Saint Moïse, Ancien Testament, Législateur et Prophète de la Loi (XIIIème av J.C.). Fête le 04 Septembre.

Mardi 04 Septembre 2018 : Fête de Saint Moïse, Ancien Testament, Législateur et Prophète de la Loi (XIIIème av J.C.).

Via francigena dsc 1934 9650001624Rome. Basilique Saint-Pierre-aux-Liens. Statue de Moïse par Michel-Ange.
Photo de Luca Casartelli

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1796/Saint-Moise.html

Saint Moïse

Ancien Testament : Législateur et prophète de la Loi (✝ v. -1220 av JC.)

Celui qui a vu Dieu, quand il reçut de Dieu, présent au Buisson ardent, la révélation du Nom ineffable et la mission de libérer le peuple d'Israël opprimé par le Pharaon d'Égypte. Comme s'il voyait l'invisible, il parlait face à face avec Dieu, comme on parle à un ami.

Médiateur de la Loi solennellement promulguée, lors de la Théophanie sur le mont Sinaï, il rendit témoignage au Christ médiateur de la nouvelle Alliance, lors de la Transfiguration sur le Mont Thabor.
Voir le livre de l'Exode.

Pour en savoir plus:
Iconographie: Moïse et le don de la Loi - les épisodes de la vie de Moïse... (
diocèse de Rouen)
Comment Moïse sauve-t-il les Hébreux? (
Eglise catholique en France)
Moïse - le fabuleux destin d’un homme exceptionnel

Le 1er Juin 2011, la catéchèse de l'audience générale a été consacrée à Moïse, médiateur entre Dieu et Israël, puisqu'il "se chargea de transmettre au peuple les paroles et commandements divins, le conduisant ensuite vers la liberté de la Terre Promise...et lui enseignant plus encore à prier".
Tandis que les israélites demandaient à Aaron de façonner un veau d'or, la fonction de médiateur de Moïse se manifesta car il attendait sur le mont Sinaï de recevoir les tables de la loi.

"Las d'avancer avec un Dieu invisible, alors que Moïse avait disparu, le peuple réclama la présence tangible du Seigneur, trouvant dans l'idole fabriquée par Aaron une divinité accessible, à la portée de l'homme.
C'est là une tentation constante dans l'histoire de la Foi que d'éluder le mystère divin en façonnant un dieu compréhensible, correspondant à ses propres schémas et projets".

Face à l'infidélité des israélites, Dieu fait part à Moïse de sa volonté de les détruire. Et Moïse lui demande de ne pas le faire.
"Si Dieu avait fait périr son peuple, cela aurait pu être entendu comme une incapacité d'accomplir son propre dessein de Salut.
Seigneur bon et sauveur, garant de la Vie, de la Miséricorde et du Pardon, de la libération du péché et de la mort, Dieu ne pouvait agir ainsi...
Moïse a vu le Dieu du Salut et a été envoyé par lui comme médiateur en vue de la libération divine.
Dans sa prière, il s'est fait l'interprète d'une double inquiétude, le sort de son peuple et l'honneur dû au Seigneur...
Amour des frères et amour de Dieu, qui sont indissociables, se sont mêlés dans sa prière d'intercession.
Le médiateur Moïse est tendu entre ces deux amours qui, dans la prière, fusionnent dans un seul vœu du bien".

"L'intercesseur ne demande pas Pardon pour le péché des siens, n'avance pas de possibles excuses, n'en appelle pas à la clémence d'un Dieu libre et amour, qui ne cesse d'aller à la recherche de qui s'est éloigné...
Moïse lui demande de se montrer plus fort que le péché et la mort, provoquant par sa prière une révélation divine".

Les Pères de l’Église, a conclu Benoît XVI, "ont vu en Moïse, face à face avec Dieu au sommet du Sinaï, l'intercesseur de son peuple, une préfiguration du Christ qui, en haut de la Croix, était en présence de Dieu comme Fils et non plus seulement comme ami...
Cette intercession n'est pas une simple solidarité ou identification avec nous... Elle nous apporte le Pardon qui nous transforme.
Nous devons méditer la réalité d'un Christ face à Dieu, qui prie pour l'homme et s'identifie à chacun de nous.
Du haut de la Croix, il ne nous remet pas de nouvelles tables de la loi mais lui même comme marque d'alliance". (VIS 20110601 470)

Commémoraison de Saint Moïse, prophète, choisi par Dieu pour libérer son peuple opprimé en Égypte et le conduire vers la terre de la promesse.
C’est à lui aussi que Dieu se révéla sur le mont Sinaï en disant “Je suis celui qui suis”, et lui a donné sa loi, qui devait diriger la vie du peuple élu.
Il mourut, comblé de jours, au mont Nébo en terre de Moab, en face de la terre promise, au XIIe siècle avant Le Christ.

Martyrologe romain.

Moïse et le buisson ardent

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20160904&id=6399&fd=0

Saint Moïse
Prophète  de l’A.T.
(XIVe-XIIIe s. av. J.C.)

Début de la catéchèse du 1er Juin 2011

du Pape Benoît XVI

« En lisant l’Ancien Testament, une figure ressort parmi les autres: celle de Moïse, précisément comme homme de Prière.
Moïse, le grand prophète et « condottiere » du temps de l’Exode, a exercé sa fonction de médiateur entre Dieu et Israël en se faisant le messager, auprès du peuple, des paroles et des commandements divins, en le conduisant vers la liberté de la Terre promise, en enseignant aux Juifs à vivre dans l’obéissance et dans la confiance envers Dieu au cours de leur long séjour dans le désert, mais également, et je dirais surtout, en priant.

Il prie pour le pharaon lorsque Dieu, avec les plaies, tentait de convertir le cœur des Égyptiens (cf. Ex 8-10); il demande au Seigneur la guérison de sa sœur Marie frappée par la lèpre (cf. Nb 12, 9-13), il intercède pour le peuple qui s’était rebellé, effrayé par le compte-rendu des explorateurs (cf. Nb 14, 1-19), il prie quand le feu va dévorer le campement (cf. Nb 11, 1-2) et quand les serpents venimeux font un massacre (cf. Nb 21, 4-9); il s’adresse au Seigneur et réagit en protestant quand le poids de sa mission devient trop lourd (cf. Nb 11, 10-15); il voit Dieu et parle avec Lui «face à face, comme un homme parle à son ami» (cf. Ex 24, 9-17; 33, 7-23; 34, 1-10. 28-35). »

MaxresdefaultPour approfondir, lire la Catéchèse du Pape Benoît XVI :
>>>  Moïse   
[Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Portugais]

 >>> Moïse en images

Moise au pied du buisson ardentDans les anciens calendriers des Églises d’Orient et d’Occident, on rappelle aujourd’hui la mémoire de Moïse, ami du Seigneur et prophète. Voici comment le Siracide en fait la description:
« Il (le Seigneur) fit sortir de lui (la racine de Jacob) un homme de bien qui trouva grâce aux yeux de tous, aimé de Dieu et des hommes, Moïse dont la mémoire est en bénédiction.
Il lui donna une gloire égale à celle des anges et il le rendit grand par la crainte qu’il inspirait aux ennemis.
Par ses paroles, il précipita les prodiges, il le glorifia devant les rois, il lui donna des commandements pour son peuple et il lui montra quelque chose de sa gloire.
A cause de sa fidélité et de sa douceur il le consacra, il le choisit parmi tous les êtres de chair. Il lui fit entendre sa voix et l’introduisit dans la nuée.

Il lui donna face à face les Commandements, la Loi de vie et d’intelligence pour enseigner à Jacob l’alliance et ses décrets à Israël » (Sir 45, 1-5).
Moïse, que la Torah appelle « ami du Seigneur » et « prophète », vécu probablement au XIII è siècle av. J.-C., et mourut au seuil de la terre promise.

La Torah s’achève sur le récit de sa mort : « Moïse, serviteur du Seigneur, mourut sur le Mont Nébo, au pays de Moab, selon la déclaration du Seigneur » (Dt 34,5), et elle ajoute : « Plus jamais en Israël ne s’est levé un prophète comme Moïse, lui que le Seigneur connaissait face à face, comme un homme parle avec son ami » (Dt 34,10).
Puisque avant de mourir Moïse avait annoncé à Israël : « c’est un prophète comme moi que le Seigneur ton Dieu te suscitera du milieu de toi, d’entre tes frères ; c’est lui que vous écouterez » (Dt 18,15), les chrétiens ont reconnu en Jésus le nouveau Moïse, le prophète qui a inauguré les derniers temps en donnant l’interprétation messianique et définitive de la Torah.

Moïse.2 http://www.egypte-antique.com/moise.php.

MOÏSE, PRINCE D'ÉGYPTE

Introduction.

Moïse est né en Egypte vers 1200 avant J-C.

Sa vie de prophète et de rassembleur du peuple juif est relatée dans l’Exode et le Deutéronome (Ancien Testament).

Moïse a transmis à son peuple les dix Commandements.

Les cinq premiers livres de l’Ancien Testament (Genèse, Exode, Lévitique, Nombre et Deutéronome) appelés Pentateuque, et qui forment la Torah ("la Loi") lui ont également été attribués, mais les nombreuses exégèses effectuées permettent de penser que ces textes n'ont pas été écrits par un seul homme.

Moïse est mentionné dans le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam.

La jeunesse.
L'Exode indique que Moïse est né à Goshen, en Egypte, fils d’Amran et Yokèbed, tous deux issus de la tribu de Lévi, et aurait pour frère et soeur, Aaron et Myriam.
Le pharaon d'Egypte ayant ordonné la mise à mort de tous les jeunes garçons nouveau-nés des Hébreux soumis à l’esclavage, la mère de Moïse place son fils dans une corbeille et le dépose sur les rives du Nil. L’enfant est recueilli par la fille du pharaon, qui l'élève comme son fils. Elle lui donne le nom de Moïse, car elle l’a "tiré des eaux".

La révélation au Buisson Ardent.
Devenu adulte et informé de ses origines, Moïse visite l’un des chantiers où travaillent les Hébreux ; il tue un Egyptien qui persécute l’un d’eux. Il quitte l'Egypte pour aller dans le pays de Madian.
Il reçoit alors la révélation de sa mission au Buisson ardent: libérer le peuple hébreu de l’esclavage et le guider vers la Terre promise, le pays de Canaan,
conclure l’Alliance, enseigner la loi qui porte son nom.

Dieu lui dit :"Je suis celui qui est".

Moïse reçoit ensuite le don de faire des miracles, pour qu’il soit reconnu par les Hébreux comme l’élu de leur Dieu, et pour convaincre le pharaon. Moïse se rend donc en Egypte. Il obtient la libération des Hébreux, avec l’aide de son frère Aaron.

La traversée dans le désert et le passage de la Mer Rouge

Le peuple hébreu marche alors dans le désert et franchit la Mer Rouge grâce à un miracle de Moïse, ouvrant les flots en deux pour le passage de son peuple, et les refermant sur ses poursuivants qui sont noyés.

Moise et la table des 10 commandements 1

Les dix Commandements.
Au Sinaï, Moïse reçoit les dix Commandements et engage Israël à suivre la Loi de l’Alliance, qui préconise la crainte et l’amour d’un Dieu unique invisible, omniscient et tout-puissant. Les dix Commandements :

Je suis l'Eternel ton Dieu qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte.
Tu n'auras pas d'autres dieux que moi. Tu ne te feras point d'idole.
Tu n'invoqueras point le nom de l'Éternel en vain.
Pendant six jours tu travailleras, mais le septième jour tu te reposeras.
Honore ton père et ta mère.
Tu ne tueras point.
Tu ne commettras pas d'adultère.
Tu ne voleras point.
Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
Tu ne convoiteras point ce qui appartient à ton prochain.
Moïse reçoit les Tables de la Loi (ci-dessus à droite).

La mort de Moïse.
Moïse meurt à proximité de la Terre promise, le pays de Canaan, après l'avoir aperçue au sommet du mont Nébo, en face de Jéricho, et après avoir désigné Josué comme successeur et remis les tables de la Loi aux anciens pour les enseigner au peuple, avec une lecture tous les sept ans pendant la Fête des Huttes.

Moïse dans le Christianisme.
Moïse est souvent mentionné dans le Nouveau Testament. Il apparaît pendant la Transfiguration du Christ en tant que représentant de la Loi (Évangile selon Saint Matthieu) et son rôle dans l’Ancien Testament est mentionné dans l'Épître aux Hébreux par comparaison à celui du Christ. Il est également cité dans l'Évangile selon Saint Jean.

Moises michelangelo spvDétail de la statue de Moïse par Michel-Ange. Photo de Tetraktys

http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsseptembre/sept04bis.html.

Le 4 Septembre, mémoire du Saint Prophète et Législateur MOISE, qui a vu Dieu

Issu de la tribu de Levi, Moïse naquit en Egypte, alors que les Hébreux étaient au service de Pharaon.

Celui-ci, craignant l'accroissement et la prospérité grandissante du peuple juif, que ses pères avaient accueilli en Egypte pour remercier Joseph, avait donné l'ordre d'en massacrer tous les enfants mâles.

Comme la mère de Moïse ne pouvait se résoudre à le livrer à la mort, elle eut l'idée de le confier aux soins de la Providence en le déposant dans une corbeille qu'elle laissa aller sur les eaux du Nil.

L'enfant fut recueilli par la fille de Pharaon, qui lui donna le nom de Moïse - ce qui signifie: «sauvé des eaux».

Elevé comme le fils même de la princesse, il maîtrisa bientôt toute la sagesse et la connaissance des Egyptiens.

Parvenu à l'âge de quarante ans, Moïse tua un jour un Egyptien qui se battait contre un de ses frères de race.

Il dut alors s'enfuir au pays de Madian pour échapper aux poursuites. Il y épousa Séphora, la fille du Prêtre Jethro, et eut d'elle un fils, qu'il nomma Guerchom -- ce qui signifie: «je suis étranger sur un terre étrangère».

Dans cet exil, loin de son peuple, il se prépara à la mission que Dieu lui avait réservée et mena paître les troupeaux de son beau-père dans les solitudes des montagnes et du désert, avant de devenir pasteur du troupeau spirituel de Dieu.

C'est pendant ces séjours au désert qu'il purifia son coeur et son esprit par la prière et la méditation continuelle des merveilles de Dieu.

Un jour qu'il menait ses troupeaux sur la montagne du Sinaï (Horeb), Dieu lui apparut autant qu'il est possible à un homme de le voir.

De ses propres yeux, Moïse vit en effet un buisson qui brûlait en dégageant une lumière plus éclatante que celle du soleil, mais ne se consumait point. Il reçut ainsi comme une préfiguration du grand mystère de l'enfantement virginal et de la venue dans la chair de notre Sauveur, qui a bouleversé les lois de la nature tout en les préservant.

Après quarante années passées à Madian, sur l'ordre de Dieu, Moïse retourna en Egypte pour délivrer le peuple de la tyrannie de Pharaon.

Comme il avait la parole difficile et craignait d'assumer tout seul cette tâche, Dieu lui donna Aaron son frère comme auxiliaire, pour lui servir d'interprète auprès du peuple.

Mais Pharaon, le coeur endurci par la permission de Dieu, ne voulait pas laisser partir les Juifs, qui servaient comme esclaves dans ses entreprises de construction.

Dieu frappa alors l'Egypte de dix fléaux redoutables par l'intermédiaire de Moïse. Il changea en sang toutes les eaux de l'Egypte, envahit de grenouilles le territoire de Pharaon jusque dans sa chambre à coucher, puis changea en moustiques la poussière de la terre; comme Pharaon ne laissa toujours pas partir le peuple, il infesta de taons le pays, puis fit mourir de peste tout le bétail, il fit venir ensuite des tumeurs bourgeonnant en pustules sur les animaux et sur les Egyptiens, fit tomber une lourde grêle mélée de feu comme jamais il n'était tombé auparavant; envahit à nouveau le pays de sauterelles innombrables qui dévoraient tout sur leur passage, recouvrit l'Egypte d'une épaisse ténèbre pendant trois jours, et enfin, fit mourir de nuit tous les premiers-nés de l'Egypte depuis le fils premier-né de Pharaon jusqu'aux premiers-nés de ses serviteurs et de son bétail.

Pharaon, vaincu par la puissance de Dieu, laissa partir le peuple des Hébreux, qui emporta avec lui beaucoup des richesses de l'Egypte.

Sur l'ordre de Moïse, Dieu ouvrit la Mer Rouge pour que le peuple puisse passer à pied sec, et Il la referma sur les armées égyptiennes et sur Pharaon qui étaient partis à leur poursuite.

Il conduisit ainsi son peuple au désert pour l'éprouver et l'éduquer pendant quarante ans, afin de le préparer aux biens de la Terre Promise.

Malgré les innombrables transgressions et infidélités des Hébreux et leur irrésistible tendance à se confier dans des idoles, oeuvres de leurs mains, Dieu n'écarta pas sa bienveillance et prit patience grâce à la prière instante de son serviteur Moïse.

Dans le désert, le Seigneur montra par de nombreux miracles sa miséricorde: Il fit descendre du ciel la manne pour les nourrir autant qu'ils le désiraient, adoucit les eaux amères, les guida le jour sous la forme d'une nuée et la nuit par une lueur, Il leur fit remporter la victoire sur Amalec et les tribus barbares du désert..

Comme ils arrivaient auprès de la montagne du Sinaï, Dieu appela Moïse à monter seul au sommet, et Il se révéla à lui dans une nuée lumineuse et le fracas de trompettes éclatantes. Moïse parla à Dieu comme à un ami et Dieu lui répondit par des coups de tonnerre.

Pendant cette terrible révélation de Sa gloire, le Seigneur enseigna à Son serviteur les ordonnances de Sa Loi Sainte.

Moïse resta ainsi avec Dieu sur la montagne pendant quarante jours et quarante nuits, apprenant tout ce qui est nécessaire pour acquérir la vertu et la connaissance de Dieu, et recevant des prescriptions précises sur la construction du sanctuaire terrestre et le culte qu'on devait rendre au Créateur de l'univers dans l'attente de Sa manifestation dans la chair.

10 commandments of supporting your family 2Après avoir reçu ces révélations Célestes au sein de la ténèbre plus lumineuse que la lumière sensible, Moïse descendit de la montagne avec la Loi gravée par Dieu sur deux plaques de pierre.

La lumière divine avait si profondément pénétré son coeur qu'elle débordait sur son corps, et son visage était si éclatant que le peuple, non-initié aux mystères de Dieu, ne pouvait supporter de le regarder en face.

C'est pourquoi Moïse dut le recouvrir d'un voile. Malgré tous ces signes et ces prodiges, les Juifs ne cessaient de pécher et de s'éloigner de Dieu par l'idolâtrie.

Moïse ne se lassait pas toutefois d'intercéder pour le peuple, et sa compassion était si grande, qu'il sembla lui aussi douter de l'assistance de Dieu lorsque l'eau vint à manquer à Mériba.

Sur l'ordre de Dieu, il frappa le rocher d'où sortit de l'eau vive; mais Dieu lui annonça qu'ils n'entreraient pas dans la Terre Promise ruisselante de lait et de miel, lui ainsi que tous les hommes de la génération qui était sortie d'Egypte et qui tant de fois avait douté des promesses divines.

En effet, lorsque MoÏse atteignit l'âge de 120 ans et que les Hébreux se préparaient à pénétrer dans la terre de Chanaan, il reçut de Dieu l'ordre de monter sur le mont Abarim et de voir de loin la terre de Palestine vers laquelle il avait mené après tant de tribulations les enfants d'Israël.

C'est là qu'il mourut et fut enterré, sans que personne ne connût jamais le lieu précis de sa sépulture.

Moise 11

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/09/2018