Saint Sixte II, Pape (24e) de 257 à 258, et ses Diacres, Martyrs. Fête le 07 Août.

Mardi 07 Août 2018 : Fête de Saint Sixte II, Pape (24e) de 257 à 258, et ses Diacres, Martyrs (✝ 258).

Sandro botticelli sixte ii

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/12090/Saints-Sixte-II--pape--et-ses-diacres.html

Saint Sixte II, Pape, et ses Diacres Félicissime, Agapit,

Janvier, Vincent et Étienne.

Martyrs (✝ 258)

Après l'intransigeance excessive de son prédécesseur, il donne l'image d'un Pape conciliant, respectant les traditions des divers Évêques et c'est ainsi qu'il sut renouer avec Saint Cyprien de Carthage et les Églises d'Asie qui Baptisaient les hérétiques.
Il fut élu au moment où reprenaient les persécutions après une paix de plusieurs années.

Les Évêques, les Prêtres et les Diacres devaient être exécutés immédiatement, après une simple vérification de leur identité.
Il fut arrêté au cours d'une Cérémonie clandestine qu'il Célébrait dans un cimetière de la voie Appienne et immédiatement décapité, avec six de ses sept Diacres.
On laissa quelque temps au septième, Saint Laurent (mémoire le 10 Août), afin qu'il puisse livrer les biens de l'Église, ce qu'il refusa.
Il fut alors à son tour martyrisé par le feu.

Mémoire des Saint Sixte II, Pape, et ses diacres, martyrs en 258. Le Pape Sixte II, en effet, Célébrait les saints Mystères et enseignait à ses frères les Commandements Divins au cimetière de Calliste, lorsqu’il fut arrêté par des soldats, en vertu d’un rescrit de l’empereur Valérien, et décapité sur le champ avec quatre Diacres.
Le même jour, deux autres Diacres, Agapit et Félicissime, furent également décapités au cimetière de Prétextat, où ils furent inhumés.
Martyrologe romain


http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20160807&id=5755&fd=0

Saint Sixte II
Pape (24e) de 257 à 258
Martyr

Le Liber pontificalis affirme qu'il était d'ascendance grecque. La forme originale de son nom suggère en effet une telle origine.
Il régna dans une période difficile pour l'Église. L'empereur Valérien (253-260) abandonna son attitude tolérante à l'égard des Chrétiens et se mit à les persécuter. Surtout ses chefs furent menacés de peine capitale.

Sixte réussit pendant quelque temps à échapper à la vigilance de la police. Pape plus conciliant que son prédécesseur, il renoua les relations amicales avec Cyprien, l'Évêque de Carthage, avec lequel le Pape Étienne s'était heurté sans aménité.
Son bref pontificat trouva une fin tragique le 6 Août 258, lorsqu'il fut surpris par la police au cours d'un office qu'il présidait dans le cimetière de Prétextat, un lieu de sépulture privé où il espérait ne pas être repéré. Il y fut sommairement décapité, ainsi que quatre Diacres qui l'assistaient.
Le corps de Sixte fut plus tard transféré et inhumé dans la crypte des Papes au cimetière de Calixte.
Un siècle plus tard, le Pape Damase composa une épitaphe décrivant le drame de son exécution.
Sixte devint l'un des martyres les plus vénérés de l'Église. Son nom est inséré dans le Canon de la Messe.
Fête 7 Août.

Annonce du martyr de Sixte II
Cyprien de Carthage, lettre LXXX : "Sachez-le, frères très chers : Sixte II fut exécuté le 6 Août 258, dans la catacombe de Prétextat, avec quatre de ses diacres.
En effet, les préfets poussent activement la persécution, par confiscation des biens et mise à mort.
Veuillez avertir nos collègues dans l'épiscopat de ce décès du Saint-Père. En effet, il importe de soutenir nos frères et de les préparer au combat.
Il convient que chacun de nous pense moins au trépas qu'à l'immortalité. Ne faudra-t-il pas bientôt manifester plus de joie que de crainte ?
En effet, soldats de Dieu et du Christ, nous serons sans doute immolés, tout comme Sixte II vient de l'être."

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 07/08/2018