Bienheureux Pedro Tarrés y Claret, médecin et Prêtre. Fête le 31 Août.

Vendredi 31 Août 2018 : Fête du Bienheureux Pedro Tarrés y Claret, médecin et Prêtre espagnol, membre de l'Action Catholique (1905-1950).

Peretarresiclaret 2

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/12498/Bienheureux-Pedro-Tarres-y-Claret.html

Bienheureux Pedro Tarrés y Claret

Médecin et Prêtre espagnol, membre de l'Action Catholique (✝ 1950)

Pedro Tarrés y Claret (1905-1950)
Médecin et Prêtre espagnol, membre de l'Action Catholique
Béatifié le 5 Septembre 2004 à Lorette

"Pedro Tarrés y Claret, tout d'abord médecin puis Prêtre, se consacra à l'apostolat des laïcs parmi les jeunes de l'Action Catholique de Barcelone, dont il devint ensuite le conseiller. Dans l'exercice de la profession médicale, il se consacra avec une sollicitude particulière aux malades les plus pauvres, convaincu que "le malade est le symbole du Christ qui souffre".

Ordonné Prêtre, il se consacra avec un courage généreux aux tâches du Ministère, restant fidèle à l'engagement assumé à la veille de son Ordination: 
"Une seule intention, Seigneur:  être un Prêtre saint, quel qu'en soit le prix". Il accepta avec Foi et une patience héroïque une grave maladie, qui le mena à la mort à 45 ans seulement.

Malgré ses souffrances, il répétait fréquemment:  "Que Le Seigneur est bon avec moi! Je suis véritablement heureux"."
Homélie de Jean-Paul II
"Il mourut le 31 Août 1950 dans la clinique qu'il avait fondée."
Pedro Tarrés y Claret (1905-1950) - Biographie - site du Vatican.

Beato pere tarres i claret 2

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20160831&id=16332&fd=0

Bx Pedro Tarrés y Claret
Médecin et Prêtre
(1905-1950)

Pedro Tarrés y Claret naît le 30 Mai 1905 à Manresa (province de Barcelone, Espagne), dans une famille de croyants exemplaires.
Il fut Baptisé le 4 Juin. Son père étant mécanicien, sa famille dut effectuer de nombreux déplacements à Badalona, Mataró et Barcelone.

Élève des Pères Scolopes, il fit sa première Communion le Ier Mai 1913.
En 1914, sa famille retourna à Manresa, où il étudia avec les Pères Jésuites. Ayant obtenu une bourse d'étude, il passa son baccalauréat au Collège Saint-Ignace, puis une nouvelle bourse lui permit de suivre des études de médecine à l'Université de Barcelone.

A partir de 1921, il habita à Gracia, un quartier populaire où il fréquenta le Patronage de Saint-Philippe Neri et devint le fils spirituel du P. Jaume Serra (1922-36).
Il entra dans la Fédération des Jeunes Chrétiens avec un zèle apostolique ardent, suivant les directives de Pie XI (Giacomo della Chiesa, 1914-1922) pour l'Action Catholique : Prière, étude, action, sous la direction de la hiérarchie locale.

Il exerça diverses responsabilités au sein de la Fédération et de l'Action Catholique. Il considérait que le secret de la vie spirituelle des militants était la dévotion Eucharistique et l'Amour filial envers la Mère de Dieu.
En Juillet 1925, son père mourut et, quelques temps plus tard, sa mère eut un accident qui la laissa définitivement invalide.

En 1927, il fit vœu de chasteté à Monistrol de Calders avec l'approbation de son directeur spirituel.
En 1928, après avoir soutenu sa thèse de médecine, il s'installa définitivement à Barcelone. Entre temps, ses sœurs entrèrent au Couvent des Conceptionnistes.
En accord avec un collègue médecin, il fonda le sanatorium-clinique de « Nuestra Señora de la Merced », à Barcelone.
Dans l'exercice de la profession médicale, il était exemplaire dans la Charité et dans la vie de Foi. Il ne perdit jamais sa joie contagieuse qui lui permettait de traiter les malades avec une familiarité pleine de respect.

Le 18 Juillet 1936, il se retira au Monastère de Montserrat pour des exercices spirituels qui furent interrompus par le début de la guerre civile.
Mais il réussit à obtenir la protection de la police pour le Monastère. Réfugié à Barcelone, il apportait en cachette la Communion à ceux qui étaient persécutés par les miliciens et put échapper aux perquisitions faites chez lui.

En 1938, il dut s'engager comme médecin dans l'armée républicaine, consacrant une partie de son temps à l'étude du latin et de la philosophie, en prévision de ses études de Prêtre, ne perdant jamais une occasion de manifester sa Foi.
En 1939, à la fin de la guerre civile, il reprit son activité de médecin, exerçant plusieurs fonctions dans l'Action Catholique et se préparant à entrer au séminaire de Barcelone.

Il fut ordonné Prêtre le 30 Mai 1942 et, le 3 Juin, il fut nommé, par son Évêque, vicaire de la paroisse de Saint-Étienne Sesrovile.
En 1943, toujours sur la volonté de son Évêque, il fut envoyé à l'Université de Salamanque, où il obtint une licence en théologie en 1944.
Il exerça ensuite diverses fonctions pastorales dans sa communauté et plusieurs œuvres apostoliques lui furent confiées, telles que :  conseiller des Oblats des laïcs Bénédictins et de l'Union des Escolans de Montserrat ; Directeur de l'Œuvre de la Visitation de Notre-Dame pour les malades et les pauvres; conseiller de l'École Catholique d'enseignement social de Barcelone; Confesseur au séminaire conciliaire; délégué diocésain pour la protection de la femme, etc.
Il laissa un souvenir inoubliable à tous ceux qui s'approchèrent de lui.

En 1950, on lui diagnostiqua un cancer. Il vécut sa maladie avec un abandon total aux mains de Dieu, offrant sa vie pour la sanctification des Prêtres.
Le 31 Août 1950, dans la clinique qu'il avait fondée, il passa de la Terre au Ciel.

Pedro Tarrés y Claret a été Béatifié le 05 Septembre 2004, avec Alberto Marvelli et Pina Suriano, à Lloret del Mar (Vallée de Montorso), en Espagne, par Saint Jean-Paul II (>>> Homélie du Pape)

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 31/08/2018