Bienheureuse Eusebia Palomino Yenes, Fille de Marie Auxiliatrice (1899-1935). Fête le 10 Février.

Samedi 10 Février 2018 : Fête de la Bienheureuse Eusebia Palomino Yenes, Fille de Marie Auxiliatrice (1899-1935).

Eusebia palomino 1

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/11439/Bienheureuse-Eusebie-Palomino-Yenes.html.

Bienheureuse Eusébie Palomino Yenes

Religieuse, Fille de Marie Auxiliatrice (✝ 1935).

Eusebia Palomino Yenes (1899-1935), Religieuse espagnole des Filles de Marie Auxiliatrice, qui s’offrit pour l’Espagne au début de la guerre civile, Béatifiée le 25 avril 2004.
"Le Seigneur dit à Pierre de manière ferme et catégorique: 'Suis-moi'.
Sœur Eusebia Palomino, des Filles de Marie Auxiliatrice, entendit elle aussi un jour l'appel de Dieu et elle y répondit à travers une intense spiritualité et une profonde humilité dans sa vie quotidienne.

En bonne Salésienne, elle était animée par l'Amour pour l'Eucharistie et la Vierge. Pour elle, l'important était d'aimer et de servir; le reste ne comptait pas, fidèle à la maxime Salésienne du "da mihi animas, caetera tolle"(*).
Par la radicalité et la cohérence de ses choix, Sœur Eusebia Palomino Yenes trace un chemin de sainteté fascinant et exigeant pour nous tous et en particulier pour les jeunes de notre époque."

(*) "Donne-moi des âmes, et prends tout le reste" d'après le livre de la Genèse, 14, 21: Le roi de Sodome dit à Abram: "Donne-moi les personnes, et prends les biens pour toi".
Biographie - site du Vatican - homélie du pape Jean-Paul II

À Valverde del Camino, près de Huelva en Andalousie, l’an 1935, la Bienheureuse Eusébie Palomino Yenes, vierge, des Filles de Marie Auxiliatrice, qui donna un bel exemple d’humilité, sans la moindre recherche d’ostentation, à accomplir dans un esprit d’abnégation les plus infimes besognes.
Martyrologe romain.

Beata eusebia palomino yenes f 2

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20180210&id=14611&fd=0

Bienheureuse Eusebia Palomino Yenes
Fille de Marie Auxiliatrice

Eusebia Palomino Yenes naît le 15 Décembre 1899 à Cantalpino, dans la province de Salamanque (Espagne) dans une famille très pauvre.
A douze ans elle partit à Salamanque avec sa grande sœur pour y travailler comme bonne d'enfants.

Là, les Filles de Marie Auxiliatrice lui demandèrent d'apporter son aide à la communauté. Elle nourrissait le souhait secret de se Consacrer entièrement au Seigneur.
Le 5 Août 1924, elle commença son noviciat, alternant étude, prière et travail au service de la Communauté.

Elle prononça ses vœux Religieux en 1924, puis fut envoyée dans la maison de Valverde del Camino, petite ville à l'extrême sud-ouest de l'Espagne.
Les petites filles du patronage furent rapidement captivées par sa Foi simple. Les deux pôles de sa spiritualité furent l'Amour Miséricordieux du Christ, révélé à sainte Faustine Kowalska, et la « vrai dévotion mariale » de saint Louis Grignon de Montfort.

Au début des années 30, au moment des troubles de la guerre civile, elle s'offrit au Seigneur comme victime pour le salut de l'Espagne.
En août 1932, elle tomba gravement malade, et des visions sanglantes des événements qui déchiraient l'Espagne aggravèrent encore ses maux physiques.
Le médecin était désemparé devant sa maladie, dont il ne comprenait pas les causes. Cela n'entama pas la force morale de la Bienheureuse ni sa lucidité.
Elle mourut dans la nuit du 9 au 10 Février 1935.

Eusebia Palomino Yenes a été Béatifiée à Rome - Chapelle Papale - le 25 Avril 2004 par le Pape Saint Jean Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005).
Avec elle furent Béatifiés le Prêtre August Czartoryski; trois Religieuses: Laura Montoya, María Guadalupe García Zavala, Nemesia Valle, une laïque, Alexandrina Maria da Costa.

Pour un approfondissement, lire :
>>> l’Homélie du Pape Jean-Paul II

Eusebia palomino 45 01 2

http://nouvl.evangelisation.free.fr/eusebia_palomino.htm.

EUSEBIA PALOMINO Yenes
Religieuse, Bienheureuse
1899-1935

Née à Cantalpino (Salamanque, Espagne) le 15 Décembre 1899, Eusebia Palomino Yenes eut une enfance pauvre, mais heureuse et pleine de Foi dans la très pauvre maison où son père, sa mère et ses sœurs alternaient le travail et la prière dans un climat d’amour réciproque et de bienveillante Charité envers tous.

Sa propre vie est très tôt marquée par des journées fatigantes de travail, au service des familles du village, puis aussi en ville.
Elle a appris les premières notions du catéchisme avec beaucoup d’intérêt de son propre père, et cela lui permit de recevoir le "Pain du Ciel" à neuf ans.

Eusebia a vécu alors dans son intimité quelque chose de grand et d’ineffable : l’étincelle d’un intense Amour envers Jésus dans son Sacrement a jailli, Amour qui lui donne "un grand Bonheur" à chaque rencontre Eucharistique.
Cet Amour la porte à vaincre toutes les difficultés, et à surmonter la tendre affection qu’elle nourrissait envers sa famille, pour se consacrer entièrement au Seigneur comme Fille de Marie Auxiliatrice en 1924.

Destinée à la maison de Valverde del Camino (diocèse de Huelva), elle y fut chargée de la cuisine et de différentes autres responsabilités dans la communauté, auxquelles elle se prêta avec une amabilité de service et une joyeuse disponibilité.
Au patronage du dimanche elle suivait les plus petites filles avec un apostolat très efficace, mais elle se retrouvait souvent entourée aussi par les jeunes filles et même par des adultes, attirés par son esprit de Prière et de Foi convaincue et convaincante. Elle avait un désir profond de "faire résonner la Prière dans chaque maison", afin que la Passion du Seigneur soit honorée par chaque âme.

Elle se faisait la propagatrice infatigable de la dévotion aux Plaies du Seigneur grâce à ses nombreuses lettres, pour obtenir le Pardon et la Miséricorde pour tous les pécheurs.
Sœur Eusebia s’offrit au Seigneur en 1931, à la veille de la révolution, en victime pour le salut de ses frères de l’Espagne et du monde.
Elle vécut pendant trois ans des souffrances indicibles en un crescendo d’attente joyeuse du Paradis, qui s’ouvrit à elle le 10 Février 1933. Sa dépouille repose à Valverde.

Début du Procès: 12 Avril 1982, Vénérable: 17 Décembre 1996, Béatifiée le 25 Avril 2004

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 10/02/2018