Sainte Maria de Mattias, Fondatrice de la Congrégation des Soeurs adoratrices du Sang du Christ (+ 1866). Fête le 20 Août.

Lundi 20 Août 2018 : Fête de Sainte Maria de Mattias, Fondatrice de la Congrégation des Sœurs Adoratrices du Sang du Christ (1805-1866).

20030518 de mattias 2

Elle avait une grande dévotion pour Le Sang du Christ, inspirée par son Père spirituel, Saint Gaspard del Bufalo (+1836).

Elle avait 17 ans quand il l'invita à fonder l’Institut des Sœurs de l’Adoration du précieux Sang du Christ pour l'éducation de la jeunesse féminine, comme lui-même avait fondé une Congrégation pour l'éducation des jeunes garçons.

Sur le site du Vatican:
Bibliographie:

http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_20030518_de-mattias_fr.html

MARIA DE MATTIAS (1805 - 1866)

Fondatrice de la Congrégation des Sœurs Adoratrices du Sang du Christ

Photo

Elle naquit le 4 Février 1805 à Vallecorsa (Frosinone, Italie), dans une famille profondément Chrétienne, qui était également aisée et cultivée.

Mais elle ne put pas suivre d'études car, à l'époque, les femmes n'avaient pas accès à l'éducation.

Sans éducation et sans contact avec l'extérieur, en raison de son rang social, elle vécut son enfance et le début de son adolescence repliée sur elle-même. 

Mais parvenue à l'âge de 16 ans, elle alla à la recherche du sens de sa propre vie, ressentant le besoin d'un amour sans limites.

Ce fut à travers le dialogue avec son père, que Dieu lui permit de comprendre de façon mystique la beauté de son Amour qui s'est manifesté en plénitude dans Le Christ Crucifié, qui a donné Son Sang pour nous.

Cette expérience fut précisément la source, la force et la motivation qui la conduisirent sur les routes d'Italie pour faire connaître à tous l'Amour du Christ. Elle était en effet convaincue que la réforme de la société naît du coeur des personnes, et que celui-ci se transforme lorsqu'il parvient à comprendre à quel point Dieu l'aime. 

En 1822, à 17 ans, elle avait déjà constaté la possibilité de cette transformation du coeur en chacun, lorsque Gaspare Del Bufalo alla prêcher à Vallecorsa une mission populaire et qu'elle vit la population transformée par la Parole de Dieu. Ce fut à cette occasion que naquit dans son coeur le désir de l'imiter. 

Sous la direction d'un compagnon de Saint Gaspare, le vénérable Don Giovanni Merlini, elle fonda la Congrégation des Soeurs Adoratrices du Sang du Christ "in Acuto" (Frosinone) le 4 mars 1834.

Elle avait été appelée à faire l'école aux petites filles par l'Administrateur d'Anagni,  Mgr  Giuseppe Maria Lais.

Elle ne se limita cependant pas à l'école, mais rassembla les mères et les jeunes pour les catéchiser et les éduquer à vivre de façon chrétienne.

Les hommes allaient spontanément l'écouter et les bergers de la région, abandonnés à eux-mêmes, lui demandèrent de les instruire.

Les gens accouraient pour l'entendre parler. Elle devint une grande prédicatrice qui fascinait des personnes de tous les milieux.

Cette ardeur apostolique attira de nombreux jeunes et, avec eux, elle put ouvrir environ 70 Communautés, dont 3 en Allemagne et en Angleterre. 

Elle fut appelée à Rome par Pie IX lui-même pour diriger l'Hospice de Saint-Louis et l'Ecole de Civitavecchia. 

Elle mourut à Rome le 20 Août 1866.

Le Pape Pie XII la Béatifia le 1 Octobre 1950. Elle fut Canonisée le 18 Mai 2003 par le Pape Saint Jean-Paul II.

 

Homélie du Pape Jean-Paul II pour sa Canonisation :

4. "Or voici son commandement: croire... et nous aimer les uns les autres" (1 Jn 3, 23). L'Apôtre Jean nous exhorte à accueillir l'amour sans limites de Dieu, qui a donné son Fils unique pour le salut du monde (cf. Jn 3, 16).

Cet amour s'est exprimé de façon sublime lorsque Le Christ a versé Son Sang comme "prix infini du rachat" pour l'humanité tout entière.

Maria De Mattias fut intérieurement conquise par le mystère de La Croix, qui plaça l'Institut des Soeurs adoratrices du Sang du Christ "sous l'étendard du Divin Sang".

L'Amour pour Jésus Crucifié se traduisit chez elle en passion pour les âmes et en un humble dévouement pour ses frères, le "cher prochain", comme elle aimait répéter.

"Encourageons-nous - exhortait-elle - à souffrir volontiers par Amour pour Jésus, qui avec tant d'Amour a donné Son Sang pour nous.

Prodiguons-nous pour gagner des âmes au Ciel".

Tel est le message que Sainte Maria De Mattias confie à ses fils et à ses filles  spirituelles aujourd'hui, en nous exhortant tous à suivre jusqu'au Sacrifice de la vie l'Agneau immolé pour nous.

90063a 1

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_De_Mattias.

Maria De Mattias (1805-1866) était une Religieuse italienne du XIXe siècle, Fondatrice de la congrégation des adoratrices du Sang du Christ.

Biographie

Maria De Mattias est née le 4 février 1805 à Vallecorsa dans la province de Frosinone (Latium) en Italie, au sein d'une famille aisée, la seconde des quatre enfants qu'eurent Giovanni De Mattias et Ottavia De Angelis.

À une époque où les femmes ne bénéficiaient pas d'instruction, elle n'étudia pas beaucoup mais apprit toutefois à lire et à écrire. Jusqu'à l'âge de 16 ans, elle était plus préoccupée par les loisirs que par la religion.

Mais ensuite, elle s'écarta de sa vie oisive suite à une vision, pour commencer un long voyage spirituel.

Vie religieuse

Inspirée par les paroles de Gaspard del Bufalo lors d'une mission qu'il prêchait à Vallecorsa en 1822, elle décida de vouer son existence à Dieu.

Le 4 mars 1834, avec l'aide du vénérable Giovanni Merlini, elle fonda la Congrégation des Sœurs adoratrices du Sang du Christ, pour l'éducation des jeunes filles et la catéchèse. Elle avait 29 ans.

Le Pape Pie IX fit appel à elle pour diriger l'hospice Saint-Louis et l'école de Civitavecchia.

L'ordre gagna en importance, et à sa mort, le 20 août 1866, comptait 70 Communautés.

Béatification - Canonisation

Maria De Mattias fut béatifiée le 11 octobre 1950 par le pape Pie XII, et canonisée le 18 mai 2003 par le Pape Saint Jean Paul II.

Sa Fête a été fixée le 20 août.

Ses reliques sont vénérées dans l'église du Preziosissimo Sangue di Nostro Signore Gesù Cristo à Rome au côté de Saint Gaspard del Bufalo, Fondateur de la Congrégation des Missionnaires du Précieux-Sang

Commentaires (1)

1. Caroline Téqui (site web) 09/02/2017

Dear sisters,

We are sicking for an house which would be enough big to welcome the community. Our house in Pontassieve (Sieci) became too smal and we pray to find another one...
We know that you have the project to close your house of Florence. Could you please have a small place for us in your thoughs for the glory of God? How many euro would we have to pay?
Thank you so much for you answer.
God bless you
Mother Caroline-Marie de la Trinité
(we received the habit from the hands of Cardinal Antonelli in 2004 and we are recognisied by the Pope Francesco)

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/08/2018