Sainte Catherine Marie Drexel, Fondatrice. Fête le 03 Mars.

Samedi 03 Mars 2018 : Fête de Sainte Catherine Marie Drexel, Fondatrice de la Congrégation des Sœurs du Saint-Sacrement (✝ 1955).

Ste katherine drexel 11

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/5971/Sainte-Catherine-Marie-Drexel.html

Sainte Catherine Marie Drexel

A Philadelphie aux Etats-Unis, Fondatrice de la Congrégation des Sœurs du Saint-Sacrement (✝ 1955)

Elle naquit à Philadelphie aux États-Unis, dans une famille très riche et donna toute sa fortune pour soutenir la population noire qui vivait dans un état misérable après l'émancipation des esclaves.
Elle combattit les préjugés raciaux et, pour cela, fonda les Sœurs du Saint-Sacrement pour les Indiens et les gens de couleur.
A leur intention, elle ouvrit de nombreuses écoles dont la "Xavier University" ouverte aux Afro-américains à La Nouvelle-Orléans en Louisiane.
Elle dut affronter courageusement les difficultés et les obstacles que lui valaient ses initiatives audacieuses.
Canonisée le 1er Octobre 2000 par Jean-Paul II
- Xavier university of Louisiana - les Sœurs du Saint-Sacrement, Congrégation fondée en 1891 - en anglais.
- Katharine Drexel - Sisters of the Blessed Sacrament - en anglais.

À Philadelphie, en Pennsylvanie aux États-Unis, en 1955, Sainte Catherine Drexel, vierge, qui fonda la Congrégation des Sœurs du Saint-Sacrement et dépensa non seulement les biens qu’elle avait reçus en héritage, mais encore toutes ses forces, pour éduquer et aider les Indiens et les Noirs d’Amérique.
Martyrologe romain.

Catherinedrexelhttp://www.abbaye-saint-benoit.ch/hagiographie/fiches/f0316.htm

Sainte Catherine Marie DREXEL

Nom: DREXEL
Prénom: Catherine (Katharine Mary)
Nom de religion: Catherine Marie (Katharine Mary)
Pays: Etats-Unis
Naissance: 26.11.1858  à  Philadelphie
Mort: 03.03.1955  à  Cornwells Heights (Pennsylvanie)
Etat: Religieuse - Fondatrice.
Note: Fonde en 1891 les Sœurs du Très Saint Sacrement au service des Noirs et des Indiens. Supérieure générale jusqu'en1937. Création d'une soixantaine d'écoles dont la célèbre Xavier University.
Béatification: 20.11.1988 à Rome  par Jean Paul II
Canonisation: 01.10.2000 à Rome  par Jean Paul II
Fête: 3 Mars
Réf. dans l’Osservatore Romano: 1988 n.47   -   2000 n.40 p.1-6  -  n.41 p.7.10
Réf. dans la Documentation Catholique: 1989 p.48   -   2000 n.19 p.906-908.

33katharine6Notice brève
D'une famille très riche, elle fut é mue devant la misère des Noirs américains et fonda en 1891, pour leur service et celui des Indiens, une Congrégation religieuse dont elle demeura supérieure générale, constamment réélue, jusqu'en 1937: les Sœurs du Très Saint Sacrement.
Son intense activité apostolique se traduisit par la création d'une soixantaine d'écoles, dont la célèbre Xavier University, à la Nouvelle-Orléans, puisque aucune université Catholique du Sud ne voulait accepter d'étudiants noirs. Elle fonda encore des dispensaires et des centres catéchétiques.

Notice développée
Katharine Drexel naît à Philadelphie (Pennsylvanie) en 1858. Son père, Catholique, est banquier; c'est un millionnaire philanthrope.
Sa mère, protestante, meurt peu après sa naissance, et son père se remarie. Dan sa famille, on lui enseigne que les biens dont ils disposent ne sont pas seulement pour eux, mais doivent être partagés avec les moins chanceux.
Au cours d'un voyage en famille dans l'Ouest de États-Unis, elle est profondément émue par la pauvreté et les conditions dégradantes de vie des Peaux-Rouges et des Noirs (Afro-américains).
Elle utilise alors sa fortune pour financer des œuvres et aider des Missionnaires. En 1887, elle crée l'école Sainte Catherine, sa première école, à Santa Fe (Nouveau-Mexique).
Elle est bien effleurée parfois par l'idée d'une vocation religieuse, mais la pensée de prendre l'habit et de renoncer au monde à jamais lui fait horreur.
Au cours de l'un de ses voyages en Europe, elle va à Rome et expose la situation sociale à Léon XIII en lui demandant d'envoyer des Missionnaires.

Quelle n'est pas sa surprise quand le Pape lui demande doucement: "Et pourquoi, mon enfant, ne vous feriez-vous pas Missionnaire vous-même?"
La première réaction, après l'audience, est la colère. Sur le bateau du retour, son émotion n'est pas encore calmée. Elle projette d'en parler à l'arrivée à son directeur spirituel, l'Évêque James O'Connor.
Cet événement constitue sûrement un tournant dans la vie de la bienheureuse Katharine. Avec un grand courage, elle place sa confiance dans Le Seigneur et elle choisit de donner entièrement non seulement sa fortune, mais toute sa vie au Seigneur.

En 1890, elle entre au Noviciat des Sœurs de la Miséricorde à Pittsburgh avec l'intention de pouvoir fonder, par la suite, une Communauté Religieuse qui aurait pour finalité l'Adoration du Saint Sacrement et l'évangélisation des Américains de couleur et des Indiens.
En 1891, au terme d'une année de noviciat, elle prononce ses vœux simples qui font d'elle la première Sœur et la supérieure de la Communauté du Saint-Sacrement.

L'année suivante, les Sœurs achèvent de s'installer dans le couvent Sainte-Elizabeth à Cornwells Heights (Pennsylvanie).
Leur spiritualité est basée sur l'union avec Le Seigneur-Eucharistie et le service des pauvres et des victimes de discriminations raciales.
Son apostolat contribue à diffuser la conscience qu'il faut combattre toutes les formes de racisme au moyen de l'éducation et des services sociaux.
En effet, dans les plantations, les gens de couleur sont très mal payés et les enfants ne sont pas scolarisés.
Elle crée une soixantaine d'écoles. Sa plus grande œuvre est l'érection en 1925, à la Nouvelle-Orléans, de la "Xavier University" pour les Noirs.
(Lorsqu'en1954 la Cour suprême abolira la séparation des races dans les écoles, cette université ouvrira ses portes à tous les étudiants sans distinction de couleur ou de religion.

En 1935, malade et plus que septuagénaire, une crise cardiaque l'affaiblit beaucoup, et voilà vingt ans qu'elle n'est plus à la tête de sa Communauté.
Les 18 dernières années de sa vie, devenue presque totalement immobile, elle consacre son temps à une Prière intense.
Elle meurt en 1955, à 96 ans. Ses dernières paroles sont: "O Esprit Saint, je voudrais être une plume, afin que votre souffle m'emporte où bon vous semble."

Entre l'ardente jeune fille qui regimbait quelque peu contre l'aiguillon — épisode romain qu'elle aimait à rappeler en souriant —, et la femme très âgée livrée sans résistance au souffle de l'Esprit, quel chemin parcouru!
"Puisse son exemple aider les jeunes en particulier à reconnaître que l'on ne peut pas trouver de plus grand trésor que de suivre Le Christ avec un cœur sans partage en utilisant généreusement les dons que nous avons reçus au service des autres afin de collaborer ainsi à l'édifice d'un monde plus juste et plus fraternel." (Jean Paul II)
Canonisée le 1° Octobre 2000, place Saint-Pierre, par le Pape Saint Jean-Paul II.

Katharine drexel

http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_Drexel

Sainte Catherine Drexel

Sainte Catherine (ou Katharine) Drexel, née le 26 Novembre 1858 à Philadelphie (Pennsylvanie) (États-Unis) et décédée en 1955, est une Religieuse Catholique américaine, Fondatrice d'une Congrégation Religieuse pour Noirs et indiens et du premier institut Catholique d'études supérieures pour les Noirs aux États-Unis.
Canonisée en 2000, Sainte Catherine Drexel est Liturgiquement commémorée le 3 Mars.

Biographie

Famille et jeunesse

Catherine est la seconde fille de Francis Anthony et d'Hannah Langstroth Drexel, laquelle décède peu de temps après sa naissance.
Son père épouse en secondes noces Emma Bouvier, qui continuera l'éducation de Catherine.
Francis Anthony, banquier, offre à sa famille une indéniable aisance financière, tout en enseignant à ses filles que les biens matériels dont ils disposent doivent être partagés avec les plus pauvres.
La famille Drexel, avec les activités professionnelles du père, a l'habitude de beaucoup voyager, particulièrement en Europe.
Après la mort de sa femme Emma (janvier 1883), pour distraire ses filles, Francis Drexel les emmène en Italie.

La naissance de sa vocation

Le 18 Novembre 1883, dans la Basilique Saint-Marc de Venise, Catherine aperçoit un tableau de la Sainte Vierge et entend celle-ci lui dire:
« Vous avez reçu gratuitement; donnez gratuitement ». Elle reconnaît aussitôt ce passage de l'Évangile (Mt 10, 8) qui avait profondément influencé Saint François d’Assise, Saint pour lequel elle avait une profonde dévotion.

Au cours d'un autre voyage, dans l'Ouest Américain, cette fois, Catherine est bouleversée par les tristes conditions de vie des minorités Noires et Indiennes.
Francis Drexel, s'éteint à son tour le 15 Février 1885, laissant ses trois filles héritières d'une immense fortune.
Catherine et ses sœurs partent alors en Europe, afin de recruter des Prêtres pour les missions indiennes aux États-Unis.
Elles visitent Rome où, en janvier 1887, elles sont reçues en audience privée par le pape Léon XIII.
Quand Catherine supplie le Saint-Père d'envoyer des Missionnaires aux Indiens, elle reçoit cette réponse inattendue :
« Pourquoi, mon enfant, ne devenez-vous pas vous-même Missionnaire ? » Cette réponse la surprend, sa vocation n'étant pas encore à cette date une certitude pour elle.

En septembre de cette même année, Catherine, en compagnie de ses sœurs, visite les missions indiennes auprès des Dakotas.
Là, elle rencontre Red Cloud, le célèbre chef sioux, et se rend compte de la situation pitoyable des Indiens.
Dès son retour, Catherine offre alors une aide systématique en faveur des missions indiennes.

En quatre ans, elle finance la construction de treize écoles. Cette attention pour les Indiens se double d'une préoccupation pour le sort des Noirs américains qui, malgré l'émancipation officielle, sont encore l'objet de graves discriminations.

Pendant longtemps, Catherine a été dissuadée de suivre une vocation Religieuse par son directeur spirituel, Mgr James O'Connor, évêque d'Omaha (Nebraska).
Toutefois, après avoir reçu, en Novembre 1888, une lettre dans laquelle Catherine insiste une fois de plus sur son désir d'embrasser la vie Religieuse, Mgr O'Connor l'encourage alors à fonder elle-même une Congrégation nouvelle, un ordre Missionnaire pour les Indiens et Noirs américains.
Après quelques hésitations, elle finit par accepter, le 19 Mars 1889.
C'est ainsi qu'elle rejoint les Sœurs de la Merci, à Pittsburgh, et est reçue à leur noviciat, le 7 Novembre 1889.
Elle sera aidée dans sa tâche, après la mort de Mgr O'Connor, par l'Archevêque de Philadelphie, Mgr Patrick Ryan.

33katharine7Fondation religieuse

Le 12 Février 1891 Catherine Drexel fait Profession Religieuse en tant que première « Sœur du Saint-Sacrement pour les Indiens et les Noirs. »
L'année suivante, les Sœurs achèvent de s'installer dans le couvent Sainte-Elizabeth à Cornwells Heights (Pennsylvanie).

Sœur Catherine rédige une règle de vie pour les Sœurs du Saint-Sacrement. En juillet 1907, elle reçoit à Rome une première approbation de Pie X et, peu de temps après, est élue Supérieure générale de l'Institut des « Sœurs du Saint-Sacrement pour les Indiens et Gens de Couleur ».
Elle le restera jusqu'en 1937.

Le couvent de son nouvel institut n'étant pas encore achevé, elle ouvre son noviciat à Torresdale, dans une propriété appartenant à sa famille.
Dix novices et trois postulantes la rejoignent bientôt. Un an après, la communauté compte 21 membres.
Trois ans plus tard, la Congrégation ouvre un premier pensionnat à la Mission Sainte-Catherine de Santa Fe (Nouveau-Mexique).

Durant toute sa vie, Catherine Drexel et sa Congrégation ont ouvert 60 écoles, dont la plus célèbre, en 1915, est la Xavier University, à La Nouvelle-Orléans, premier institut Catholique d'études supérieures pour les Noirs aux États-Unis, situé au 1 Drexel Drive.

En 1935, déjà malade, une crise cardiaque l'affaiblit encore plus. Les 18 dernières années de sa vie, devenue presque totalement grabataire, elle consacre son temps à la Prière. Elle meurt le 3 Mars 1955 à Cornwells Heights (Pennsylvanie) à l'âge de 96 ans.

51ezeb2xp2l

Citations

  • « Il est très convenable pour nous que les gens de cette ville n'aient pas de place pour nous et notre œuvre. Comme il est vrai que la grotte de Bethléem est la grande éducatrice du monde... Ne manquez pas de penser à Celui de qui je fais profession d'être amoureuse ! Soyez amoureux de ses humiliations. »
  • « Chaque épreuve que nous subissons, est un acte de la miséricorde de Dieu, afin de nous détacher de la terre et de nous rapprocher de Dieu. »
  • « Si vous êtes détachée des choses de la terre, vous aurez le royaume de Dieu en vous. Si vous n'êtes pas détachée, vous vous persuaderez que beaucoup de choses sont nécessaires, et vous en arriverez à mener une vie de facilité. Dieu comble ce qui est vide. »
  • « La Religieuse a besoin de force. Proche du tabernacle, l'âme trouve la force, la consolation et la résignation. La Religieuse a besoin de vertus. Jésus dans le Saint-Sacrement est le modèle des vertus. La Religieuse a besoin d'espérance. Dans le Saint-Sacrement nous possédons le gage le plus précieux de notre espérance. L'Hostie contient le germe de la vie future. »
  • Ses dernières paroles sont : « O Esprit Saint, je voudrais être une plume, afin que votre souffle m'emporte où bon vous semble. »

Drexel 2

http://voiemystique.free.fr/catherine_marie_drexel.htm

Sainte Catherine Marie Drexel
Religieuse, Fondatrice, Sainte
1858-1955

Katharine Drexel naît à Philadelphie (Pennsylvanie) en 1858. Son père, Catholique, est banquier; c'est un millionnaire philanthrope.
Sa mère, protestante, meurt peu après sa naissance, et son père se remarie. Dan sa famille, on lui enseigne que les biens dont ils disposent ne sont pas seulement pour eux, mais doivent être partagés avec les moins chanceux.
Au cours d'un voyage en famille dans l'Ouest de États-Unis, elle est profondément émue par la pauvreté et les conditions dégradantes de vie des Peaux-Rouges et des Noirs (Afro-américains).
Elle utilise alors sa fortune pour financer des œuvres et aider des Missionnaires. En 1887, elle crée l'école Sainte Catherine, sa première école, à Santa Fe (Nouveau-Mexique).
Elle est bien effleurée parfois par l'idée d'une vocation religieuse, mais la pensée de prendre l'habit et de renoncer au monde à jamais lui fait horreur.
Au cours de l'un de ses voyages en Europe, elle va à Rome et expose la situation sociale à Léon XIII en lui demandant d'envoyer des Missionnaires.
Quelle n'est pas sa surprise quand le Pape lui demande doucement: "Et pourquoi, mon enfant, ne vous feriez-vous pas Missionnaire vous-même?"
La première réaction, après l'audience, est la colère. Sur le bateau du retour, son émotion n'est pas encore calmée. Elle projette d'en parler à l'arrivée à son directeur spirituel, l'Évêque James O'Connor.

Cet événement constitue sûrement un tournant dans la vie de la bienheureuse Katharine. Avec un grand courage, elle place sa confiance dans Le Seigneur et elle choisit de donner entièrement non seulement sa fortune, mais toute sa Vie au Seigneur.
En 1890, elle entre au Noviciat des Sœurs de la Miséricorde à Pittsburgh avec l'intention de pouvoir fonder, par la suite, une Communauté Religieuse qui aurait pour finalité l'Adoration du Saint Sacrement et l'évangélisation des Américains de couleur et des Indiens.

En 1891, au terme d'une année de noviciat, elle prononce ses vœux simples qui font d'elle la première Sœur et la supérieure de la Communauté du Saint-Sacrement.
L'année suivante, les Sœurs achèvent de s'installer dans le Couvent Sainte-Élizabeth à Cornwells Heights (Pennsylvanie).
Leur spiritualité est basée sur l'union avec le Seigneur-Eucharistie et le service des pauvres et des victimes de discriminations raciales.
Son apostolat contribue à diffuser la conscience qu'il faut combattre toutes les formes de racisme au moyen de l'éducation et des services sociaux.
En effet, dans les plantations, les gens de couleur sont très mal payés et les enfants ne sont pas scolarisés.
Elle crée une soixantaine d'écoles. Sa plus grande œuvre est l'érection en 1925, à la Nouvelle-Orléans, de la "Xavier University" pour les Noirs.
(Lorsqu'en1954 la Cour suprême abolira la séparation des races dans les écoles, cette université ouvrira ses portes à tous les étudiants sans distinction de couleur ou de religion.

En 1935, malade et plus que septuagénaire, une crise cardiaque l'affaiblit beaucoup, et voilà vingt ans qu'elle n'est plus à la tête de sa Communauté.
Les 18 dernières années de sa vie, devenue presque totalement immobile, elle consacre son temps à une prière intense.
Elle meurt en 1955, à 96 ans. Ses dernières paroles sont: "O Esprit Saint, je voudrais être une plume, afin que votre souffle m'emporte où bon vous semble."

Entre l'ardente jeune fille qui regimbait quelque peu contre l'aiguillon — épisode romain qu'elle aimait à rappeler en souriant —, et la femme très âgée livrée sans résistance au souffle de L'Esprit, quel chemin parcouru!
"Puisse son exemple aider les jeunes en particulier à reconnaître que l'on ne peut pas trouver de plus grand trésor que de suivre Le Christ avec un cœur sans partage en utilisant généreusement les dons que nous avons reçus au service des autres afin de collaborer ainsi à l'édifice d'un monde plus juste et plus fraternel." (Jean Paul II)
Canonisée le 1er Octobre 2000, place Saint-Pierre, par le Pape Saint Jean-Paul II.

 Santa catalina drexel 275x357

Pour un approfondissement biographique et spirituel
> > > Sainte Catherine Marie Drexel

Pour publier la lettre de l'Abbaye Saint-Joseph de Clairval dans une revue, journal, etc. ou pour la mettre sur un site internet ou une home page, une autorisation est nécessaire.
Elle doit nous être demandée par email ou à travers http://www.clairval.com.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 03/03/2018