ADAM et EVE, nos Premiers Parents et Le Péché Originel…1ère Partie.

LA PAIX DU SEIGNEUR SOIT AVEC VOUS, VOS FAMILLES ET VOS PROCHES.

ADAM et EVE, nos Premiers Parents et Le Péché Originel…1ère Partie.

 

***********************

Pour lire en format WORD les deux autres parties de cette Réflexion, aller soit dans les sous-pages (tout en bas de cette page), soit dans le menu déroulant.

***********************

 

Commentaire du jour.
Saint Jacques de Saroug (v. 449-521), Moine et Évêque syrien.
Hexaméron ; Homélie pour le sixième jour (trad. Sr Isabelle de la Source, Lire la Bible, Médiaspaul 1988, vol.1, p.27)

« Tous deux ne feront plus qu'un »

« Faisons l'homme à notre image et à notre ressemblance », dit Dieu (Gn 1,26). Un simple commandement avait fait surgir les autres êtres de la Création : « Que la lumière soit ! » ou « Qu'il y ait un firmament ! »
Cette fois, Dieu ne dit pas : « Qu'il y ait des hommes », mais il dit : « Faisons l'homme ». En effet, il estimait convenable que soit façonnée de ses propres mains cette image de Lui-même, supérieure à toutes les autres créatures.
Cette œuvre lui était particulièrement proche ; il l'aimait d'un grand Amour... Adam est à l'image de Dieu parce qu'il porte l'effigie du Fils Unique...

D'une certaine manière, Adam a été créé à la fois simple et double ; Ève se trouvait cachée en lui.
Avant même qu'ils n'existent, l'humanité était destinée au mariage, qui les ramènerait, homme et femme, à un seul corps, comme au commencement.
Aucune querelle, aucune discorde, ne devait s'élever entre eux. Ils auraient une même pensée, une seule volonté...

Le Seigneur a formé Adam de poussière et d'eau ; Ève, il l'a tirée de la chair, des os et du sang d'Adam (Gn 2,21).
Le profond sommeil du premier homme anticipait les mystères de la Crucifixion. L'ouverture du côté, c'était le coup de lance porté au Fils Unique ; le sommeil, la mort sur la Croix ; le sang et l'eau, la fécondité du Baptême (Jn 19,34)...
Mais l'eau et le sang qui ont coulé du côté du Sauveur sont à l'origine du monde de L'Esprit...

Adam n'a pas souffert du prélèvement fait dans sa chair ; ce qui lui avait été dérobé lui a été rendu, transfiguré par la beauté.
Le souffle des vents, le murmure des arbres, le chant des oiseaux appelaient les fiancés : « Levez-vous, vous avez assez dormi ! La Fête nuptiale vous attend ! »...
Adam vit Ève à ses côtés, celle qui était sa chair et ses os, sa fille, sa sœur, son épouse. Ils se sont levés, enveloppés d'un vêtement de lumière, dans le jour qui leur souriait. Ils étaient au Paradis.

Nous avons vu que tout vient de Dieu, qu’Il a crée tout l’Univers, la Terre, la Nature, les animaux, l’homme, puis nous avons vu l’esclavage de plus en plus grand de l’homme envers le Péché au cours des siècles et des millénaires.

Dieu met en chacun, en chaque être humain (sans exception) une âme Pure et reflétant un aspect de L’Amour de Dieu en elle (on pourrait à juste titre dire qu’elle reflète une figure, une expression de Jésus Incarné, qui est L’Amour Infini, Parfait et Complet et qui a révélé Son Amour tout au long de Sa vie sur Terre de Sa Naissance, rejeté par les hommes dans une caverne immonde et glaciale, à Sa mort sur La Croix en Victime Pure et Innocente prenant sur elle tous nos péchés (et en en subissant les conséquences tout au long de Sa Passion) pour notre Rédemption…et Ressuscitant le troisième jour, tel le signe de Jonas (voir à ce sujet ma Réflexion n°29 : Le signe de Jonas), pour nous ouvrir Le Ciel et nous préparer une demeure dans Son Royaume).

Notre âme a donc en elle, lors de sa création par Le Père dans Le Ciel, le gêne héréditaire reproduisant un reflet de Dieu, de Son Amour (à Lui, Notre Dieu).

Mais lorsque notre âme éternelle rejoint le corps (pendant sa conception) de l’être qu’elle va habiter, elle reçoit alors aussi le gêne héréditaire provenant de l’âme des deux parents humains à qui elle est confiée par Dieu…même si elle conserve en elle un souvenir, plus ou moins lointain et obstrué en fonction de l’état de l’âme de ses parents humains, du Ciel où elle a été créée.

 

Comme en chaque être humain, elle reçoit le gêne héréditaire du péché Originel, mais aussi de toutes ses conséquences bonnes ou mauvaises dans l’âme de ses parents humains en fonction qu’ils ont plus ou moins développé leur esclavage au péché, aux désirs et aux envies de leur chair corrompue ou au contraire étouffé cette attirance en dominant leur chair et en obéissant aux sollicitations de Dieu dans leur âme (plus les parents vivent saintement et en Dieu au moment de la conception du futur bébé, plus ils transmettent cette sainteté dans l’âme de leur bébé (qui leur est confié par Dieu)…mais plus les parents vivent de manière corrompue et loin de Dieu au moment de la conception du futur bébé, plus ils transmettent cette corruption dans l’âme de leur bébé).

 

De la même manière que le corps des deux parents transmet au corps du futur bébé des gênes héréditaires provenant d’eux et de leurs ancêtres, de la même manière l’âme des deux parents humains transmet à l’âme du futur bébé des gênes héréditaires provenant d’eux et de leurs ancêtres…remontant jusqu’à Adam et Eve, avec le Péché Originel.

On comprend ainsi mieux que des parents « saints » donnent naissance et vie à des enfants souvent « saints » et que des parents « corrompus » donnent naissance et vie à des enfants souvent « corrompus »…ce qui ne veut pas dire le contraire, car chacun dispose de son libre choix, de son libre arbitre…et perçois aussi le témoignage que donne leur parents tout au long de leur enfance, celui d’une vie toute en Dieu,  ou toute corrompue, ou toute tiède ou avec des hauts et des bas, des rejets de Dieu et parfois des attraits pour Dieu, etc…

Ainsi des parents « saints » pourront avoir des enfants qui deviennent des « monstres » (car ils refuseront l’héritage provenant de leurs parents), et des parents « monstres » pourront avoir des enfants qui deviennent des « saints » (car ils refuseront l’héritage provenant de leurs parents en se considérant « enfant et fils de Dieu »).

 

Je ne reviendrais pas ici sur le fait de vivre en Dieu (voir, entre autre, une de mes dernières Réflexions sur le sujet) ou de vivre esclave des désirs, des envies et des plaisirs de notre chair corrompue faisant ainsi fuir Dieu de notre âme, car Dieu ne cohabite jamais avec Le Péché, avec Satan que nous choisissons de servir en acceptant volontairement d’être esclave de notre chair… mais je voudrais montrer Le Péché Originel tel que l’on vécu Adam et Eve…et révélé par Jésus à Maria Valtorta.

 

En y regardant bien, nous pourrons voir que cette faute de désobéissance et d’orgueil est une faute très courante en chacun de nous (sauf chez les bébés…Jésus ne dit-Il pas, dans L’Evangile, de redevenir comme eux !!!) qui voulons « des preuves », avant d’obéir, que cela est bien, prouvé scientifiquement, juste et censé !!!

 

Seul les bébés et les « amoureux fous » obéissent par Amour (On dit d’ailleurs que l’Amour rend aveugle), sans réfléchir, avec empressement…avec un seul désir : faire plaisir.

 

C’est pourquoi Dieu, dans son premier Commandement d’Amour, nous demande de L’Adorer et Lui-seul…et de L’Aimer plus que tout !!!

Son Amour est Infiniment plus grand, vrai et Pur que l’amour rencontré chez l’être humain dont nous serions le plus follement amoureux et Il ne désire que nous combler, faire notre Bonheur et nous conduire sur Le seul chemin qui conduit au Bonheur éternel dans Son Royaume où ne rentre que Amour et Pureté…mais pour cela, Il a besoin que nous devenions « fou Amoureux de Lui » afin de croire en Lui, de Lui faire confiance et de Le découvrir de plus en plus…afin de L’Aimer toujours plus.

 

Lui est Infini. Il est notre Créateur et le Créateur de toute vie dans l’Univers. Sa Science, Son Savoir et Son Amour sont Infinis…et Lui-seul sait ce qui est bon pour nous…et ce qui risque de nous blesser et qui nous met en danger…voir en danger éternel.

Car notre âme (c’est d’elle qu’il s’agit…bien plus que de notre corps qui finira en poussière… avant de ressusciter le jour du Jugement Dernier pour suivre notre âme dans Le Royaume où elle sera !!!) est éternelle, et si elle est blessée par le Péché et par les griffes de Satan…elle peut se gangrener de plus en plus jusqu’à vivre éternellement dans Le Royaume de Satan… pour des Souffrances Infinies et éternelles.          

 

Nous, humains, nous sommes très limités (et même ceux qui se croient « sorti de la cuisse de Jupiter » et sont sans doute encore plus limités et obtus que les autres !!! Il est bien connu que moins on connaît de choses plus on les étale…comme la confiture sur une tartine !!!) et la seule véritable Connaissance nous vient de ce que Dieu nous permet de découvrir par notre intelligence, mais aussi par notre Amour pour Lui.

 

Comme je l’ai souvent dit, notre Connaissance devrait nous permettre (à l’image des 3 Rois mages venus Adorer cet enfant « Roi » dont l’étoile extraordinaire s’était mise à briller une nuit de Noël au début de notre ère !!!) de rendre Gloire à Dieu pour les merveilles qu’Il a faite pour nous au travers de Sa Création de l’Univers et de nous-même, au travers du Sacrifice de Son Fils Unique, pour nous ouvrir, à nouveau, les portes du Ciel fermées suite au Péché d’Adam et Eve…Son Fils Unique, Jésus-Christ, Pure et Innocent, qui a versé entièrement et volontairement tout Son sang au travers de toutes les tortures physiques, morales et Spirituelles qu’Il a subies (y compris l’abandon des siens, des apôtres, des disciples, de ceux dont Jésus avait guéri les corps, a part quelques exceptions près qui l’ont accompagné sous les injures) et qui, transpercé par les clous sur Le Bois de La Croix a pu dire à Son Père, en puisant dans son âme : « Père, Pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » !!!    

…Son Fils Unique qui continue de s’offrir en Victime Pure lors de chaque Eucharistie depuis plus de 2000 ans…et qui continuera jusqu’à Son retour en Gloire lors de La Fin du Monde et du Jugement Dernier.

 

En fait, pour comprendre de manière très limitée (vu ce que nous sommes devant l’immensité de L’Infini Savoir de Dieu) cette Création et tout ce qu’elle comprend (nous compris), il faut mélanger ensemble notre savoir intellectuel, notre Amour pour Dieu et notre Amour pour tous les hommes…qui sont tous « enfants de Dieu, Aimé de Dieu » (même si chacun a le libre arbitre de renier cet héritage, de l’enlever à Dieu pour le donner à Satan en échange d’un instant de « triomphe » illusoire sur Terre)…car Dieu a crée l’Univers pour notre Bonheur !!!

 

Malheureusement l’homme détruit cet Univers, détruit les hommes qui sont plus faibles que lui, tout en adorant ceux qui sont plus forts que lui…afin d’avoir une « place bien en vue » sur cette Terre et dominer les autres…en les rendant esclaves de nos désirs, de nos envies, de notre Pouvoir, de notre Luxure, de nos mensonges, de notre corruption !!!

Pourquoi accusons-nous Dieu de notre propre Péché…n’est-ce pas parce que nous laissons Satan parler à travers nous, puisque nous lui sommes esclaves…en étant esclaves des désirs et envies de notre chair corrompue !!!

 

Je voudrais prendre l’exemple de deux Amoureux qui décident de construire une maison ainsi qu’une propriété avec jardins décoratifs, arbres fruitiers, animaux de compagnie, etc…

Ils font cette construction en pensant constamment à ce que chaque élément de ce projet soit une expression de leur Amour et permette l’épanouissement et le bonheur de l’être aimé.  

 

C’est ce que j’appelle mélanger notre connaissance et notre Amour pour faire aboutir ce projet…et on ne peut le comprendre, en le regardant une fois terminé, qu’en comprenant L’Amour de ces deux amoureux l’un pour l’autre (On pourrait alors parler de l’âme de cette maison, de cette propriété, de ce projet) !!!

Si l’on ne garde que le côté scientifique, on ne peut comprendre le pourquoi de telle ou telle chose, de tel ou tel élément…alors que si on le mélange en comprenant leur Amour à tous les deux, alors en les connaissant parfaitement tel qu’ils sont tous les deux, on comprend tous les éléments qui composent ce projet !!!

Malheureusement, comme nous ne pouvons comprendre totalement L’Amour de Dieu pour nous (qui est Infini…et nous, très limités), nous ne pourrons comprendre qu’au Ciel, le pourquoi de tous les éléments de La Création.

C’est aussi pourquoi Dieu nous demande de Lui faire entièrement Confiance (La Foi), de faire entièrement Confiance en Son Amour pour nous (L’Espérance) et de Lui obéir aveuglément car Il fait tout par Amour pour nous et veut nous protéger (Il veut protéger notre âme qui est éternelle) des dangers et des ruses de Satan qui veut détruire notre âme (L’Amour).

 

Maintenant si un voisin malveillant et rusé vient nous voir pendant la construction de notre projet et détruit peu à peu les éléments qui le compose…tout en essayant de nous faire croire que c’est celui ou celle qui se prétend L’Amour de notre vie, qui ne veut en fait que nous exploiter et nous faire du mal…allons-nous le croire…plutôt que celui ou celle dont on est Amoureux !!!

Satan se sert de nous pour nous faire croire que Dieu veut notre malheur…alors que c’est Lui, Satan, qui veut nous éloigner de L’Amour de Dieu et voler éternellement notre âme à Son Créateur, à Dieu…en l’entraînant pour des Souffrances Infinies et éternelles, dans Son Royaume, en Enfer…et blesser ainsi Dieu qu’Il ne peut atteindre directement !!!

 

Malheureusement, Satan est rusé, froid, menteur et calculateur…et il se sert de ceux qui sont esclaves de leurs chairs corrompues…pour essayer de détruire les autres, par leurs intermédiaires…et les entraîner dans le désespoir, la haine, le refus du Pardon, la vengeance, la violence, la luxure, le viol, le meurtre, etc… 

 

N’accusons pas Dieu…qui souffre atrocement pour toute âme qui se perd…alors qu’Il a accepté de s’humilier dans les tortures de Sa Passion et de Sa Mort sur Le Bois de La Croix, qui se renouvelle chaque jour depuis 2000 ans et jusqu’à Son retour, lors des Eucharisties célébrées à travers le monde…afin de nous ouvrir à nouveau Le Ciel !!! Dieu n’a aucun intérêt à vouloir les souffrances de l’homme…Il ne veut que son Bonheur !!!

 

Mais l’homme, à cause de L’Amour de Dieu pour lui, est libre de ses choix…de faire le bien ou le mal, de succomber aux tentations ou de les rejeter, de faire souffrir et d’exploiter les faiblesses et souffrances de son Prochain ou de l’Aimer, de répondre au mal subi par le mal donné ou au contraire par L’Amour, La Compassion, La Miséricorde et Le Pardon, de suivre Dieu ou de le rejeter, de suivre Satan ou de le rejeter !!!

 

Pour parler du Péché Originel, source de tous nos Péchés actuels à chacun d’entre nous, je voudrais, comme je le disais plus haut, me servir des Révélations faites en Maria Valtorta.

Extraits dans Leçons sur L’Epître de Saint Paul aux Romains (Leçon n°23 du 21 au 28 Mai 1948…Romains 7 14-25).

L’épreuve.

Jésus dit :

Lorsque l’homme s’est réveillé de son premier sommeil et a trouvé près de lui la compagne de sa vie, il a senti que Dieu avait rendu total son bonheur.

Le bonheur d’Adam était déjà grand, même avant, car tout en lui, à l’extérieur comme à l’intérieur, tout, avait été fait pour lui permettre de jouir d’un bonheur complet, fait de santé et de sainteté.

Les délices, c’est-à-dire, l’Eden, n’étaient pas seulement autour d’Adam, mais aussi au-dedans de lui.

Adam était entouré d’un jardin peuplé de merveilles végétales, animales et marines, mais un jardin de beautés spirituelles fleurissait aussi à l’intérieur de lui.

C’était un jardin rempli de vertus de tout genre, prêtes à mûrir en fruits de sainteté parfaite.

 

Il y avait l’arbre de la science, une science proportionnée à son état, et il y vait celui de la vie surnaturelle : la Grâce.

Il y avait aussi la source Divine aux eaux précieuses qui se départissaient en quatre branches et arrosaient constamment les vertus de l’homme, les nourrissant abondamment en vue de leur croissance glorieuse de sorte que l’homme devienne un miroir de Dieu toujours plus fidèle.

 

En tant que créature naturelle, Adam jouissait de ce qu’il voyait : La beauté d’un monde vierge, à peine sorti de la puissance créatrice de Dieu. Il jouissait de ce qu’il pouvait : De son empire sur toutes les créatures inférieures.

 

Dieu avait disposé toute chose pour que l’homme soit bien servi. Depuis le soleil jusqu’au moindre insecte, tout avait été conçu pour que tout lui fût délice.

Comme créature surnaturelle, il jouissait (c’était là une extase très suave de la raison) de la compréhension de l’Essence de Dieu, qui est L’Amour.

Il jouissait des rapports d’Amour entre l’Immense qui se donnait et sa créature qui l’Aimait dans un état d’Adoration.

 

Cette capacité accordée à l’homme de communiquer avec Son Créateur est décrite dans la Genèse (Gn 3-8), de façon voilée, dans la phrase : « Ayant entendu la voix de Dieu qui se promenait dans le jardin d’Eden, dans la brise du soir ». 

 

Même si les fils adoptifs de Dieu étaient déjà doués d’une science proportionnée à leur état, Le Père leur apprenait encore des choses, car L’Amour de Dieu est Infini.

Après avoir donné, Dieu Le Père désire donner encore et encore. Et cela d’autant plus que la créature lui est plus fidèle.

Dieu se donne toujours à celui qui se donne avec générosité.

 

Alors donc que l’homme, à son réveil, a vu la femme qui lui ressemblait, il a senti que son bonheur de créature était complet.

Il possédait le tout humain et le Tout surhumain, L’Amour s’étant livré à l’amour humain.

 

La seule limite que Dieu avait fixée aux immenses possessions de l’homme était l’interdiction de cueillir les fruits de l’Arbre de la Science du bien et du mal.

Vouloir cueillir de ce fruit inutile était sans raison, vu que l’homme avait déjà la science qui lui était nécessaire, et qu’une mesure supérieure à celle établie par Dieu ne pouvait que lui causer dommage.

 

Remarquez bien. Dieu n’interdit pas de cueillir les fruits de l’Arbre de La Vie. L’homme en avait besoin pour vivre une vie saine et prolongée sur le plan naturel, jusqu’au moment où Dieu, poussé par un désir plus vif de se dévoiler totalement à son fils adoptif, aurait prononcé les Paroles :

« Mon fils, monte à Ma Demeure, viens te plonger en Ton Dieu ».

Ce qui aurait permis à Adam de monter au Paradis Céleste sans la souffrance de la mort.

 

L’Arbre de La Vie dont il est question au début et à la fin de La Grande Révélation, La Bible (Gn 2, 9 et 3, 22. Ap 22, 2 et 14), représente Le Verbe Incarné ( dont le fruit, La Rédemption, a été suspendu au Bois de La Croix), ce Jésus-Christ qui est Pain de Vie, Source d’Eau Vive, Grâce, et qui vous a rendu La Vie avec Sa Mort.

Vous pouvez toujours manger et boire de ce Fruit pour vivre la vie des justes et parvenir à La Vie éternelle.

 

Dieu n’interdit pas à Adam de toucher aux fruits de l’Arbre de La Vie. Il interdit de toucher aux fruits inutiles de l’Arbre de la Science.

En effet, un surplus de savoir aurait réveillé l’orgueil chez l’homme, qui par la nouvelle science acquise se croirait l’égal de Dieu.

Il deviendrait assez sot pour se croire capable de posséder cette science sans danger, ce qui aurait entraîné un droit abusif à l’auto-censure de ses propres actions, et la conviction de pouvoir agir contre son devoir de filiale obéissance envers Son Créateur (vu la supposée égalité désormais acquise sur le plan du savoir avec Son Créateur), envers Son Dieu qui lui avait Amoureusement expliqué soit directement, soit par Grâce et la science infuse, ce qui est permis et ce qui est défendu.

 

La mesure donnée par Dieu est toujours la bonne.

Celui qui en veut plus, manque de prudence, est intempérant, imprudent, irrévérent. Il blesse L’Amour.

Celui qui s’arroge le droit de prendre ce qui ne lui est pas offert est un voleur et un violent. Il blesse L’Amour.

Celui qui agit indépendamment de toute Loi surnaturelle et naturelle est un rebelle. Il blesse L’Amour.

 

Devant l’ordre donné par Dieu, les Premiers Parents auraient dû obéir sans se poser trop de « pourquoi », dont le résultat est toujours la naufrage de L’Amour, de La Foi et de L’Espérance.

Lorsque Dieu donne un ordre, ou agit, il faut obéir et faire Sa Volonté, sans demander le pourquoi de ceci et de cela.

Tout ce que Dieu fait, est bien fait, même si la créature, limitée dans son savoir, n’arrive pas à s’en convaincre.

 

Pourquoi n’auraient-ils pas dû s’approcher de cet arbre, cueillir de ses fruits et en manger ??? Inutile de le savoir.

Ce qui est utile, c’est d’obéir, rien d’autre. Se contenter du beaucoup qu’on a reçu.

L’obéissance est Amour et respect, elle est la mesure de L’Amour  et du respect. Plus on Aime et vénère une personne, plus on lui obéit.

 

Ici, en l’occurrence, les ordres venaient de Dieu (L’Infiniment Grand, L’Infiniment Bon, Le Bienfaiteur très généreux de l’homme), celui-ci aurait dû, en signe de reconnaissance, Lui donner non seulement « beaucoup » d’Amour, mais « tout » L’Amour et toute l’Adoration dont il était capable.

Il aurait dû Lui donner toute son obéissance sans songer aux raisons de la prohibition Divine.

 

Les discussions présupposent le droit de juger par soi-même et de critiquer les ordres ou les actions d’autrui. Juger n’est pas chose facile, et il est rare que le jugement soit juste.

Il ne l’est jamais lorsqu’on déclare inutile, erroné ou injuste un ordre Divin.

 

L’homme devait obéir. L’épreuve aurait prouvé en lui cette capacité d’obéissance. La mesure de son Amour et de sa révérance consistait dans la façon dont il aurait ou n’aurait pas su obéir.

 

Cela me rappelle les années passées en communauté de vie, où très souvent, les nouveaux membres contestaient systématiquement les règlements de la communauté où ils avaient demandés à rentrer…pour essayer d’imposer leur vision des règles qu’ils pensaient justes !!!

Et chaque nouvel arrivant…arrivait avec de nouvelles règles qu’il voulait imposer…tout en rejetant celles de la Communauté !!!    

L’orgueil de l’homme est tel qu’il croit tout connaître et avoir tout le savoir…sans se rendre compte que d’autres avant lui ont eu affaire aux mêmes épreuves…que Dieu a éclairées avant leur arrivée !!!

L’Obéissance est une des choses les plus difficiles (elle s’attaque directement aux racines de notre propre orgueil et nous oblige à des actes d’humilité et de Foi), surtout si elle est vécue non pas par peur et contrainte, mais par Amour, et Foi, sûr que ce que Dieu nous demande (directement, par l’intermédiaire de notre Prochain ou enfin par ceux qui ont autorité sur nous) est pour notre bien, toujours pour notre bien (celui de notre âme)…même si nous ne comprenons rien ou si nous ne sommes pas d’accord !!!

 

L’Obéissance est une des choses les plus difficiles car souvent nous voudrions obéir et suivre les Commandements de Dieu que nous sentons en nous, mais pour de multiples raisons, nous ne nous en sentons pas capable (cela peut aussi bien être parce que les tentations que nous subissons nous semblent trop fortes et impossible à résister, cela peut aussi bien être parce que notre douleur face aux drames ou aux souffrances que nous vivons, est beaucoup trop forte, etc…)…alors, il nous faut d’une part éviter de nous attarder à regarder fixement et continuellement nos tentations, notre douleur (etc…), l’objet qui semble nous empêcher d’en être capable, car Satan nous séduit ainsi comme Il a séduit Eve (Gn 3-6 : La femme vit que l’arbre était bon à manger et séduisant à voir, et qu’il était, cet arbre, désirable pour acquérir le discernement. Elle prit de son fruit et mangea. Elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il mangea)…alors, il nous faut prendre, en plus, la décision ferme et définitive d’obéir, car Dieu vient au secours des faiblesses des âmes de bonne volonté et répands Sa Grâce en fonction de la force de la tentation, de la douleur, etc…

2 Co 12 9

Mais il m'a déclaré : " Ma grâce te suffit : car la puissance se déploie dans la faiblesse.  "

C'est donc de grand cœur que je me glorifierai surtout de mes faiblesses, afin que repose sur  moi la puissance du Christ.

 

Jésus, Le Pur, L’Innocent, a obéit au Père, par Amour, jusqu’à souffrir sous les tortures d’une Passion horrible et mourir sur Le Bois de La Croix et Pardonner à ses bourreaux (à nous tous, à chacun d’entre nous) tout en demandant au Père de Pardonner aussi…et à Sa Mère, au pieds de La Croix, de nous accepter pour Ses enfants.

 

La Très Sainte Vierge Marie a obéit au Père, par Amour, jusqu’à assister à La Passion, aux tortures et à la mort de Son Fils (Il était Dieu et Il était son Fils) Innocent, Pur et ayant passé Sa vie à faire le bien, soigner les malades, révéler L’Amour du Père…

Pensez à ce que peut vivre une mère devant un acte aussi horrible et injuste, et qui doit assister aux horribles tortures, souffrances, agonie et mort de son « enfant »…

 

Pensez à cette « maman » à qui Son Fils, cloué sur La Croix et en pleine agonie, lui demande de, non seulement, Pardonner à Ses bourreaux, à ceux qui se sont enfuis et l’ont abandonné malgré leurs serments, mais aussi de devenir leur « mère », de les Aimer comme une mère Aime ses petits enfants…de nous Aimer tous ainsi !!!

 

Pensez à cette « maman », notre très Sainte Maman qui tout au long de sa vie jusqu’à son Assomption en passant par son agonie au moment de la Passion, de la Mort et du séjour au tombeau de Son Fils Jésus, Notre Dieu, a dit :

« Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon Sa Volonté » !!!

 

Alors, qui sommes-nous pour chercher à comprendre l’incompréhensible, avant d’accepter ou de refuser d’obéir. Dieu, Jésus, La Très Sainte Vierge Marie (le nouvel Adam et la nouvelle Eve) nous montrent l’exemple et nous demande de le suivre… uniquement par Amour, un Amour Total et Vrai, même au milieu des plus grandes Souffrances, sans chercher à comprendre…ce que nous ne comprendrons qu’au Ciel !!!

 

Dieu se sert de notre obéissance (même si elle nous parait injuste ou injustifiée ou esclavagiste) pour faire avancer Le Royaume de Son Amour au milieu de la corruption du monde (Jésus a Lui-même accepté de devenir l’esclave des hommes corrompus…qui ne vivaient plus selon La Loi d’Amour de Dieu, mais selon leurs règles leur accordant toujours plus de puissance et de Gloire humaine)…

Alors que Satan se sert de nos refus d’obéir (même si les raisons nous paraissent bonnes, voir excellente et imparables) pour faire avancer Son Royaume de Haine et d’Orgueil !!!

 

 EN UNION DE CŒUR, D’AMOUR FRATERNEL ET DE PRIERES.

 

                                  PIERRE

 

POUR LIRE LA SUITE, ALLER DANS LA DEUXIEME PARTIE.

              (Cliquer dans le lien ci-dessous) 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 25/02/2017