Bienheureuse Delphine de Sabran, épouse de Saint Elzéar (1283-1360). Fête le 26 Novembre.

Lundi 26 Novembre 2018 : Fête de la Bienheureuse Delphine de Sabran, épouse de Saint Elzéar (1283-1360).

Beata delfina di signe 2

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/9545/Bienheureuse-Delphine-de-Sabran.html

Bienheureuse Delphine de Sabran

Tiers-Ordre séculier de Saint François (✝ 1360)

Delphine ou Dauphine.
Originaire de Château-Puy-Michel, elle épousa à quinze ans, saint Elzéar qui avait treize ans. Elle s'attache au Tiers-Ordre séculier de saint François.
Ils mènent ensemble une vie d'austérité et de prière, sans que leurs sujets s'en aperçoivent et sans négliger les obligations mondaines qui étaient celles de leur état de princesse et de comte.

Devenue veuve, elle se retira à la cour de Naples, où elle mena une vie simple et toute donnée à la prière et aux pauvres.
Son culte fut approuvé par le Pape Urbain VIII.

Delphine n’accepta qu’à contre cœur ce mariage car elle voulait garder sa virginité. Elzéar respecta son désir.
Quand il mourut en 1323, Delphine voulut vivre dans la pauvreté, en Provence puis à Naples où elle fut traitée de folle et de nouveau en Provence à Cabrières puis à Apt où elle mourut le 26 Novembre 1360.

Son corps fut déposé dans la Cathédrale d’Apt à côté de celui d’Elzéar, Canonisé peu après (1371).
(Histoire des saints de Provence - diocèse de Fréjus-Toulon)

À Apt en Provence, l’an 1360, la Bienheureuse Delphine, qui fut l’épouse de Saint Elzéar de Sabran.
Tous deux firent le vœu de chasteté et, après la mort de son mari, elle vécut dans la pauvreté et la prière.

Martyrologe romain.

Delphine 2

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20171126&id=13630&fd=0

Bienheureuse Delphine
Épouse de Saint Elzéar
(1283-1360)

Elzéar et Delphine se sont mariés alors qu'il n'avait que treize ans et elle quinze ans. Ils menaient ensemble une vie de couple basée sur la prière et la pénitence.

En 1308, ils devinrent les vassaux de Robert le Sage, roi de Naples. Celui-ci avait tellement confiance en Elzéar qu'il lui confia, en 1323, la charge de demander la main d'une princesse française pour son fils. Il mourut à Paris au cours de sa mission.

Delphine passa les vingt premières années de son veuvage auprès de la reine Sanchie, sur la demande de celle-ci. Mais à la mort de cette dernière, en 1343, elle se retira dans sa Provence natale.
Elle mourut dans la pauvreté à Apt (Vaucluse), où son corps fut enseveli dans la Cathédrale, à côté de celui de son mari.

Autre biographie:
Ste-Delphine Fille du seigneur Guillaume de Signe et de son épouse Delphine de Barras, un couple de nobles de la cour de Provence.
Orpheline de ses deux parents dès l’âge de 7 ans, elle est prise en charge par sa tante Cécile de Puget, qui est Abbesse du Couvent Sainte-Catherine de Sorbs.

En 1299, elle est mariée au jeune seigneur Elzéar de Sabran, et d’un commun accord ils décident de ne point consommer le mariage et de vivre comme frère et sœur et en 1316, ils deviennent membres du Tiers Ordre Franciscain.
Devenue veuve en 1323, elle vend une grande partie de ses biens et utilise les sommes récoltées pour doter de jeunes orphelines et pour restaurer plusieurs églises et Couvents.
Elle se retire ensuite comme anachorète dans une chambre du château de Sabran (+ 1360).

Buste delphine ansouis 1Pour un approfondissement de sa biographie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Delphine_de_Sabran

 

Elzear de sabran 1Pour un approfondissement détaillé
> > > Bienheureuse Delphine de Sabran

Commentaires (1)

1. sauvanaud 26/11/2018

j 'aimerai savoir qui a peint le premier tableau de cette page où l on voit la bienheureuse Delphine tenant une palme à la main droite et un livre rouge à la main gauche?
merci

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 25/11/2018