Sainte Rose de Lima, Vierge (1586-1617). Fête le 23 Août.

Jeudi 23 Août 2018 : Fête de Sainte Rose de Lima, Vierge (1586-1617).

Sainte rose de lima 11

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20160823&id=6120&fd=0

Sainte Rose de Lima
Vierge
(1586-1617)

Rose naquit à Lima, au Pérou, le 20 Avril 1586, et reçut au Baptême le nom d´Isabelle. Sa mère, penchée sur son berceau, ayant cru apercevoir une rose épanouie sur son visage, s´écria : "Désormais, tu seras ma "Rose", changement de nom qui fut confirmé par la Sainte Vierge dans une vision qu´eut plus tard la jeune fille.

La vie de cette petite Sainte a été une suite ininterrompue de souffrances volontairement acceptées et héroïquement supportées.

Dès son bas âge, Rose comprit que la vraie sainteté consiste avant tout à accomplir ses devoirs d´état.

Une source de difficultés lui vint de concilier l´obéissance à ses parents avec la fidélité aux appels intérieurs dont le Ciel la favorisait.

sainte-rose-lima-ic-8002.jpgElle s'ingénia à trouver le moyen d'obéir à la fois à Dieu et à sa mère. Décidée à ne chercher à plaire à personne qu'à Dieu, elle portait néanmoins une couronne de fleurs imposée par sa mère ; mais elle sut y cacher à l'intérieure une aiguille qui faisait de cet ornement un instrument de supplice.

À l´exemple de Sainte Catherine de Sienne, Rose se voua à une vie de Pénitence. Dès son enfance, elle s´exerça au jeûne et put le pratiquer à un degré héroïque.
Elle ne mangeait jamais de fruits. À six ans, elle jeûnait le vendredi et le samedi. À quinze ans, elle fit voeu de ne jamais manger de viande.

Plus tard, elle ne mangea qu´une soupe faite de pain et d´eau, sans sel ni autre assaisonnement.

Toutes les nuits, elle se frappait cruellement avec des chaînettes de fer, s´offrant à Dieu comme une victime sanglante pour l'Église, l'État, les âmes du purgatoire et les pécheurs.
Non contente du lit de planches sur lequel elle reposa longtemps, elle se fit un lit avec des morceaux de bois liés avec des cordes ; elle remplit les intervalles avec des fragments de tuiles et de vaisselle, les acuités tournées vers le haut. Rose coucha sur ce lit pendant les seize dernières années de sa vie.

La vraie sainteté ne réside pas dans la Pénitence du corps, mais dans celle du coeur, qui est impossible sans l´humilité et l´obéissance.

Toutes les austérités de Rose étaient soumises à l´obéissance ; et elle était toujours prête à tout abandonner.

On s´étonnera que ses directeurs aient pu approuver dans une si frêle enfant d´aussi cruelles macérations ; mais il faut savoir que chaque fois que des confesseurs voulurent s´y opposer, ils en furent empêchés par une lumière intérieure.

Toute la personne de Rose, défigurée par la Pénitence, attirait l'attention du public et la faisait vénérer comme une Sainte.
Désolée, elle eut recours à Dieu, afin que ses jeûnes n'altérassent pas les traits de son visage.

Chose admirable ! Elle reprit son embonpoint et ses vives couleurs ; ses yeux se ranimèrent. Aussi arriva-t-il qu'après avoir jeûné tout un Carême au pain et à l´eau, elle rencontra des jeunes gens qui se moquèrent d´elle en disant :
« Voyez cette Religieuse si célèbre par sa pénitence ! Elle revient sans doute d'un festin. C'est édifiant, vraiment, en ce saint temps ! »
Rose en remercia Dieu.

La Charité de Rose pour le Salut des âmes était en proportion de son Amour pour Jésus-Christ.
Elle ressentait une poignante douleur en pensant aux âmes qui se perdent après avoir été si chèrement achetées.
Elle pleurait sur le sort des Chinois, des Turcs, et des nombreuses sectes hérétiques qui désolaient l´Europe.
Elle passe de la Terre au Ciel le 24 Août 1617, à l'âge de trente et un ans.

Rose de Lima a été Béatifiée en 1668 par Clément IX(Giulio Rospigliosi, 1667-1669) et Canonisée, le 12 Avril 1671, par Clément X (Emilio Altieri, 1670-1676).

J.-M. Planchet, Nouvelle Vie des Saints, p. 345.

Rose 2

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1723/Sainte-Rose-de-Lima.html

Sainte Rose de Lima

Vierge (✝ 1617)

Première Sainte du Nouveau Monde, elle fut Canonisée en 1671. Rose de Flores (*) était la dixième enfant d'une pauvre famille espagnole de Lima au Pérou. Très vite, elle manifeste pour le Christ un amour si violent qu'elle multiplie les austérités.

A 4 ans et demi, elle reçoit la grâce de savoir lire sans avoir appris, l'ayant simplement demandé dans la prière.

Elle en profitera pour se nourrir de la vie de sainte Catherine de Sienne qui deviendra son modèle.

A 5 ans, elle se consacre à Dieu. A 20 ans, elle prend l'habit des Tertiaires Dominicaines. Les onze années qui lui restent à vivre, elle les passera, à demi-recluse, dans un minuscule ermitage au fond du jardin de ses parents, dans la Prière et une austérité effrayante.

En échange, elle reçoit des Grâces Mystiques étonnantes.

Dans le même temps, elle se dévoue au service des indiens, des enfants abandonnés et des vieillards infirmes.

Ses visions éveillent les soupçons de l'Inquisition. Elle devra subir des examens et la sûreté doctrinale de ses réponses impressionnera ses interrogateurs.

A sa mort, le petit peuple de Lima se presse sur sa tombe pour en recueillir un peu de terre.

(*) Née Isabel De Flores Y Del Oliva, elle était si belle que, déjà quant elle était bébé, on l'appela Rose.
Elle fait partie des Saints patrons des JMJ de Madrid.

Après une enfance déjà très mortifiée, elle prit l’habit des Sœurs du Tiers-Ordre Dominicain et, à demi-recluse dans le jardin de ses parents, se livra à la Pénitence et à l’Oraison.
Avec un zèle ardent pour le Salut des pécheurs et des Indiens, pour qui elle souhaitait donner sa vie, elle se soumettait volontiers à toutes sortes d‘austérités et de souffrances, pour les gagner au Christ.
Elle mourut le 24 Août 1617.

Martyrologe romain

Sainte rose de lima 7(ex. chapelle du pensionnat) Saint-Nom-de-Marie - Montréal - QC - CA

http://www.dominicains.ca/Histoire/Figures/lima.htm.

Histoire de Sainte Rose de Lima

Le 20 Avril 1586, naît à Lima, au PEROU, la dixième enfant de la famille de Florès: Isabelle-Rose.

Charmante, candide et très pieuse, la petite Rose est de santé fragile, souvent malade.

Très vite, pour l'amour de son Dieu, elle ajoute à ses épreuves physiques et morales déjà si nombreuses, des pratiques héroïques d'humilité, de pauvreté et de mortification.

Reçue dans le Tiers Ordre de Saint Dominique sous le nom de " Rose de Sainte Marie ", elle vit son union au Christ dans la prière incessante et joyeuse.

Active auprès des malades et des déshérités qu'elle soigne, qu'elle visite, qu'elle accueille avec tout son amour et sa patience; elle est toujours disponible à tous.

Ses parents Gaspard et Marie de Florès, sont maintenant âgés; leur relative aisance a disparu. Rose, grâce à ses broderies et ses travaux d'aiguille peut les aider efficacement. Rose meurt le 24 Août 1617. Elle a 31ans et 4 mois.

Plusieurs miracles " opérés par son intercession, et attestés par plus de 100 témoins " permettent sa Béatification par le Pape Clément IX en 1668, et sa Canonisation trois ans plus tard (1671), par Clément X.

Sainte Rose de Lima est la première Sainte de l'Amérique. Sa renommée et son culte s'étendent très vite hors des frontières du PEROU.
Dès 1671, des récits de sa vie sont édités en latin, puis en français ( conservés à la bibliothèque nationale ) .

Sainte Rose est vénérée à Ballan-Miré depuis plus de deux siècles puisqu'on trouve déjà trace en 1748.
La légende raconte qu'un habitant de Ballan-Miré, désolé de savoir que sa fille perdait la vue, fit vœu de consacrer une partie de ses terres et la fontaine qui s'y trouvait, et d'ériger un Oratoire à Sainte Rose si son enfant guérissait.
Promesse tenue.

Aujourd'hui, seule subsiste l'appellation des terrains cadastrés: "Fontaine Sainte Rose ". Les très Anciens se souviennent encore de la Fontaine et de son eau; les moins Anciens, des pierres de la Fontaine...
Tout cela a disparu lors de l'élargissement de la rue du Général Leclerc, et les vestiges de l'Oratoire sous les constructions nouvelles...

Jusqu'en 1950, à peu près, la Fête de Ste Rose était célébrée à Ballan-Miré: Messe solennelle, Vêpres, procession...
On venait de très loin pour " notre Sainte ". De nombreux ex-voto dans l'église de Ballan-Miré attestent des grâces obtenues par son intercession.

En 1872, un ballanais obtint de ROME une précieuse Relique qui était vénérée chaque année, le jour de la Fête.
Sainte Rose est toujours attentive à nos Prières.
Elle continue à présenter nos demandes au Seigneur, à intercéder pour nous.
Qu'elle nous obtienne d'aimer Le Christ et nos frères comme elle, dans l'humilité et la patience.

Sainte rose de lima art

Prière à Sainte Rose de Lima

SAINTE ROSE,

Nous venons te prier.

D'abord, nous te félicitons d'avoir tant aimé Dieu

quand tu étais sur la terre.

Tu as enduré de grandes souffrances; et tu disais que

le souvenir des douleurs de Jésus te rendait les tiennes

supportables.

Tu as aimé beaucoup les autres, surtout les malades, et

tu les visitais souvent, par charité.

Maintenant que tu vis dans la paix avec Dieu et tous

ses amis déjà parvenus dans la vie éternelle, nous te

présentons nos prières, surtout pour ceux qui souffrent

et pour les pécheurs.

Jadis, les sœurs de Lazare avaient envoyé des

messagers dire à Jésus "Celui que Tu aimes est

malade». Aujourd'hui, redis à Dieu les mêmes paroles

pour nous, et obtiens-nous ce que nous te demandons

avec confiance.

Que nous sachions aussi - comme toi - offrir à Dieu

nos soucis et nos peines, en pensant à Jésus qui disait

dans Son Agonie: "Père, éloigne de moi ce calice de

souffrances, mais que Ta volonté soit faite, et non la

mienne».

Enfin, apprends-nous à aimer les autres à cause de

Jésus Christ.

SAINTE ROSE, PROTÈGE-NOUS. AMEN.

295 photos des anges et des saints 012

Sainte Rose de Lima, patronne des JMJ 2011 à Madrid

Le pouvoir de la Prière

Rose de lima 2La première Sainte américaine, patronne des JMJ, consacra sa vie au service des plus démunis.

La vie de Sainte Rose de Lima

Isabel Flores de Oliva est née à Lima, en 1586, au sein d’une famille de petits propriétaires de la région. Au cours de son enfance et de son adolescence, elle recevra de sa famille une profonde formation aux valeurs Chrétiennes et une riche éducation humaine.

La vocation de Sainte Rose de Lima

Un des foyers spirituels de Lima à l’époque coloniale est le Couvent de Saint-Dominique, où Rose -surnommée ainsi pour sa beauté- participe à la vie spirituelle de la Communauté Dominicaine, reçoit habituellement Le Seigneur dans l’Eucharistie et apprend à prier.
A vingt ans, Rose se trouve à un carrefour de sa vie.
Elle discerne sa vocation à la Vie Religieuse Contemplative tout en correspondant à cet appel au sein de sa vie familiale. Elle trouve finalement son chemin quand elle entre dans l’Ordre des Prêcheurs de Saint Dominique : vivre la pauvreté en dehors d’un Couvent et construire une fraternité universelle.

Dans le jardin de la maison paternelle, elle construit un petit Ermitage où elle passe un nombre incalculable d’heures, retirée dans la Prière. De là, elle prend soin des pauvres et des malades de Lima qui viennent frapper à sa porte à la recherche d’aide.

Rose a une profonde Vie spirituelle fondée sur la Prière et la mortification. Elle explique dans ses écrits que la mortification est nécessaire pour être comblée par L’Esprit de Dieu, pour être guidée par L’Esprit Saint et pour changer le monde en commençant par soi-même.

Ses innombrables heures de Prière lui valent une réputation de sainteté bien méritée.
De plus en plus, des gens viennent à elle ; elle devient un porte-parole de la valeur de la Prière. Malgré sa persévérance dans la prière personnelle, Rose supporte pendant 15 ans une grande aridité spirituelle qui la fortifie dans sa relation avec Dieu.

L’Eucharistie ainsi qu’une profonde piété mariale sont d’autres sources importantes de sa Vie spirituelle. Elle propagera ainsi la prière du chapelet estimant que tout Chrétien « doit le promouvoir par la parole et le garder gravé dans son cœur ».

La mort de Sainte Rose de Lima

 rosedelimadiocesferjustoulon.jpg

En 1617, à 31 ans, elle meurt en odeur de sainteté grâce à sa vie intense de prière et à son Amour de l’Eucharistie.
Elle est Canonisée en 1671 et devient ainsi la première Sainte née sur le continent américain. Depuis lors l’Amérique du Sud et les Philippines la vénèrent comme Patronne.

Commentaires (1)

1. RAYAPIN 24/10/2016

Bonjour madame, j'aimerai recevoir la priére de Sainte Rose de Lima.
Merci.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 23/08/2018