Monika Timar (1937-1962). Fête le 13 Décembre.

Mercredi 13 Décembre 2017 : Fête de Monika Timar (1937-1962).
Elle n’est ni Canonisée, ni Béatifiée. C’est juste (et c’est beau) une belle vie à découvrir.

Photo monika 8 2

http://www.peintre-icones.fr/PAGES/CALENDRIER/Decembre/13.html

Monika Timar (1937-1962)

Monika est née et a vécu en Hongrie, alors que le pays passe dans le bloc soviétique après la 2e guerre mondiale.
A 17 ans, elle rencontre des jeunes filles avec lesquelles elle se lie et se retrouve pour prier.
Elles appartiennent à une jeune Communauté d’inspiration Cistercienne vivant clandestinement (toutes les Communautés Religieuses étant dissoutes et interdites) sous la direction de la Fondatrice, Mère Agnès, appelée « Douce mère » ou « Douce ».

Monika entre dans cette Communauté l'année suivante, et elle y fait profession à Pâques en 1958.
Début janvier 1959, elles commencent l'aménagement de l'appartement qu'elles ont acheté ensemble, ce qui favorise la vie commune.
La Communauté, la "Maison de la BienHeureuse", s'affermit.

Mais le 6 Février 1961, au soir, la police arrête Mère Agnès, leur Père spirituel et 3 des Sœurs.
Interrogatoires incessants, l'appréhension permanente d'être épiées, elles et leurs familles, cela durera jusqu'en Octobre...

Toute la Communauté repose alors sur Monika, qui a été élue Prieure (elle a 23 ans).
En Novembre 1962, la fatigue l’écrase : elle se sent exténuée.

Elle se résout à entrer à l’hôpital, mais elle perd connaissance dans l'ambulance qui l'emmène. Elle est atteinte d'une grave hépatite.
Vers le 20 Novembre, elle envoie aux novices et à la Communauté dont elle a la charge une dernière lettre enjouée qu'elle signe: "Le petit Jésus et moi".

« Pourvu que Tu me parles, Seigneur ! J’encourage les "enfants" (novices) à faire le contraire de ce que tout le monde affirme autour de nous, y compris le Père Olivier…
Ce n’est pas une erreur de notre part ?
Il est impossible que nous soyons obligées de tout renier, de tout trahir, pour pouvoir continuer.

Il est impossible qu’il soit permis de mentir. Il est impossible qu’il soit important pour Toi que nous soyons "prudentes" à tout prix.».

Photo monika 6 2

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/12/2017