Saint Gatien, Premier Évêque de Tours (IIIe siècle). Fête le 18 Décembre.

Mardi 18 Décembre 2018 : Fête de Saint Gatien, Premier Évêque de Tours (IIIe siècle).

Dsc 603

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/278/Saint-Gatien-de-Tours.html.

Saint Gatien de Tours

Évêque de Tours (4ème s.)

Envoyé de Rome à Tours pour être son premier Évêque selon une tradition qui le fait venir au premier siècle. En fait l'évangélisation commença à la fin du IIIe siècle.
Tout d'abord traité avec méfiance et dureté par les habitants de la région, il les convertit peu à peu par sa douceur et sa persévérance.

Il fut honoré comme un Saint par son successeur, saint Lidoire (337-371). Saint Martin vint en pèlerinage sur le tombeau de Saint Gatien.

<- Le pilier situé au centre du grand portail de la Cathédrale Saint-Gatien de Tours, porte la statue en bois d'un Évêque. Peut-être Gatien, le premier Évêque de Tours (IIIe-IVe siècle). (un Regard sur Tours)
Saint Gatien (251-304) Évêque de Tours sur le site diocésain où il est le patron de la cathédrale.

À Tours, au début du IVe siècle, Saint Gatien, premier Évêque de la cité. Il fut, dit saint Grégoire de Tours, un des sept Évêques qui vinrent de Rome en Gaule et il fut inhumé dans le cimetière des Chrétiens du lieu.
Martyrologe romain

Tu as dissous les ténèbres et fait naître la lumière afin de créer toutes choses dans la lumière et de donner consistance à la matière instable en la façonnant en forme de monde.
Tu as ici-bas introduit l’image de la splendeur d’en-haut, afin que par la Lumière l’homme regarde la Lumière et devienne tout entier Lumière.
Saint Grégoire de Nazianze-Poème dogmatique.

Gatien 2

http://www.peintre-icones.fr/PAGES/CALENDRIER/Decembre/18.html

Saint Gatien (IVème siècle)

Originaire de Rome, il est envoyé en Gaule par le Pape Fabien sous le règne de l’empereur Dèce.
Arrivé vers 250, il devient disciple de St Denis de Paris, qui le nomme Évêque de la Touraine, région qu’il a pour mission d’évangéliser.

Célébrant la Messe dans une grotte taillée à même une falaise surplombant la Loire, il semble cependant qu’il ait rencontré de fortes résistances et qu’il ne soit pas parvenu à convertir qu’un nombre limité de personnes.

Il réussit malgré tout à installer des bases solides du christianisme dans la région. St Lidoire lui succède jusqu’en 371, année où St Martin arrive à Tours et découvre la sépulture de St Gatien, sur laquelle il se recueille régulièrement.

Saint gatien premier eveque de tours

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20171218&id=487&fd=0

Saint Gatien
Premier Évêque de Tours
(IIIe siècle)

Gatien, premier Évêque de Tours, fut envoyé dans les Gaules par le Pape St Fabien, en 250, avec six autres Évêques.
A son arrivée, le pays de Touraine était plongé dans le paganisme et l'on ne voyait partout que les images des faux dieux.

Gatien commença par montrer à ces païens l'absurdité de leur culte et l'impuissance de leurs idoles, puis il en vint à leur découvrir les mystères de la puissance et de la Bonté de Dieu et révéla à leurs yeux étonnés l'incomparable figure du Sauveur et celle de sa sainte Mère.

Les conquêtes furent nombreuses ; mais le démon ne laissa pas détruire son règne sans résistance ; les miracles de Gatien ne suffirent pas à lui faire pardonner ses succès, et plus d'une fois les païens endurcis jurèrent sa mort.
Traqué, l'apôtre se cachait en des grottes profondes et y Célébrait les saints mystères : une de ses retraites est devenue plus tard la célèbre Abbaye de Marmoutier.

Gatien, songeant à l'avenir, forma une école où de jeunes clercs apprenaient, avec les leçons de la science, celles de la vertu ; il les initiait au Sacerdoce et en faisait ses auxiliaires ; il les envoyait même au loin porter les Lumières de l'Évangile.
Huit églises furent élevées, par les soins du courageux pontife, sur la terre de Touraine.

Les travaux apostoliques de Gatien ne l'empêchaient pas de se livrer à de grandes austérités ; il épuisait son corps par les jeûnes et par les veilles, et se préparait par le martyre quotidien et volontaire à la couronne de gloire.
Comme tous les vrais disciples du Christ, il aimait éperdument les pauvres, et sa Charité se plaisait à soulager leurs misères.

Il fit bâtir un hôpital pour les malheureux. C'est dans cet asile que le Sauveur réservait à son disciple une grâce extraordinaire.
Il y avait cinquante ans que Gatien arrosait de ses sueurs le pays qu'il avait gagné à Dieu. Un jour, accablé de fatigue, il s'était retiré dans l'hôpital des pauvres et y prenait un peu de repos, quand Notre-Seigneur lui apparut et lui dit : « Ne crains rien, ta couronne est prête et les Saints attendent ton arrivée au Ciel. »
Et le Sauveur administra Lui-même à son disciple la Sainte Communion en viatique.

L'Église de Tours a de tout temps voué un culte enthousiaste à son premier prédicateur. La magnifique Cathédrale est sous son vocable.

Sdj18dec 2

http://nouvl.evangelisation.free.fr/gatien_de_tours.htm.
Saint Gatien vint de Rome dans les Gaules avec Saint Denis de Paris, vers le milieu du troisième siècle.
Tours fut le principal théâtre de ses travaux apostoliques, et il y fixa son siège épiscopal. Il trouva dans ceux auxquels il annonça l'Évangile un penchant extrême à l'idolâtrie ; mais il ne se laissa rebuter ni par les contradictions ni par les souffrances ; il continua de prêcher avec zèle, et il eut la consolation de convertir plusieurs infidèles.

Pour se soustraire à la persécution, il assemblait son petit troupeau dans des lieux souterrains, et y Célébrait les Divins Mystères.
Souvent il fut obligé de se cacher lui-même, afin d'échapper à la mort dont il était menacé. Ce n'était pas qu'il craignît de donner sa vie ; mais elle était nécessaire à ceux qu'il avait gagnés à Jésus-Christ.
Il mourut en Paix, après avoir travaillé près de cinquante ans avec un zèle infatigable. Saint Martin allait souvent prier au tombeau de Saint Gatien.

La Cathédrale de Tours porte le nom de ce Saint, depuis le milieu du quatorzième siècle. Elle avait été primitivement dédiée sous l'invocation de Saint Maurice.
Il y a eu plusieurs translations des reliques de Saint Gatien ; mais elles furent brûlées par les huguenots en 1562, avec celles de plusieurs autres Saints.

La principale Fête du Saint Évêque, que plusieurs miracles ont rendu célèbre, est marquée en ce jour dans les martyrologes.
SOURCE : Alban Butler : Vie des Pères, Martyrs et autres principaux Saints… – Traduction : Jean-François Godescard.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 18/12/2018