Saint Józef Bilczewski, Archevêque de Lviv des Latins (1860-1923). Fête le 20 Mars.

Mardi 20 Mars 2018 : Fête de Saint Józef Bilczewski, Archevêque de Lviv des Latins (1860-1923).

Saint josefhttp://nominis.cef.fr/contenus/saint/10755/Saint-Jozef-Bilczewski.html

Saint Józef Bilczewski

Évêque polonais (✝ 1923)

Originaire de la région de Cracovie en Pologne, il fit ses études sacerdotales à Vienne, puis Rome et Paris.
Il enseigna la théologie dogmatique à Lviv en Ukraine, ville dont il devint Évêque, chargé des Catholiques latins.
Il travailla avec un grand soin à la formation morale et spirituelle du clergé et du peuple et, pendant la première guerre mondiale, vint en aide de toutes les manières aux besoins des pauvres et des indigents.
"Il fut apprécié des personnes de toutes les confessions, de tous les rites et de toutes les nationalités présents dans l'archidiocèse.
Pendant la durée de son service pastoral, il n'y eut aucun conflit nationaliste ou religieux. Il fut le promoteur de la concorde, de l'unité et de la paix.
Face aux questions sociales, il s'engageait aux côtés du peuple et des pauvres. Au cours de ses vingt-trois années de service pastoral, il transforma le visage de l'archidiocèse de Lviv.
Il mourut le 20 Mars 1923 et fut Béatifié par le Pape Jean-Paul II le 26 Juin 2001, au cours de sa visite pastorale en Ukraine." (Source: biographie de Józef Bilczewski, 1860-1923, site du Vatican)
Il a été Canonisé le 23 Octobre 2005 par Benoît XVI:

"Saint Józef Bilczewski fut un homme de Prière. La Messe, la Liturgie des Heures, la méditation, le chapelet et les autres exercices de piété rythmaient ses journées.
Un temps particulièrement long était consacré à l'Adoration Eucharistique." (homélie de Benoît XVI)
À Lwow en Ukraine, l’an 1923, le Bienheureux Joseph Bilczewski, Évêque chargé des Latins, qui travailla avec un grand soin à la formation morale et spirituelle du clergé et du peuple et, pendant la première guerre mondiale, vint en aide de toutes les manières aux besoins des pauvres et des indigents.

Martyrologe romain.

Josephbilczewskhttp://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20180320&id=13967&fd=0

Saint Józef Bilczewski
Archevêque de Lviv des Latins

Józef Bilczewski naquit le 26 Avril 1860 à Wilamowice (à l’époque dans le diocèse de Cracovie, actuellement en Ukraine) dans une famille rurale de neuf enfants dont il était l'aîné.

Il fit ses études au lycée de Wadowice et obtint le baccalauréat en 1880. Il entra alors au séminaire de Cracovie et fut ordonné Prêtre le 6 Juillet 1884 à Cracovie par le Cardinal Albin Dunajewski.

En 1886, il obtint un doctorat en théologie à l'Université de Vienne. Après avoir complété ses études à Rome et à Paris, il passa l'examen d'habilitation à l'enseignement à l'Université jagellonne de Cracovie en 1890 et devint professeur de théologie dogmatique à l'Université Jean Casimir de Lviv.
Il devint ensuite Doyen de la faculté de théologie, puis Recteur de l'Université elle-même.

Il était très apprécié par ses étudiants et jouissait de l'estime de ses collègues universitaires, ayant une réputation de grand scientifique.
Ses capacités furent remarquées par l'empereur d'Autriche François-Joseph, qui le présenta au Saint-Père comme candidat possible au Siège métropolitain vacant de Lviv.

La situation sociale, économique, ethnique et religieuse de ce grand archidiocèse exigeait un pasteur d'une grande force morale, c'est pourquoi Léon XIII (Vincenzo Gioacchino Pecci, 1878-1903) accueillit cette proposition et le nomma Archevêque de Lviv des Latins, le 17 Décembre 1900.
Dans son archidiocèse, il se distingua par sa grande bonté de cœur, son humilité, sa piété et son zèle pastoral, qui naissaient de son immense Amour pour Dieu et son prochain.
Son programme pastoral indiquait la nécessité de développer le culte du Très Saint Sacrement et la Communion.
Il adressa de nombreuses lettres pastorales à ses Prêtres et aux fidèles, traitant des problèmes de la Foi et de la morale de son époque, et des questions sociales.
Il consacra également une grande attention à la préparation des enfants à l'Eucharistie et fit construire des églises, des chapelles et des écoles, développant l'instruction des fidèles et promouvant les vocations Sacerdotales.

Il fut apprécié des personnes de toutes les confessions, de tous les rites et de toutes les nationalités présents dans l'archidiocèse.
Pendant la durée de son service pastoral, il n'y eut aucun conflit nationaliste ou religieux. Il fut le promoteur de la concorde, de l'unité et de la paix.
Face aux questions sociales, il s'engageait aux côtés du peuple et des pauvres. Au cours de ses vingt-trois années de service pastoral, il transforma le visage de l'archidiocèse de Lviv.
Il mourut le 20 Mars 1923.

Józef Bilczewski a été Béatifié, par le Pape Saint Jean-Paul II, le 26 Juin 2001, au cours de sa visite pastorale en Ukraine et Canonisé, avec 4 autres Bienheureux : Gaetano Catanoso, Zygmunt Gorazdowski et Alberto Hurtado Cruchaga, Prêtres, et le Religieux Capucin Felice de Nicosia, le 23 Octobre 2005, à Rome, par le Pape Benoît XVI.

Homélie du Pape Benoît XVI

190

Citations

Citation de Edward Nowak secrétaire de la Congrégation pour les Causes des saints :
« De sa personne, émanait une certaine fascination, une grande force spirituelle, avec laquelle il désarmait jusqu’à ses adversaires.
Il a été un pasteur « priant », il priait tant !
Il avait une considération particulière pour le Sacrement de l’Eucharistie, au point qu’il a été appelé « l’apôtre de l’Eucharistie
 ».

Citation du Pape Benoît XVI :
« La sainteté de Józef Bilczewski peut être décrite en trois mots : Prière, travail, abnégation ».

070927fzhttp://www.abbaye-saint-benoit.ch/hagiographie/fiches/f0542.htm

Saint Joseph BILCZEWSKI

Nom: BILCZEWSKI
Prénom: Joseph (Josef)
Pays: Ukraine
Naissance: 26.04.1860  à Wilamowice (près de Kety)
Mort: 20.03.1923  à Lviv
Etat: Évêque
Note: Prêtre le 06.07.1884 (à Cracovie par le Card. Dunajewski). Études à Vienne, Rome et Paris. Professeur à l'université de Cracovie, puis de Lviv. Archevêque de Lviv le 17.12.1900. Défenseur de tous au cours des guerres et invasions de son époque tourmentée.
Béatification: 26.06.2001  à Lviv  par Jean Paul II
Canonisation: 23.10.2005  à Rome  par Benoît XVI
Fête: 20 Mars
Réf. dans l’Osservatore Romano: 2001 n.27 p.6-7  -  2005 n.43 p.1-3.24
Réf. dans la Documentation Catholique: 2001 n.15 p.741-744

Notice
Au terme du synode des Évêques sur l’Eucharistie, clôturant l’Année Eucharistique voulue par Jean Paul II, le Pape Benoît XVI, son successeur, Canonise le Dimanche 23 Octobre 2005 (Dimanche des Missions) cinq Bienheureux qui se sont distingués par leur dévotion Eucharistique, notamment Saint Joseph Bilczewski.

Jozef (Joseph) Bilczewski naît en 1860 à Wilamowice, près de Kety, à l'époque diocèse de Cracovie, aujourd'hui de Bielesko-Zywiec (Ukraine).
La région faisait alors partie de l'Autriche-Hongrie et aujourd’hui de l’Ukraine. Il est l'aîné d'une famille de paysans comptant neuf enfants.
Il fait ses classes élémentaires à Wilamowice et à Kety, puis fréquente le lycée de Wadowice (ville natale de Jean Paul II) où il obtient le baccalauréat en 1880.
Il entre au séminaire de Cracovie et il est ordonné Prêtre en 1884. Dès les premières années de son Sacerdoce, il cultive une passion ardente pour la vérité qui le conduit à faire, de la recherche théologique, une voie originale pour traduire en comportements concrets le commandement de l'Amour envers Dieu.
En même temps il témoigne d'un grand Amour envers le prochain. En 1886, il obtient un doctorat en théologie à l'université de Vienne.
Il poursuit ses études à Rome et à Paris où il se spécialise dans la théologie dogmatique et l'archéologie Chrétienne.
En 1890 il entre à l'université Jagellone de Cracovie et l'année suivante à celle de Jean Casimir de Lviv: il est professeur de théologie dogmatique.
Doyen puis recteur de l'université (1900), il est l'auteur de nombreux ouvrages d'archéologie et d'histoire de l'Église.
Avec ses collègues professeurs et ses étudiants, il cultive des rapports respectueux et cordiaux et ceux-ci lui rendent en retour grande estime et affection.
Malgré son jeune âge, il acquiert une renommée de scientifique.

Le Pape Benoît XVI dans son homélie de Canonisation note que c’est un homme de Prière : « La Messe, la Liturgie des Heures, la méditation, le chapelet et les autres exercices de piété scandent ses journées.
Un temps particulièrement long est consacré à l’Adoration Eucharistique. » On l’appelle ‘l’apôtre de l’Eucharistie’.

Ses capacités extraordinaires d'esprit et de cœur poussent des gens influents à demander à l'Empereur d'Autriche François-Joseph de le présenter au Saint Père comme candidat au siège métropolitain de Lviv alors vacant.
Le Pape Léon XIII agrée favorablement cette requête et le nomme Archevêque de rite latin de Lviv en 1900.
Il propage la doctrine sociale de l'Église, fonde des journaux et des revues, et soutient les mouvements naissants de protection sociale des ouvriers.
Au cours de ses 23 années de service pastoral éclate la grande guerre de 1914-18. Lors de la guerre polono-ukrainienne (1918-1919) il s’emploie à faire cesser les luttes fratricides entre les deux populations.
Puis c'est l'invasion bolchevique (1919-20) qui se déchaîne avec toute sa furie contre l'Église Catholique, et enfin la guerre polono-soviétique (1920-21) dont l'Ukraine est l'un des enjeux.

Entre 1918 et 1920, l'Archidiocèse perd environ 120 Prêtres. Période de grandes souffrances où l'Évêque intervient souvent auprès des autorités pour défendre Polonais, Ukrainiens ou Juifs.
Il encourage les fidèles et secourt tous les pauvres, sans distinction de race, de confession ou de rite.
Il apparaît vraiment comme "l'icône vivante du Bon Pasteur". Mais sa santé déjà faible est minée par ces événements.
Il meurt en 1923 et, comme il l'avait demandé, on l'enterre au cimetière des indigents, lui qui, toute sa vie, a marqué un amour de prédilection pour les pauvres.

Notons que Jean Paul II, comme il l’a rappelé lui-même lors de la Béatification, était "dans la lignée de la succession apostolique" du Bienheureux: car il a été ordonné Évêque par Mgr Eugène Baziak, lui-même ordonné Évêque par Mgr Twardowski, lequel avait été ordonné par Mgr Bilczewski.
Pour le contexte historique, voir aussi la notice des 25 martyrs d'Ukraine  2

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 20/03/2018