Saint Étienne Ier, Pape et Martyr († 257). Fête le 02 Août.

Jeudi 02 Août 2018 : Fête de Saint Étienne Ier, Pape et Martyr († 257).

Saint etienne ier pape et martyr 258

Romain de la famille des Julia, Étienne devint Évêque de Rome en 254. Son pontificat assez bref fut marqué par la question du Baptême administré par les hérétiques.
Il invoqua la tradition apostolique en faveur de la tradition romaine et dut faire face à la ferme opposition de Saint Cyprien.
La tradition veut qu'il fût décapité sur son trône pendant une Célébration Eucharistique dans les catacombes.


http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1607/Saint-%C9tienne-Ier.html

Saint Étienne Ier

Pape (23ème) de 254 à 257 (✝ 257)

Son pontificat dura trois années, mais il fut fertile en difficultés. Il avait envisagé de rétablir dans leurs fonctions des Évêques de Lusitanie (Espagne-Portugal) qui avaient obtenu des certificats de sacrifices pour échapper au martyre.
Saint Cyprien de Carthage s'élève contre lui. Dans le même temps, il eut à combattre le schisme de Novatien en Gaule.
Enfin, il retrouva l'opposition de Saint Cyprien quand Saint Étienne décida que les Baptêmes conférés par des hérétiques étaient des Baptêmes valides.
En fait cela montre que l'Église était soucieuse de la primauté de l'Évêque de Rome, mais aussi que certains grands Évêques craignaient que des hérétiques ou des schismatiques l'utilisent contre eux en la circonvenant.

À Rome, sur la voie Appienne, au cimetière de Calliste, en 257, Saint Étienne Ier, Pape. Pour que l’union Baptismale des Chrétiens avec Le Christ, qui ne doit se faire qu’une fois, ne soit pas obscurcie, il interdit de réitérer le Baptême des hérétiques qui demanderaient la pleine communion de l’Église.
Martyrologe romain.
 

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20160802&id=5702&fd=0

Saint Étienne Ier
Pape (23e) de 254 à 257
Martyr († 257)

Etienne Ier, romain, issu de la famille de la gens Julia, est surtout connu par ses affrontements avec l'influent Évêque de Carthage, Saint Cyprien.
Le premier fut provoqué par la déposition de deux Évêques espagnols qui avaient apostasiés pendant la persécution.
Etienne les réhabilita.

Suite à l'appel des Évêques espagnols auprès de Cyprien, celui-ci se prononça pour la déposition, disant que le Pape avait été mal informé.

Le deuxième concernait l'Évêque d'Arles, Marcien, qui avait adopté les vues rigoristes de Novatien, refusant d'admettre à nouveau au sein de l'Église les « lapsi ».
Les Évêques locaux demandèrent à Étienne de le condamner; mais il ignora l'affaire. Ceux-ci s'adressèrent alors à Saint Cyprien.

Le troisième concerne la question de la validité du Baptême administré par les hérétiques.
Pour Étienne, il était valide; pour Cyprien, il était invalide, car le Baptême devait être reçu au sein de l'Église.

La situation aurait pu devenir dramatique si Étienne n'était pas mort le 2 Août 257. Et Cyprien martyrisé un peu plus tard.
Une tradition plus ancienne veut que le Pape Étienne fut décapité pendant une Célébration Eucharistique dans les catacombes.
Il fut inhumé dans la crypte des Papes au cimetière de Calixte sur la Voie Appienne. Vénéré par l'Église comme Saint. Fête, le 2 Août.
Le Pape Étienne fut le premier Pape à avoir fait reposer officiellement la primauté romaine sur les paroles adressées par Le Christ à Pierre (Mt XVI,18).
 

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Ier_%28pape%29.

Étienne Ier est le 23e pape de l'Église catholique romaine et succède à Lucius Ier le 12 mai 254.

Noble romain, il est élu Pape dans les catacombes de Saint-Calixte devant la communauté de fidèles par les prêtres qui avaient un titre et par les diacres qui remplissaient une charge ecclésiastique.

Son pontificat, qui dure jusqu'au 2 août 257, s'insère entre deux vagues de persécutions mais connaît une crise interne à l'Église particulièrement grave et mène celle-ci au bord de la rupture avec les Église d'Orient et celle d'Afrique.

Comme ses deux prédécesseurs Étienne est favorable à la réintégration des chrétiens apostats sous la persécution de Dèce et repentis depuis.

Mais le problème se pose aussi pour les clercs. Ils avaient le devoir de donner l'exemple, y compris dans le martyre, et Étienne refuse de réintégrer deux évêques d'Espagne qui avaient échappé à la persécution en produisant des certificats attestant qu'ils avaient sacrifié aux dieux païens.

Il fait de même envers l'évêque d'Arles, qui depuis, dans une totale inconséquence, était passé aux novatiens.

Étienne exige de la totalité des Églises chrétiennes qu'elles se conforment à la tradition romaine en ce qui concerne le baptême des hérétiques, des schismatiques et des chrétiens apostats, à savoir une simple imposition des mains de l'évêque, la confirmation, puisque ce sont des personnes qui dans le passé ont déjà été baptisées.

Mais les Églises d'Orient et d'Afrique exigent un nouveau baptême. Étienne est un personnage autoritaire et il accepte mal cette indépendance.

Un conflit s'engage avec Cyprien, l'évêque de Carthage, menacé par Étienne Ier d'excommunication. Cyprien reçoit le soutien des Églises d'Asie mineure, de Syrie et de Cappadoce.

Alarmé le patriarche d'Alexandrie, Denys, joue les médiateurs mais en vain. C'est la mort de Cyprien, puis celle d'Étienne le 2 août 257 qui met fin à cette querelle et évite la rupture.

 

On raconte qu'il fut décapité sur son siège pontifical par les soldats pendant qu'il présidait un Office Religieux dans les catacombes de Saint-Calixte.

Il est inhumé dans la crypte des Papes de la catacombe de Saint-Calixte bien que sa pierre tombale ne fût jamais retrouvée.

On le Fête le 2 août.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 02/08/2018