Bienheureux Jean-Marie Boccardo, Prêtre et Fondateur des « Sœurs de Saint-Gaétan ». Fête le 30 Décembre.

Samedi 30 Décembre 2017 : Fête du Bienheureux Jean-Marie Boccardo, Prêtre et Fondateur des « Sœurs de Saint-Gaétan » (1848-1913).

613505jeanmarieboccardo1 2

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/10637/Bienheureux-Jean-Marie-Boccardo.html

Bienheureux Jean-Marie Boccardo

Fondateur des "Sœurs de Saint-Gaétan" (✝ 1913)

Jean-Paul II nous dépeint sa vie en ces termes: «Ce fut un homme de profonde spiritualité et, dans le même temps, un apôtre dynamique, promoteur de la Vie Religieuse et du laïcat, toujours attentif à discerner les signes des temps.
Dans l'écoute priante de la Parole de Dieu, il développa une Foi très vive et très profonde. Il écrivait: "Oui, Mon Dieu, ce que toi tu veux, je le veux moi aussi".

Et que dire de son infatigable zèle pour les plus pauvres? Il sut se pencher sur chaque forme de pauvreté humaine avec l'esprit de Saint Gaétan de Thienne (1480-1547), lequel avait renoncé aux honneurs et aux richesses pour se consacrer aux malades et aux pauvres.

Don Giovanni communiqua cet esprit à la Congrégation féminine - les Sœurs de Saint-Gaétan - qu'il fonda pour soigner les personnes âgées, les malades et pour l'éducation de la jeunesse.
Il fit sienne la devise évangélique: "cherchez d'abord son Royaume et sa Justice" (Mt 6,33).

Fidèle dévot du Curé d'Ars et à son exemple, il indique à ses paroissiens, à travers la parole et surtout l'exemple, la voie du Ciel.
Le jour de son arrivée comme Curé à Pancalieri, il s'adressa ainsi aux fidèles: "Je viens à vous, chers amis, pour vivre comme l'un de vous, votre père, frère et ami, et partager avec vous les joies et les peines de la vie.

Je viens à vous comme serviteur de tous, chacun pourra disposer de ma personne, et je m'estimerai toujours chanceux et heureux de pouvoir servir, en ne cherchant rien d'autre que le bien de tous."
Il se proclamait toujours fils de la Madone et il se tournait vers elle avec une confiance constante.

A ceux qui lui demandaient: "Est-il difficile de gagner le paradis?", il répondait: "Fais preuve de dévotion à l'égard de Marie, qui est la 'Porte', et tu y entreras".
Il meurt en 1913. Son exemple est encore vivant dans la mémoire des gens.» (Source: abbaye Saint Benoît).
Béatifié le 24 Mai 1998 à Turin par Saint Jean-Paul II.

À Pancalieri près de Turin dans le Piémont, en 1913, le Bienheureux Jean-Marie Boccardo, Prêtre.
Parmi ses œuvres multiples et considérables, il fonda la Congrégation des Pauvres sœurs, filles de Saint Gaétan, pour le soin des vieillards et des malades et pour l’éducation Chrétienne des enfants.

Martyrologe romain.

Beato giovanni maria boccardo k 1

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20171230&id=14348&fd=0

Bienheureux Jean-Marie Boccardo
Prêtre et Fondateur des
« Sœurs de Saint-Gaétan »

Giovanni Maria Boccardo, aîné de dix enfants, naît à Moncalieri, près de Turin, le 20 Novembre 1848.

Son père lui avait dit, lorsqu'il lui avait annoncé sa volonté de devenir Prêtre :
« Oui, si tu es un vrai Prêtre, pas seulement en habit, mais en actes. »

Il entre au séminaire le 8 Septembre 1864 ; il est ordonné Prêtre le 3 Juin 1871; il devient directeur spirituel des séminaires de Chieri (1873) et de Turin (1881), convaincu de l'exigence de sainteté que requiert son rôle de formateur.

Il achève un doctorat en théologie le 1er février 1877 et en 1882 il est nommé curé de Pancalieri où, le jour de son arrivée, il s'adressa ainsi aux fidèles :
« Je viens à vous, chers amis, pour vivre comme l'un de vous, votre père, frère et ami, et partager avec vous les joies et les peines de la vie. Je viens à vous comme serviteur de tous, chacun pourra disposer de ma personne, et je m'estimerai toujours chanceux et heureux de pouvoir servir, en ne cherchant rien d'autre que le bien de tous. »

Fidèle dévot du Curé d'Ars et à son exemple, il indique à ses paroissiens, à travers la parole et surtout l'exemple, la voie du Ciel.

Sa paroisse est dès lors, pour lui, une « terre de mission » ; il considère comme son premier devoir de curé d'évangéliser, et il s'offre à Dieu pour le bien de ses paroissiens.

Il avait aussi un infatigable zèle pour les plus pauvres. Il sut se pencher sur chaque forme de pauvreté humaine avec l'esprit de Saint Gaétan de Thienne (1480-1547), lequel avait renoncé aux honneurs et aux richesses pour se consacrer aux malades et aux pauvres.

Le Père Jean-Marie communiqua cet esprit à la Congrégation féminine « Sœurs de Saint-Gaétan » qu'il fonda en 1886 pour soigner les personnes âgées, les malades et pour l'éducation de la jeunesse.

Il se proclamait toujours fils de la Madone et il se tournait vers elle avec une confiance constante.
À ceux qui lui demandaient s’il était difficile de gagner le paradis, il répondait : « Fais preuve de dévotion à l'égard de Marie, qui est la 'Porte', et tu y entreras ».

Touché par une hémiparésie en Mai 1911, il sera paralysé pendant les derniers 31 mois de sa vie qui s’acheva sereinement, malgré de graves souffrances, le 30 Décembre 1913.

Giovanni Maria Boccardo a été Béatifié le 24 Mai 1998, à Turin, par le Pape Saint Jean Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005).

Pour un approfondissement biographique :
>>> Povere Figlie di San Gaetano

Boccardo 2

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 30/12/2017