Saint Jean De Matha, Prêtre et Fondateur des Trinitaires (1160-1213).

Dimanche 17 Décembre 2017 : Fête de Saint Jean De Matha, Prêtre et Fondateur des Trinitaires (1160-1213).

Jean de matha ordre de la sainte trinite 1

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/595/Saint-Jean-de-Matha.html.

Saint Jean de Matha

Fondateur des trinitaires (+ 1213)

Né en Provence, il fit ses études à Paris où il reçut l'Ordination Sacerdotale. Il rencontra saint Félix de Valois et ensemble décidèrent la Fondation de l'Ordre des Trinitaires pour le rachat des captifs Chrétiens avec l'appui de l'Évêque de Paris, Eudes de Sully.

Il parcourut la France, l'Italie et l'Espagne pour développer son Ordre. Il s'en fut en Tunisie pour libérer à prix d'or les captifs que les pirates barbaresques amenaient comme esclaves sur les marchés du Maghreb.
Il fonda plusieurs maisons dans le Languedoc, la Provence et le Dauphiné, régions qui jadis avaient eu à souffrir des hordes sarrasines.

Il meurt à Rome, libre de tout, mais épuisé de fatigues, ayant consacré toute sa vie à l'Oraison et aux prisonniers.
Au début du XIIIe siècle, Saint Jean de Matha établit à Arles un des premiers Couvents de Trinitaires pour le rachat des prisonniers tombés aux mains des ‘barbaresques’.
(Diocèse d'Aix et Arles - Une histoire)

À Rome, sur le Célius, en 1213, Saint Jean de Matha, Prêtre d’origine française, Fondateur de l’Ordre de la Sainte Trinité pour le rachat des captifs.
Martyrologe romain.

74267184jeandematha jpg 2

http://hauteprovencenumismatique.e-monsite.com/pages/content/medailles/saint-jean-de-matha-1160-1213.html.

Saint Jean de Matha (1160-1213)

Le 24 juin 1160 naissait à Faucon Jean de Matha. Son père Euphème de Matha était un seigneur espagnol qui avait reçu de Raymond Bérenger le jeune, comte de Barcelone et de Provence, la terre de Faucon.
Pour lui donner une instruction et une éducation digne de son rang, la famille se fixe à Marseille où Jean commence ses études.

Sa mère, Marthe, lui apprend à connaitre les pauvres, les malheureux et à les aimer. Elle le conduit aussi dans les hôpitaux et les prisons.
Il poursuivra ses études à Aix en Provence, puis à l'université à Paris où il prend ses grades de docteur en théologie.

Il est encouragé à devenir Prêtre par Maurice de Sully, Évêque de Paris, qui avait remarqué sa valeur et sa piété.

Le 28 Janvier 1193, Fête de Ste Agnès, lors de sa première Messe, Jean de Matha voit le Christ, dans une apparition, libérant 2 captifs un noir et un blanc et décide de se consacrer à la libération des prisonniers.
Un tableau représentant cette vision se trouve dans l'église de Faucon, au dessus de l'autel qui lui est dédié.
Il se retire dans la forêt de Cerfroid (dans le département de l'Aisne) auprès de Félix de Valois et avec quelques Ermites et universitaires il constitue la première Fraternité Trinitaire.

Se rendant à Rome avec Félix de Valois, ils exposent au Pape Innocent III, leur projet. Jean connaissait le Pape pour avoir étudié avec lui à l'université de Paris.
Le 17 Décembre 1198, le Pape approuve la règle de l'Ordre de la Très Sainte Trinité pour la Rédemption des captifs.

Jean de Matha parcourt l'Europe pour récolter de grandes sommes d'argent afin de racheter les prisonniers esclaves des musulmans.
Le mouvement connait un développement fulgurant (en 1789 on comptera plus de 600 000 libérations par les Trinitaires).

Épuisé par la fatigue et les privations il meurt à Rome à l'âge de 53 ans le 17 Décembre 1213.
Sa Fête est célébrée le 17 Décembre.

Jean de matha 2

http://www.trinitari.org/Home%20Francese%20News.htm.
L'Ordre de La Très Sainte Trinité (Trinitaires) et de la Rédemption des captifs est une famille Religieuse fondée par un français, Jean de Matha (1154-1213) avec une Règle propre, approuvée par Innocent III le 17 Décembre 1198 par une bulle Operante divine dispositionis.

C'est la première institution officielle de l'Église qui se consacre au service de la Rédemption sans armes à la main, sans autre armure que la Miséricorde et dans la seule intention de redonner l'espérance à des frères dans la Foi qui souffrent sous le joug de la captivité.

Jean de Matha fonde un projet de Vie Religieuse dans l'Église, nouveau et original, dont la texture est profondément évangélique.
Il rattache la Trinité et la Rédemption des captifs: L'Ordre est l'Ordre de la Très Sainte Trinité et de la Rédemption des Captifs, et les Frères de Jean de Matha sont les Frères de la Sainte Trinité et de la Rédemption des captifs.

La Règle rédigée par Jean de Matha est le principe et le fondement de l'Ordre Trinitaire.
Adaptée au cours de 800 ans par la tradition, principalement par l'esprit et l'œuvre du Réformateur Jean Baptiste de la Conception, elle se prolonge dans les Constitutions Trinitaires approuvées par le Saint Siège.

Jean de matha 45 05 2

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20171217&id=14540&fd=0

http://nouvl.evangelisation.free.fr/jean_de_matha.htm.

Saint Jean De Matha
Prêtre et Fondateur des Trinitaires
(1160-1213)

Saint Jean de Matha, originaire d'une illustre famille, en Provence, fut consacré au Seigneur par un vœu, dès sa naissance.
Il brilla, tout jeune encore, par le divin instinct de la Charité. On le voyait distribuer aux pauvres l'argent que ses parents lui donnaient pour ses menus plaisirs, et tous les vendredis il allait servir les malades dans les hôpitaux; là, il pansait leurs plaies et leur procurait tous les secours qui étaient en son pouvoir.

C'est par cette conduite admirable, il y a lieu de le croire, que le pieux jeune homme mérita de devenir le père d'un grand Ordre de Charité.

Le jour où il fut élevé au Sacerdoce une colonne de feu reposa sur la tête du nouveau Prêtre et manifesta l'onction du Saint-Esprit qui opérait dans son âme.
Le bruit de ce prodige s'étant répandu, une nombreuse assemblée assista à sa première Messe.

Au moment de la Consécration, lorsque Jean élevait l'hostie, on vit le visage du Saint resplendir d'une lumière surnaturelle et ses yeux se fixer au dessus de l'autel sur un spectacle invisible aux assistants.
"J'ai vu, dit-il plus tard, un ange tout blanc, avec un vêtement brillant, portant sur la poitrine une Croix de couleur rouge et bleue; ses bras se croisaient, et il présentait les mains à deux captifs, l'un chrétien et l'autre maure ; ils étaient à ses pieds dans la posture de suppliants."

C'était l'annonce claire de l'œuvre qu'il devait établir; il fut, en effet, le Fondateur de l'Ordre de la Sainte-Trinité pour la Rédemption des captifs, dont les Religieux portèrent le costume indiqué par la vision.
Qui dira tout ce que le Saint eut à souffrir dans son pénible apostolat? "Si je n'ai pas le bonheur d'être martyr, disait-il souvent, puissè-je au moins rester chez les barbares, comme esclave, pour mes frères!"

Dieu seconda plus d'une fois son zèle par des miracles.
Un jour que les habitants de Tunis voulaient l'empêcher de ramener en Europe les nombreux captifs qu'il avait rachetés, il se prosterna et invoqua Marie; puis, à la grande stupéfaction des infidèles, étendit son manteau en guise de voile sur le navire.
Celui-ci, sans rames, sans voiles, sans gouvernail, vogua bientôt en pleine mer et aborda en moins de deux jours à Ostie, aux applaudissements d'une foule émerveillée du prodige.

Jean de Matha mourut à Rome, usé de fatigues, dans la pauvreté et la pénitence, mais chargé d'œuvres et de mérites.
La pauvre petite cellule qu'il sanctifia par ses dernières années et par sa mort a été conservée jusqu'à ce jour.
Abbé L. Jaud. Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

Saint jean de matha

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 17/12/2017