pouvoir nous donner en héritage de partager Sa Divinité prés de Lui (et faire mourir en nous, les conséquence de notre péché originel).

 

Jamais de Sa part, un reproche pour nous faire comprendre que vu tout ce qu’Il nous a donné, et depuis toujours, on pourrait faire beaucoup plus d’effort pour être comme Il désire que nous soyons et comme Il nous demande d’être et de vivre.

 

Non, parce que Sa demande est pour que nous puissions recevoir, en plus de tout le reste, Le Royaume Eternel en héritage, non pour Lui rendre ce qu’Il nous a donné (ce que jamais nous ne serions capable de faire).

 

L’Amour ne compte pas, l’Amour ne demande rien en échange, l’Amour est Miséricorde (à l’infini), l’Amour est Compassion.

Comme Dieu nous dit, quand vous donnez (avec Amour) que votre main droite ignore ce que donne votre main gauche (à plus forte raison votre cerveau).

Seul Dieu connaît ce que nous donnons et nous le rendra au centuple.

 

Marie, alors que l’Ange Gabriel vient lui demander si elle accepte de devenir La Mère du Christ et, suite à son OUI, devient enceinte de Jésus, part aider sa vieille cousine (enceinte aussi) est l’exemple même de cette Foi, de cette Espérance et de cette Charité (au risque de se faire lapider par Joseph lorsqu’il découvrira qu’elle est enceinte).

 

Soyons à l’image de La Très Sainte Vierge Marie, pleins de Foi, d’Espérance et de Charité.

Soyons prêt à traverser les montagnes de nos torpeurs et de nos vieilles habitudes si bien encrées en nous, pour apporter Dieu à notre Prochain par notre Amour (concret), par nos Prières, par nos actes de Foi et par nos actes d’Espérance.

 

Soyons des fous d’Amour (Amour pour Dieu et pour notre Prochain) et tournons-nous vers Marie pour qu’elle se penche sur nous pour nous donner Jésus (comme avec Elisabeth et Jean-Baptiste).

 

Chaque acte, chaque pensée même les plus secrètes devenant alors un besoin vital et une réponse à l’Amour de Dieu pour nous.

Jeûner et souffrir en secret (ou offrir nos souffrances physiques, morales ou psychologiques) pour s’unir aux souffrance du Christ, mort pour nous...dire dans le secret de notre pensée, à son conjoint, combien on l’aime et le désir...embrasser en secret son alliance...faire une croix sur cette alliance avec de l’eau bénite (pour que Dieu Bénisse votre union)...tout devient réponse d’amour à l’Amour de Dieu pour nous...et non plus obligation !  

 

Nous seulement nous nous tournerions vers Le Seigneur à la messe...mais aussi chaque matin et chaque soir, en union avec l’Eglise et dans la même Prière (l’Eglise étant Son Corps), comme à chaque moment où nous sommes éveillés...nous lui offririons chaque instant de notre journée, de notre sommeil, de notre nuit, de notre travail...de nos repas...

Nous nous tournerions constamment vers Lui...pour Le Bénir...Bénir ceux que nous rencontrons et leurs familles, Bénir tout ce qui nous arrive, en bien comme en (apparemment) mauvais.

 

Alors, chaque pensée négative, chaque offense à son Amour nous peinerait tellement, que nous irions vite lui demander Pardon dans le sacrement de Réconciliation, afin de pouvoir revenir Communier dés le lendemain, si possible...afin de recevoir cette nourriture, source de Vie éternelle.

 

Pensons à chaque instant, que Dieu a fait bien plus pour nous que nous ne ferons jamais pour Lui…Que Dieu nous Aime bien plus que nous ne l’aimerons jamais puisqu’Il nous offre Sa propre Chair, Sa propre Vie pour nous, et pour nous sauver (Le Père, sous l’inspiration de L’Esprit-Saint, en offrant Son Fils Jésus-Christ en Sacrifice volontaire, pur et total…suprême Sacrifice où Il a renoncé à sa condition Divine et où Il a accepté de mourir torturé, bafoué, flagellé, blasphémé et crucifié sur une Croix…suprême Sacrifice qui se renouvelle à chaque instant dans L’Eucharistie…Don suprême de Jésus pour obtenir notre salut) !!!!     

 

 

Je voudrais terminer par cette Prière, qui traduit le sujet d’aujourd’hui (et qui correspond à ce qu’a vécu La Très Sainte Vierge Marie toute sa vie sur terre, mais aussi à la mission d’appel à la conversion de Jean-Baptiste…jusqu’à être décapité !!!) :   

« Dieu a entrepris une très grande œuvre en lançant le monde dans l’existence.

Qui va achever de construire ce monde ???

Faut-il laisser cette tâche étonnante à ceux qui ne croient pas en Dieu ???

 

Dieu attend que les chrétiens s’emploient à cette tâche (avec Foi, Espérance et Amour) et a aussi besoin de Contemplatifs et de Prières pour que l’œuvre soit parfaite (les Prières précèdent, soutiennent, dirigent et suivent les actions qu’elles entraînent) … car par les Prières le Seigneur peut orienter les actes et les actions pour qu’elles soient vécues selon Son Cœur, celles-ci servant alors à la construction du monde tel que Dieu aimerait qu’il soit. »

 

EN UNION DE CŒUR, D’AMOUR FRATERNEL ET DE PRIERES.

 

                            PIERRE

 

Ajouter un commentaire