Bienheureux Carlo Gnocchi, Prêtre et Fondateur de la Fondation : « Pro Juventute ». Fête le 25 Octobre.

Lundi 25 Octobre 2021 : Fête du Bienheureux Carlo Gnocchi, Prêtre et Fondateur de la Fondation : «Pro Juventute» (1902-1956).

Carlognocchi 11 2

http://www.peintre-icones.fr/PAGES/CALENDRIER/Octobre/25.html

Bx Carlo Gnocchi (1902-1956)

Carlo Gnocchi, troisième enfant de Enrico Gnocchi, marbrier, et Clementina Pasta, couturière, naît à San Colombano al Lambro, commune de la province de Milan, le 25 Octobre 1902.
Sa jeunesse est rythmée par les décès des membres de sa famille : son père d’abord, en 1907 quand il n’avait que 5 ans, et ensuite ses frères Mario et Andrea (tuberculose).

Ordonné Prêtre en 1925, il devient directeur spirituel de l'Institut Gonzague des frères des Écoles Chrétiennes à Milan.
Dans les années 1930, il est nommé deuxième aumônier de la légion de Milan.
En 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale, il est envoyé sur le front gréco-albanais.
En 1942, le même poste lui est réservé sur le front russe.
À ce moment-là, Carlo aide des prisonniers et des Juifs à s'évader. Lui-même a déjà été emprisonné plus d'une fois.
En janvier 1943, rescapé « miraculé », de la défaite italienne, il écouta les dernières prières des mourants et s'occupa des blessés.
À la fin de la guerre, de retour à Milan alors en reconstruction, il aide les orphelins et les victimes des années précédentes qui furent si terribles pour le monde.

Il raconte : « Après la guerre, je rêvais de me dévouer complètement au travail de charité, n'importe lequel ou plutôt à celui auquel Dieu m'appellerait. J'espérais et je priais le Seigneur pour une seule chose : dédier ma vie au service des pauvres. C'était ma 'carrière', je n'étais sûr d'être digne d'une telle grâce car une telle vie est vraiment un privilège. »
Il recueillit orphelins et les jeunes estropiés et il leur procura une formation.

En 1948, naît la fondation « Pro mutilata enfance » remplacée ensuite par « Pro Juventute ». Ainsi il s'attacha à rebâtir l'homme en recueillant orphelins et estropiés pour les soutenir et les former.
Totalement consacrés à ses enfants et jeunes, il donna en mourant ses cornées à deux enfants aveugles...
Après sa mort, de nombreuses grâces et miracles furent attribués à son l'intercession.

Venerabile carlo gnocchi d 2 2

https://levangileauquotidien.org/FR/display-saint/73fdd774-a544-47e9-9e27-d693d213c1c2

Bienheureux Carlo Gnocchi
Prêtre et Fondateur de la Fondation :
« Pro Juventute »
Aujourd’hui Fondazione Don Carlo Gnocchi

Contrairement à l’usage courant, le jour de la mémoire n’est pas celui de la naissance au Ciel (dies natalis) mais celui de sa naissance sur Terre.

Carlo Gnocchi, troisième enfant de Enrico Gnocchi, marbrier, et Clementina Pasta, couturière, naît à San Colombano al Lambro, commune de la province de Milan, le 25 octobre 1902.
Sa jeunesse est rythmée par les décès des membres de sa famille : son père d’abord, en 1907 quand il n’avait que 5 ans, et ensuite ses frères Mario et Andrea (tuberculose).

Il rentre au Séminaire, à l’école du Cardinal Andrea Ferrari. Il est ordonné Prêtre en 1925 puis il devient directeur spirituel de l'institut des frères des Écoles Chrétiennes, l'Institut Gonzague, de Milan.
Dans les années 1930 est nommé deuxième aumônier de la légion de Milan, qui est composé d'universitaires.

En 1939, au commencement de la Seconde Guerre mondiale, il est d'abord envoyé comme aumônier de militaires sur le front gréco-albanais.
En 1942, le même poste lui est réservé sur le front russe.
À ce moment-là, Carlo aide des prisonniers et des Juifs à s'évader. Lui-même a déjà été emprisonné plus d'une fois.
En janvier 1943, rescapé « miraculé », de la défaite italienne, il écouta les dernières Prières des mourants et s'occupa des blessés.

À la fin de la guerre, en 1945, de retour à Milan, alors en reconstruction, il aide les orphelins et les victimes des années précédentes qui furent si terribles pour le monde.
Il a raconté : « Après la guerre, je rêvais de me dévouer complètement au travail de charité, n'importe lequel ou plutôt à celui auquel Dieu m'appellerait.
J'espérais et je priais le Seigneur pour une seule chose : dédier ma vie au service des pauvres.
C'était ma 'carrière', je n'étais sûr d'être digne d'une telle grâce car une telle vie est vraiment un privilège.
»
Il recueillit orphelins et les jeunes estropiés et il leur procura une formation.

En 1948 naît la Fondation « Pro mutilata enfance », qui est reconnue l'année suivante par le Président de la République italienne.
En cette année 1949, don Carlo est nommé par le Premier Ministre, président du Conseil pour les enfants mutilés de la guerre.

En 1951 la Fondation « Pro mutilata enfance » est dissout et remplacée par la fondation « Pro Juventute » qui sera reconnue avec Décret du Président de la République italienne, le 11 février 1952.
Les années suivantes, il s'occupe des orphelins des Alpes, et il ouvre aussi des hôpitaux pour les enfants atteints de poliomyélite. Aujourd'hui, la Fondation est à l'avant-garde des soins et des thérapies de rééducation.

Mais ce Prêtre commence à souffrir d'une tumeur qui bloque le squelette et le système respiratoire.
Don Carlo Gnocchi quitte sa demeure terrestre, pour la rencontre avec Dieu, dans la nuit du 28 février 1956, à Milan, tenant un Crucifix en ses mains.

Après sa mort, de nombreuses grâces et miracles furent attribués à son l'intercession.
Don Carlo Gnocchi est déclaré vénérable, le 20 décembre 2000, par le Bienheureux Pape Jean-Paul II (Karol Józef Wojty?a, 1978-2005) et proclamé Bienheureux, le 17 janvier 2009, par le Pape Benoît XVI.

Le 10 Mars 2010 le Pape Benoît XVI, lors de la rencontre de quelques 1600 pèlerins de la Fondation Don Gnocchi, a brossé un petit portrait du Bienheureux Carlo Gnocchi en le définissant « génie de la Charité Chrétienne » et en soulignant « Prêtre dynamique et enthousiaste et éducateur perspicace, il a vécu l'Évangile totalement dans les différents contextes de vie dans lesquels il a été actif avec un zèle incessant et avec une ardeur apostolique inlassable. [...]

Que son brillant exemple soutienne l'engagement de ceux qui se consacrent au service des plus faibles et suscite chez les Prêtres le vif désir de redécouvrir et de fortifier leur conscience du don extraordinaire de grâce que représente le Ministère ordonné pour qui l'a reçu, pour l'Église tout entière et pour le monde ».

Don carlo gnocchi 2Pour un approfondissement :
>>> Fondazione Don Carlo Gnocchi
(site en italien et anglais)  
 

Santo san don carlo gnocchi heiliger saint scultura sculpture legno marmo bronzo 2 2

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/11150/Bienheureux-Carlo-Gnocchi.html

Bienheureux Carlo Gnocchi

Prêtre éducateur de la jeunesse durant la deuxième guerre mondiale (? 1956)

Le 25 Octobre 2009, Benoît XVI évoquait la Béatification, le matin même à Milan (Italie) de Carlo Gnocchi, un Prêtre éducateur de la jeunesse durant la deuxième guerre mondiale.
Après avoir été aumônier des Chasseurs alpins pendant la retraite de Russie, où il échappa à la mort, Don Gnocchi se consacra à son œuvre dans une ville en reconstruction.
"Il s'attacha à rebâtir l'homme en recueillant orphelins et estropiés pour les soutenir et les former.

Totalement consacré à ses enfants et jeunes, il donna en mourant ses cornées à deux enfants aveugles...
Son œuvre s'est poursuivie avec la Fondation Don Carlo Gnocchi, qui est à l'avant-garde des soins et des thérapies de réhabilitation".
Benoît XVI a salué le Cardinal Tettamanzi, Archevêque de Milan, qui a procédé au rite, et fait sien le slogan de cette journée: Toujours du côté de la vie. (source: VIS 091026 440)


Né près de Milan le 25 Octobre 1902, il fut ordonné Prêtre en 1925, puis nommé directeur spirituel de l'institut Gonzaga de Milan des frères des écoles Chrétiennes.
Quant éclata la guerre, il s'engagea comme aumônier d'abord sur le front gréco-albanais puis avec les troupes alpines dans la campagne de Russie.
En janvier 1943, il fut un rescapé miraculé de la défaite italienne. Écoutant les dernières Prières des mourants et s'occupant des blessés, il décida de s'engager dans une œuvre charitable à la fin de la guerre et ce fut la Fondation Pro Juventute.
Il mourut le 28 Février 1956. Son dernier acte prophétique fut de donner la cornée de ses yeux à deux enfants aveugles alors que la transplantation n'était pas encore réglementée en Italie.
Il a été déclaré Vénérable en Décembre 2002 et Béatifié le 25 Octobre 2009.
Voir aussi: la Fondation Don Carlo Gnocchi (site en italien) 

"Après la guerre, je rêvais de me dévouer complètement au travail de charité, n'importe lequel ou plutôt à celui auquel Dieu m'appellerait.
J'espérais et je priais Le Seigneur pour une seule chose: dédier ma vie au service des pauvres.
C'était ma 'carrière', je n'étais sûr d'être digne d'une telle grâce car une telle vie est vraiment un privilège."

Don gnocchi mutilatini 2

Date de dernière mise à jour : 25/10/2021

Ajouter un commentaire