Bienheureuse Francisca de Paula de Jesus, laïque brésilienne. Fête le 14 Juin.

Jeudi 14 Juin 2018 : Fête de la Bienheureuse Francisca de Paula de Jesus, laïque brésilienne (✝ 1895).

Nhachica

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/12791/Bienheureuse-Francisca-de-Paula-de-Jesus.html

Bienheureuse Francisca de Paula de Jesus

Laïque brésilienne (✝ 1895)

Francisca de Paula de Jesús (Nhá Chica), laïque brésilienne (1808 - 1895), Béatifiée le 4 Mai 2013 (décret de la Congrégation pour les causes des saints du 28 juin 2012) à Baependi, Minas Gerais au Brésil.
Elle est connue sous le nom de Nhá Chica (tante Françoise)
Fille et petite-fille d'esclaves, analphabète et orpheline, Nhá Chica consacra sa vie à la prière et aux pauvres.
Elle créa le sanctuaire de l'Immaculée Conception près de chez elle à Baependi.

Elle est morte le 14 Juin 1895 à Baependi, Minas Gerais.
Voir le site de l'Associação Beneficente Nhá Chica (en portugais) 'ce qui se passe parce que je prie avec Foi'

Le 5 Mai 2013, le Pape a évoqué la Béatification au Brésil de Francisca de Paula De Jesus, dite Nha Chica dont la 'vie simple fut entièrement dévouée à Dieu et à la charité'. (Radio Vatican)
De l'esclavage à la liberté dans le Christ - Osservatore Romano, le 5 mai 2013

A lire sur le site de la conférence épiscopale brésilienne (en portugais)
- Cardinal Amato: "Nha Chica, authentique leçon de vie chrétienne"
- Communiqué de la Conférence épiscopale pour la béatification de Nha Chica
- Dom Aloísio Roque Oppermann, Archevêque émérite d'Uberaba: "Nhá Chica issue du peuple"

08 La loi du Seigneur est parfaite, qui redonne vie;
la charte du Seigneur est sûre, qui rend sages les simples.
Psaume 18

Santa nha chica de baependi 2

Paula Francisca de Jésus, plus connue sous le surnom de Nhá Chica.
Téléversé par Diovanimangia

https://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20180614&id=17037&fd=0

Bse Francisca de Paula De Jesus
(surnommée Nhà Chica : tante Francisca)
Laïque (ex esclave) brésilienne

Francisca de Paula De Jesus, fille d’une mère célibataire esclave, naît entre 1808 et 1810 dans le quartier Santo Antônio do Rio das Mortes Pequeno de São João del-Rei (Brésil).
Francisca est analphabète et se retrouve orpheline très jeune.

Elle apprit de sa mère les prières et les dévotions, malgré le fait, étant une fille et esclave, qu’elle ne reçut aucune instruction.
Elle se transféra à Baependi, ville en plein développement et demeura orpheline. Au moment de sa mort sa mère lui recommanda de conduire une vie retirée de manière à mieux pratiquer la Charité et conserver la Foi.

Adulte, elle choisit le célibat, et se consacre à la Prière. A partir de ce moment-là, Francisca vécut seule dans une petite maison sur une colline à la périphérie de la ville, se consacrant à la Prière et aux soins des plus démunis, choisissant, ainsi, une vie de pauvreté et de louange, pauvre parmi les pauvres.

Sa maison devient un véritable lieu de « pèlerinage ». Femme d'une humilité extraordinaire, et d'une grande dévotion pour la Vierge Marie, Nhà Chica consacre sa vie aux pauvres, ce qui lui vaut l’appellation de « Mère des pauvres ».
Sa renommée de mère humble se diffusa rapidement parmi les derniers qui l’approchaient, recevaient des Prières, nourriture, consolation et réconfort.

Héritant d’une immense fortune après la mort de son frère, elle distribue tous ses biens aux plus pauvres et fait construire une chapelle dédiée à Notre-Dame de la Conception, où elle sera enterrée à sa mort : le 14 juin 1895.

De son vivant, Nhá Chica était considérée comme une sainte. En 1991, son procès en Béatification fut ouvert à la phase diocésaine et passé, après une validation par la Congrégation pour les causes des Saints, à la phase romaine en 2007, au titre duquel elle a été déclarée vénérable.
La postulation pour la cause en Béatification de Nhá Chica a reçu environ 20 000 témoignages de grâces.

Francisca de Paula De Jesus a été déclarée Bienheureuse le 04 Mai 2013 au Sanctuaire de Notre-Dame de la Conception à Baependi (Brésil).
La cérémonie a été présidée par le Cardinal Angelo Amato s.d.b., préfet de la Congrégation pour les causes des Saints, au nom du Pape François, qui s'est uni au peuple brésilien, dans la prière durant le Regina Cœli du dimanche 5 Mai 2013. Le Pape a en effet évoqué la nouvelle Bienheureuse.
« Sa vie simple fut toute dédiée à Dieu et à la charité, à tel point qu’elle était appeléemère des pauvres”, a souligné le Pape François, s’unissant « à la joie de l’Église du Brésil pour cette disciple lumineuse du Seigneur ».

Pour le Cardinal Amato, la principale caractéristique de la Bienheureuse est l’Humilité : « Elle n’attribuait rien à sa personne, mais tout à Dieu, et à la Vierge », explique-t-il au micro de Radio Vatican.
Francisca de Paula De Jesus était « une femme de Prière assidue » – qui tenait en permanence son chapelet entre les mains – et « un témoin fidèle de la Miséricorde du Christ envers les plus nécessiteux », physiquement ou spirituellement, ajoute-t-il.  

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 14/06/2018