Saint Gabriel Lalemant, Martyr au Canada (1610-1649). Fête le 17 Mars

Samedi 17 Mars 2018 : Fête de Saint Gabriel Lalemant, Martyr au Canada (1610-1649).

Soj saint gabriel lallemantLa mémoire Liturgique de Saint Gabriel Lalemant est célébrée le 17 Mars au martyrologe romain, alors que sa mémoire est célébrée avec ses compagnons le 19 Octobre.

Jeudi 19 Octobre 2017 : Fête de Saints Jean de Brébeuf, Isaac Jogues et leurs compagnons, martyrs († 1649).
La Célébration liturgique des Saints martyrs canadiens a lieu le 26 Septembre au Canada (Solennité) et le 19 Octobre dans l'Église universelle.
Pour voir leur vie et en découvrir davantage sur eux, aller dans le menu déroulant à « Vie des Saints » au 19 Octobre, ou sur le lien suivant :
Saints Jean de Brébeuf, Isaac Jogues et leurs compagnons.

X can martyrs painting 1

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/822/Saint-Gabriel-Lalemant.html

Saint Gabriel Lalemant

Martyr au Canada (✝ 1649)

Il était originaire de Paris, mais il ne pouvait rester à enseigner la théologie ou la philosophie.
Il arrive à convaincre son provincial Jésuite à devenir Missionnaire au Canada.

Il y rejoint Jean de Brébeuf et évangélise avec lui les indiens Hurons.
En 1649, les tribus indiennes des Iroquois reprennent le sentier de la guerre contre les Hurons et les deux Religieux Jésuites sont faits prisonniers, torturés, avec d'autres prisonniers Chrétiens.
Les souffrances sont insoutenables à décrire. Ils entrent dans la paix de Dieu en 1649.

Jean de Brébeuf, Gabriel Lalemant, Charles Garnier, Antoine Daniel, Noël Chabanel, Isaac Jogues, René Goupil, Jean de La Lande, Canonisés en 1930, patrons secondaires du Canada depuis 1940, ils sont devenus des figures nationales proposées en exemples à l'Église universelle.
Avec nos découvreurs et nos Fondateurs, ils sont nos architectes: leurs courses ont tracé nos routes d'eau et de fer; ils ont fixé le site de maintes de nos cités et donné leurs noms à d'innombrables institutions (hôpitaux, universités, collèges, écoles), à des villages, des paroisses, des routes et des rues du Québec.
Davantage, c'est jusqu'au cœur même du sol qu'ils ont pénétré par leur sang répandu. (Les saints martyrs canadiens - diocèse d'Edmundston)


La célébration liturgique des Saints martyrs canadiens a lieu le 26 Septembre au Canada et le 19 Octobre dans l'Église universelle.
Chez les Hurons au Canada, en 1649, la passion de Saint Gabriel Lalemant, Prêtre de la Compagnie de Jésus.
Avec toute la vigueur de son zèle, il répandit la connaissance de Dieu dans ce peuple, et dans sa propre langue, jusqu’au jour où des ennemis, adorateurs d’idoles, le traînèrent aux supplices les plus cruels.

Martyrologe romain.

5 gabriel lalemantPour un approfondissement biographique :
>>> Saint Gabriel Lalemant.

LALEMANT, GABRIEL, Prêtre, Jésuite, Missionnaire et martyr, né à Paris le 03 Octobre 1610, tué par les Iroquois le 17 Mars 1649, Canonisé par le Pape Pie XI le 29 Juin 1930.
Gabriel Lalemant était fils d’un avocat au parlement de Paris.
La Relation de 1649 insinue qu’il appartenait à la noblesse : « Quoi que quittant le monde, il eût quitté la part que sa naissance lui donnait à des charges honorables ».
Il avait 20 ans quand, le 24 Mars 1630, il entrait au noviciat de Paris. Deux ans plus tard, il obtenait de ses supérieurs la permission d’ajouter aux trois vœux ordinaires de religion celui de se consacrer aux Missions étrangères ; 14 ans s’écouleront entre l’émission de ce vœu et l’arrivée de Gabriel au Canada.
Dans l’intervalle, il est professeur au collège de Moulins (1632–1635), étudie la théologie à Bourges (1635–1639), il est ministre des pensionnaires au collège de La Flèche (1639–1641), professeur de philosophie au collège de Moulins (1641–1644), préfet du collège de Bourges (1644–1646).

Le Journal des Jésuites note son arrivée à la date du 20 Septembre 1646. Sur son séjour à Québec (1646–1648) nous savons peu de choses.
Au début de Septembre 1648, il arrivait à Sainte-Marie-des-Hurons, et il était appliqué à l’étude de la langue.
Les succès furent si rapides qu’en Février 1649 il remplaçait à la mission Saint-Louis le père Chabanel, appelé ailleurs.

Le 16 Mars 1649, une armée de 1000 Iroquois envahit le bourg Saint-Ignace et s’en empare presque sans coup férir, avant le lever du soleil.
De là, elle se rend à la mission Saint-Louis, distante d’une lieue. Ici, les Hurons se défendent énergiquement, repoussent un premier et un second assaut. Mais comme les Iroquois ont le nombre, ils ont aussi la victoire.

Jean de Brébeuf et Gabriel Lalemant étaient alors à la mission Saint-Louis. On leur conseille de fuir ; ils refusent, « et pendant la chaleur du combat, leur cœur n’était que feu pour le Salut des âmes ».
Dès qu’ils sont fait captifs, on les dépouille de leurs vêtements, on leur arrache les ongles et on les conduit au bourg Saint-Ignace (à mi-chemin entre Coldwater et Vasey, dans le comté de Simcoe, en Ontario).

Brébeuf mourut le 16 Mars, à quatre heures de l’après-midi. Lalemant a-t-il eu connaissance des souffrances de son confrère ? Nous ne le savons pas.
Quant à lui, son martyre commença le 16 Mars, à six heures du soir, et dura jusqu’au lendemain matin.
Voici ce que la Relation en à retenu : « Dans le plus fort de ces tourments, le Père Gabriel Lallement leva les yeux au Ciel, joignant les mains ensemble, et jetant des soupirs à Dieu qu’il invoquait à son secours ».

Il « avait reçu un coup de hache sur l’oreille gauche, qu’ils lui avoient enfoncé jusque dans la cervelle qui paraissait à découvert ; nous ne vîmes aucune partie de son corps, depuis les pieds jusqu’à la tête qui n’eut était grillée, et dans laquelle il n’eut resté brulé tout vif ; même les yeux où ces impies avoient fourré des charbons ardents ».
Son corps, enterré avec celui de Brébeuf, sous la chapelle de la résidence Sainte-Marie, était levé et transporté à Québec au printemps de 1650.

Léon Pouliot

Jesuit map nfCarte Bressani de 1657 représentant le martyre de Jean de Brébeuf et Gabriel Lalemant.

Gabriel Lalemant et 7 sept autres Missionnaires Jésuites, ont été Béatifiés le 21 Juin 1925 et Canonisés, le 29 Juin 1930, par Pie XI (Ambrogio Damiano Ratti, 1922-1939).
Le Vénérable Pie XII (Eugenio Pacelli, 1939-1958) a déclaré les Saints martyrs canadiens, Patrons secondaires du Canada.

Pour un approfondissement biographique des martyrs, cliquer sur les noms ci-dessous :

Antoine Daniel
Charles Garnier
Gabriel Lalemant
Isaac Jogues
Jean Brébeuf
Jean de La Lande
Noël Chabanel
René Goupil

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 17/03/2018