Sainte Hedwige 1ère, Reine de Pologne (1374-1399). Fête le 17 Juillet.

Mardi 17 Juillet 2018 : Fête de Sainte Hedwige 1ère, Reine de Pologne (1374-1399).

Jadwiga by bacciarelli 1

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/10259/Sainte-Hedwige.html

Sainte Hedwige

Reine de Pologne (✝ 1399)

Princesse bosniaque, née en Hongrie en 1374, couronnée reine de Pologne à 10 ans, épouse du duc Ladislas Jagellon de Lituanie, elle a le génie du gouvernement et le sens de l'Église.

Elle fonde à Prague un séminaire et, dans l'acte de Fondation, elle en détermine le niveau culturel et spirituel.
En 1397, elle a 23 ans et elle fonde la faculté de théologie de Cracovie à qui elle léguera plus tard tous ses biens, afin de lui assurer son avenir quand elle meurt à l'âge de 25 ans.

Saint Jean Paul II l'a Canonisée à l'occasion des six cents ans de cette faculté, le 8 Juin 1997 à Cracovie.

À Cracovie en 1399, Sainte Hedwige, reine. Née en Hongrie, elle devint reine de Pologne et épousa Jagellon, grand duc de Lituanie, qui reçut au Baptême le nom de Ladislas, et avec lui elle sema en Lituanie la Foi Catholique.
Martyrologe romain.

Jadwiga cp 1Tombeau de la reine Hedwige Ire de Pologne dans la Basilique-Cathédrale Saints-Stanislas-et-Venceslas de Cracovie.
Photo de Romek79.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hedwige_Ire_de_Pologne.

Hedwige Ire d'Anjou, née à Buda le 15 février 1372, morte à Cracovie le 17 juillet 1399, a été "roi" de Pologne de 1384 à 1399.

Origine

Membre de la Maison capétienne d'Anjou-Sicile, Hedwige était une arrière-petite fille de Charles Martel de Hongrie, la petite-fille de Charles Robert de Hongrie et la fille de Louis Ier le Grand, roi de Hongrie et de Pologne, et d'Élisabeth de Bosnie.

Elle est fiancée par son père à l'âge de quatre ans au prince Guillaume d'Autriche.

Règne

Après la mort du roi Louis Ier en septembre 1382, tandis que sa sœur aînée Marie héritière des deux royaumes depuis 1379 voit son trône de Hongrie contesté, Hedwige est désignée comme souverain de Pologne par la noblesse de ce pays qui veut ainsi mettre fin à l'union personnelle entre la Hongrie et la Pologne.

Hedwige est couronnée à Cracovie le 15 octobre 1384. Bien qu'elle soit aujourd'hui appelée « la reine », Hedwige fut couronnée « Roi de Pologne » ; « Hedvig Rex Poloniæ », et pas « Hedvig Regina Poloniæ ». Le genre masculin de son titre souligne qu'elle était monarque de pleins droits, tandis que le titre de reine désignait seulement la femme du roi.

À la demande de la Diète, elle doit rompre ses fiançailles avec le jeune prince autrichien Guillaume de Habsbourg pour épouser à l'âge de 14 ans le 18 février 1386 à Cracovie Jogaila (13511424), grand-duc de Lituanie, un païen âgé de 35 ans qui se convertit au christianisme pour l'occasion sous le nom de « Ladislas ou Vladislav » (polonais Władysław Jagiełło) et qui est lui aussi élu roi de Pologne. Cette union permettra en outre, la conversion complète de la Lituanie au catholicisme.

Hedwige Ire meurt des complications de l'accouchement quatre jours après son premier enfant une fille Élisabeth Bonifacia, née le 22 juin et décédée le 13 juillet 1399. Son mari, à la requête des États du royaume unanimes, reste l'unique roi de Pologne.

La jeune femme qui parlait plusieurs langues (le latin, le bosniaque, le hongrois, le serbe, le polonais et l'allemand) et qui a accepté de sacrifier sa vie personnelle pour l'avenir de son pays est devenue la patronne de la nation polonaise et a été Canonisée par Saint Jean-Paul II le 08 Juin 1997.
Elle est fêtée le 17 Juillet.

Santa edvige jadwiga c

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/hagiographie/fiches/f0404.htm

Sainte EDWIGE D'ANJOU

Nom: EDWIGE D'ANJOU  (DE HONGRIE)
Prénom: Edwige
Pays: Pologne
Naissance: 1374
Mort: 17.07.1399  à Cracovie
Etat: Reine de Pologne
Note: De souche angevine, elle épouse en 1386 Ladislas II Jagellon, grand-duc de Lituanie, qui se convertit au Catholicisme avec son pays. Elle fonde l' "Université Jagellone" de Cracovie.
Béatification:
Canonisation: 08.06.1997  à Cracovie (Pologne)  par Saint Jean Paul II
Fête: 17 juillet
Réf. dans l’Osservatore Romano: 1997 n.25 p.12  -  n.27 p.5-8
Réf. dans la Documentation Catholique: 1997 n.14 p.668-671. 674-675. 682

Notice
Lors de son grand pèlerinage de 11 jours en Pologne (31 mai - 10 juin 1997), Jean Paul II a Canonisé Sainte Edwige d'Anjou, reine de Pologne, à Cracovie, le Dimanche 8 Juin, devant une foule de plus d'un million et demi de fidèles.

Fille du roi de Hongrie et de Pologne Louis Ier le Grand, de la maison d'Anjou, Edwige (ou Hedwige) épouse en 1386 Ladislas II Jagellon, grand-duc de Lituanie, acte qui confirme l'union de la Pologne et de la Lituanie et qui est à l'origine de la dynastie polonaise des Jagellons.

Celui qui veut être grand doit être le serviteur des autres (Mt 20,25). Elle a compris cela. Elle comprend aussi que l'Amour est ce qu'il y a de plus grand.
Elle en prend conscience lorsqu'elle vénère le grand Crucifix noir du Wawel (encore vénéré de nos jours le Vendredi-Saint).
Dès lors, elle réalise de la manière la plus éloquente l'invitation à "aimer en actes et en vérité" (Cf 1Jn 3,18).
Elle sent que sa mission est de porter l'Évangile à ses frères Lituaniens. Son mari, le Grand-duc de Lituanie, reçoit le Baptême Catholique: cet événement important marque l'entrée du dernier grand pays païen dans la Chrétienté occidentale.
Ainsi Edwige est patronne de Pologne dans sa dimension héréditaire, c'est-à-dire unie à la Lituanie et à la Russie : la République des trois nations.

Sachant que la force de l'État et la solidité de l'Église supposent une nation instruite et donc des universités dynamiques, elle fait renaître l'Académie de Cracovie fondée par le roi Casimir le grand, son grand-oncle, en l'enrichissant d'une Faculté de Théologie, condition nécessaire à l'époque pour obtenir le titre d'université, laquelle deviendra florissante au cours des siècles suivants, se taillant un nom à l'égal des universités plus anciennes (par exemple celle de Paris).
Par l'université, Cracovie devient le berceau de la culture polonaise et le pont entre l'Occident Chrétien et l'Orient, apportant une contribution inaliénable à l'esprit européen.

Elle sera illustrée par des savants comme Nicolas Copernic et de nombreux Bienheureux ou Saints comme Saint Jean de Kenty.
Pour marquer l'importance majeure qu'elle attache à cette université, la reine lui donne son sceptre d'or, ne gardant pour elle qu'un sceptre de bois doré.

Il est providentiel que coïncident la Canonisation d'Edwige, Dame et Seigneur du Wawel, avec le 600e anniversaire de la Fondation de la Faculté de Théologie (1397-1997).
Cette Canonisation, attendue depuis des siècles et ardemment souhaitée par l'"Université Jagellone", avait fini par paraître tout à fait impossible.
Il est heureux que ce soit Saint Jean Paul II, si attaché à Cracovie, qui ait été l'instrument providentiel de cet acte solennel.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 17/07/2018