Saint Athanase Diacre de l'Anastasis de Jérusalem (+ 451). Fête le 05 Juillet.

Jeudi 05 Juillet 2018 : Fête de Saint Athanase Diacre de l'Anastasis de Jérusalem (+ 451).

Peinture murale orthodoxe istanbul anastasis 1Peinture murale Orthodoxe, Istanbul : Anastasis
Anastasis est un mot grec qualifiant l'action de se relever. Il peut désigner :
Une résurrection ou plus spécifiquement la Résurrection du Christ et sa descente aux Limbes.

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/7466/Saint-Athanase.html

Saint Athanase

Diacre de l'Anastasis de Jérusalem (✝ 451)

Diacre de l'Anastasis de Jérusalem où il fut assassiné, peu après le Concile de Chalcédoine par des partisans d'Eutychès.
Il professait Le Christ, vrai Dieu et vrai homme, alors que cette hérésie niait cette double et plénière nature en la personne du Christ.

Commémoraison de Saint Athanase de Jérusalem, diacre de l’Église de la Résurrection et martyr.
Il y fut assassiné en 451 ou 452 par le Moine hérétique Théodose, à qui il avait reproché son impiété et son infidélité à l’enseignement du Concile de Chalcédoine.

Martyrologe romain

 

Le Concile de Chalcédoine est le quatrième concile œcuménique et a eu lieu du 8 octobre au 1er novembre 451 dans l'église Sainte-Euphémie de la ville éponyme, aujourd'hui Kadıköy, un quartier chic de la rive asiatique d'Istanbul.

Convoqué par l'empereur byzantin Marcien et son épouse l'impératrice Pulchérie, il réunit à partir du 8 octobre 451 343 évêques, un record, dont 4 seulement viennent d'Occident.

Dans la continuité des conciles précédents, il s'intéresse à divers problèmes christologiques et condamne en particulier le monophysisme d'Eutychès et Dioscore sur la base de la lettre du Pape Léon Ier intitulée Tome à Flavien de Constantinople (nom du patriarche de Constantinople, destinataire de la lettre du pape). C'est durant ce concile qu'est redéfinie la notion de personne :

1/ Comme le principe de différenciation relationnelle au sein du mystère d'un Dieu à la fois un et trine.

2/ Comme le principe d'unité et d'identité, dans le cas des deux natures, dans la personne unique du Christ.

 

Eutychès ou Eutukhès, mort vers 454, était une personnalité du christianisme ancien. Farouchement opposé au nestorianisme, proche de Chrysaphios, l'influent eunuque de Théodose II, sa doctrine s'inscrit à la suite d'Apollinaire de Laodicée et de Cyrille d'Alexandrie, refusant d'envisager dans le Christ deux natures distinctes et décrivant au contraire l'unité du Christ comme la fusion de deux natures en une seule.

Suivant Eutychès, le Christ est de deux natures avant l'union — à comprendre comme l'Incarnation — et d'une seule nature après celle-ci.

En évoquant « l'unique nature du Verbe incarnée » pour parler de l'unique nature du Christ après l'Incarnation, Eutychès reprend la formule d’Apollinaire elle-même reprise par Cyrille, formule qui constitue le signe de ralliement des théologies monophysites.

Ainsi, Eutychès enseigne qu'il n'y a qu'une nature en Jésus-Christ, la nature divine, par laquelle a été absorbée la nature humaine « comme une goutte d'eau l'est par la mer ».

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/07/2018