Saint Gaspard (Gaspare) del Bufalo, Prêtre et Fondateur des « Missionnaires du Précieux Sang ». Fête le 28 Décembre.

Vendredi 28 Décembre 2018 : Fête de Saint Gaspard (Gaspare) del Bufalo, Prêtre et Fondateur des « Missionnaires du Précieux Sang » (1786-1837).

65127082 2

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/324/Saint-Gaspard-del-Bufalo.html

Saint Gaspard del Bufalo

Prêtre, refusa de prêter le serment de fidélité à Napoléon (✝ 1837)

Ce jeune chanoine de Rome refusa de prêter serment de fidélité à Napoléon Ier qui l'exigeait des Prêtres des Etats Pontificaux.
Il dut se cacher pour ne pas être emprisonné. La tourmente napoléonienne passée, il revint et fut un prédicateur extraordinaire, prêchant dans toute l'Italie Centrale.
Pour être aidé dans ce labeur apostolique, il fonda l'Institut des Prêtres du Précieux Sang, ce qui permit de faire reconnaître canoniquement la sainteté de sa vie.

À Rome, en 1837, Saint Gaspar del Bufalo, Prêtre, qui combattit avec vigueur pour la liberté de l’Église et fut mis cinq fois en prison, et même là il ne cessa de ramener les pécheurs sur le droit chemin, surtout par la dévotion au précieux Sang du Christ, en l’honneur duquel il institua deux Congrégations de Missionnaires et de Sœurs.
Martyrologe romain.

65565480 1

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20171228&id=721&fd=0

Saint Gaspard (Gaspare) del Bufalo
Prêtre et Fondateur des
« Missionnaires du Précieux Sang »

Gaspare del Bufalo naît à Rome le 6 Janvier 1786 de Antonio et Annunziata Quartieroni.

Dès les premières années de sa vie, il est attiré par la prière et la pénitence, il tente de fuir de la maison familiale pour aller évangéliser les païens, rêvant de mourir martyr. Il est particulièrement intéressé par saint François Xavier et il se sent, pendant un certain temps, appelé par les jésuites ; il fréquente l'église du Gesù qui se situe près de chez lui.

Ayant terminé ses études au Collège romain, en 1798 il prit l'habitude de donner aux œuvres pour organiser l'aide spirituelle et assistance matérielle pour les nécessiteux. Il fut à l'origine de la renaissance de l'opéra de sainte Galla et en fut élu directeur en 1806.

Ordonné Prêtre le 31 Juillet 1808, il intensifia l'apostolat parmi les classes populaires et fonda le premier oratoire de S. Maria in Pincis, pour l'évangélisation des charretiers et les paysans de la province romaine, qui ont leurs dépôts de foin dans le Forum Romain.

L'Église, à cette époque, vit des moments difficiles : dans la nuit du 5 au 6 juillet 1809, le pape Pie VII (Barnaba Chiaramonti, 1800-1823) est fait prisonnier et déporté.

Le 13 Juin 1810, Gaspard refuse le serment de fidélité à Napoléon et est condamnée à l'exil, puis à la prison.

De retour à Rome en 1814, après la chute de Napoléon, il met sa force et sa vie à servir le pape. Pie VII lui donne l'ordre de se consacrer aux missions populaires pour la restauration de la religion et la morale.
Comme moyen de promouvoir l'efficacité de la conversion des pécheurs, pour éliminer l'esprit d'impiété et irréligion, il choisi la dévotion au Très Précieux Sang de Jésus et en devient un ardent apôtre.

Le 15 Août 1815, il fonde la Congrégation des « Missionnaires du Précieux Sang », qui auront des hommes de grande sainteté comme le serviteur de Dieu Jean Merlini, Jean Mastai Ferretti, le futur Pie IX.

En 1834, il aide à la Fondation des « Sœurs Adoratrices du Sang du Christ », avec sainte Maria De Mattias.
Il combattit les sociétés secrètes, en particulier la maçonnerie, en dépit des menaces et des attaques sur sa propre vie, il ne cessa de prêcher ouvertement contre ces sectes, terrain fertile pour la laïcité athée.

Mais un autre fléau se propageait sur les états pontificaux, comme aussi dans d'autres régions: le brigandage.
Léon XII (Annibale Sermattei Della Genga, 1823-1829), sur les conseils du Card. Belisario Cristaldi, leur envoya Gaspard, avec pour seules armes le Crucifix et la Miséricorde évangélique, qui réussi à réduire le terrible fléau sur la périphérie de Rome et à rétablir la paix et la sécurité parmi la population.

Il mourut à Rome le 28 Décembre 1837. St Vincent Pallotti vit son âme monter au Ciel sous la forme d'une étoile et Jésus venir le chercher.
Son corps repose à Rome en l'église de Santa Maria in Trivio, qui se trouve près de la fontaine de Trévi.

Gaspare del Bufalo a été Béatifié, le 18 Décembre 1904, par Saint Pie X (Giuseppe Melchiorre Sarto, 1903-1914) et Canonisé, le 12 Juin 1954, par le vénérable Pie XII (Eugenio Pacelli, 1939-1958).

Rome collegio preziosissimo sangue statue of gaspare del bufaloRome. Collège du Précieux Sang. Statue de Saint Gaspard del Bufalo.
Téléversé par Dnalor 01

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaspard_del_Bufalo
Saint Gaspard del Bufalo (en italien Gaspare), (06 Janvier 1786 – 28 Décembre 1837), est un Prêtre italien, prédicateur, Fondateur de l'Institut du Précieux Sang, et inspirateur de la Fondation des Sœurs de l'Adoration du Précieux Sang par sainte Maria De Mattias.

Biographie

Gaspard del Bufalo est né à Rome, le 06 Janvier 1786. Il est le fils du cuisinier employé par la famille Altieri, dont le palais était voisin de l'Église du Gesù.
Sous l'influence de sa mère, Annunziata, il avait une grande dévotion pour Saint François Xavier, dont l'Église du Gesù possédait une relique.

Il fut ordonné Prêtre en 1808. Refusant allégeance à Napoléon 1er, avec d'autres membres du clergé, après la déportation du Pape Pie VII, il fut envoyé en exil dans le nord de l'Italie.
À son retour à Rome en 1814, en réponse à l'appel de Pie VII, il consacra sa vie à la mission évangélique et à la prédication, fondant une société de Prêtres qui prit le nom de Missionnaires du Précieux-Sang.

Jusqu'à sa mort, il fut un évangélisateur infatigable, dans tout le centre de l'Italie, particulièrement dans les États pontificaux.
Il était réputé pour sa Foi et son éloquence, sa dévotion pour les pauvres, et sa Compassion pour les brigands.
Son contemporain, Saint Vincent-Marie Strambi disait de ses homélies qu'elles étaient comme un tremblement de terre spirituel. Il était aussi ami de saint Vincent Pallotti qui était auprès de lui au moment de sa mort.

Gaspard a eu une influence prépondérante sur Sainte Maria De Mattias, Fondatrice de la Congrégation des Sœurs adoratrices du Sang du Christ, destinée à l'éducation des jeunes filles, et sur le vénérable Giovanni Merlini qui lui succéda.

En 1837, malgré la maladie, il revint à Rome pour sa dernière mission, et mourut le 28 Décembre de cette même année. Ses restes sont aujourd'hui conservés en l'église Sainte-Marie de Trévi, à Rome.

Béatification - Canonisation

Gaspard del Bufalo a été Béatifié le 18 Décembre 1904 à Rome, par Saint Pie X à la suite de la reconnaissance d'un miracle (guérison obtenue par son intercession en 1861) et Canonisé le 12 Juin 1954 par Pie XII. Liturgiquement, il est commémoré le 28 Décembre.

Commentaires (1)

1. GNIOU Yacoubou Laurent 07/10/2014

Dear fathers and brothers,
I am writting you this letter to express my desire to be an aspirant of your congregation. I am also asking for accompaignment by one of your congregation’s members in order to discern and deepen my missionnary priesthood’s call. It was long time that I felt it, but it was not strong. As the time went on, it has become very strong continuosly until now. After having visited your website, I am so touched of it, as well as I am interested in what really your are doing. The reason why I have taken decision to write to you. Your religious congregation with its spirituality, charisma and apostolate’s activities do not leave me cold. These fondamental elements awoke in me this call, revived my strong desire to the priesthood and let me think again about personal relation with God ; how to respond to His plan destined for me according to His will. I am a citizen of Togo. I am baptized, confirmed and celibate catholic. Some time ago, I completed my studies in one of the top-ranking Business Administration& Accountancy Catholic Higher Education Establishments or colleges (professionnal Schools) and in Salesian University of philosophy & Human Sciences in Lomé. I have achieved my university studies in philosophy. Before phylosophical studies,in that Business Administration & Accountancy Catholic Higher Education College, I got there first my BTS (Brevet de Technicien supérieur) that is to say Two-years Technical Degree or Higher Technical Degree which means again A post O’Level 2 years in Bilingual Commercial Secretaryship. After that I got my undergraduate or Bachelor’s degree / A Degree in Salesians’ University of Philosopy & Human Sciences Don Bosco (ISPH). It is a Higher institute or Higher school recognized by C.A.M.E.S. and Rome. I have made many professional formations (work experience placements) in some enterprises including Société des Postes du Togo for example. At present time, I’am working. By relying upon you, I expect a quick positive reply f or application. A part from professionnal duties, I am involved at Church’level in some local and ecclesiatical /ecclesisastic parish activities such as : animator or teaching catechism, assistant-sacristan, supervisor of youth groups, mass servants’group leader, CV-AV group, leader, supervisor of youth and children during sessions, meetings, recollections, campings, leisure outing and pregrilmages with the accord of my parish priest who at the same time, is my Spiritual Director long ago. I let him know long ago that I felt a call to be a missionnary and make experience in a community life and this desire become permanent. I expect that my application will meet a positive quick reply.

Yours sincerely,
Aspirant Yacoubou Laurent GNIOU
.


.

.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/12/2018