Saint Isidore de Séville, Docteur de l'Église, Évêque et Confesseur. Fête le 04 Avril.

Mercredi 04 Avril 2018 : Fête de Saint Isidore de Séville, Docteur de l'Église, Évêque et Confesseur (✝ 636).

San isidoro biblioteca nacional espanaStatue en marbre blanc d'Isidore de Séville, sur les marches de la bibliothèque nationale d'Espagne, à Madrid. Auteur de la photo : Mr. Tickle

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/915/Saint-Isidore-de-Seville.html

Saint Isidore de Séville

Docteur de l'Église - Évêque et Confesseur (✝ 636)

Son père Severianus avait dû fuir Carthagène devant les Wisigoths qui, non contents d'être des barbares(*), avaient adopté l'hérésie arienne et persécutaient les Catholiques.
Il se réfugia à Séville.
Ses quatre enfants deviendront des saints : Léandre, Florentine, Fulgence et Isidore. A la mort de ses parents, Isidore est encore bien jeune, mais son frère ainé, saint Léandre, devenu Évêque de Séville, l'élève comme un fils.

Isidore se nourrit, se gave, des livres dont regorge la bibliothèque fraternelle. En 599, à la mort de Léandre, Isidore lui succède comme Évêque de Séville.
Il présidera des Conciles et travaillera à la conversion des Goths à la vraie Foi. Son "Histoire des Goths" nous est très utile car, sans elle, nous ne saurions presque rien des Goths et des Vandales.
Tout en gouvernant avec un grand dévouement son diocèse, il écrit sans relâche. Toutes les richesses de la culture classique qui ont enchanté sa jeunesse, il les sent menacées par les invasions barbares.
Or ce sont des trésors qui peuvent être utiles pour une meilleure compréhension des Écritures.

Il rédige donc de très nombreux ouvrages, dont le plus connu "les Étymologies" (de l'origine des choses) est une encyclopédie qui transmettra aux siècles suivants l'essentiel de la culture antique.
C'est à lui, avant les Arabes, que l'Occident doit sa connaissance d'Aristote. Ce sera une des bases des études en Occident jusqu'à l'époque de la Renaissance.
Il occupera le siège épiscopal de Séville durant quarante ans, y fonda de grands collèges et influença les conseils royaux.
On le considère aussi comme l'un des initiateurs de la liturgie mozarabe. Il meurt dans sa Cathédrale, étendu sur le sol, tout en continuant de parler à l'assistance.

(*) Au sens étymologique du terme, c'est à dire parlant une autre langue que le grec.

- Le 18 Juin 2008, Benoît XVI a consacré la catéchèse de l'audience générale à Isidore de Séville (560-636), défini en 653 par le Concile de Tolède comme "la gloire de l'Église Catholique": L'enseignement de saint Isidore de Séville sur les relations entre vie active et vie contemplative.

Mémoire de Saint Isidore, Évêque et Docteur de l’Église. Disciple de son frère Saint Léandre, il lui succéda sur le siège de Séville en Espagne, écrivit beaucoup d’ouvrages d’érudition, convoqua et dirigea de nombreux Conciles et se livra avec sagesse au zèle de la Foi Catholique et à l’observance de la discipline ecclésiastique. Il mourut à Séville en 636.

Martyrologe romain.

Isidor von sevilla a 11

Isidore de Séville par Murillo

https://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20180404&id=13953&fd=0

Saint Isidore
Évêque et Docteur de l'Église
(* v. 560 - † 636)

L'Espagne s'honore d'avoir donné le jour à une famille de Saints avec les frères Léandre, Fulgence, Isidore et leur sœur Florentine.
Léandre l'aîné, qui devint Évêque de Séville (vers 580), éleva son jeune frère Isidore, né entre 560 et 570.

A la mort de Léandre (601), Isidore lui succéda et il continua avec éclat l'organisation de l'Église d'Espagne dans le royaume wisigothique, que son frère avait entreprise.
Léandre avait tenu à Tolède un important Concile en 586 ; Isidore prolongea son action en de nombreux synodes et spécialement dans le célèbre IVe Concile de Tolède (633).

Durant un épiscopat de trente-cinq années, il s'adonna à la formation du peuple Chrétien non seulement par la prédication, mais par l'instruction des jeunes.
Il fonda pour eux un collège dans lequel il voulut enseigner lui-même.
C'était là une préoccupation tout à fait en avance sur son temps. Elle est en partie à l'origine de la production littéraire d'Isidore, qui est une sorte d'inventaire de l'ensemble des connaissances humaines, auquel l'auteur fournit un apport original.
Isidore mourut à Séville en 636.

Pour approfondir, lire la Catéchèse du Pape Benoît XVI :
>>> Saint Isidore de Séville
[Allemand, Anglais, Croate, Espagnol, Français, Italien, Portugais]
 

Saint isidore de seville 11
Daigne exaucer, Seigneur,
les prières que nous t'adressons
en la Fête de Saint Isidore de Séville :
que ton Église trouve en lui un défenseur
après l'avoir écouté
comme un maître spirituel.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/04/2018