Saint Conrad de Plaisance, Ermite Tertiaire Franciscain en Sicile. Fête le 19 Février.

Lundi 19 Février 2018 : Fête de Saint Conrad de Plaisance, Ermite Tertiaire Franciscain en Sicile (1290 -✝ 1351).

2telaealtarenoto 1(Pour voir en grand format: 2telaealtarenoto.jpg 2telaealtarenoto.jpg).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Conrad_de_Plaisance
Conrad Confalonieri ou Conrad de Piacenza ou Conrad de Plaisance (1290-1351) est un Religieux Franciscain italien du XIVème siècle et un Ermite.
Canonisé par l’Église Catholique Romaine. Il est fêté le 19 Février.


http://nominis.cef.fr/contenus/saint/668/Bienheureux-Conrad-de-Plaisance.html

Bienheureux Conrad de Plaisance

Ermite Tertiaire Franciscain en Sicile (✝ 1351)

Moine et confesseur.
C'est une partie de chasse qui changea la destinée de Conrad, le seigneur de Plaisance en Italie.
Un sanglier s'était réfugié dans un fourré, Conrad y fit mettre le feu pour le débusquer, mais un vent violent se leva qui, gagnant de proche en proche, fit de grands ravages.

On chercha un coupable et ce fut un pauvre diable qui fut arrêté alors qu'il ramassait du bois mort.
Conrad le laissa condamner à mort.
Mais sa conscience condamna Conrad qui vint témoigner au procès et obtint le non-lieu. Il lui fallut sacrifier toute sa fortune pour réparer les dégâts.

Devenus pauvres, lui et sa femme, décidèrent d'embrasser la Vie Religieuse, elle chez les Carmélites de Plaisance, lui Ermite Tertiaire Franciscain en Sicile, passant les trente-six dernières années de sa vie comme infirmer à l'hôpital de Noto.
À Noto en Sicile, l’an 1351, le Bienheureux Conrad Confalonieri de Plaisance, Ermite du Tiers-Ordre de Saint François, qui, après avoir délaissé les jeux du monde, poursuivit durant près de quarante ans une forme de vie très dure, dans la Prière et la Pénitence continuelles.
Martyrologe romain.

San corrado confalonieri b 2

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20180219&id=13348&fd=0

Saint Conrad Confalonieri
Ermite Tertiaire Franciscain en Sicile

Conrad (Corrado) naît à Calendasco (province de Plaisance, Italie) en 1290, descendant de la noble famille Confalonieri.

Seigneur de Plaisance, Conrad voulut, au cours d'une chasse, en 1313, débusquer un sanglier en mettant le feu à un fourré.
Mais un vent violent se leva et l'incendie ravagea une grande partie de la contrée. On trouva le coupable en désignant un pauvre vieillard qui était venu ramasser du bois.

Conrad le laissa condamner à mort mais il se repentit bientôt de sa lâcheté et alla se dénoncer pour éviter que l'innocent ne soit exécuté. Il dut alors, avec sa femme, sacrifier tous leurs biens pour réparation et se retrouvèrent pauvres.

Ils décidèrent, un peu plus tard, de se séparer d'un commun accord afin de pouvoir entrer dans les Ordres.
Sa femme se fit Carmélite et lui-même entra dans le Tiers-Ordre de Saint François. Puis il alla en Sicile se dévouer au service des malades et passa les dernières années de sa vie comme anachorète sur une haute montagne.

Conrad mourut près de Noto en Sicile, dans la grotte des « Pizzoni », le 19 Février 1351.

St conrad 2

http://magnificat.ca/cal/fr/saints/saint_conrad_de_plaisance.html

Saint Conrad de Plaisance

Solitaire
(1290-1351)

Conrad naquit à Plaisance en 1290 de parents riches, qui le marièrent et lui laissèrent à leur mort des biens considérables. Quoiqu'il eût des principes religieux, il se laissa aller aux vanités du monde.
Un jour, à la chasse, ayant allumé un grand feu pour forcer quelque bête fauve à quitter son terrier, l'incendie se communiqua de proche en proche, et Conrad, après de vains efforts pour l'éteindre, s'enfuit, laissant la forêt à moitié consumée.
Le dégât fut considérable.
L'autorité se mit aussitôt à en rechercher l'auteur; plusieurs personnes furent emprisonnées, entre autres un malheureux qu'on avait vu revenant de la forêt quelques heures avant l'incendie.
Il nia d'abord avec fermeté.
Mais les juges, trompés par les apparences, l'ayant fait appliquer à la question, il avoua, vaincu par la douleur, tout ce qu'on voulut, et il fut condamné à mort.

Conrad, déchiré par le remords, alla trouver les magistrats, leur avoua la vérité et offrit de payer le dommage occasionné par son imprudence.
Sa proposition fut acceptée, mais pour la remplir il fut obligé de vendre une partie de ses biens.
Cet événement lui inspira la résolution de ne s'occuper que de son salut, qu'il avait négligé jusqu'alors.

Après avoir fait partager à son épouse les nouveaux sentiments qui l'animaient, il mit ordre à toutes ses affaires, et ils partirent ensemble pour Rome. Conrad entra dans le Tiers-Ordre de Saint François, et sa femme se fit Carmélite.

Après quelques temps de séjour à Rome, Conrad se rendit en Sicile, où il se dévoua au service des malades; puis, entraîné par l'amour de la solitude, il gagna une haute montagne où il passa le reste de ses jours dans la pénitence et les austérités.
Il mourut en 1351, à l'âge de soixante et un ans.
Plusieurs miracles qu'il opéra, après sa mort, lui ont mérité les honneurs que l'Église rend aux Saints.
L'Année chrétienne, Tome I, p. 244-245.

Saint conrad de plaisance 11(Pour voir en grand format: tela1961noto.jpg tela1961noto.jpg).

Commentaires (1)

1. Jean LEFEVRE 28/03/2018

Un magnifique et immense portrait de ce saint se trouve exposé parmi les peintures du musée des beaux-arts de Lyon.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/02/2018