Sainte Marie-Salomé, Femme de Zébédée, Mère des apôtres Jacques et Jean (Ier siècle). Fête le 22 Octobre.

Dimanche 22 Octobre 2017 : Fête de Sainte Marie-Salomé, Femme de Zébédée, Mère des apôtres Jacques et Jean (Ier siècle). 

Sainte marie salomehttp://nominis.cef.fr/contenus/saint/2061/Sainte-Salome-la-Myrophore.html.

Sainte Salomé, la Myrophore*

Épouse de Zébédée et mère des apôtres Jacques et Jean (1er s.)

Epouse de Zébédée, un des patrons pêcheurs de Bethsaïde, mère des apôtres Jacques et Jean, elle était de celles «qui suivaient Jésus et le servaient». Elle avait mis en avant ses deux fils pour qu'ils soient de chaque côté du Messie (Matthieu 20. 17 à 28) aux meilleures places dans le Royaume.
Au jour de la Passion, elle était au pied de la Croix. Elle fut aussi de celles qui achetèrent des aromates pour embaumer le corps du Christ et qui le dimanche matin de Pâques trouvèrent le tombeau vide.
Elle cherchait peut-être la meilleure place pour ses enfants, quelle mère n'en ferait pas autant? mais elle sut aussi venir à l'aube du matin de Pâques, alors que ses enfants n'y étaient point, et c'était pour Jésus.

Le culte des Saintes Maries Jacobé et Salomé est confirmé, en Provence, entre autres témoignages, par le concours de nombreux fidèles en l'église des Saintes Maries de la Mer, où des grâces abondantes ont été obtenues par leur patronage.
Elles furent parmi les femmes qui accompagnaient Jésus au cours de sa vie apostolique et lui venaient en aide par leurs biens matériels.
Marie Jacobé était mère de Jacques le Mineur, de José et peut-être de Simon le Zélote et de Jude.
Salomé était mère de Jean et de Jacques le Majeur.
Fidèles, avec Marie et Marie-Madeleine, au temps de la Passion, elles vinrent au sépulcre, le matin de Pâques, où un ange leur déclara que Jésus est vivant. Elles furent ainsi les premiers témoins de la Résurrection. (source: Les Saints du diocèse de Nîmes)

*Elle est parfois aussi appelée Salomé la Myrophore (du grec muron, « parfum liquide » et du verbe phoreo, « porter ». Qui porte du parfum liquide), parce qu'elle fut l'une des femmes qui accompagnèrent le Christ au tombeau.
Sainte Marie-Madeleine, Sainte Jeanne, Sainte Marie de Salomé, portent des parfums liquides dans des fioles, des pots d’onguent ou des burettes pour embaumer et oindre le corps du Christ.

Weyden deposition detail3http://www.maria-valtorta.org/Personnages/MarieSalome.htm

Marie Salomé

La mère des apôtres Jean et Jacques

Présentation générale

Galiléenne de Bethsaïda, mariée à Zébédée, un patron pêcheur du lac de Tibériade relativement aisé puisqu'il commerce avec les grands Prêtres.
Marie Salomé est la mère des apôtres Jean et de Jacques ainsi que d'autres enfants. Sa Foi en Jésus ne l'empêche pas d'avoir de l'ambition pour ses fils :
"Sa mère aussi est pleine d'égards pour moi et pour Toi, dit la Vierge Marie. Elle espère, il est vrai, une place privilégiée pour ses fils.
C'est une femme et c'est une maman, Jésus. Il faut l'excuser" (2.73).
C'est elle qui ira d'ailleurs demander directement à Jésus, en route pour sa Passion, que ses deux enfants siègent l'un à sa droite, l'autre à sa gauche (8.38).

Caractère et aspect

C'est une femme de 60 ans mariée depuis 40 ans à Zébédée (3.12). Ils forment un couple uni et heureux (8.44).
Salomé est une femme probablement d'origine modeste "qui ne connaît pas les livres" (8.44) mais qui a le cœur simple et droit doublé d'un sens des affaires.
Elle mourra probablement âgée de 70/73 ans peut-être avant d'avoir eu la douleur de perdre son fils Jacques l'impétueux, premier apôtre martyr (10.35).

Parcours apostolique

Elle fait partie des femmes-disciples qui suivent Jésus et qui se retrouveront au pied de la Croix. Elle sera donc témoin de la Passion et de la Résurrection.
"Tes fils, selon le livre qui te plaît tant (les Proverbes), te proclameront bienheureuse, et ton mari te louera dans la Patrie des justes. Va tranquille. Va en paix. Sois heureuse." lui dira Jésus (8.44).

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 22/10/2017