Bienheureuse Victoire Fornari Strata, Fondatrice des Annonciades (✝ 1617). Fête le 15 Décembre.

Vendredi 15 Décembre 2017 : Fête de la Bienheureuse Victoire Fornari Strata, Fondatrice des Annonciades Célestes (✝ 1617).

Maria vittoria dei fornari strata 45 01 2

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1844/Bienheureuse-Victoire-Fornari.html

Bienheureuse Victoire Fornari

Fondatrice des Annonciades ( 1617)

Elle avait épousé à dix-sept ans Angelo Strata qui appartenait, comme elle, à la noblesse génoise. Ils passèrent cinq années d'un grand bonheur.
Angelo mourut laissant à sa femme cinq petits enfants et un sixième qui allait bientôt naître.

Victoire ne tomba pas dans le désespoir.
Elle se confia à la Vierge Marie. Seize années s'écoulèrent où, tout en élevant sa famille, elle redoublait de bonnes œuvres, soignant à son foyer des malades abandonnés, conduisant des esclaves turcs au Baptême, ramenant les filles perdues dans le chemin de l'Évangile.

Tous ses enfants, marqués par l'exemple de leur mère, entrèrent en Religion et elle-même réalisa son projet de doter sa ville natale d'un Monastère consacré à honorer l'Annonciation.
On les appela "les Annonciades Célestes" pour les distinguer des "Annonciades Franciscaines" fondées en France par Sainte Jeanne de Valois.

Durant six ans, elle exerça les fonctions de supérieure.
Après quoi, elle redevint simple Religieuse ce qui lui valut d'être souvent humiliée par la nouvelle Abbesse.

À Gênes en Ligurie, l’an 1617, la Bienheureuse Marie-Victoire Fornari-Strata qui, devenue veuve, fonda l’Ordre des Annonciades Célestes.
Martyrologe romain.

330 001

Marie Victoire Fornari Strata

Maria Vittoria rendit son âme à Dieu le 15 Décembre 1617.
Plus de deux cents ans plus tard, « le Dimanche 29 Septembre 1828, le Pape Léon XII a célébré dans l'église Saint-Pierre la Solennité de la Béatification de la vénérable servante de Dieu Marie-Victoire Fornari-Strata, génoise, Fondatrice de l'Ordre des Annonciades dites Célestes, laquelle, par l'éminence de ses vertus, a été constamment un modèle dans l’état de fille, d'épouse, de veuve et de Religieuse.

L'église avait été décorée avec autant de goût que de magnificence. Des tableaux représentaient la Bienheureuse, et deux miracles opérés par son intercession, et approuvés par la Congrégation des Rites ; et des inscriptions analogues expliquaient le sujet de ces tableaux.
Le matin du Dimanche, les Cardinaux, prélats et consultants de la Congrégation se rendirent à la Basilique, où le sieur de Rossi, postulateur de la cause, prononça un discours latin, et sollicita la lecture du bref pontifical.

Cette lecture achevée, on découvrit l'image de la Bienheureuse, le Te Deum fut chanté, et à la fin, M. Della Porta, patriarche de Constantinople, récita l'Oraison propre en l'honneur de la Bienheureuse.
Le prélat célébra ensuite le Saint Sacrifice. Vers midi, le Saint Père descendit dans l'église, et fit sa prière devant l'image de la Bienheureuse.
À ce sujet, M. de Rossi lui présenta, suivant l'usage, la gravure et la vie de cette héroïne de la Religion, avec un bouquet de fleurs. »

Maria vittoria de fornari strata

Complément biographique
Marie Victoire De Fornari Strata

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 15/12/2017