Mardi 10 Novembre 2009 (Mardi de la 32ème semaine du temps ordinaire)…2ème Partie.

Alors ne nous disons jamais que ce sera à notre conjoint ou à nos enfants de faire ceci ou cela (sauf travail urgent et impératif à faire avant)…mais faisons le nous-même, discrètement, avec Amour et correctement comme nous voudrions que cela soit fait…ou par Amour comme notre conjoint aimerait que cela soit fait !!!

Et cela même si nous rentrons d’une dure journée de labeur !!!

Et à cela, il y a au moins deux bonnes raisons.

D’abord, L’Amour s’exprime non seulement par des mots et des belles paroles, mais surtout par des actes concrets…et c’est sur ces actes concrets que nous serons jugés.

Personnellement, avant mes moments de prières personnels, avant mes moments de détente… je regarde tout ce qu’il y a à faire …et je le fais…pour être en Paix avec Dieu et ma conscience.

Comment Dieu pourrait-Il accueillir ma Prière…si je ne fais pas d’abord concrètement ce que Dieu montre à mon regard ou à ma pensée !!!...Une fois cela fait, je peux prier en Paix.

De même, si je m’engage à faire un travail que me demande mon épouse (ou qu’elle désire, sans me le demander)…je ne reviens jamais sur ma parole.

Rappelons-nous ce que Dieu nous dit par l’intermédiaire de Saint Jean dans son épître (sans oublier ce qu’Il nous dit sur Le Jugement dernier dans L’Evangile de Saint Matthieu) :

1 Jean 3 17-18.

Celui qui a de quoi vivre en ce monde, s’il voit son frère dans le besoin sans se laisser attendrir, comment L’Amour de Dieu pourrait-il demeurer en lui ???

Mes enfants, nous devons Aimer, non pas avec des paroles et des discours, mais par des actes et en vérité.    

Même lorsque l’on fait parti d’une grande et « renommée » communauté de Prières…on ne peut Aimer son Prochain en difficulté en lui disant… « Prie, rend Gloire à Dieu…au revoir…et n’oublie pas de venir à la prochaine réunion de Prière !!! ».

En pensant à cela, j’imagine la tête du Bon Samaritain dans la Parabole de Jésus, s’il avait agit comme cela…et la tête de celui à moitié mort, au bord de la route…si pour seul aide, on lui avait dit : « Prie, rend Gloire à Dieu…et surtout n’oublie pas d’être là à la prochaine réunion de Prière !!! ».

Lors du Jugement dernier, Jésus ne regardera pas la somme de réunions de Prières où nous serons allés…mais les actes concrets d’Amour que nous aurons fait !!!

Et ceci est valable tout aussi concrètement au sein de notre couple (pour les gens mariés) ou au sein de notre foyer (pour les gens mariés avec des enfants)…il ne s’agit pas seulement de dire « je t’aime…je vous aime…etc… », mais d’exprimer par des actes concrets (et là, je ne parle pas de « sexe »…mais de la vie courante) votre Amour envers votre conjoint et vos enfants.

Ensuite, la deuxième raison est que Dieu se sert souvent des actes concrets que l’on fait avec Amour et empressement…sans attendre que ce soit les autres qui le fassent pour nous…pour nous apporter un éclairage inattendu soit sur ce qu’Il attend de nous soit en retrouvant une chose qui nous tenait à cœur et que nous avions perdu !!!

Ainsi combien de fois, j’ai pu retrouver des objets que j’avais perdus ou que mon épouse avait perdus…

Ainsi combien de fois, alors que, malgré ma fatigue au réveil de bon matin, je nettoyais toute la salle à manger laissée en désordre la veille au soir…avant ma Prière du matin et avant de partir à la messe (à 5 heure du matin). Heureusement, car au retour de la messe, arrivait des personnes (imprévues) venant nous voir…

Mais souvent aussi Le Seigneur se sert de notre obéissance à Le servir avec Amour, sans râler, sans « flemmardise », avec Joie et empressement…pour nous dévoiler petit à petit Son Plan d’Amour pour nous (Dieu ne nous révèle pas notre futur lointain…mais dans notre obéissance, Il nous montre le début d’une route qu’Il désire que nous prenions).

Cela se voit bien au travers de cette vie de Saint où Dieu demande à Hubert (quelle que soit la manière dont Dieu se sert pour lui parler) d’aller trouver un évêque…pour se faire instruire !!!

En fait…lorsqu’il arrivera devant cet évêque, celui-ci sera mort…mais Le Pape le nommera comme son successeur !!!

Pensez s’il avait eu la « flemme » d’aller le trouver ou s’il avait envoyé quelqu’un d’autre à sa place !!!

SAINT HUBERT, Évêque de Tongres Maastricht Liège (657-727)

       Saint Hubert était un prince de la lignée de Clovis, roi de France. Il avait douze ans quand, au milieu d'une chasse, il vit un ours furieux se jeter sur son père et l'étreindre de ses griffes redoutables. À ce spectacle, il poussa un cri vers le Ciel: "Mon Dieu, faites que je sauve mon père!" Aussitôt, se jetant sur l'animal féroce, il lui donne le coup de la mort. C'est là, sans doute, le premier titre de saint Hubert à sa réputation de patron des chasseurs.

        Plus tard, Hubert chassait, un vendredi saint, dans la forêt des Ardennes, ce qui était une chose peu convenable pour un chrétien.

Soudain, un beau cerf, qu'il poursuit avec ardeur, s'arrête et lui fait face. Entre les cornes de l'animal brille une Croix éclatante, et une voix prononce ces paroles:  

"Hubert! Hubert ! Si tu ne te convertis pas et ne mènes pas une vie sainte, tu descendras bientôt en enfer.   — Seigneur, s'écrie le jeune prince, que voulez-Vous que je fasse ?   — Va vers l'évêque Lambert, il t'instruira."    

Bientôt Hubert renonce à tous ses droits sur la couronne d'Aquitaine, se revêt d'un costume de pèlerin et s'achemine vers Rome. Comme il arrivait au tombeau des saints Apôtres, le Pape Sergius, dans une vision, apprenait le meurtre de l'évêque Lambert, victime de son zèle pour la défense de la sainteté conjugale, et il recevait l'ordre d'envoyer à sa place le pèlerin qui arrivait en ce moment, pour prier, à la basilique de Saint-Pierre. Le Pontife trouva en effet l'humble pèlerin, lui fit connaître les ordres du Ciel, et Hubert, malgré sa frayeur et ses larmes, dut se soumettre à la volonté de Dieu.

        De retour en sa patrie, il fonda l'évêché de Liège, où il fit briller toutes les vertus des Apôtres. Sa douce et persuasive éloquence captivait les foules; il parlait quelquefois pendant trois heures consécutives, sans qu'on se lassât de l'entendre. A la puissance de la parole il joignait celle des miracles. A sa prière, les démons abandonnaient le corps des possédés, les flammes de l'incendie s'éteignaient, la sécheresse désastreuse cessait tout à coup pour céder la place à une pluie féconde : "Le Dieu d'Élie est le nôtre, disait-il, implorons-le dans la prière et le jeûne ; la miséricorde fera le reste."

        Une voix céleste lui dit un jour : "Hubert, dans un mois tes liens seront brisés." Il se prépara pieusement à la mort, et, après avoir chanté le Credo et entonné le Pater, il rendit son âme à Dieu. On l'invoque spécialement contre la rage et contre la peur.

Comme je l’ai souvent dit, et comme Dieu nous le dit sans cesse, notre Amour pour Dieu n’existe pas réellement s’il ne nous renvoie pas vers notre Prochain, car Dieu est attentif à tous Ses enfants et compte sur chacun pour s’entraider concrètement dans les combats quotidiens qui jalonnent notre route…les plus forts étant là pour aider les plus faibles…et non pas pour les écraser…ou les ignorer.

Extrait de ma Réflexion : Jeudi 25 Juin 2009.

Ce sont par nos actes d’Amour (tous nos actes de Charité fait avec empressement, avec joie et avec Amour, Compassion et Miséricorde) que nous serons jugés lors de notre Jugement au Ciel (au moment où nous aurons expirés notre dernier souffle sur cette terre).

Ce ne seront pas nos temps de prières qui seront comptabilisés…car s’ils ne sont pas désirs d’Union avec La Source de L’Amour, de La Vérité et de La Lumière qu’est Dieu, ils sont vains.

Nos prières, comme nos retraites spirituelles (si nous en faisons) ne doivent pas être des moments de fuite de la réalité du monde qui nous entoure (ils ne doivent pas être du « tourisme spirituel »)…mais l’occasion de se plonger à La Source de L’Amour, de puiser de cette Eau qui étanche notre soif, de recevoir Dieu en nous, dans notre âme…afin de pouvoir venir au secours de notre Prochain…qui a besoin de notre aide (que ce soit notre conjoint, nos enfant ou celui qui se présente à notre porte…soyons toujours joyeux de pouvoir lui apporter L’Amour, La Compassion et La Miséricorde de Dieu par nos actes concrets en réponse à son attente).

Ne soyons pas de ceux qui après s’être retrouvé dans un groupe de prière, voient un frère ou une sœur exprimant toute ses souffrances en demandant notre aide…à qui nous disons : « Réjouis-toi, rend grâce à Dieu…et tu verras, tout ira bien » !!!...mais sachons porter notre frère ou notre sœur en prenant sur nous sa souffrance, en l’aidant concrètement par tous les moyens dont nous pouvons disposer avec les dons dont Dieu nous a fait bénéficier et entourons le (ou la) de notre présence pleine de L’Amour, de La Compassion et de La Miséricorde de Dieu…tant qu’il ou elle en aura besoin, sans se dire fatigué, sans se dire « ras-le-bol », sans se dire qu’il ou elle nous dérange encore (Pensons à la parabole du bon Samaritain (Luc 10 29-37))…Lequel de ces trois, à ton avis, s’est montré le Prochain de l’homme tombé aux mains des brigands ???. Il dit : « Celui-là qui a exercé la Miséricorde envers lui »…

Et Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même ».

Ce sont nos actes d’Amour qui seront notre Juge au moment de notre mort…la prière ne devant servir qu’à nous relier à La Source de L’Amour…pour la déverser sur notre Prochain…à chaque instant que Dieu nous prête vie…sans regarder notre fatigue, sans regarder nos manques de capacités…sans nous regarder…mais en regardant Dieu, et Son Amour pour chacun de nous…pour moi…mais aussi pour mon Prochain à côté de moi à qui Dieu voudrait témoigner de Son Amour…en passant par moi…si je l’accepte avec joie, si je le désire du plus profond de mon cœur…et avec empressement…tellement j’ai envi qu’il découvre combien Dieu est Amoureux de lui !!!

Lorsque nous aurons réalisés que notre vie sur terre n’est pas pour nous « éclater » et profiter de la vie d’une manière égoïste et orgueilleuse…mais que nous sommes sur terre pour apprendre à découvrir ce qu’est L’Amour Vrai, Pur et Humble en nous entraidant les uns les autres, en découvrant Notre Dieu Vivant, Présent et plein d’attention à notre égard et en luttant contre Satan et toutes les armes de séduction, de haine, d’orgueil, de désespoir, de luxure et d’égoïsme qu’il utilise, en rejetant les attraits des « ténèbres » et de toutes sortes de « corruptions secrètes » ne devant pas être dévoilée au grand jour…

Pour choisir « La Lumière » en ne faisant rien dont on pourrait avoir à rougir « si cela se savait »…alors nous comprendrons que Dieu nous appelle, par les lectures d’aujourd’hui, à ne jamais baisser les bras…et à Le servir…jusqu’à notre mort sur cette Terre quel que soit la fatigue, les souffrances et les embûches que nous rencontrons.

Alors nous réaliserons que nous sommes sur Terre au milieu d’une guerre que se livre Dieu et Satan…Dieu faisant tout pour nous sauver…et Satan faisant tout pour nous détruire et nous perdre.

Nous sommes au milieu de ce champ de bataille, et nous ne pouvons pas ignorer cette guerre en faisant comme si elle n’existait pas…car nous sommes tous personnellement concernés.

Les parents Chrétiens (ou se disant soi-disant Chrétien) qui refusent de faire découvrir Dieu et Son Amour à leurs enfants…sous le prétexte qu’ils choisiront quand ils seront grands « au nom de leur Liberté » (mais que pourront-ils choisir s’ils ne connaissent pas Dieu !!!) sont comme des parents qui élèvent leurs enfants en les obligeant à ignorer la guerre, ses armes et ses atrocités, comme s’ils vivaient en temps de paix…

Et le jour où les hordes barbares et sataniques arriveront en force au milieu d’eux…ces enfants seront complètement désarmés et incapable de se défendre !!!

Et ne croyons pas que cela n’arrivera pas…Satan veut détruire tout être humain…et utilisera toutes les ruses en son pouvoir pour y parvenir…jusqu’après le dernier souffle de vie de chacun !!!

Satan ne laisse tranquille que ceux qui soit, sont déjà dans ses griffes et ne se défendent pas, soit ne vivent que pour suivre ses voies corrompues en étant esclaves de leur haine, des désirs de leur chair (orgueil, égoïsme, dureté de cœur, avarice, désespoir, luxure et toutes sortes de vices, etc…), voir même en recherchant toujours plus à les satisfaire !!!

Voilà pourquoi Dieu nous demande de nous Aimer les uns les autres et de nous entraider concrètement dans toutes les épreuves que nous traversons quelles soient humaines, morales, physiques, financières, spirituelles, etc…

Voilà pourquoi Dieu nous demande d’être Miséricordieux les uns avec les autres…car nous sommes tous solidaires (tous les êtres humains) dans cette lutte contre Satan.

Voilà pourquoi ceux qui ont plus que les autres ou sont plus fort…doivent aider les plus faibles, les plus fragiles et les moins chanceux…à s’en sortir aussi.

Voilà pourquoi Dieu nous demande de L’Aimer plus que tout…car en devenant un « canal dégagé » où Dieu peut déverser Son Amour, Sa Miséricorde et Sa Compassion…Il nous donne les armes pour nous défendre…et vaincre Satan !!!

Comme je l’ai déjà dit, Satan ne peut rien contre L’Amour, Le Pardon…La Croix de Jésus…et contre La Très Sainte Vierge Marie.

Dieu nous donne tout cela…à nous de le recevoir…et de le partager avec « nos frères » malades, souffrants, faibles, exclus, etc…

Comme je l’ai dit dans ma précédente Réflexion : Mardi 27 Octobre 2009…s’il est facile de voir une maladie physique qui nous détruit…nous ne pouvons voir qu’avec un regard « spirituel » donné par Dieu…les maladies de notre âme…souvent dans un état horrible, comateux…voir morte.

Et ce n’est que L’Amour, La Miséricorde et La Compassion de Dieu qu’Il déverse grâce aux canaux « dégagés » de ceux qui L’Aiment, qu’Il peut redonner La Vie et La Santé à toutes ces âmes malades, mourantes ou mortes !!!

Extrait de ma Réflexion : Fête de La Croix Glorieuse.

Lorsque l’esprit des ténèbres (Satan) que j’adorais m’a avoué son impuissance à te vaincre, j’ai compris.

« Elle triomphe par La Croix » m’a-t-il dit. Je n’ai aucun Pouvoir sur elle.

Son Dieu Crucifié est plus Puissant que tout L’Enfer réuni. Il m’a vaincu un nombre infini de fois, et il en ira toujours de même.

Celui qui croit en Lui et en Son Signe évite tous les pièges.

Seuls ceux qui ne croient pas en Lui et méprisent Sa Croix tombent en notre Pouvoir et périssent dans notre Feu.

Rappelez-vous qu’Il a lui-même reconnu : Le Dieu Crucifié est plus Puissant que tout L’Enfer. Il me Vaincra toujours. Celui qui croit en Lui évite tous les pièges.

Ayez Foi, ayez Foi, Mes enfants !!! C’est une question vitale pour vous. Soit vous croyez et tout ira bien pour vous, soit vous ne croyez pas et vous connaîtrez toujours plus le Mal.

Que La Croix de la mort, la dernière Croix de l’homme, ait deux bras. Que l’un soit Ma Croix, et l’autre Le Nom de Marie.

Alors la mort arrive dans La Paix de ceux qui sont délivrés même de la proximité de Satan. Car Lui, Le Maudit, ne supporte ni La Croix, ni Le Nom de Ma Mère.

 Lorsque nous comprenons l’enjeu de notre vie sur terre…alors nous comprenons les lectures de ce jour où Jésus ne tient pas compte de notre fatigue (mais ne soyons pas pour autant des inconscients qui ne veulent plus dormir…ou qui négligent soit leurs maladies soit leur grand âge pour ne pas tenir compte des limites de leur corps…simplement il faut savoir discerner ce qui est fatigue réelle…et celle que nous fait ressentir Satan pour nous empêcher d’Aimer concrètement notre Prochain…ainsi celui qui a su regarder la T.V. ou faire la fête une bonne partie de la nuit…devrait savoir faire la même chose pour Dieu…et même plus…même s’il ressent la fatigue…due à satisfaire son propre plaisir !!!)…

Car nous devons tout faire pour gagner la bataille que nous livrons sur cette terre…et aider le maximum de nos frères, y compris les plus faibles, les plus malades, les plus pécheurs, les plus pauvres, les plus fragiles, les plus exclus…à sortir vainqueur de cette guerre.

C’est ainsi que font les bons soldats qui mettent dans leurs véhicules et leurs moyens de transport en priorité les civils, dont ils ont la charge, malades, agonisants, les femmes et les enfants, etc…

Cet enjeu, j’en avais parlé dans ma Réflexion où Jésus ainsi que le Saint Ange gardien de Maria Valtorta, nous dévoilaient qui était Satan.

Extrait de ma Réflexion n°45 : Carême…et Conversion.

Lucifer dit à Dieu :

Moi aussi, je vais créer et Ta Création tremblera à cause de moi parce que je la secouerai comme un fin nuage pris par les vents, car Je te Hais et Je veux détruire ce qui est Tien pour créer sur ses ruines ce qui sera Mien.

Je ne connais et ne reconnais aucune autre Puissance que Moi.

Et Je n’adore plus, Je n’adore, Je n’adore plus personne d’autre que Moi-même.

Vraiment, La Création, La Création toute entière jusqu’en ses profondeurs, fut alors prise d’une convulsion horrifiée devant l’infamie de ces paroles sacrilèges, une convulsion comme il n’y en aura pas de semblable à la fin de La Création.

Il en naquit L’Enfer, Le règne de La Haine.

Mon âme, comprends-tu comment Le Mal est apparu ???

De la volonté libre (et respectée comme telle par Dieu) d’une personne qui n’était pas pleinement Amour.

Tu peux être sûre que le même Jugement est porté sur toute faute commise depuis lors.

Nous voyons mieux ce qui est en jeu maintenant. Dieu nous a crée et veut notre Salut et nous faire devenir Héritier de Son Royaume.

Satan a aussi été créé par Dieu, mais à cause de son orgueil, il s’est mis à haïr Dieu, à vouloir prendre sa place et à régner sur toute la création.

Satan veut détruire tout ce que Dieu a crée par vengeance. Il n’a pu, et ne peut détruire Dieu, alors il s’en prend à ce qu’Il a de plus cher : Sa Création.

Et dans La Création, il s’en prend à La Perle de La Création de Dieu, qui est en même temps la plus fragile et la plus facile à corrompre : L’Homme.

Le combat a lieu en chacun de nous (et dure toute notre vie sur terre). A nous de savoir choisir qui nous voulons suivre, en sachant ce qu’il nous faut faire pour cela.

Dieu nous conseille et nous donne Sa Force, tout en nous donnant Son Fils en nourriture.

Satan vient flatter notre orgueil, notre dureté de cœur, nos égoïsmes, nos mauvais penchant, notre luxure, etc… 

Mettons Dieu de notre côté, en Lui offrant toute notre vie, toute notre volonté, tout notre travail, notre esprit, notre âme et notre corps pour qu’Il puisse agir à notre place.

Comme nous l’avons vu, Satan veut détruire tout ce qui est à Dieu et tout particulièrement les hommes, ces êtres si fragiles, si inconscients mais si « chers » au Cœur de Dieu…et qui sont des proies si faciles…comme un assassin qui s’en prend aux bébés plutôt qu’à ses parents. C’est beaucoup plus facile pour lui…et cela fait beaucoup plus souffrir !!!

Sans parler que cela conduit la plupart du temps à …La Haine…ce qui ne peut que plaire à Satan…car Son Royaume n’est que…Haine et « ruine » !!!

Dieu n’a pas succombé à cette tentation face à Satan détruisant tant et tant de « ses bébés », mais au contraire, Lui, L’Amour…a Pardonné…même sur Le Bois de La Croix !!!

Et c’est pour cela que Dieu a vaincu Satan…et que Satan ne supporte pas La Croix de Jésus.   

Alors Dieu veut nous mettre en garde face à tous les dangers qui nous guettent et nous donne tous Ses Commandements d’Amour pour nous empêcher de tomber dedans (encore faut-il être humble, Amoureux et Obéissant…pour ne pas nous laisser prendre !!!).

Imaginez (cela fut peut-être le cas) que vos parents, lorsque vous étiez bébé, voyant votre attrait pour la fruiteuse pleine d’huile, vous aient interdit de vous en approcher lorsqu’elle était sur le gaz.

Peut-être qu’alors vous pensiez que vos parents ne vous aimez pas, pour vous interdire de faire ce qui vous plaisait. Par la suite, en grandissant, vous avez réalisé que c’était par Amour…pour que l’huile bouillante ne risque pas d’atteindre vos mains, voir votre corps et votre visage !!!

Dieu agit de la même façon avec nous. Lui sait tous les dangers pour notre âme et pour notre éternité, de notre attrait pour les séductions de Satan…alors, Il nous interdit tout ce qui pourrait détruire notre âme et nous entraîner vers des Souffrances atroces (des millions de fois pire que l’huile bouillante sur notre corps !!!) et éternelles !!!

Dieu nous demande juste de Lui Obéir en tout avec confiance…pour nous sauver.

Ce n’est pas parce que Dieu ne nous Aime pas…mais au contraire à cause de Son Infini Amour pour nous…qui sommes « Ses bébés » !!!

Dieu, en plus, nous donne Sa Parole et Sa Force par Ses Sacrements dont L’Eucharistie et celui de La Réconciliation, pour être vainqueur des combats que nous livrons.

Dieu nous dit de ne pas suivre un étranger (Satan) même si celui-ci  essaie de nous séduire, essaie de nous faire peur, essaie de nous menacer, essaie de nous faire douter, essaie de nous faire nous décourager, etc…, mais de toujours rester près de Lui (Notre Dieu) en le tenant par la main, voir en mettant notre tête sur Son Cœur, à l’image de Saint Jean L’Evangéliste…pour ne pas nous laisser entraîner dans Le Royaume des ténèbres…dont il est si difficile de sortir !!!  

Dieu nous demande de nous entraider les uns les autres, sans nous condamner et sans nous juger…pour essayer de sauver des griffes de Satan le maximum de « nos frères ».

Dieu nous demande de ne pas regarder notre fatigue et nos souffrances, mais de Le regarder Lui, mort pour nous sur Le Bois de Sa Croix.

Alors, que notre objectif de notre vie sur terre…ne soit plus de prendre enfin du bon temps… mais de profiter de chaque instant que Dieu nous donne Vie pour Le Servir et ainsi sauver le maximum de vies (ce que nous ferions si des étrangers envahissaient notre terre, l’endroit où nous vivons, et même notre maison)…sûr que notre récompense sera grande…dans Le Royaume de Dieu.

Alors nous comprenons la Parole dite par Saint Paul dans une des épîtres :

2 Corinthiens 4 16-17.

Nous ne perdons pas courage et même si en nous l’homme extérieur va vers sa ruine, l’homme intérieur se renouvelle de jour en jour.

Car nos épreuves du moment sont légères par rapport au poids extraordinaire de gloire éternelle qu’elles nous préparent.

Alors nous comprenons L’Evangile de ce jour où Jésus nous demande de ne pas nous asseoir, une fois le travail de notre journée effectué :

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 17,7-10.
Sera-t-il reconnaissant envers ce serviteur d'avoir exécuté ses ordres ?
De même vous aussi, quand vous aurez fait tout ce que Dieu vous a commandé, dites-vous : 'Nous sommes des serviteurs quelconques : nous n'avons fait que notre devoir. ' »

Alors nous comprenons La Première Lecture de ce jour dans Le Livre de La Sagesse :

Livre de la Sagesse 2,23-25.3,1-9.
Dieu a créé l'homme pour une existence impérissable, il a fait de lui une image de ce qu'il est en lui-même.
La mort est entrée dans le monde par la jalousie du démon, et ceux qui se rangent dans son parti en font l'expérience.
Mais la vie des justes est dans la main de Dieu, aucun tourment n'a de prise sur eux.
Celui qui ne réfléchit pas s'est imaginé qu'ils étaient morts ; leur départ de ce monde a passé pour un malheur ;
quand ils nous ont quittés, on les croyait anéantis, alors qu'ils sont dans
la paix.
Aux
yeux des hommes, ils subissaient un châtiment, mais par leur espérance ils avaient déjà l'immortalité.
Ce qu'ils ont eu à souffrir était peu de chose auprès du bonheur dont ils seront comblés, car Dieu les a mis à l'épreuve et les a reconnus dignes de lui.
Comme on passe l'or au feu du creuset, il a éprouvé leur valeur ; comme un sacrifice offert sans réserve, il les a accueillis.
Au jour de sa visite, ils resplendiront, ils étincelleront comme un feu qui court à travers la paille.
Ils
seront les juges des nations et les maîtres des peuples, et le Seigneur régnera sur eux pour toujours.
Ceux qui mettent leur confiance dans le Seigneur comprendront la vérité ; ceux qui sont fidèles resteront avec lui dans son amour, car il accorde à ses élus grâce et miséricorde. 

Aussi, j’aimerais terminer par cette Louange à Dieu que nous exprime si bien Le Psaume de ce jour :

Psaume 34(33),2-3.16-17.18-19.
Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête !
Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris.
Le Seigneur affronte les méchants pour effacer de la terre leur mémoire.
Le Seigneur entend ceux qui l'appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre.
Il est proche du coeur brisé, il sauve l'esprit abattu.

EN UNION DE CŒUR, D’AMOUR FRATERNEL ET DE PRIERES.

                  PIERRE

 

Ajouter un commentaire