Saint Bénezet (Benoît), jeune berger, constructeur du Pont d'Avignon. Fête le 14 Avril.

Samedi 14 Avril 2018 : Fête de Saint Bénezet (Benoît), jeune berger, constructeur du Pont d'Avignon (1165-1184).

Benezet

http://www.peintre-icones.fr/PAGES/CALENDRIER/Avril/14.html

Saint Bénezet (+ 1184)

Fils d’un couple modeste de la Savoie (ou de l’Ardèche selon d’autres sources), Bénézet est employé comme berger sur les bords du Rhône.
Un jour, alors qu’il est âgé de 15 ans seulement, se produit une éclipse du soleil qui l’effraie autant que ses moutons ; puis soudain une voix douce jaillit des ténèbres et lui demande de bâtir un pont sur le fleuve, au niveau de la ville d’Avignon.
Bénézet déclare qu’il ne peut pas laisser son troupeau sans surveillance ; la voix lui répond alors qu’elle enverra un ange pour en prendre soin pendant qu’il s’acquittera de sa mission.

Il part alors demander l’aide de l’Évêque ; ce dernier, sceptique, lui impose une épreuve : transporter (en présence de nombreux témoins) une énorme pierre (qui pèse plusieurs tonnes) à l’endroit où doit être bâti le pont.
Bénézet soulève alors miraculeusement le rocher et le dépose dans le lit du fleuve en déclarant qu’il constituera la pierre de fondation du pont.
Plusieurs miracles se produisent à la suite de ces événements et Bénézet reçoit l’aide nécessaire pour bâtir son pont.
Il n’a cependant pas la chance de voir l’accomplissement de son œuvre puisqu’il décède deux ans avant que le pont soit achevé.

768px saint benezet

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/970/Saint-Benezet.html

Saint Bénezet

Confesseur - Constructeur du Pont d'Avignon (✝ 1184)

ou Benoît (ou Sancte Benedicte en latin).
Ses parents étaient pauvres, très pauvres, et leur seule richesse était en Dieu. Le petit Benoît, d'où le surnom de Bénezet, perdit son père très jeune et dut garder les troupeaux pour permettre à sa famille de survivre.
Les légendes lui font traverser le Rhône d'une manière originale et racontent son intervention près des échevins pour qu'existe un pont.
De là vient l'histoire de la construction du pont d'Avignon. La corporation des 'frères pontifes' commença les travaux. Ils avancèrent lentement à cause des crues et du débit du fleuve et saint Bénezet n'en vit pas la fin.

Mais tout le temps qu'il vécut, il secourut les pauvres tout en y travaillant et, ses miracles, selon la tradition, multiplièrent les pierres.
- Vie de saint Benezet sur le site Internet du diocèse d'Avignon.
- "Une vieille tradition le fait naître à Burzet, au hameau du Villard, et lui attribue une part importante - avec les 'Frères Pontifes' - dans la construction du pont d’Avignon. Mort en 1184, il est fêté dans le diocèse de Viviers depuis 1737." (Saint Bénezet - Église catholique en Ardèche)
- Benoît ou Bénezet, par amour envers les pauvres, se rendit à Avignon et y travailla à la construction du pont sur le Rhône, avec des compagnons qui formèrent le groupe des frères pontifes.
Il mourut en 1184 et on l'ensevelit dans la chapelle du Pont d'Avignon. (source: Les Saints du diocèse de Nîmes)

- "En 1177. le jeune Bénézet gardait les brebis de sa mère quand une voix céleste lui dit d'aller construire un pont sur le Rhône, à Avignon.
Un ange l'accompagna sous l'apparence d'un pèlerin et disparut quand ils furent arrivés face à la ville.
L'enfant, effrayé par la largeur et l'impétuosité du fleuve, le traverse sur le bac et se présente à l'Évêque qui harangue à ce moment ses ouailles: 'écoutez-moi et comprenez-moi, dit l'enfant à voix haute, je suis envoyé de Dieu pour faire un pont sur le Rhône'.

Le pasteur fait mine de vouloir châtier l'insolence de ce mauvais sujet qui ose l'interrompre.
Il le fait conduire au prévôt ou viguier de la ville à qui l'enfant renouvelle sa requête.
Mais le magistrat se moque de lui et, par dérision, lui demande de montrer un signe de sa mission et de faire ses preuves en transportant une énorme pierre à l'abandon, vestige de quelque monument romain, que personne encore n'a pu ôter devant son palais.

Alors le jeune berger, confiant en Dieu, accomplit le prodige, il porte la pierre, que trente hommes n'auraient pu soulever, à l'endroit où le pont devait s'enraciner à la berge.
Telle est la 'Légende'." (Source:
Les Frères Pontifes et Saint Bénézet , par Auguste Jouret, Ingénieur à la S.N.C.F. - pages 23 et sq. - Histoire de L'École Centrale de Lyon)

À Avignon, en 1184, Saint Bénezet (Benoît), jeune berger, grâce à qui, avec l’aide du Seigneur, fut construit sur le Rhône un pont très utile aux habitants de la ville. Il mourut à dix-neuf ans et son corps fut déposé sur le pont.

Martyrologe romain.

Saint benezet vitrail

https://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20180414&id=3370&fd=0

Saint Bénezet (Benoît)
Jeune berger
(v. 1165-1184)

Bénezet vint au monde en Savoie. Il fut élevé sous le toit de chaume de ses parents, qui lui apprirent de bonne heure à aimer Dieu. Quand il eut douze ans, sa mère, devenue veuve, l'employa à la garde des troupeaux.

Or, un jour, dans la campagne, Bénezet entendit trois fois cette parole : « Bénezet, mon fils, écoute la voix de Jésus-Christ. Je veux que tu laisses ton troupeau et que tu ailles me bâtir un pont sur le Rhône.
Mais, Seigneur, je ne sais où est le Rhône, et je n'ose abandonner les brebis de ma mère.
Va, je serai avec toi ; tes brebis retourneront à l'étable, et je vais te donner un compagnon qui te conduira.
Mais, Seigneur, je n'ai que trois oboles ; comment pourrai-je construire un pont sur le Rhône?”  Va, mon fils, je te donnerai les moyens. »
Et l'enfant laissa sa mère et son troupeau, pour obéir à la voix du Ciel. Un ange, sous la forme d'un pèlerin, vint tout à coup s'offrir pour le conduire.
Quand ils arrivèrent au bord du Rhône, Bénezet, saisi de frayeur à la vue de la largeur du fleuve, s'écria : “Il est impossible de faire un pont ici.”
« Ne crains rien, dit le guide, Dieu sera avec toi : va vers ce batelier, qui te fera passer le fleuve, et tu iras te présenter à l'Évêque d'Avignon et à son peuple. » En disant cela, l'ange disparut.

L'enfant se rendit à la Cathédrale. L'Évêque y parlait à son peuple ; mais Bénezet l'interrompit en disant : « Écoutez-moi ; Jésus-Christ m'a envoyé vers vous pour construire un pont sur le Rhône. »
L'Évêque, indigné, le mit entre les mains de l'autorité civile, devant laquelle il renouvela sa demande avec tant de fermeté, qu'il lui fut dit : « Voici une pierre énorme ; si tu peux la remuer et la porter, nous croirons que tu peux faire le pont. »
Et bientôt le petit berger, à la vue de l'Évêque et de toute la ville portait une pierre de trente pieds de longueur sur dix-sept de largeur, que trente hommes n'auraient pu soulever.
On devine l'enthousiasme universel.
Cet enthousiasme augmenta encore quand on vit Bénezet, dès ce jour, rendre la vue aux aveugles, l'ouïe et la parole aux sourds-muets, et la facilité de marcher aux boiteux.

L'envoyé de Dieu commença par fonder une corporation d'ouvriers faiseurs de ponts. Après sept ans de travaux, le pont, d'une longueur immense, n'était pas encore achevé.
Bénezet mourut à dix-neuf ans.
Sa mémoire est restée en Bénédiction.
Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

1280px glise saint didier 5

Gisant de Bénézet dans la collégiale Saint-Didier d'Avignon.

Bénezet meurt d'épuisement en 1184, à l'âge de 19 ans seulement, une année avant l'achèvement de son œuvre.
Sa dépouille est entreposée dans la chapelle Saint Nicolas située sur le pont. Il fait l'objet d'une forte dévotion populaire, et bien qu'il n'ait jamais été officiellement Canonisé, il est considéré comme Saint depuis le XIIIème siècle.
En 1331, Jean XXII approuva la vénération des fidèles et fixa sa Fête au 14 Avril.

Devant la menace des importantes crues du Rhône et devant l'état de délabrement du pont, son tombeau fut ouvert en 1670, et ses reliques authentifiées par l'Archevêque furent transférées dans le Couvent des Célestins.
Cachées sous la Révolution dans la collégiale Saint-Didier d'Avignon, puis dispersées sous la Restauration, elles furent à nouveau rassemblées et replacées en grande pompe le 1er Janvier 1854, dans la collégiale Saint-Didier d'Avignon, où elles se trouvent toujours, notamment le chef portant encore les sceaux d'authentification de 1670.

Dsc08162

Le pont Saint-Bénézet

Le pont Saint-Bénézet, couramment appelé « pont d'Avignon », est un pont construit de 1177 à 1185 sur le Rhône, partant de la ville d'Avignon sur la rive gauche.
Sur la deuxième des quatre arches qui restent debout est édifiée la chapelle Saint-Bénézet.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 14/04/2018