Bienheureuse Agnès de Jésus, Dominicaine (1602-1634). Fête le 19 Octobre.

Jeudi 19 Octobre 2017 : Fête de la Bienheureuse Agnès de Jésus, Dominicaine (1602-1634).

Langeac agn c 1

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/2034/Bienheureuse-Agnes-de-Jesus.html

Bienheureuse Agnès de Jésus

Dominicaine (✝ 1634)

Née en 1602.
Agnes a Iesu Galand de Langeac (site du Vatican), Béatifiée le 20 Novembre 1994.
Une enfant du Puy-en-Velay, sous la protection de la Vierge Marie, Agnès modèle de prière, amante de l'Eucharistie, proche des pauvres, aime la vie et la fait aimer.
"Agnès aime particulièrement entourer les jeunes mamans quand nait leur enfant. Son aide est connue et elle est invoquée pour les grossesses difficiles et par les couples qui désirent un enfant."
Voir sur le
site du diocèse du Puy.
"En 1623, Sœur Agnès de Jésus Galand participe à la Fondation du Monastère Sainte-Catherine de Sienne à Langeac...
Elle meurt le 19 Octobre 1634, laissant à ses sœurs la vocation particulière de prière pour les Prêtres.
Agnès a témoigné par sa vie que 'Dieu aime toujours'. Elle nous rappelle l’amour de Dieu pour tous.
Elle a été Béatifiée à Rome le 20 Novembre 1994." (source: site des
Moniales dominicaines de l'Ordre des Prêcheurs).

À Langeac en Auvergne, l’an 1694, la Bienheureuse Agnès de Jésus (Galand), vierge de l’Ordre des Prêcheurs.
Prieure de son couvent, elle brilla d’un ardent amour pour Jésus Christ et d’un grand zèle pour l’Église, offrant continuellement prières et pénitences pour ses pasteurs.

Martyrologe romain

Allons mon âme, il faut se tenir un petit quart d'heure devant Dieu et être bien attentive à lui...

Langeac agn d 2

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20171019&id=14195&fd=0

Bse Agnès de Jésus Galand
Moniale Dominicaine
(1602-1634)

Agnès naît le Dimanche 17 Novembre 1602, au Puy-en-Velay, au foyer de Pierre Galand et Guillemette, 3ème de 7 enfants.
Pierre Galand est un modeste artisan coutelier, profondément Chrétien et membre de la Congrégation de la Sainte Vierge ; sa femme est dentellière.
Agnès est donc issue d'une famille pauvre (elle n'aura pas la possibilité d'offrir une dot pour entrer au Monastère de Langeac), et n'a pas non plus de santé.

Depuis le XIIIe siècle, les Frères Prêcheurs étaient installés au Puy. L'église de leur Couvent, Saint-Laurent, est proche de la maison d'Agnès.
Elle y allait fréquemment prier et rencontrer des frères. L'un d'eux, le Père Panassière, devint son directeur spirituel.
Il la reçut dans le Tiers Ordre Dominicain en Avril 1621.
En 1623, à 21 ans, elle quitte le Puy pour la Fondation du Monastère nouvellement érigé à Langeac sous le vocable de Ste Catherine de Sienne.

Le 2 Février 1625 Agnès fait profession entre les mains de sa Prieure. La Vierge Marie et St Dominique l’accompagnent.
Très vite, voyant ses qualités, c’est à Agnès que l’on demande, en 1627, de diriger la Communauté. Agnès entoure ses Sœurs d’une grande attention.
Elle prie spécialement pour Jean-Jacques Olier de Verneuil, dit aussi ‘Monsieur Olier’ dans sa mission des séminaires, elle l’orientera vers la Fondation des Prêtres de Saint-Sulpice.


Agnès, modèle de prière, amante de l'Eucharistie, proche des pauvres, aime la vie et la fait aimer. Elle est invoquée pour les grossesses difficiles et par les couples qui désirent un enfant. Agnès a témoigné par sa vie que ‘Dieu aime toujours’. Elle nous rappelle l’Amour de Dieu pour tous.
La Vierge Marie parle en patois à Agnès et lui enseigne à faire la révérence devant le Saint Sacrement.
Agnès était réputée pour ses mortifications extrêmes. Grande mystique, elle demeure petite et faible, craintive, n'ayant que sa "petite volonté" à offrir à Dieu, tombant et se relevant...
Elle brilla d’un ardent amour pour Jésus Christ et d’un grand zèle pour l’Église, offrant continuellement prières et pénitences pour ses pasteurs.
Agnès de Jésus Galand, morte à Langeac le 19 Octobre 1634, a été Béatifié le 20 Novembre 1994 par Saint Jean-Paul II (Karol Józef  Wojtyła, 1978-2005).

Pour un approfondissement biographique :
>>>Agnès de Langeac - Diocèse du Puy-en-Velay
 

Agnes langeac 001 2

http://fr.wikipedia.org/wiki/Agn%C3%A8s_de_J%C3%A9sus.

Agnès Galand en religion Agnès de Jésus dite Agnès de Langeac (1602-1634), était une moniale Dominicaine réputée pour sa charité et ses vertus.

Enfance et vocation

Fille de Pierre Galand, coutelier, et de Guillemette Massiote, troisième de sept enfants, Agnès naquit le dimanche 17 novembre 1602 rue de Louche au Puy-en-Velay. Elle fut Baptisée le lendemain de sa naissance au Baptistère Saint-Jean, près de la cathédrale.

À l'âge de 7 ans, Agnès, tandis qu'elle priait à la Cathédrale, décida de se donner tout entière à la Sainte Vierge et en signe de cette Consécration, prit une chaîne dans l'atelier de son père, qu'elle portera autour de la taille. Elle fait alors cette Prière :

  • « Vierge sainte, puisque vous daignez vouloir que je sois à vous,
  • dès ce moment je vous offre tout ce que je suis
  • et je vous promets de vous servir toute ma vie en qualité d'esclave ».

Peu de temps après, elle fera vœu de virginité auprès de Notre-Dame-du-Puy.

Dès l'âge de 8 ans, constatant sa profonde piété, Agnès sera autorisée à Communier, ce qui est exceptionnel à cet âge à cette époque. Elle prie longuement aussi, selon les conseils de son confesseur, qui lui avait dit : « Passe de longs moments en silence dans ta chambre et pense à Jésus ».

Agnès avait l'habitude de faire l'aumône à tous les indigents qu'elle croisait dans les rues du Puy. Petite fille, elle leur donnait bien souvent son goûter.

Agnès sera aussi active auprès de ses amies qu'elle réunira adolescente pour étudier les enseignements Catholiques et prier ensemble. Elle mettra également un soin particulier, dans ses œuvres de Charité, pour venir en aide aux femmes enceintes, que ce soit avant, pendant ou après l'accouchement.

Agnès Dominicaine

Depuis le XIIIe siècle, les frères prêcheurs étaient installés au Puy. L'église de leur couvent, Saint-Laurent, est proche de la maison d'Agnès.

Elle y allait fréquemment prier et rencontrer des frères. L'un d'eux, le Père Panassière, devint son directeur spirituel.

Il la reçut dans le Tiers Ordre Dominicain en avril 1621.

En 1623, désireuse de rejoindre la vie religieuse, elle quitte le Puy pour aller au monastère nouvellement créé à Langeac, sous le vocable de Sainte Catherine de Sienne.

Elle y fait profession le 2 février 1625. D'abord, dévolue aux tâches auxiliaires, vu sa condition sociale, elle est rapidement promue prieure, en 1627, et assume ses responsabilités avec bienveillance et amour de ses sœurs.

Par ses Prières et ses conseils, elle va guider Jean-Jacques Olier vers la fondation des premiers Séminaires de Saint-Sulpice.

Elle meurt le 19 octobre 1634, en laissant comme charge spirituelle à ses filles de prier pour les Prêtres et les vocations Sacerdotales.

Béatification

Agnès de Jésus a été Béatifiée le 20 novembre 1994 par le Pape Jean-Paul II. Cette Béatification qui peut paraître étonnante en raison du langage mystique parfois déroutant de Mère Agnès, cependant la grande simplicité de sa Foi, sa vocation de Prière pour les vocations Sacerdotales et sa dévotion au Saint-Esprit ont été présentés comme modèles par le Pape Jean-Paul II.

Miracles et tradition

  • Agnès aimait tout particulièrement entourer les futures mères au moment de leur accouchement. C'est ainsi qu'en 1952 à Langeac, suite à une prière à Agnès, la naissance qui risquait de mettre la vie de la mère et de l'enfant en danger se déroula tout à fait naturellement. Ce miracle fut le point de départ de son procès en béatification.
  • On raconte que, comme elle allait entendre la messe à Notre-Dame, un pauvre vient à elle, et demande quelque aumône. Agnès, qui n'avait rien à lui donner, le lui dit, tristement : « Cherchez dans votre poche, reprit le pauvre, vous trouverez bien quelque chose à me donner ». Elle obéit, et rencontrant une pièce de monnaie, la tendit au pauvre ; mais il avait disparu.
  • Peu après son entrée au monastère de Langeac, Agnès fut chargée du soin de la cuisine, or, l'eau était loin, pour aller la chercher, elle devait accomplir de longs et pénibles trajets. Elle confia sa peine à Dieu qui, exauçant aussitôt sa prière, fit jaillir, dans la cuisine même, une source d'eau très limpide et très abondante. Cette source, aménagée plus tard, fut le siège de nombreux miracles.
  • Agnès de Jésus porta les stigmates sans que ceux-ci soient visibles extérieurement.

26682631 2http://catholique-lepuy.cef.fr/19-octobre-Agnes-de-Langeac.html?var_recherche=Agn%C3%A9s%20de%20J%C3%A9sus.

Une enfant du Puy-en-Velay

Née le dimanche 17 novembre 1602 au foyer de Pierre Galand et Guillemette Massiote rue de louche au Puy-en-Velay, 3ème de 7 enfants, Agnès reçoit le Baptême le lendemain au Baptistère St jean, près de la Cathédrale.
Pierre Galand est un modeste artisan coutelier, profondément chrétien et membre de la Congrégation de la Sainte Vierge. Sa femme est dentellière.

Sous la protection de la Vierge Marie

Vers 7 ans, tandis qu’elle monte à la Cathédrale, Agnès pense aux misères d’un homme supplicié qu’elle a vu et qui a bouleversé son cœur. Elle a prié pour lui toute la nuit. Au cours de l’eucharistie, elle entend ces paroles au fond du cœur : " Rends-toi esclave de la Sainte Vierge et elle te protègera. " Nous pourrions traduire : " Donne-toi toute à marie et elle te protègera. " Elle se donne alors tout entière à la Vierge Marie. En signe de cette consécration, elle prend dans l’atelier de son père une chaîne qu’elle, portera autour de la taille.

Agnès modèle de prière

Comme elle entend son maître d’école lui dire qu’il faut toujours aimer Dieu, elle en demande le moyen à son premier confesseur. " Passe de longs moments en silence dans ta chambre et pense à Jésus. " Agnès sait y mettre le prix. Pour arriver au but poursuivi, elle commence sa prière en se mettant en présence de dieu, disant en elle-même : " Allons mon âme, il faut se tenir un petit quart d’heure devant Dieu et être bien attentive à lui. " Et le quart d’heure largement écoulé : " Poursuivons et passons à la demi-heure. " S’entraînant encore, elle arrive à l’heure entière et bien au-delà.

Une amante de l’Eucharistie

Dès l’âge de 8 ans, Agnès est admise à la première communion, ce qui est exceptionnel à cette époque. Jésus Eucharistie devient le Tout de sa vie.

Proche des pauvres

Dans la prière, Agnès a son cœur tout près des pauvres. Très inventive elle ne manque pas d’idées pour secourir tous ceux qu’elle rencontre dans les rues du Puy. Très jeune elle donnait son pain ou son goûter. Disposant des petits gains de la dentelle, elle obtient aussi de faire l’aumône au nom de sa famille se servant très largement.

Aimer la vie et la faire aimer

Agnès aime particulièrement entourer les jeunes mamans quand naisse leur enfant. Son aide est connue et elle est invoquée pour les grossesses difficiles et par les couples qui désirent un enfant. C’est en 1952 à Langeac par son intercession qu’une maman accouche alors que sa vie et celle du bébé étaient en danger. Le miracle est reconnu et obtient la béatification d’Agnès à Rome en 1994.

Agnès Dominicaine

Les frères prêcheurs se sont installés au Puy au 13ème siècle. St Laurent, l’église du Couvent Dominicain est proche de la maison d’Agnès. Elle y va fréquemment prier, participe aux offices, rencontre les Frères.
L’un d’eux, le Père Panassière, devient son Père Spirituel et la reçoit dans le Tiers Ordre Dominicain en avril 1621. Dans le cœur d’Agnès grandit un vif désir de se consacrer à Dieu par le don total d’elle-même dans la Vie Contemplative.
En 1623, à 21 ans, elle quitte le Puy pour la Fondation du Monastère nouvellement érigé à Langeac sous le vocable de Ste Catherine de Sienne.
Le 2 février 1625 Agnès fait profession entre les mains de sa Prieure. La Vierge Marie et St Dominique l’accompagnent. Très vite, voyant ses qualités, c’est à Agnès que l’on demande de diriger la Communauté. Agnès entoure ses Sœurs d’une grande attention.

Agnes de langeac 2

http://cours-agnesdelangeac.wifeo.com/qui-est-agnes-de-langeac-.php.

Qui est Agnès de Langeac ?

Aimer la vie et la faire aimer

Agnès aime particulièrement entourer les jeunes mamans quand naisse leur enfant. Son aide est connue et elle est invoquée pour les grossesses difficiles et par les couples qui désirent un enfant.

C'est en 1952 à Langeac par son intercession qu'une maman accouche alors que sa vie et celle du bébé étaient en danger. Le miracle est reconnu et obtient la Béatification d'Agnès à Rome en 1994.

Prier pour les Prêtres 

Par sa Prière et ses conseils, elle va guider Jean-Jacques Olier vers la fondation des premiers séminaires de Saint-Sulpice.

Elle meurt le 19 octobre 1634, laissant à ses sœurs la vocation particulière de Prière pour les Prêtres.

Mère Agnès a joué un rôle important en encourageant la profondeur spirituelle et l’esprit apostolique de M. Jean-Jacques OLIER, le futur Prêtre fondateur des Sulpiciens en 1641.
L’histoire raconte que Mère Agnès eut une vision de la Vierge Marie en 1631 l’avisant de « Prier pour l’abbé de Pébrac ».

A cette époque-là, M. OLIER ne connaissait ni Pébrac, ni Mère Agnès bien qu’il eût reçu l’abbaye de Pébrac comme l’un des bénéfices de sa charge comme jeune Prêtre.

En 1633, il se décida à aller prêcher une mission en Auvergne et à aller faire connaissance tout particulièrement de son abbaye.

Pendant une retraite préparatoire à cette mission, M. OLIER eut la vision d’une religieuse, inconnue de lui jusque bien plus tard, qui priait pour l’abbé de Pébrac. Il allait bientôt découvrir que c’était Mère Agnès.
Au cours de sa visite à Pébrac, le père Jean JacquesOLIER entendit parler de la grande prieure au couvent de Langeac situé à proximité et il décida d’aller la rencontrer.

Il reconnut la jeune femme de sa vision. C’est ainsi que commença une relation spirituelle remarquable et intense, bien que brève jusqu’à la mort de Mère Agnès en 1634.

Elle exhorta ce Prêtre récemment ordonné à vivre plus près du Seigneur Jésus, à embrasser la Croix du Christ et à développer une relation étroite avec la Vierge Marie.

Jean Jacques Olier fut un des fondateurs des séminaires de France au XVIIème siècle.

Agnès de Langeac par l'offrande de sa vie pour le renouveau spirituel du clergé continue à porter du fruit.

Aujourd'hui elle poursuit sa mission dans l'Eglise à travers le Cours Agnès de Langeac dont elle est la maîtresse spirituelle. 

Agnes langeac ph1 1

http://voiemystique.free.fr/agnes_de_langeac_extrait.htm.

AGNÈS DE JÉSUS
Religieuse du Monastère de Sainte-Catherine de Sienne, à Langeac
(1602-1634)

Ouvrir le lien ci-dessous pour lire, en détail, sa biographie.

http://voiemystique.free.fr/ecole_francaise_t2_26.htm

Agnès de Langeac
(17 novembre 1602-19 octobre 1634)

Remarque préliminaire

La vie d’Agnès de Langeac fut constamment ponctuée d’événements extraordinaires, tels que nos esprits trop rationnels ont du mal à les accepter et les qualifieraient, soit de pures légendes, soit de manifestations hystériques...
Pourtant, Jean-Jacques Olier, le Fondateur de Saint Sulpice, fut très lié à Agnès de Langeac.
Et il ne viendrait à personne l’idée de contester, ni ses dires, ni son équilibre, ni sa sainteté.

Les voies de Dieu sont impénétrables.
Devant ce qui nous surprend et qui demeure incompréhensible pour nos esprits bornés, il nous faut savoir rester humbles, et nous redire que tout est possible à Dieu, même l’impossible...

Ph8 1

http://dominicaineslangeac.fr/index.php/agnes-de-langeac/la-vie-dagnes-de-langeac/

Moniales Dominicaines de l’Ordre des Prêcheurs

 

Avec la Bienheureuse Agnès de Jésus

Fondée en 1623, la Communauté compte parmi ses fondatrices une jeune fille du Puy en Velay, Sœur Agnès de Jésus Galand.

Née le 17 novembre 1602, elle est reçue dans l’Ordre de Saint Dominique, comme Tertiaire, en 1621.

En 1623, elle participe à la fondation du Monastère Sainte-Catherine de Sienne à Langeac et revêt l’habit des Moniales le 4 octobre.

Dès 1627, elle exerce la charge de Prieure. Par sa prière et ses conseils, elle va guider Jean-Jacques Olier vers la Fondation des premiers séminaires de Saint-Sulpice.

Elle meurt le 19 octobre 1634, laissant à ses Sœurs la vocation particulière de Prière pour les Prêtres.

Agnès a témoigné par sa vie que « Dieu aime toujours ». Elle nous rappelle l’Amour de Dieu pour tous. Elle a été Béatifiée à Rome le 20 Novembre 1994.

Les Moniales Dominicaines de Langeac restent profondément attachées à la figure d’Agnès qui les entraîne notamment dans sa Prière pour les Prêtres et les futurs Prêtres.

Prières à la Bienheureuse Agnès de Jésus

Prière pour un enfant à naître

 Bienheureuse Agnès de Jésus,
Ardente fille de saint Dominique,
Témoin de la Bonne Nouvelle
Et de la miséricorde de Dieu,
Tu étais pleine de compassion
Et toujours si proche
des besoins des autres.
Maintenant que tu es au Ciel
Contemplant la gloire de Dieu,
Intercède auprès de Lui
pour N… l'enfant à naître
et toute sa famille.
Amen.

Neuvaine à la Bienheureuse Agnès de Langeac

Seigneur Jésus, tu as accordé à la Bienheureuse Mère Agnès
la grâce d'accomplir en toute chose ta volonté.
Elle a cherché ardemment ta gloire et le salut des hommes.
En devenant le témoin de ton amour,
elle nous a manifesté les trésors de ton infinie miséricorde.
Nous désirons que par sa prière et par son exemple,
elle nous guide dans la voie qui mène à Toi.
Que nous soyons animés par cette même charité véritable et efficace
qui l'a rendue si généreuse dans le don d'elle-même à Dieu, aux pauvres,
au service de l'Eglise et de la vie en ses commencements.
Comme les pauvres de l'Evangile que Jésus a enseignés en disant :
"Frappez et l'on vous ouvrira ; demandez et  vous recevrez",
animés comme la Bienheureuse Agnès
d'une grande confiance et audace dans l'amour,
nous t'en supplions :

 Par l'intercession de ta servante, nous te demandons
d'accorder à N... la guérison et l'abandon confiant entre tes mains.

Agnès, riche de foi, d'espérance et d'amour, prie pour nous
Agnès, fortifiée par l'Eucharistie, pain de vie éternelle, prie pour nous
Agnès, témoin de l'Evangile et de la miséricorde de Dieu, prie pour nous
Agnès, exemple de confiance et de simplicité, prie pour nous
Agnès, puissante avocate pour tous, prie pour nous.

Oraison

Dieu qui es bon et tout-puissant,
Tu as donné à la Bienheureuse Agnès de Jésus
une grande compassion pour les pauvres
et le souci de la formation des prêtres.
Accorde-nous par son intercession,
d'accueillir avec une foi vivante
le Christ crucifié et de le faire connaître
pour le salut de tous les hommes.
Lui qui règne pour les siècles des siècles. Amen.

Prière pour demander sa Canonisation

Seigneur, qui as sanctifié la bienheureuse Agnès
dans la charité et dans la prière,
réjouis l'Eglise d'aujourd'hui
en lui accordant la grâce de sa canonisation.
Par elle, nous pourrons alors te glorifier
et prier plus puissamment
pour la protection de la vie en ses commencements,
pour les prêtres et pour les vocations sacerdotales et religieuses.
Nous te le demandons humblement par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/10/2017