Saint Samson, Évêque de Dol en Bretagne (490-565). Fête le 28 Juillet.

Samedi 28 Juillet 2018 : Fête de Saint Samson, Évêque de Dol en Bretagne (490-565).

Saint samson eveque fondateur de l eveche de dolSaint Samson, Évêque Fondateur de l'évêché de Dol.

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20160728&id=13536&fd=0

Saint Samson
Évêque
(490-565)

Moine gallois, il partit prêcher en Irlande puis en Cornouailles avant de se rendre en Bretagne.
Il fonda un Monastère et une ville, Dol, se créa autour.
Lorsque le suzerain se fit renverser, Samson alla voir Childéric Ier pour qu'il rétablisse son suzerain qui l'avait aidé dans ses projets Missionnaires.
Il évangélisa la basse Seine avant de revenir mourir à Dol.

Saint samson eveque 1L'icône de Saint Samson de Dol peinte pour l'Association Orthodoxe Sainte-Anne (Bretagne).
Photo de Massalim.

http://www.peintre-icones.fr/PAGES/CALENDRIER/Juillet/28.html

Saint Samson

Moine puis Abbé d'un Monastère du Pays de Galles, comme Paterne de Vannes, il arrive en Armorique dans le but de l'évangéliser.
Il fonde tout d'abord une Abbaye dans une clairière, puis un évêché indépendant, Dol, dont le rayonnement spirituel en fait la grande métropole Chrétienne de la Bretagne.

Mais Samson, qui commande aux oiseaux quand ils détruisent les récoltes, ou aux oies quand elles gênent le chant des vêpres, sait aussi commander aux hommes et obtenir le soutien du roi.
Il va trouver Childebert dont le royaume de Paris touche la Bretagne, pour qu'il l'aide à éliminer Conomor, usurpateur de la couronne au détriment de Judwal.
Avant de mourir, il apprend que Judwal a été rétabli sur le trône.

Samson10Saint Samson. Détail. Vitrail contemporain inauguré le 7 Avril 2007 du maître verrier Emmanuel Prutanier.
Chapelle Saint-Samson. Ploemeur-Bodou. Bretagne.

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1584/Saint-Samson.html

Saint Samson

Évêque de Dol (✝ 565)

Gallois qui s'en fut en Irlande pour s'initier aux méthodes missionnaires de Saint Patrick puis vint en Bretagne armoricaine.
Il évangélisa les populations jusque sur les bords de la Seine. D'ailleurs il est mentionné au Concile de Paris en 557.
Il fonda les Monastères de Pental et de Dol-de-Bretagne. Seize communes portent son nom.

Gallois, il devint disciple de Saint Iltut dans le Glamorgan. Ensuite il se fit Moine puis devint Abbé dans l'île de Caldey; après un séjour en Irlande il se fixe en Cornouilles où il est sacré Évêque par Saint Dubrice; il se rend alors en Armorique pour évangéliser la Bretagne où il établit sa résidence dans un Monastère, à Dol, bien des siècles avant qu'il y eût un siège officiel; il est toujours vénéré en Bretagne et dans le pays de Galles.
(Diocèse de Beauvais)

"Saint Samson est l'un des Évêques Fondateurs de l'Église de Bretagne. Dol sera plus tard l'une des étapes du pèlerinage des Sept-Saints, le Tro-Breiz." (diocèse de Quimper et Léon - Saint Samson)

À Dol de Bretagne, vers 565, Saint Samson, Abbé et Évêque. Il propagea dans la Domnonée l’Évangile et la discipline Monastique que l’Abbé Saint Iltud lui avait enseignés au pays de Galles.

Martyrologe romain.

"Mes frères bien-aimés et chers enfants, je vous donne avis que je meurs et quitte volontiers cette vallée de misère pour aller jouir de Dieu dans le Ciel…
Lorsque je serai devant Dieu, je prierai pour vous…"

Saint samson eveque 490 566

http://catholiquepratiquant.forumactif.com/t3101-saint-samson

Saint-Samson

Fils d’Ammon et Anne, un couple de la noblesse Galloise. Après avoir complété ses études sous la direction de Saint-Ildut, il demeure à ses côtés en prenant l’habit monastique.
Nommé diacre, il est ordonné Prêtre deux ans plus tard, puis il se retire dans un autre Monastère situé sur l’île de Caldey.
Quelque temps après, Samson guérit miraculeusement son père, qui décide à son tour de devenir Religieux avec 5 de ses fils, frères à Samson, tandis que sa mère entre dans un Monastère de femmes.

Vers 516, il se rend en Irlande afin d’enrichir ses connaissances auprès des Moines de cette île qui ont la réputation d’être très instruits dans les Écritures saintes et la théologie.
Il acquiert bientôt une grande renommée et attire de nombreux disciples, mais préférant la solitude, il décide de retourner s’installer à Cornwall avant d’être nommé Évêque (vers 520).

À la suite d’une vision qui lui ordonne d’évangéliser la Bretagne, il traverse la Manche et se fixe à Dol (Ille-et-Vilaine), où il établit un nouveau diocèse et fonde un nouveau Monastère (vers 485-565).

San sansone

Pour un approfondissement biographique
> > > Saint Samson, Évêque de Dol en Bretagne

 Dsc02939

http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsjuillet/juillet28bis.html.

Le 28 Juillet, mémoire du vénérable SAMSON, Évêque de DOL (Bretagne).

Originaire du Pays de Galles, Saint Samson fut consacré à Dieu par ses parents dans le monastère de Saint Illtud à Llantwit, où il fut éduqué et ordonné Diacre puis Prêtre. Il progressa rapidement dans la vertu et s'acquit la sympathie de ses condisciples par sa gaité et sa simplicité, jusqu'au jour où les deux neveux de l'Abbé, nourrissant des sentiments de jalousie à son égard, tentèrent de le faire périr.

Samson prit avec le sourire le breuvage qu'il savait être empoisonné, en disant: « Mon frère, la tisane que vous m'avez préparée est délicieuse. Puisse Dieu vous guérir du mal qui vous fait souffrir. »
Le Moine tomba alors à ses pieds et montra un sincère repentir; quant à l'autre, il fut sévèrement châtié par Dieu.
S'engageant dans de plus grandes austérités après son Ordination, il décida de quitter le Monastère pour se livrer à la Providence. Il entra au Monastère situé dans l'île de Caldey, et en fut rapidement élu cellérier, puis Higoumène.

Lors du passage de Moines irlandais, il décida de les suivre dans leur pays, et après quelque temps passé en Irlande, il revint dans sa patrie pour y pratiquer la vie érémitique près de l'embouchure de la Severn.

Ses vertus ayant été bientôt découvertes, il fut élu Évêque et reprit ses voyages Missionnaires en Cornouailles, où il resta un temps considérable, faisant de nombreux disciples qui devinrent à leur tour de Saints Apôtres.
Il s'embarqua ensuite pour l'Armorique (Bretagne) avec quelques disciples. Installé dans la propriété du gallo-romain Privatus, il y érigea un Monastère au milieu des marécages. C'est autour de cet emplacement que se forma par la suite la ville de Dol.

De son Monastère le Saint entreprenait des missions pour répandre la Bonne Nouvelle dans les populations d'alentour, et il se fit le défenseur de ceux qui étaient opprimés par les rois locaux. Comme on lui faisait don de nombreuses propriétés, il y fonda des Monastères Missionnaires, dépendants, comme c'était l'usage dans l'Église celte, du Monastère-évêché de Dol.

Ayant obtenu gain de cause, grâce à l'appui de Saint Germain (cf. 28 mai), dans sa mission auprès du roi de Paris, Childebert, pour la reconnaissance de l'autorité de Judwall, roi de Bretagne, il fonda un nouveau Monastère à l'embouchure de la Seine, sur un territoire concédé par Childebert, et reçut l'autorité sur les îles de la Manche (Jersey, Guernesey).

Après un second voyage en Neustrie, au cours duquel il assista au Second Concile de Paris (561-567), Saint Samson s'endormit en Paix. Son culte, très répandu en Bretagne, s'étendit jusqu'en Italie.

009 lanmeur eglise paroissiale statue de saint samson 2Lanmeur : église paroissiale Saint-Mélar, statue de Saint Samson.
Photo de Moreau.henri.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Samson.

Saint Samson de Dol est l'un des nombreux saints bretons que les traditions font venir des pays celtiques d'outre-Manche. Il est l'un des sept saints fondateurs de Bretagne. (mort à Dol vers 565).

La ville de Dol-de-Bretagne est une étape du pèlerinage médiéval des sept saints de Bretagne continentale appelé Tro Breizh (Tour de Bretagne).

Il a fondé l’abbaye de Dol et il est le patron du diocèse dont celle-ci devint le chef-lieu à l’époque carolingienne.

Sa souscription aux Actes du Concile de Paris (vers 560) atteste de l'historicité de cet évêque.

Biographie

Il serait né a région du Glamorgan actuel (SO du Pays de Galles).

Selon sa Vita, Amon et Anna, ses parents, avaient longtemps attendu d'avoir un enfant. Pour le consacrer à Dieu, ils l'envoyèrent au monastère de Llaniltud Fawr, maintenant Llantwit Major (près de Cardiff).

Il y fut l'élève de saint Ildut qui a aussi laissé son nom à Lanildut (au nord-ouest de Brest). Selon des traditions plus tardives, Samson se serait fait remarquer par sa capacité à commander aux oiseaux destructeurs de récolte.

Il convertit ses parents à la vie monastique et accéda à la tête du Monastère d’Inis Pyr à la suite de la mort accidentelle de l’Abbé Piron.

Après un séjour en Irlande, il fut consacré Évêque par Saint Dubrice et émigra vers les Cornouailles où il s'installa à Golant, dans une caverne dont il avait chassé un serpent.

Il franchit ensuite la Manche en direction de la Bretagne continentale où il s’établit à Dol-de-Bretagne (maintenant en Ille-et-Vilaine).

Il s’entremit alors dans une crise politique entre le roi franc Childebert Ier (511-558) et le chef breton Judual qu’il contribua à rétablir dans ses droits sur la Domnonée.

La donation par le mérovingien du monastère de Pentale (Saint-Samson-de-la-Roque) paracheva la mise en place par Samson, de part et d’autre de la Manche d’un réseau monastique contrôlé par sa famille.

Jusqu'à la fin du XIIe siècle, Dol-de-Bretagne a prétendu à la dignité archiépiscopale ayant autorité sur les autres évêchés bretons.

Mais en 1199, Philippe-Auguste obtint du Pape Innocent III la confirmation de la prééminence de Tours.

L'évêché de Dol avait comme (relative) particularité d'avoir un territoire très restreint autour du siège épiscopal et d'avoir juridiction sur de nombreuses enclaves réparties dans les autres diocèses bretons ainsi qu'en Normandie dans le Marais Vernierquatre paroisses ont dépendu de Dol-de-Bretagne jusqu'en 1791.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/07/2018