Saint Charles (Carlo) de Sezze, frère o.f.m. († 1670). Fête le 06 Janvier.

Samedi 06 Janvier 2018 : Fête de Saint Charles (Carlo) de Sezze, Frère Lai Franciscain o.f.m., stigmatisé, Patron de la ville de Sezze (1613- † 1670).

118charles7 1(Pour voir engrand format: 118charles7.jpg 118charles7.jpg).

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/379/Saint-Charles-de-Sezze.html

Saint Charles de Sezze

Frère Mineur (✝ 1670)

Saint Charles de Sezze Macchione
Frère lai Franciscain, portier, sacristain...
Favorisé de dons mystiques, consulté par les Papes, stigmatisé.
Béatifié en 1882 à Rome par Léon XIII et premier Saint Canonisé par le Pape Saint Jean XXIII le 12 Avril 1959.
Homélie du Card. José Saraiva Martins pendant la Concélébration Eucharistique à l'honneur des Saints patrons du diocèse et de la ville de Sezze (Latina) (3 juillet 2004) [Italien]

À Rome, en 1670, Saint Charles de Sezze, Religieux de l’Ordre des Mineurs. Contraint depuis son enfance de gagner sa nourriture quotidienne, il amenait ses compagnons à l’imitation du Christ et des saints.
Enfin, comme il le désirait, revêtu de l’habit franciscain, il se consacra à l’Adoration devant l’autel du Saint Sacrement.

Martyrologe romain.

San carlo3 2

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/hagiographie/fiches/f0113.htm

Saint Charles de Sezze MACCHIONE

Nom: MACCHIONE
Prénom: Jean Charles (Giancarlo)
Nom de religion: Charles de Sezze
Pays: Italie
Naissance: 1613  à Sezze Romano (Latium)
Mort: 06.01.1670  à Rome
Etat: Frère lai Franciscain
Note: Portier, sacristain, etc. Favorisé de dons mystiques, consulté par les Papes, stigmatisé.

Béatification: 1882  à Rome  par Léon XIII
Canonisation: 12.04.1959  à Rome  par Jean XXIII
Fête: 6 janvier

Réf. dans l’Osservatore Romano:
Réf. dans la Documentation Catholique: 1959 col.583-587

Notice
Giancarlo Macchione naît en 1613 au village de Sezze en Latium d'une pieuse famille de cultivateurs.
Élevé par sa grand-mère, il manifeste dès son plus jeune âge une grande piété et se fait l'apôtre de ses camarades.
Il mène une vie pure et mortifiée.

Frappé d'une grave maladie à 17 ans, il en sort miraculeusement après avoir fait le vœu d'entrer en Religion.
Il est reçu chez les Franciscains comme Frère Lai, car son manque d'instruction lui interdit l'accès au Sacerdoce comme le désirait sa famille.

Mais Dieu qui manifeste sa force dans la faiblesse, donne à Frère Charles de Sezze de telles lumières qu'il résout les embarras de savants théologiens et que des Cardinaux et Clément IX lui-même viennent le consulter.
Par obéissance il compose, en prose ou en vers, des écrits très simples mais profonds.
Il désire enfin aller en mission pour y être martyr, mais une maladie providentielle l'empêche au dernier moment de partir.

C'est à Rome, au Couvent de S. François de Transtévère, que, brûlant d'Amour pour Le Seigneur, il meurt le 06 Janvier 1670. Il avait 57 ans.

Manifesto iv centenario

http://www.sancarlodasezze.it/signes_sur_la_vie_de_Saint_Charles_de_Sezze.htm

SIGNES SUR LA VIE DE SAINT CHARLES DE SEZZE

Né à Sezze le 22 Octobre 1613, Jean Charles (ceci était son nom de Baptême) fut obligé bientôt à abandonner les écoles publiques pour la garde du troupeau, mais en même temps il réussit à cultiver la profonde dévotion à l'Esprit Chrétien lui transmise grâce à ses parents.

L'amour pour la Croix et la Vierge Marie lui furent deux conseillers pour son chemin spirituel; Charles entra au Couvent Franciscain de Nazzano, en indossant le vêtement du Pauvre d'Assise le 18 Mai 1635.

En étant obéissant aux dispositions de ses supérieurs, il exerçât ses charges de Religieux dans de différents Couvents de Morlupo, Ponticelli, Palestrina, Piglio, Carpineto Romano, Castel Gandolfo, S. Pietro in Montorio et S. Francesco à Ripa en Rome, en vivant toujours en extrême humilité et discipline franciscaine.

Fr. Charles accomplit des œuvres qui étaient joyeusement tournées pour procurer un certain réconfort aux pauvres et l'assistance aux infirmes et aux moribonds. Le Seigneur voulût reconnaitre l'extraordinaire foi de Fr. Charles.

Un matin, pendant que le Frère participait à la Ste Messe à l'église de S. Joseph à Capo le Case à Rome, au moment de l'élévation, un rayon lumineux, parti de l'Hostie Sainte,  touchât Charles au cœur, en lui procurant une profonde blessure.
Tel fut le signe d'Amour reçu est décrit par lui comme cela: "Il était entre deux extrêmes, c'est à dire entre la douceur et suavité de la douceur, et on avait l'impression que l'âme voulait sortir du corps.
Pour la douceur j'aurais supporté quelconque tourment et chaque peine".
Ceci arriva en Octobre du 1648.

Fr. Charles accomplit beaucoup de miracles, comme des guérisons des infirmités et des multiplications de mets.
Frappé de maladie il mourut au Couvent de S. François à Ripa le 6 Janvier 1670.

Au point où Le Seigneur lui infligeât la blessure d'amour, un signe à forme de Croix commença à apparaitre après sa mort; le phénomène a été un des miracles reconnus de la Sacrée Congrégation des Rites.

Une fois que les miracles proposés pour la Béatification furent reconnus, le décret de Béatification fut en Octobre 1881 sous le Pontificat de Léon 13.

Fr. Charles de Sezze fut reconnu Saint de la part de l'Église le 12 Avril 1959, par le Pape Saint Jean XXIII.

Saint Charles est connu comme le seul Saint stigmatisé de l'Eucharistie.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/01/2018