Saint Venceslas, Duc de Bohême et martyr (+ 929). Fête le 28 Septembre.

Jeudi 28 Septembre 2017 : Fête de Saint Venceslas, Duc de Bohême et martyr, patron de la Pologne, de la République tchèque où le 28 Septembre y est Fête nationale (+ 929).

Wenceslaus i duke of bohemia equestrian statue in prague 1 2Prince Venceslas (Saint Venceslas), l'un des fondateurs de l'État Tchèque.
Statue équestre de saint Venceslas à Prague.
Téléversé par Ales Tosovsky

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1934/Saint-Venceslas.html

Saint Venceslas

Duc de Bohême et martyr (✝ 929)

Vratislas, duc de Bohème, laissait deux fils en mourant: Venceslas, l'héritier âgé de treize ans, et Boleslas, de deux années plus jeune.

Drahomira leur mère exerça la régence, mais restait attachée à l'ancien culte comme Boleslas, alors que Venceslas était devenu chrétien.

Durant les cinq années de sa régence, elle persécuta les chrétiens et Venceslas lui-même devait se cacher pour entendre la messe.

A 18 ans, quand il monta sur le trône, il construisit des églises, ouvrit des monastères, rappela les prêtres exilés. Il gouvernait sagement et ses mœurs étaient pures.

Il fut assassiné par son frère qui convoitait le trône et avait pris la tête du parti païen. Boleslas l'attaqua par surprise devant l'église où il se rendait à la messe.

Venceslas ne tira pas son épée: "Je ne serai pas fratricide. Je te pardonne." Il avait vingt-trois ans. Saint Venceslas est le patron de la République tchèque et le 28 septembre y est fête nationale.

Mémoire de saint Venceslas, martyr. Duc de Bohême élevé par sa grand-mère, sainte Ludmilla, dans la sagesse divine et humaine, il se montra sévère pour lui-même, pacifique dans l’administration de son pays, plein de bonté pour les pauvres; il racheta des foules d’esclaves païens sur le marché de Prague, pour qu’ils soient baptisés; après bien des difficultés supportées pour gouverner ses sujets et les instruire de la Foi chrétienne, il fut trahi par son frère Boleslas et tué par des sicaires dans l’église de Boleslava, en 935.

San venceslao e 1http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20170928&id=6867&fd=0

Saint Wenceslas
Duc de Bohême, martyr
(† 929/935)

Saint Wenceslas eut pour père Wratislas, duc de Bohême, prince vertueux, et pour mère Drahomire, païenne et ennemie acharnée du nom chrétien. Drahomire eut un autre fils appelé Boleslas, qu'elle éleva dans l'idolâtrie.

À la mort de son mari, elle s'empara de la régence et ne s'en servit que pour persécuter la religion chrétienne.

À cette vue, le zèle de Wenceslas le décida à prendre, avant sa majorité, les rênes du gouvernement.

Il se fit le père des orphelins, le soutien et le défenseur des veuves, la providence des pauvres. Afin de n'être pas reconnu, il portait, de nuit, du bois aux pauvres honteux.

Il visitait les prisonniers, rachetait les captifs, consolait et secourait les malheureux. Il fit venir des missionnaires de Souabe et de Bavière et fit construire de nombreuses églises.

Wenceslas joignait la piété aux bonnes œuvres ; il assistait à l'office divin du jour et de la nuit ; il allait souvent nu-pieds, par le froid et la neige, sans jamais se plaindre de la rigueur de l'hiver.

Quelques fois celui qui l'accompagnait la nuit était transi de froid ; mais il n'avait qu'à marcher sur les pas de Wenceslas, et aussitôt il sentait une chaleur bienfaisante pénétrer tous ses membres.

L'esprit de religion du pieux roi lui faisait honorer les évêques et les prêtres comme Jésus-Christ lui-même ; il les aimait comme des pères, et quand il traitait quelque affaire avec eux, c'était avec une humilité et une déférence profondes. Sa grande dévotion était la dévotion à la Sainte Eucharistie.

Pour témoigner son amour à Jésus-Hostie, il semait de ses propres mains le blé et pressait le vin destinés au saint sacrifice de la Messe ; son bonheur était de servir à l'autel et de présenter au Prêtre le pain, le vin, l'eau et l'encens.

La piété de Wenceslas était pour lui la source d'une intrépidité surprenante. Il dut s'opposer aux armes d'un prince voisin qui avait envahi ses États.

Pour épargner le sang de ses sujets, il proposa à son ennemi un combat singulier et se présenta presque sans armes devant un adversaire armé jusqu'aux dents.

Wenceslas allait être percé par la lance ennemie, quand le prince usurpateur aperçoit près du saint duc deux anges pour le défendre. À cette vue, il se jette à ses pieds et lui demande pardon.

Attiré dans un guet-apens par sa mère et son frère, Wenceslas mourut d'un coup d'épée fratricide, au moment où il priait dans une église. Ce jeune martyr pardonna à son frère en mourant.

Dès le XIème siècle, il est reconnu comme le patron national de la Bohème.
 

Svaty vaclavStatue de Saint Venceslas à Olomouc (République tchèque).
Téléversé par Snek01

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Venceslas.

Saint Venceslas Ier de Bohême (Václav en tchèque ; prénom également transcrit en Venceslav ou Wenceslas), né aux alentours de l'année 907 à Stochov près de Libušín et mort le 28 septembre de l'année 929 ou de l'année 935, est un souverain tchèque qui fut duc de Bohême.

Il est le saint patron de la République tchèque, où il est célébré les 28 septembre.

Biographie

Fils du prince Vratislav Ier de Bohême et de son épouse Dragomir (ou Drahomira). Il aurait été Baptisé par un Prêtre slave disciple de l'apôtre saint Méthode.

Après une enfance très chrétienne, notamment sous l'influence de sa grand-mère sainte Ludmilla de Bohême, il est envoyé à l'école de l'église Saint-Pierre à Budeč où l'on enseignait le latin.

À la mort accidentelle de son père en 921, Drahomira prend le pouvoir et voit d'un mauvais œil l'appartenance religieuse du jeune Vaclav.

Celui-ci doit se réfugier chez sa grand-mère, qui est étranglée le 15 septembre921 par des Varègues sur ordre de sa belle-fille Drahomira; la pieuse Ludmila sera plus tard Canonisée.

Le chaos règne au duché de Bohême et le duc Arnulf de Bavière en profite pour envahir le pays au printemps 922.

Règne personnel

Venceslas accède au trône deux ans plus tard. Henri Ier l'Oiseleur menace alors d'envahir la Bohême mais Venceslav lui propose de signer un pacte de non-agression et achète cette paix pour 129 bœufs et 500 talents d'argent par an, chose tout à fait inhabituelle à l'époque : Venceslav préfère la paix à la guerre.

Beaucoup de compagnons du souverain, y compris Boleslav son propre frère, acceptent mal ce procédé.

Venceslas transforme la société dans les domaines religieux et institutionnels : il modifie le système judiciaire en réduisant le recours à la peine capitale ou à la torture. Il entreprend également la construction de la cathédrale Saint-Guy de Prague.

Boleslav, avide de pouvoir et aidé par plusieurs seigneurs, conspire contre son propre frère en l'attirant à la fête des patrons de l'église Saints-Côme-et-Damien de la ville de Stará Boleslav, non loin de Prague.

Sans arme, Venceslas est attaqué par son frère et d'autres conspirateurs, il meurt devant la porte de l'église.

Trois ans plus tard, Boleslav Ier de Bohême repentant fait transporter la dépouille de son frère à l'intérieur de la cathédrale Saint-Guy de Prague.

L'Église le fête le 28 septembre comme martyr.

La chanson "Good King Wenceslas" lui fait référence.

Vaclav10 2Statue équestre de Saint Venceslas à Prague

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/09/2017