Saint Jean-Joseph de la Croix, Prêtre o.f.m. (1654-1734). Fête le 05 Mars.

Lundi 05 Mars 2018 : Fête de Saint Jean-Joseph de la Croix, Prêtre o.f.m. (1654-1734).

5563854942 ce69ae3eff

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/11499/Saint-Jean-Joseph-de-la-Croix.html

Saint Jean-Joseph de la Croix

Frère Franciscain à Naples (✝ 1734)

Né dans l'île d'Ischia en Italie, il est Frère mineur à seize ans. Pendant une trentaine d'années il s'efforcera de répandre la réforme de son Ordre selon les règles rétablies par saint Pierre d'Alcantara, puis il se retira à Naples dans la prière et l'effacement.
Il est resté célèbre par ses extases et ses lévitations publiques et même son don de bilocation.
Il fut surtout un père spirituel voué à la direction des âmes. Il mourut à Naples où il est grandement vénéré.

Jean-Joseph de la Croix (1654 – 1734): A Naples, Charles Gaëtan Calosinto naît dans une famille dont 5 enfants se consacreront à Dieu.
A 17 ans, il entre dans l’Ordre des Frères Mineurs et prend le nom de Jean-Joseph de la Croix.
Modèle de piété et de compassion, il sait aussi gérer les affaires, en étant gardien du couvent puis provincial.
Pauvre selon saint François, il porte une tunique toute rapiécée, qui le fait surnommer 'le Père Cent-Pièces'.
Il meurt octogénaire, calme et joyeux, en admirant une dernière fois un portrait de la Sainte Vierge. (Source: diocèse de Sion)

À Naples, l’an 1734, Saint Jean-Joseph de la Croix (Charles-Gaétan Calosinto), Prêtre de l’Ordre des Mineurs, qui suivit les traces de saint Pierre d’Alcantara et rétablit la discipline régulière dans beaucoup de couvents de la province de Naples.
Martyrologe romain.

0305http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20180305&id=13714&fd=0

Saint Jean-Joseph de la Croix
Prêtre o.f.m.
(1654-1734)

Giovanni Giuseppe della Croce (dans le siècle Carlo Gaetano Calosinto) naquit dans l'île d'Ischia, près de Naples, le jour de l'Assomption, 1654.
Tout enfant, il aimait la retraite, le silence et la prière, et fuyait les jeux de son âge, aimant mieux consacrer le temps de ses récréations à visiter des églises et à y adorer le Sauveur.

Marie avait, après Jésus, toute sa prédilection ; il dressa dans sa chambre un petit autel, récitait chaque jour les offices de la Mère de Dieu et jeûnait en son honneur tous les samedis et aux vigiles de ses fêtes.
Dès ce temps, il aimait les pauvres au point de leur distribuer tout l'argent dont il pouvait disposer.

C'est à dix-sept ans qu'il entra chez les Frères Mineurs réformés de Saint-Pierre d'Alcantara. Il s'acquitta avec succès des missions les plus difficiles ; à vingt-quatre ans, il était maître des novices, puis gardien d'un couvent ; mais il n'accepta jamais les honneurs qu'avec une humble crainte et les quitta toujours avec joie.

Il aimait Dieu d'un ardent amour : « Quand il n'y aurait ni ciel ni enfer, disait-il, je voudrais néanmoins aimer Dieu toujours. »

Dieu opérait de nombreuses merveilles par les mains de ce fidèle disciple de saint François d'Assise et de saint Pierre d'Alcantara.
Prophéties, visions, extases, bilocation, sont des preuves étonnantes de sa sainteté. Il fut surtout un père spirituel voué à la direction des âmes.
Il mourut à Naples, où il est grandement vénéré, le 5 Mars 1734.

Jean-Joseph de la Croix a été Béatifié par Pie VI (Giovanni Angelo Braschi, 1775-1799), le 24 mai 1789, et Canonisé, par Grégoire XVI (Bartolomeo Mauro Alberto Cappellari, 1831-1846), le 26 Mai 1839.

St jean joseph de la croix 11Pour un complément biographique.
> > > Saint Jean-Joseph de la Croix

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/03/2018