Bienheureuse Marie-Séraphine du Sacré-Cœur, Fondatrice. Fête le 24 Mars.

Samedi 24 Mars 2018 : Fête de la Bienheureuse Marie-Séraphine du Sacré-Cœur, Fondatrice de l'Institut des Sœurs des Anges (✝ 1911).

Serafina01

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/12565/Bienheureuse-Marie-Seraphine-du-Sacre-C%9Cur.html

Bienheureuse Marie-Séraphine du Sacré-Cœur

Fondatrice de l'Institut des Sœurs des Anges ( 1911)

Née à Trente le 11 Septembre 1849, morte le 24 Mars 1911 à Faicchio, Italie, déclarée Vénérable le 3 juillet 2009 par le Pape Benoît XVI, Béatifiée le 28 Mai 2011 à Faicchio (Bénévent, Italie) au cours d’une cérémonie présidée  par le Cardinal Angelo Amato s.d.b., Préfet de la Congrégation pour la cause des Saints, qui représentait le Pape Benoît XVI.

Marie-Séraphine du Sacré Cœur (au siècle, Clotilde Micheli), Religieuse, Fondatrice de l'Institut des Sœurs des Anges (1849 - 1911)
site de l'Institut des Sœurs des Anges - en italien.

Irmc3a3 maria serafina micheliLe 2 Juin 2011, Benoît XVI a invité les Religieuses à «imiter la nouvelle Bienheureuse en répondant avec promptitude à l’appel de Dieu à la sainteté dans les circonstances ordinaires de la vie».
Le Pape a rappelé que la nouvelle Bienheureuse était originaire de la région de Trente, dans le Nord-Est de l’Italie, et qu’elle a fondé, dans le Sud, en Campanie, «l’Institut des Sœurs de la Charité des Anges», en 1891, après moult péripéties. (Zenit, le monde vu de Rome)

La nouvelle Bienheureuse disait souvent : « Soyez toujours des anges de Lumière et de Charité, pour conduire les âmes à Dieu sur les deux ailes de la Parole et du bon exemple ».
Beata Maria Serafina del S. Cuore (Clotilde Micheli) - en italien.

Mariaserafina

Quelques détails sur sa vie

Né le 11 Septembre 1849 à Imer, village de la région de Trente. Elle eut de nombreux contacts avec les anges.
La première apparition remonte à 1852, Clotilde venait d'avoir trois ans. Sa biographie dit que son gardien Ange lui apparut, à la demande de Notre- Dame, à l'invitation pour faire un vœu de virginité.
Au début, elle n'a pas compris le sens de cette demande, mais ne voulant rien refuser à la mère de Dieu, Clotilde a acceptée sans réserve.
En 1858, elle reçoit sa Confirmation.

Selon la tradition, Clotilde vers ses 18 ans a obtenu une apparition divine par Dieu. La Vierge Marie, accompagnée d'une multitude des anges, lui apparut disant:
«Ma fille, je désire que vous établissez un nouvel institut appelé "Les Sœurs des Anges":
«Afin que ses membres se proposent d'imiter les anges en Adoration de la Très Sainte Trinité, par le biais de l'Eucharistie, et dans le service du prochain ».

Après de nombreuses vicissitudes.
En 1891 Clotilde réussit à mener à son terme la demande de Notre-Dame de la Fondation de la Congrégation des Sœurs des Anges, Adorateurs de la Très Sainte Trinité qui serait surtout de se consacrer à la prise en charge des infirmes, à l'éducation scolaire, et à l'Apostolat de ceux qui ont le plus besoin.
Aujourd'hui, les Sœurs sont présentes au Brésil, aux Philippines, et en Italie.

Marie seraphine du sacre coeurAlors que le 31 Octobre 2016,  ont lieux les célébrations du 500ème anniversaire de la création de l’Église Luthérienne, voilà un message que la Bienheureuse Marie-Séraphine du Sacré-Cœur a reçue alors qu’elle s’agenouillait sur les marches d’un Temple protestant, pensant que c’était une église Catholique (c’était le soir et la préparation des festivités du 400ème anniversaire de la naissance de Luther (le 10 Novembre 1483), avec un monde fou partout dans les rues et sur les balcons).
Pendant qu’elle priait, l’Age gardien est apparût qui lui dit :
« Lève-toi, parce que c’est une église protestante ».
Il rajouta : « Mais je veux que vous voyez l’endroit où Martin Luther a été condamné et la peine qu’il subit en punition de sa fierté ».

Après ces paroles, elle vit un terrible abîme de feu où étaient cruellement tourmentées d’innombrables âmes.

Luther est en Enfer : vision de la Bienheureuse Marie-Séraphine du Sacré Cœur

Et pour approfondir cette vidéo d’une minute et 6 secondes, il est bon de voir la suite de sa vision, sur le lien suivant, qui a aussi le mérite de nous faire découvrir des passages de la vie de la Bienheureuse Marie-Séraphine du Sacré-Cœur.
Dans le fond de ce trou il y avait un homme, Martin Luther, qui se distinguait des autres: il était entouré par des démons qui l'ont forcé à s'agenouiller et tous, armés de marteaux, ils ont essayé, mais en vain, de lui enfoncer un gros clou dans la tête.

La Religieuse a pensé: si les gens du  peuple avait vu cette scène dramatique, ils n'auraient pas rendu les honneurs et autres commémorations et célébrations pour un tel personnage.
Plus tard, lorsque l'occasion s'est présentée de rappeler à ses Sœurs de vivre dans l'humilité et dans le secret.
Elle était convaincue que Martin Luther a été puni en enfer surtout pour le premier péché mortel, l'orgueil.


L'orgueil qui est un péché capital, l'a amené à la rébellion ouverte contre l'Église Catholique Romaine.
Son comportement, son attitude envers l'Église, et sa prédication furent cruciales pour inciter et amener beaucoup d'âmes à la ruine éternelle et erronée.

Luther est en enfer : vision de la Bienheureuse Marie-Séraphine du Sacré Cœur

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 24/03/2018