Bienheureux Paul Yun Ji-Chung, laïc et 123 compagnons, martyrs en Corée. Fête le 08 Décembre.

Vendredi 08 Décembre 2017 : Fête des Bienheureux Paul Yun Ji-Chung, laïc et 123 compagnons, martyrs en Corée († entre 1791 et 1888).

10 20140816cnsbr6070

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20171208&id=17115&fd=0

BBx Paul Yun Ji-Chung († 8 Déc. 1791)
et 123 Compagnons († entre 1791 et 1888)
Martyrs en Corée

C'est un cas unique dans l'histoire du Catholicisme : l'Église n'y est pas née des efforts de Missionnaires étrangers mais a été importée par les Coréens eux-mêmes. Et l'aventure commence dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

La Corée était alors vassale de la Chine. Ce sont des laïcs coréens, intellectuels et fonctionnaires qui découvrirent l'Évangile et Jésus-Christ au XVIIe siècle (1610) dans les travaux en mandarin du Père jésuite Matteo Ricci (1552-1610).
Lettré de la Renaissance italienne, Matteo Ricci fut le premier européen à assimiler la culture chinoise et le précurseur de l’échange des savoirs entre la Chine et l’Europe.

Ces "documents" bouleversèrent nos coréens. Ils les rapportèrent en Corée en 1601 par des membres de la mission chargée de porter le tribut annuel à l’empereur de Chine.

L’un d'eux, Lee Soung-hoon, se fit baptiser et prit le nom de Pierre. Il retourna en Corée la même année où il annonça la religion Chrétienne à ses amis et à son entourage.
La communauté comptait 4000 convertis 10 ans plus tard, aux dires d'un chinois qui la rencontra.
Aucun prêtre ne pénétra en Corée avant 1794. Ce sont les laïcs qui pendant 2 siècles évangélisèrent la Corée.

Alors que le gouvernement coréen ferme hermétiquement toutes les portes sur l'extérieur, de jeunes intellectuels coréens, friands d'idées nouvelles, se passent secrètement des livres Chrétiens.
Le nombre des convertis continuait alors d’augmenter, bien que la propagation d’une religion étrangère en terre coréenne fût encore contraire à la loi, raison pour laquelle il y eut dès les premières années de cruelles persécutions, en 1791.


Le premier Prêtre coréen, André Kim, formé à Shanghai, fut décapité en 1846 à l’âge de 25 ans. On estime qu'au total, entre 1791 et 1884, 8000 chrétiens furent exécutés en Corée, et 103 d’entre eux ont été Canonisés par l’Église.

Malgré les persécutions, la communauté Catholique de Corée se développa, et 23.000 témoins de la Foi donnèrent leur vie au Christ en 1866, car le prince régent était xénophobe.
Les persécutions se firent de plus en plus dures et cela jusqu’en 1873.

Des milliers de martyrs Catholiques anonymes sont enterrés au site sacré du martyre de Haemi, à Seosan.
Leurs noms sont inconnus car il n'y avait pas de dossiers pour eux à Haemi. C'étaient des gens issus des classes inférieures.

Au XlXe siècle, des Missionnaires vinrent enfin renforcer cette Église naissante, en particulier des Missionnaires venus de France, en particulier les Prêtres des Missions Étrangères de Paris qui eurent alors de très nombreux martyrs.

Paul Yun Ji-chung naît en 1759 dans une famille noble réputée. Baptisé en 1787 après avoir découvert la Foi Catholique au contact d'un de ses cousins, James Kwon Sang-Yeon, il enseigne ensuite le catéchisme à sa mère et à sa famille.
A la mort de sa mère, il refusa les rites traditionnels et la cérémonie funéraire se déroula suivant le rite Catholique ce qui était conforme au vœu de celle-ci, et non suivant le rite confucéen.

Quand la nouvelle arriva au roi, il fut furieux. Paul et James se cachèrent mais un de leurs oncles fut emprisonné et ils se rendirent. Ils refusèrent de renier leur Foi même sous la torture. Ils ont été décapités le 8 Décembre 1791.

Paul Yun Ji-Chung, laïc coréen et ses 123 compagnons, tués en haine de la Foi entre 1791 et 1888, ont été Béatifiés le 16 Août 2014 à Porte de Gwanghwamun (Seoul), par le Saint Père François, lors de son voyage Apostolique (JMJ d’Asie 14-18 Août 2014) en République de Corée.

Maxresdefault 2Pour un approfondissement :
>>> Messe de Béatification de Paul Yun ji-Chung et de ses 123 ...

 2014073406korea 2

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/12879/Bienheureux-Paul-Yun-Ji-Chung.html

Bienheureux Paul Yun Ji-Chung

Laïc et 123 compagnons, martyrs en Corée (✝ 1791)

Paul Yun Ji-Chung, laïc coréen et ses 123 compagnons, tués en haine de la Foi entre 1791 et 1888, promulgation du décret de martyre le 8 février 2014.
Béatification de Paul Yun ji-Chung et de ses 123 compagnons martyrs le 16 Août 2014 à Séoul par le Pape François (video KTO)

Paul Yun Ji-chung est né en 1759 dans une famille noble réputée.
Baptisé en 1787 après avoir découvert la Foi Catholique au contact d'un de ses cousins, James Kwon Sang-Yeon, il enseigne ensuite le catéchisme à sa mère et à sa famille.

A la mort de sa mère, il refusa les rites traditionnels et la cérémonie funéraire se déroula suivant le rite Catholique ce qui était conforme au vœu de celle-ci, et non suivant le rite confucéen.

Quand la nouvelle arriva au roi, il fut furieux. Paul et James se cachèrent mais un de leurs oncles fut emprisonné et ils se rendirent.
Ils refusèrent de renier leur Foi même sous la torture.
Ils ont été décapités le 8 Décembre 1791.

Avec 123 autres martyrs Paul Yun Ji-chung a été Béatifié pendant les Journées de la Jeunesse d'Asie à Daejeon, Corée du Sud.
- Le Pape François en Corée 14-18 Août 2014 et les JMJ d'Asie - les martyrs et l'Evangile en Corée.

En anglais
- Paul Yun Ji-chung (1759-1791)
- Conférence épiscopale de Corée
- persécution de l'Eglise catholique en Corée
- AsiaNews.it

En coréen
- diocèse de Daejon
- 124위 순교자 시복을 축하합니다 , 'célébrer 124 martyrs'

En français
Le pape François approuve la béatification de 124 martyrs coréens, KBS world

54a138a1 1117 45e1 b669 c673e4a735e7 2

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 08/12/2017