Saint Léopold Mandic, Prêtre Capucin (1866-1942). Fête le 30 Juillet.

Lundi 30 Juillet 2018 : Fête de Saint Léopold Mandic, Prêtre Capucin, "l'apôtre du confessionnal" (1866-1942).

San leopoldo mandic f"L’apôtre du confessionnal" Capucin d'origine croate ; il rêva toute sa vie de travailler à l'unité des Chrétiens Orientaux, mais accepta généreusement d'exercer toute sa Vie Sacerdotale au Ministère de la Réconciliation, en différentes villes d'Italie, à Padoue notamment, passant douze heures par jour dans son confessionnal !
"Quiconque recourra à mon Ministère, celui-là sera mon Orient".
Il mourut en 1942.

Sveti leopold bogdan mandic marija bistricaStatue de Saint Léopold Bogdan Mandic à Marija Bistrica, Croatie.
Photo de Fraxinus Croat

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/12051/Saint-Leopold-de-Castelnuovo.html

Saint Léopold de Castelnuovo

Prêtre Capucin (✝ 1942)

Capucin croate, Léopold Mandic vécut son Ministère Sacerdotal à Padoue, Confessant jusqu'au milieu de la nuit et remerciant tous ceux qui venaient ainsi le déranger.

Né en Dalmatie, frêle de nature, il désirait être Missionnaire en Orient pour réconcilier les Églises séparées.
C'est en confessant qu'il remplit ce désir: "ce qui attirait les pénitents, c'étaient sa bonté et sa douceur, sa compréhension si délicate de la faiblesse humaine.
Ils étaient véritablement ses amis, il les aimait en vérité: voilà peut-être tout le secret de son rayonnement."
(Capucins - province de France - Saint Léopold Mandic, 1866-1942)

Béatifié le 2 Mai 1976 par Paul VI, Canonisé le 16 Octobre 1983 par Saint Jean-Paul II.
Biographie en italien sur le site du Vatican.

À Padoue en Vénétie, l’an 1943, Saint Léopold de Castelnuovo (Bogdan Mandic), Prêtre Capucin, qui montra un zèle ardent pour l’unité des Chrétiens et consacra toute sa vie au Ministère de la Réconciliation.
Martyrologe romain.

Sveti leopold bogdan mandic rijekaSaint Léopold Mandic à Rijeka, Croatie.
Photo de Roberta F.

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20160730&id=14015&fd=0

Saint Léopold (Bogdan) Mandic
Prêtre o.f.m. cap.

L’Ordre, après la Canonisation, a demandé de fixer la Fête au 12 Mai (jour de la naissance sur la terre) ; le Martyrologe Romain le commémore le 30 Juillet (dies natalis).

Né le 12 Mai 1866 à Herceg Novi (Dalmatie), Bogdan Mandic entra chez les Capucins de Bassano del Grappa (Vénétie) en 1884 et reçut le nom de Léopold.
Après son Ordination Sacerdotale en 1890, il resta sept ans à Venise comme Confesseur, puis fut nommé supérieur de l'hospice Capucin de Zara.
Trois ans après il redevint Confesseur dans différents Couvents : Bassano, Capodistria, Thiene et Padoue.
Destin étrange que le sien : en 1887, pendant ses études, il se sentit appelé à prier et à travailler à l'unité de l’Église ; il demanda à maintes reprises d'être envoyé comme Missionnaire en Orient ; il fit même le vœu de travailler au retour de son pays à l'unité de la Foi ; en 1912 il s'offre en victime pour la Rédemption de ses frères d'Orient. Mais ses supérieurs en décideront autrement.

Ce n'est qu'en 1936, à l'âge de soixante-dix ans, qu'il se dit : « Toute âme qui recourra à mon Ministère de la Confession sera mon Orient. »

Six ans plus tard il mourait à Padoue, le 30 Juillet 1942.
Léopold (Bogdan) Mandic a été Béatifié, le 2 Mai 1976, par le Vénérable Paul VI (Giovanni Battista Montini, 1963-1978) et Canonisé, le 16 Octobre 1983, par Saint Jean Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005).

10244000

Pour un approfondissement biographique
> > > Saint Léopold Mandic

Pour publier la lettre de l'Abbaye Saint-Joseph de Clairval dans une revue, journal, etc. ou pour la mettre sur un site internet ou une home page, une autorisation est nécessaire.
Elle doit nous être demandée par email ou à travers http://www.clairval.com.


Frere leopold 1

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9opold_Mandic.

Léopold Mandic12 mai 1866 - † 30 juillet 1942), ou Léopold de Castelnuovo ou Bogdan Mandic, Père capucin, a été un inlassable confesseur.

C'est un saint catholique fêté le 30 juillet.

Vie

Né à Castelnuovo di Cattaro, aujourd'hui Herceg Novi, dans l'actuel Monténégro, Léopold, de son nom de baptême Dieudonné (ou Adeodat), est issu d'une famille qui avait eu des revers de fortune.

Depuis toujours, il souhaitait intégrer la communauté des Frères mineurs capucins afin de devenir prêtre et de travailler à la réunification des chrétiens d'Orient et d'Occident.

En effet, il venait d'un port de la Mer Adriatique où beaucoup de religions se cotoyaient, dans une région de multiples échanges maritimes.

Or l'influence catholique tendait à se diluer et le jeune Dieudonné avait le profond désir de réunir ces chrétiens séparés dans la même église.

Il arrive donc en novembre 1882 à Udine au couvent des Frères mineurs capucins, accompagné de son père.

C'était un adolescent frêle, de petite taille, pâle, qui avait aussi des problèmes d'élocution. Mais il était résolu, il voulait devenir Prêtre.

Dieudonné effectue une formation d'environ 18 mois. Il est ensuite admis au noviciat du couvent de Bassano del Grappa le 20 avril 1884, revêt l'habit et prend le nom de Frère Léopold.

Une fois le noviciat terminé, il part étudier la philosophie à Padoue puis la théologie à Venise où, le 20 septembre 1890, il est ordonné Prêtre.

Pensant toujours à sa vocation première, et à ses missions futures, il étudie les sciences sacrées et les langues orientales, ainsi que le grec, le croate, le slovène et le serbe.

En 1897, il est nommé supérieur du couvent des Frères mineurs capucins de Zara, en Dalmatie, ce qui le rapproche de sa région natale, et là, il commence immédiatement sa mission en allant accueillir les étrangers qui arrivent par la mer, et leur parle de la Foi chrétienne en général et de la religion Catholique particulièrement.

Ce discret mais efficace apostolat fut interrompu quand ses supérieurs l'envoyèrent à Thiene au sanctuaire marial dont les Capucins avaient la garde.

Mais dès 1906 il est à nouveau à Padoue où il finira sa vie.

Leopold mandic 14 svibnja 2011

Nouvelle orientation apostolique

À Padoue, le Père Léopold Mandic est particulièrement apprécié pour son rôle de confesseur, apostolat qu'il accomplit avec bienveillance, Amour du prochain, et Foi profonde.

Il admet alors que ce n'était ni le prêche, ni la mission vers l'Orient qui lui avait été demandés dans sa vocation.

Une personne à laquelle il venait de donner l'absolution lui aurait dit : « Père, Jésus m'a ordonné de vous dire ceci: Votre Orient, c'est chacune des âmes que vous assistez ici par la confession », tandis que lui même reconnaissait que : « Puisque Dieu ne m'a pas accordé le don de la parole pour prêcher, je veux me consacrer à lui ramener les âmes par le Sacrement de Pénitence».

Il confessait jusqu'à 15 heures par jour, c'était sa vie comme il disait lui-même ; il était toujours disponible, toujours souriant et patient.

Il remerciait les fidèles de leur présence et de leur confiance, et était un conseiller spirituel compréhensif et patient.

Durant l'hiver 1941, le père Léopold qui souffrait déjà de l'estomac vit son état empirer.

Le 30 juillet 1942, il reçut l'extrême onction, et il s'éteignit en disant les paroles du Salve Regina.

Léopold Mandic a été Béatifié le 2 mai 1976 par le Pape Paul VI et Canonisé le 16 octobre 1983 par le Bienheureux Pape Jean Paul II. La cérémonie de canonisation a eu lieu pendant le Synode des Évêques sur la pénitence et la réconciliation, le jour du cinquième anniversaire de l'élection du Pape.

Sa Fête a été fixée au 12 mai, puis déplacée au 30 juillet.

Leopold de castelnuovo ou bogdan mandic pere capucin a ete un inlassable confesseur 1

http://translate.google.com/translate?hl=fr&u=http%3A%2F%2Fsaints.sqpn.com%2Fsaint-leopold-bogdan-mandic%2F.

Aussi connu sous le nomsaint-leopold-bogdan-mandic-01.jpg

  • Adeodato Bogdan Mandic
  • Apôtre de la Confession
  • Apôtre de l'unité
  • Bogdan Ivan Mandic
  • Frère Léopold
  • Leopoldo de Castelnuovo

Saint Léopold était un contraste entre la fragilité physique et de force spirituelle. Quatre pieds cinq pouces de hauteur, et physiquement faible, sa santé s'est aggravée avec l'âge.

Il avait un bégaiement, a souffert de douleurs abdominales, et a été progressivement déformé par l'arthrite chronique, ce qui rend son corps voûté, les mains noueuses, et sa vie une douleur infinie. Spirituellement, Léopold Mandic était un géant, plein de la force du Christianisme.

 

Son Humilité et sa Foi en Dieu lui a permis d'accepter sa mauvaise condition physique, et de réaliser la Puissance de Dieu, car sans Dieu , il ne pouvait rien faire.

Douzième enfant né à Pierre et Caroline Mandic. Physiquement malformé et délicat de la santé, Bogdan a montré des signes dès son enfance de sa force spirituelle et de son intégrité.

À 16 ans, Bogdan a quitté la Dalmatie pour l'Italie où il est devenu un étudiant à la Capucins école séraphique à Udine , et un aspirant aux Capucins .

Il s'est appliqué à ses études , et entra dans la Ordre des Capucins en tant que novice sur 20 Avril 1884 à Bassano del Grappa , en prenant le nom religieux de Frère Léopold.

 

Après sa profession de vœux en mai 1885 , Léopold commença bureau d'études à Padoue et Venise . Il est ordonné Prêtre à Venise le 20 Septembre 1890 .

Il voulait être un missionnaire dans l'Est de l'Europe , une zone déchirée par les conflits religieux, mais il a été refusée par ses supérieurs à cause de sa fragilité et générale des problèmes de santé .

Stationné à divers couvents de la Venise province de 1890 à 1906 , y compris son pays d'origine de la Dalmatie , où les italiens frères avait une mission.

Posté à Padoue , en Italie en 1906 où, à l'exception d'une année passée dans une prison du camp de la Première Guerre mondiale parce qu'il ne serait pas renoncer à sa croate de nationalité, il est resté pour le reste de sa vie.

A Padoue , il est devenu un Confesseur directeur spirituel et pendant près de quarante ans. Père Léopold encouragé un grand nombre, en particulier l'espoir dans l'esclavage du péché. Bien qu'il n'ait pas allé dans les missions, son long service dans le confessionnal a prouvé que c'était son propre apostolat.

Pendant près de quarante ans, douze heures par jour, il absous et confesse des milliers de pénitents, toujours faibles, mais toujours disponible.

 

Lectures.

Ayez la Foi! Tout va bien se passer. La Foi, la Foi - des conseils de Saint Léopold Mandic

Je suis comme un oiseau dans une cage, mais mon coeur est au-delà des mers -. Saint Léopold Mandic, quand il s'est rendu compte qu'il ne serait jamais un missionnaire

Nous avons dans le Ciel le cœur d'une mère, la Vierge, notre Mère, qui, au pied de la Croix, a souffert autant qu’il soit possible à une créature humaine, et qui comprend nos problèmes et nous console -. Saint Léopold Mandic

Qui est-ce, qui est celui qui nous réunit aujourd'hui pour célébrer en son nom béni une manifestation de l'Evangile du Christ, un événement indicible, mais clair et évident, que l'apparence merveilleuse qui nous permet d'entrevoir dans le contour d'un humble frère une édifiante et en même temps presque déconcertante image?

Regardez! Regardez! Saint Francis ! Avez-vous le voir? Regardez comment les pauvres, il est, comment l'homme.

Il est en effet saint François lui-même, si humble, si sereine, si absorbé à apparaître emporté dans sa propre vision intérieure de la présence invisible de Dieu.

Et pourtant, à nous et pour nous, il reste si présent, si accessible, de sorte qu'il apparaît disponibles à nous connaître, à nous entendre, pour tout savoir sur nous et d'être capable de lire dans nos cœurs.

Regardez bien: il est un pauvre petit capucin , il a l'air malade et fragile et pourtant si étrangement forte que nous semblons être attirée par lui sous son charme.

Regardez-le à travers des yeux franciscains. Arrivez-vous à le voir? Êtes-vous étonné? Qui est-il?

Oui, avouons-le, il est fragile, image populaire encore vraie de Jésus, de ce même Jésus qui parle à la fois à l'ineffable de Dieu, Le Père qui est le Seigneur du ciel et la terre, et aussi pour nous, lié en tant que nous sommes dans la petitesse de notre humanité souffrante.

Et ce qui est Jésus qui parle à travers son porte-parole au pauvre petit de son? Grands mystères de la transcendance infinie de Dieu, de nous enchanter et d'être vêtu de la langue mobile et passionnant, faisant écho à des paroles évangéliques:

«Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, je vous donnerai du repos." (Matthieu 11:28 )

 

Mais qui est-il, alors? Il est le père Léopold. Oui, le Serviteur de Dieu, le Père Léopold de Castelnovo, qui a été appelé Adeodato Mandic avant qu'il ne devienne un moine.

Né en Dalmatie, comme Saint -Jérôme , il a sûrement eu dans son caractère et dans sa mémoire la douceur de cette terre de charme sur la côte adriatique, et dans son cœur, dans son homelife, la bonté et la piété de cette nation robuste.

Né le 12 mai 1866, il mourut à Padoue , où, étant devenu un capucin , il avait vécu la plus grande partie de sa vie, jusqu'à ce qu'il a conclu, le 30 Juillet 1942, âgé de 76 ans, un peu plus de trente ans.

Ici, dans ce cas, le droit canonique a été indulgente, déroger à la règle qui ne permet pas la discussion sur les vertus d'un Serviteur de Dieu jusqu'à ce que cinquante ans après sa mort. Pourtant, comment se pourrait-il que son cas soit retardé lorsque la voix du peuple en faveur de sa sainteté, au lieu de s'effacer avec le passage du temps, ait augmenté de plus en plus de façon insistante, plus bien documenté et plus certainement authentifié?

Le jugement de l'Église (cf. can. 2101), en prévision une conclusion favorable, a dû céder la place au chœur spontané de tous ceux qui avaient connu cet humble capucin ou qui avaient vécu son intercession merveilleuse.

Il n'est donc pas seulement ceux qui ont bénéficié de ses prières qui proclament Père Léopold valeur exceptionnelle morale et spirituelle.

Il y a une vie encore quelques-uns qui peuvent attester que cela, en disant: «Je le connaissais. Oui, il était un saint religieux, un homme de Dieu, une de ces âmes d'exception qui à la fois impressionner leur sainteté sur nous. "

Et dans la mémoire de ceux qui savent quelque chose de l'histoire de l' Ordre des Capucins , il semble à nouveau le souvenir de ces frères grands du passé, fidèles aux plus strictes franciscains traditions personnifiant sa sainteté.

Laissez-nous simplement de rappeler un chiffre littéraire typique, bien connu de tous: Manzoni Père Cristoforo.

 

Mais non: le père Léopold était plus petit en taille et peut-être aussi dans le talent naturel. Il n'était pas un prédicateur (comme bon nombre de Capucins sont capables), il n'était pas en bonne santé, en effet il était un homme très fragile.

Tout de même, nous ne devons pas oublier un point particulier. En venant de la rive du Levant de l'Adriatique, à partir de Castelnovo sur la bouche de Cattaro, dans le territoire de la Croatie et le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine-, il est toujours resté amoureux de sa terre natale, puis, vivant dans Padoue , il est devenu également attachés dans le nouveau pays qui l'accueille et surtout aux gens parmi lesquels il effectuées sur son ministère silencieux et infatigable.

Heureux Léopold, réunit donc en lui-même cette fidélité double, il fusionner en un symbole de l'amitié et de fraternité que chacun de ses disciples doit adopter.

C'était de cette manière qu'il a accompli une pensée dominante et le thème de sa vie. Comme nous le savons tous, le bienheureux Léopold était «œcuménique» avant son temps, c'est-à-dire qu'il rêvait et attendait avec intérêt et a travaillé sans faire d'histoires pour la restauration de l'unité parfaite de l'Église qui respecte encore jalousement les multiples différences ethniques au sein de son bercail.

Cette unité est dictée par sa propre et plus encore par la volonté sacrée et mystérieuse du Christ qui a fondé une Église totalement imprégnée de l'exigence essentielle de cette prière suprême de Jésus: «Ut unum sint», tout cela peut être un ceux que la foi même , le même baptême , le même Seigneur, dans un seul Esprit, un lien de la paix (cf. Ephésiens 4:03 fol. John 17:11-21).

Oh, que Léopold Heureux peut-être le prophète et l'intercesseur d'un tel une grande grâce pour l'Église de Dieu!

 

Mais la marque très particulière de la vertu héroïque et charismatique de la Bienheureuse Léopold était quelque chose d'autre.

Tout le monde le sait, il était de son ministère à entendre les confessions . Dans son homélie, le cardinal Larraona, alors préfet de la Sacrée Congrégation des Rites, dans le décret de 1962 concernant la béatification du Père Léopold, écrivait ce qui suit:

«Il s'agissait de sa routine quotidienne, après avoir dit la messe tôt le matin, il avait l'habitude de s'asseoir dans le confessionnal et d'y rester une journée entière d'audition de longues confessions .

Il fit cela pendant près de quarante ans sans aucune plainte. "C'est, croyons-nous, la principale raison qui a gagné pour cet humble capucin de la béatification que nous célébrons aujourd'hui.

Il est devenu saint principalement dans l'exercice du Sacrement de Pénitence. Dieu merci, de nombreux autres et splendides aspects de la sainteté de ce nouveau Bienheureux sont déjà parus.

Nous n'avons qu'à admirer et remercier le Seigneur pour offrir à l'Église en ces jours comme une figure singulière d'un ministre de la grâce sacramentelle de la pénitence.

Ainsi, d'une part, les prêtres sont rappelés à l'importance capitale de ce ministère à la fois de leur enseignement et de son incomparable bien spirituel, tandis que d'autre part il y a un rappel pour les fidèles, si fervents, tièdes ou indifférents, quelle providentielle et merveilleuse façon d'aider cette personne est encore aujourd'hui la confession auriculaire.

En fait, plus que jamais aujourd'hui, ici, elle est une source de Grâce et de Paix, et elle est une école de la vie chrétienne, et le confort incomparable dans le pèlerinage terrestre vers le Bonheur éternel.

 

Heureux Léopold de pouvoir renforcer les âmes avides de progrès spirituel par la fréquentation assidue de la confession que certains critiques, certainement pas inspirées par la sagesse chrétienne mature, aimerait voir relégué parmi les formes démodées de la vie et la spiritualité personnelle.

Puisse notre nouveaux Bienheureux réussir à appeler à ce tribunal de la pénitence - sévère, il est vrai, mais pas moins un havre de confort douce, de la vérité intérieure, de la Résurrection à la grâce et de la formation dans le traitement de l'authenticité chrétienne - de nombreux, beaucoup d'âmes émoussée par les tromperies de mœurs actuelles et leur faire sentir pour eux-mêmes par la vigueur secrète et inspirante de l'Evangile, par la parole avec Le Père, à travers la rencontre avec Le Christ et d'être pris dans Le Saint-Esprit .

Donc, ils ne peuvent être reconduits dans leur préoccupation pour le bien des autres, pour la justice et dignité de la vie.

Pour vous franciscains Frères de la Ordre des Capucins : nos remerciements pour avoir donné à l'Eglise et au monde un exemple typique de votre école stricte, amicale et saine du christianisme comme fidèle à lui-même car il est capable de réveiller à nouveau la joie de la prière et la bonté dans le cœur des gens.

Pour vous, fils de la Croatie, le Monténégro, la Bosnie-Herzégovine, et l'ensemble de la Yougoslavie: honneur à vous pour avoir enfanté, à notre époque un tel exemple sublime et pourtant humain de votre tradition catholique.

 

Et pour vous Padouans : nous souhaitons mettre à l'honneur, à côté de votre propre Saint Antoine (de Padoue), qui n'est pas sans rappeler ce frère franciscain de sorte qu'à partir d'eux deux, vous puissiez transmettre à des générations à venir les vertus chrétiennes et humaines déjà si merveilleusement enchâssés dans votre histoire -.

Homélie du pape Paul VI lors de la béatification du Père Léopold.

Leopold 1

Prières

O Dieu, source de vie et d'amour, vous avez donné Saint Léopold une Compassion immense pour les pécheurs et le désir de l'unité des Eglises.

Grâce à ses prières, afin que nous puissions accepter de reconnaître notre besoin de pardon, montrer l'amour à d'autres, et à s'efforcer de parvenir à une unité vivante parmi les chrétiens. Grâce à Notre Seigneur Jésus-Christ, qui vit et règne pour les siècles des siècles. Amen.

Frere leopold 11

http://site-catholique.fr/index.php?post/Priere-a-Saint-Leopold-Mandic-de-Castelnovo

Prière à Saint Léopold Mandic

O Saint Léopold,
docile instrument de l’infinie
Miséricorde de Dieu
dans le Sacrement de la Pénitence,
obtiens-nous la grâce de nous Confesser
souvent et bien
pour pouvoir avoir toujours le cœur libre
du poids du péché.

Toi qui as été l’image
de la bonté du cœur de Dieu
pour les pécheurs, fais que ma vie
puisse témoigner
que Dieu est un Père bon,
riche de Miséricorde.

Toi, qui durant ta vie,
as nourri un très tendre amour
pour la Sainte Vierge, notre douce Mère,
et en fus récompensé
avec de nombreuses faveurs,
 maintenant que tu es heureux
auprès d’Elle,
prie-la pour nous afin
qu’Elle regarde nos misères
et se montre toujours
notre Mère miséricordieuse.

O Saint Léopold,
qui as toujours eu une grande Compassion
pour les souffrances humaines,
viens à notre aide,
n’abandonne pas ceux
qui sont dans le désespoir
du péché, mais conduis
les au Cœur de Dieu.

Saint Léopold Mandic
Priez pour nous !

Commentaires (4)

1. HAUSTANT Arlette 05/03/2014

existe t-il un livre racontant la vie de Léopold Mandic

2. reflexionchretienne (site web) 06/03/2014

Ouvrir le lien suivant pour trouver divers livres sur lui :
http://fr.cyclopaedia.net/wiki/Leopold-Mandic-1

3. lindsay pin (site web) 02/02/2016

le corps de l mandic sera expose pendant combien de temps a ROME et pour paques il sera toujours la
merci

4. MEURER REVILLON 20/05/2018

Existet il la vie de saint Léopold racontée aux enfants.
merci de votre retour
bien à vous

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 30/07/2018