Saint Athanase l'Athonite, Fondateur de la Lavra au Mont Athos (+ v. 1004). Fête le 05 Juillet.

Jeudi 05 Juillet 2018 : Fête de Saint Athanase l'Athonite, Fondateur de la Lavra au Mont Athos (+ v. 1004).

Saint athanase l athonite fondateur de la lavra au mont athos v 1005Icône russe représentant Athanase l'Athonite (Sv. Afanasy Afonsky).

http://jubilatedeo.centerblog.net/6573367-Les-saints-du-jour-05-Juillet.

Abramios naît à Trébizonde, sur les bords de la Mer Noire, dans une famille de la haute aristocratie byzantine. Pour parfaire ses études, il se rend à Constantinople où il obtient un poste de professeur. Vient à passer par la capitale, saint Michel Maleïnos, higoumène d'un monastère de Bithynie.

La rencontre du saint moine détermine la vocation du professeur Abramios qui repart en Bithynie avec Michel. Il reçoit le nom monastique d'Athanase et se lie d'amitié avec le neveu de Michel, Nicéphore Phocas, futur empereur byzantin.

Au bout de quelques années, Athanase disparaît. On le retrouve, ermite incognito, sur le Mont Athos, cherchant la vie parfaite dans des cabanes de branchages. Athanase voulait rester seul avec le Seul.

Mais le Seul et l'empereur byzantin en avaient décidé autrement. Le soutien impérial lui donne les moyens nécessaires pour fonder le grand monastère de Lavra sur la Sainte Montagne, puis d'autres monastères, malgré l'opposition des ermites pour qui la vie commune est une forme abâtardie du monachisme.

Dans ces fondations de monastères, l'ami de l'empereur met la main à la pâte et se fait maçon, menuisier, charpentier. Il mourra écrasé par la coupole d'une église à laquelle il travaillait.

 

Autre biographie:
En 1001 meurt dans son Monastère, écrasé par la coupole de l’église, Athanase de l’Athos, Moine et Fondateur de la Vie Cénobitique sur le Mont Athos.
Né à Trébizonde, dans la Turquie actuelle, le jeune Abraham, très tôt orphelin, se rend à Constantinople pour y parfaire ses études, jusqu’à devenir professeur à la Cour de l’empereur. La rencontre avec l’higoumène d’un monastère de Bithynie l’amena à discerner sa vocation monastique. Abraham reçut alors le nom monastique d’Athanase et s’établit sur le Mont Athos.
Vers 961, il entreprit la construction de la Grande Laure, où il rassembla les Moines qui l’avaient rejoint ; il leur donna une règle de vie commune inspirée de celle de Théodore Stoudite.

Sur la sainte Montagne, domaine jusqu’alors de la vie érémitique et de l’hésychasme, le Cénobitisme était ainsi introduit, provoquant une conversion collective à l’idéal communautaire et la naissance d’autres monastères.
Athanase était doué d’une grande compassion à l’égard des petits et des souffrants ; les hagiographes soulignent qu’il ne renonçait jamais à prendre son tour quand il s’agissait de servir les infirmes, malgré les grands engagements qu’exigeait son rôle d’higoumène de la Laure. De même, on rappelle la patience avec laquelle il se dévouait aux très nombreux fils spirituels qui dépendaient de lui.
Athanase est avec Pierre de l’Athos la figure la plus importante liée à la naissance et au développement de la vie monastique dans la presqu’île de l’Athos ; pour cette raison, il est l’un des saints les plus aimés par les moines orthodoxes.

 

Lecture
Athanase trouvait bon de se retirer, chaque jour, après la dernière lecture du soir, dans une chapelle latérale de l’église dédiée aux Quarante martyrs, pour que les frères puissent lui rapporter leurs tentations, celles qu’ils avaient subies pendant la veille, comme celles qui leur arrivaient pendant le sommeil.

L’homme de Dieu les renforçait dans leur Foi, les comblant de confiance et de patience, et traitant chacun avec le remède adapté aux problèmes qu’il lui avait confiés, comme si chacun lui avait montré, dans l’ouverture du cœur, son mal-être spirituel.

Il les renvoyait tout joyeux, ragaillardis et encouragés dans leur lutte contre les démons. C’était pour Athanase un devoir auquel il n’aurait pu déroger, que de se retirer tous les jours dans la chapelle des Quarante martyrs pour consoler et encourager ses frères dans leur combat spirituel.
(Vie de saint Athanase de l’Athos 26).

 

Prière
Les armées célestes se sont émerveillées de ta vie dans la chair : tu es allé, dans ton corps voué à la mort, au-devant de luttes invisibles, père digne de tout éloge, et tu as couvert de confusion la phalange des démons.

C’est pourquoi, ô Athanase, Christ t’a récompensé de ses dons précieux. Ô père, intercède pour nous auprès du Christ notre Dieu pour qu’il sauve nos âmes.

 

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsjuillet/juillet05.html.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Athanase_l%27Athonite.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/07/2018