Sainte Dorothée de Montau, Mystique et recluse (✝ 1394). Fête le 25 Juin.

Lundi 25 Juin 2018 : Fête de Sainte Dorothée de Montau, Mystique et recluse, Patronne de la Prusse (✝ 1394).
C’est en 1976 que le Pape Paul VI la Canonisa.

Beata dorotea da montau 1

En 1394, en Prusse Orientale dont elle est la Patronne, Sainte Dorothée de Montau, mère de famille, puis recluse après son veuvage.
Grande était sa dévotion pour l'Eucharistie, les jours de Communion, le désir l'empêchait de dormir et elle guettait par la fenêtre l'aube trop lente.
Abbaye Notre Dame de Tamié.

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/2102/Bienheureuse-Dorothee-de-Montau.html.

Bienheureuse Dorothée de Montau

Mystique et recluse (✝ 1394)

Épouse d'un modeste ouvrier de Gdansk en Pologne, mère de neuf enfants, elle se retira du monde quand elle fut veuve, pour se consacrer à la Prière.
Elle se fit emmurer recluse tout contre la Cathédrale de Marienwerder. Sa cellule avait trois fenêtres: l'une vers le Ciel, la deuxième vers l'autel, la troisième vers le cimetière.
Elle recevait beaucoup de visiteurs que sa Charité spirituelle encourageait.
Ses confesseurs ont rapporté, après sa mort, les communications Célestes dont elle recevait les grâces.

À Marienwerder en Podolie polonaise, l’an 1394, la Bienheureuse Dorothée de Montau, veuve, qui vécut recluse dans une cellule touchant la Cathédrale, adonnée continuellement à la Prière et à la Pénitence.
Martyrologe romain

Dorothee

http://nouvl.evangelisation.free.fr/dorothee_de_montau.htm.

Dorothée de Montau
Religieuse Bénédictine, Bienheureuse
1347-1394

La Bienheureuse Dorothée naquit le 6 Février 1347 à Montau, en Prusse (aujourd'hui en Pologne) sur la Vistule.
Dès sa jeunesse, elle se mortifiait. Elle se maria à seize ans avec Adalbert, armurier de son état et plus âgé que la jeune femme.
Le ménage vivait fort chrétiennement, malgré les accès de colère passagers d'Adalbert. Ils s'installèrent à Dantzig, grand port de commerce de la Hanse. Dorothée donna naissance à neuf enfants.
Seulement une fille atteint l'âge adulte. Elle devint Bénédictine et sa mère lui dédia un traité de spiritualité.

A 31 ans, Dorothée connut ses premières extases, un état d'amour languissant pour son Seigneur.
Son mari la désapprouva au début, puis ils décidèrent de faire des pèlerinages. Lors d'un pèlerinage à Rome — cette fois-ci sans Adalbert — celui-ci mourut.
C'était en 1390.
Profondément émue, Dorothée se rendit à Marienwerder, où elle rencontra celui qui allait devenir son directeur spirituel : Jean de Marienwerder (1343 à 1417).
Il avait été théologien à Prague et faisait partie de l'Ordre Teutonique.
Sage et avisé, il commença à prendre note des visions de Dorothée et de son enseignement.

A partir de 1393, Dorothée décida de vivre en recluse dans une cellule attenante à la Cathédrale.
Elle Communiait tous les matins, ce qui à l'époque était exceptionnel. Elle édifia de nombreux fidèles...

Elle s'inspirait aussi de Sainte Brigitte, dont les reliques avaient voyagé à Dantzig, lorsque Dorothée y vivait. Elle se sentait proche de la spiritualité Dominicaine.
Grâce à son Confesseur, elle put éditer des traités spirituels et deux “vitae”.

De nombreux écrits de Dorothée transcrivent ses visions, son amour de l'Eucharistie, son chemin de Pénitence jusqu' à sa transformation dans Le Saint-Esprit vers l'Union Mystique.
Elle contempla le Cœur de Jésus ouvert, et vécut l'échange des cœurs.

Cette âme féminine et profondément aimante fait partie des grandes Mystiques à redécouvrir !
Elle mourut à Marienweder le 25 juin 1394 et fut dès lors considérée comme l'une des patronnes de la Prusse.

Cela bl doroty 1Autel de Sainte Dorothée de Montau (Pour voir la photo en grand format : cela-bl-doroty.jpg cela-bl-doroty.jpg)
Marcin n®  — Travail personnel. CC BY-SA 2.5

http://fr.wikipedia.org/wiki/Doroth%C3%A9e_de_Montau.
Dorothée de Montau (née le 06 Février 1347 à Montau - morte le 25 Juin 1394 à Marienwerder, aujourd'hui Kwidzyn) est une Sainte Catholique, Canonisée en 1976 et fêtée le 25 Juin. C'est la patronne de la Prusse et de l'Ordre Teutonique.

Biographie

Dorothée de Montau naquit dans une famille de paysans aisés qui la contraignit, à dix-sept ans, à épouser un armurier de Dantzig, homme de caractère emporté mais qu'elle finit par adoucir à force d'humilité et de gentillesse.
Ils eurent neuf enfants dont ne survécut toutefois qu'une fille, qui devint plus tard Religieuse à Kulm (aujourd'hui Chełmno nad Wisłą).

Peu de temps après son mariage, Dorothée eut ses premières visions. Quand son époux fut revenu à de meilleurs sentiments, elle fit quelques pèlerinages en sa compagnie à Cologne, Aix-la-Chapelle et Einsiedeln ; ils avaient prévu de visiter Rome ensemble, en 1390, mais elle partit seule, son mari étant retenu par la maladie.

Quand elle revint, il était décédé et elle décida à ce moment de se retirer du monde. C'est alors qu'elle fit la rencontre de Johannes Marienwerder, doyen de la Cathédrale et Prêtre de l'Ordre Teutonique, qui devient son directeur de conscience et son biographe.
Elle renonça à sa fortune et, jusqu'à la fin de sa vie, resta volontairement recluse dans une cellule qui était intégrée aux bâtiments de la Cathédrale. De nombreux visiteurs venaient chercher auprès d'elle conseils et consolations.
L'Ordre Teutonique présenta une demande de canonisation mais elle n'aboutit pas et c'est seulement en 1976 que le Pape Paul VI la Canonisa.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/06/2018